descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Beauvais-Paris

plan de la ligne Beauvais-Paris

mercredi 11 janvier 2017, 10:02

Compte-rendu de « la marche exploratoire » de Méru

par Eric Gastan

Comme promis je vous fais un compte-rendu sur le déroulement de la marche, les échanges qui ont eu lieu et les pistes d’amélioration qui pourraient être envisagées.

Cet événement s’est déroulé vendredi 16 Décembre, en gare de Méru : je vous en parlais dans un article en décembre.

A l’occasion de cette marche pour lutter contre le harcèlement dans les transports en commun, Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes, a signée la déclaration de coopération et d’engagement entre la SNCF et la Mairie de Méru.

La commune de Méru (Oise) est l’une des premières collectivités à s’appuyer sur les marches exploratoires en gare afin d’identifier les améliorations possibles pour la sécurité des femmes.

Le déroulement de cette marche exploratoire

10h50 Départ de la Marche exploratoire sur le parvis de la gare SNCF de Méru en compagnie d’utilisatrices des transports ferroviaires. Une présentation du déroulement de la rencontre a d’abord été faite à l’ensemble des participantes.

devant-m                                devant-moyenne

12h00 Débriefing avec les femmes qui ont participé à la marche dans la salle de la Manufacture, avec Mme la Ministre, Mme la Maire de Méru, Mr le Préfet, et Mr Volant, secrétaire général de la SNCF (salle polyvalente, rue Aristide Briand).

deb

12h30 Signature du protocole-cadre entre la Mairie de Méru et la SNCF, pour la lutte contre les violences faites aux femmes dans les transports.

Ce protocole, reprend un partenariat entre la Mairie et la SNCF (renouvelé à la fin de chaque année) avec une marche par an.

signature-2

12h40 Moment de prises de parole de :

  • Mme Nathalie RAVIER, Maire de Méru
  • Mme Frédérique Leblanc, conseillère régionale
  • Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femme
prise-parole

 

Beaucoup de sujets ont étés abordés avec les utilisatrices pendant cette marche qui allait du parvis de la gare en passant par la salle des pas perdus. Puis le souterrain, le quai n°2 et pour finir à la sortie côté parking. J’ai été agréablement surpris par l’investissement des participantes lors de cette marche et notamment par leur prise de parole avec des questions très diverses.

Elles nous ont fait part de leurs ressentis et il ressort de cette marche un sentiment fort d’insécurité. Notamment en ce qui concerne :

  • Le parvis de la gare avec le passage des voitures très proche de l’entrée de la gare,
  • La salle des pas perdus : le nombre de caméras est très apprécié, mais ce qui interpelle, c’est l’emplacement du distributeur à friandises qui, pour les voyageuses, est mal placé puisqu’il peut permettre à certaines personnes mal intentionnées de se cacher derrière,
  • Le souterrain : un manque de luminosité et « d’ambiance » a été soulevé. Il a été suggéré de mettre un fond de musique ou encore d’égayer certaines surfaces de la gare,
  • Le quai n° 2 : la borne d’appel est visiblement trop éloigné et en mauvais état (même s’il fonctionne) et il n’y a pas de vigilance sur la bordure du quai. Enfin, l’afficheur léger est complètement illisible lorsque le soleil est présent (mais on s’éloigne un peu de l’aspect « sécurité » sur ce dernier point).
  • La sortie côté parking : les attroupements de jeunes créent un climat d’insécurité.

Ce que je retiens

Si je devais résumer les enseignements de cette marche, je dirais que l’atmosphère visuelle et sonore (souterrain, quai, parking) et les installations (caméras, borne d’appel, distributeurs) sont des éléments qui contribuent au sentiment de sécurité. Dans cette perspective, cette logique de « marche » est très bénéfique, puisqu’elle permet de s’attarder sur des détails, a priori anodins.

J’attends maintenant de connaître les points qui seront retenus ou pas, suite à cette marche. La prochaine aura lieu en 2017. J’y reviendrai.

Mon point de vue concernant cet événement : j’ai beaucoup apprécié les échanges que j’ai pu avoir avec les élus, les personnalités présentes, et les participantes. Lors de ces échanges, j’ai bien sûr évoqué les sujets liés à la sûreté mais j’ai aussi discuter avec les personnalités et les journalistes sur les difficultés que vous avez rencontré sur les deux derniers mois de l’année.

N’hésitez pas à me faire remonter ici votre perception sur le sujet de la sécurité, dans vos déplacements quotidiens. Même si je suis moi-même beaucoup dans les gares et à bord, je n’y suis pas toujours aux mêmes horaires que les vôtres, et nous ne voyons pas, ni ne vivons, forcément les mêmes choses. Et tous vos retours me seront utiles pour alimenter le sujet, être précis auprès des collègues avec qui je travaille là-dessus.

Prochains articles à venir :

  • Tournée dans les gares.
  • Résumé du comité de ligne du 17 11 2016 ( si j’ai reçu les documents).
  • Dates des petits déj / rencontres clients.