descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Avignon – Carpentras

plan de la ligne Avignon – Carpentras

vendredi 25 novembre 2016, 10:33

Limitation des circulations à Monteux en cas d’aléas à Carpentras: solution pertinente, mais est-ce vraiment envisageable!?

par Fabian Vezzani

La remarque d’IMBS est pertinente. Le déraillement d’un train de travaux à Carpentras le 26 octobre dernier s’opposait à l’exploitation de la gare de Carpentras. Alors pourquoi ne pas avoir fait des navettes ferroviaires jusqu’à Monteux et proposé des cars sur la partie restante. Je ne suis pas spécialiste des installations de voie de Monteux alors j’ai consulté ceux qui le sont, mes collègues de l’exploitation du réseau.

Techniquement, c’est possible… mais (car il y a un mais!!), c’est très contraignant. je vais essayer de vous expliquer clairement pourquoi:

A Monteux, il y a 2 voies. La voie de réception d’un TER est toujours la voie de gauche car les aiguilles ont une position « imposée » qui donne toujours cette direction. Donc, le train qui descend de Carpentras à Avignon est dirigé sur la voie la plus proche du bâtiment Voyageurs. Et inversement, lorsqu’un TER monte sur Carpentras, il est dirigé sur l’autre voie. Vous l’avez bien compris, chacune des deux voies de Monteux est affectée à un seul sens de circulation.

Le fait de limiter les TER(s) à Monteux ne permet plus de respecter ce principe, puisque la voie de réception du TER venant d’Avignon devient également la voie de départ du TER pour Avignon. Ce qui signifie 2 sens de circulation pour une même voie.

Alors, il est possible de le faire, en appliquant des consignes de sécurité particulières (Très rarement utilisées), et dans certains cas, il faut même solliciter le conducteur du TER pour manœuvrer l’aiguille en tête de voie. Du coup, les temps de réalisation de ces procédures deviennent très longs (supérieurs à 30minutes), trop longs. Pour toutes ces raisons, mes interlocuteurs de Réseau m’ont expliqué que ces procédures ne pouvaient s’appliquer qu’exceptionnellement.

En résumé, il est techniquement possible de limiter un TER à Monteux, si une situation dégradée l’impose, en application de procédures longues et dérogatoires. En revanche, les gestionnaires du réseau ne les utiliseront que pour débloquer la situation d’un seul TER, qui par exemple, ne pourrait se rendre sur Carpentras et nécessiterait le retour sur Avignon.