descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Aix – Marseille

plan de la ligne Aix – Marseille

lundi 17 octobre 2016, 10:24

A savoir Les conséquences liées aux « risques intempéries »

par Vincent Guazzi

Bonjour,

Orages, fortes pluies, vents violents : Météo France avait placé plusieurs départements du sud de la France, et notamment l’Hérault, en vigilance orange en fin de semaine dernière. Ces mauvaises conditions météorologiques peuvent avoir de lourdes conséquences sur le trafic ferroviaire. Le point sur les moyens qui avaient mis en place par SNCF pour s’y préparer.

L’objectif pour SNCF est donc d’anticiper le plus possible ces risques météorologiques. L’entreprise est pour cela en lien permanent avec Météo France. Elle s’est également dotée de détecteurs le long des voies afin de mesurer la pluviométrie, la vitesse des vents ou la température. Enfin, les agents de l’infrastructure surveillent tout particulièrement les installations sensibles (signaux mécaniques, aiguillages, passages à niveau).

Les effets de la pluie et de vents violents:

  1. Désordre sur les voies et plateformes des gares : un vent violent accompagné de pluies violentes provoque l’envoi de débris sur les plateformes et les voies pouvant interrompre le trafic le temps de dégager ces débris.
  2. Coulées de boue : si les pluies sont violentes elles peuvent créer des coulées de boues créant obstacles et pollution sur la voie et même éventuellement la chute de circuits sur la voie. Ces coulées de boues interrompent donc le trafic des trains.
  3. La durée des réparations est difficile à évaluer, si la pluie ne cesse de tomber, les réparations peuvent être prolongées et le trafic peut être interrompu sur tout un axe afin d’obtenir une sécurité maximale des voies.
  4. Arbres tombés : lors de fortes intempéries des arbres peuvent tomber sur les voies créant non seulement des obstacles sur la voie mais arrachant aussi le plus souvent les caténaires. Cela crée donc des perturbations au niveau de l’alimentation électrique des trains. Un arbre sur les voies est très difficile à dégager car il ne faut pas abîmer les installations autours de voies.
  5. En zone urbaine : les pluies peuvent saturer les égouts et infiltrer les souterrains des gares mais aussi inonder les voies empêchant ainsi tout trafic.

Les effets de la grêle:

En cas de grêle violente, les isolateurs des caténaires peuvent casser conduisant à la disjonction des caténaires   et donc à une interruption du trafic.

Les effets de la foudre sur le réseau:

  1. Caténaires en foudre directe : le premier cas – et le plus courant – est lorsque la foudre touche directement les caténaires. Ces incidents caténaires touchent l’alimentation électrique de toute la section concernée. Le foudroiement d’une caténaire cause une interruption de l’alimentation électrique et donc une  » panne de courant « . En cas de rupture caténaire il n’y a plus de courant électrique sur toute une zone géographique, les trains ne sont plus alimentés ce qui engendre des pannes (climatisation, chauffage, etc.). La réparation d’une caténaire prend du temps, il faut sécuriser le périmètre afin d’éviter tout risque d’électrocution. Cela peut causer des retards conséquents allant jusqu’à 3 heures.
  2. Postes d’alimentation et sous-stations (foudre directe) : les postes d’alimentations et les sous-stations sont des bâtiments permettant d’alimenter les caténaires. Lorsque la foudre tombe sur ces bâtiments, les caténaires disjonctent causant les mêmes résultats que si la caténaire est elle-même touchée par la foudre. La remise en service est cependant plus complexe et peut durer jusqu’à 6 heures.
  3. Signalisation : la foudre peut également causer des défauts de signalisation. Un défaut de signalisation suite à la foudre n’empêche par les trains de rouler, cependant les conséquences sur la circulation peuvent être importantes allant jusqu’à une circulation en  » marche-à-vue  » afin d’éviter tout accident de circulation. Les réparations d’un défaut de signalisation peuvent prendre jusqu’à 10h.

Bien cordialement.