descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Beauvais-Paris

plan de la ligne Beauvais-Paris

lundi 13 octobre 2014, 16:24

Incidents Incidents du mardi 7 octobre

par Clarence Protin

Même s’il est tard dans cet écrit,

il relate la vue de l’escale de Paris Nord ainsi que les difficultés de l’agent de conduite.

Escale Paris Nord :

17h05 au moment de partir l’agent de conduite s’aperçoit qu’il y a un problème au niveau de l’accroche qui a été faite par le conducteur de manoeuvre ; il demande un agent du service départ pour couper et raccrocher.

Une annonce est passée dans le train qu’il y a un problème technique que le conducteur essaie de dépanner.

L’agent de conduite demande un agent du service départ pour couper et raccrocher les 2 rames afin de résoudre le problème.

Le temps qu’un agent transport arrive il est 17h12 c’est en pointe et il doit finir l’expédition d’un autre train.

L’Agent de conduite essaie plusieurs fois d’accrocher mais il y a toujours un problème électrique.

17h20 le Chef d’escale demande au COP pour partir en US (rame courte).

17h25 accord du COP mais impossible de couper les 2 rames !

17h30 le 847439 (18h05) est affiché mais la rame n’est pas en gare de nombreux clients se reportent sur ce train

17h40 l’agent de conduite arrive à couper, nous transbordons en tête nous demandons à  une partie des clients de se reporter sur le 18h05 par manque de capacité

17h45 les essais sont finis la demande de départ est faite

17h53 le train part mais la rame du 18h05 n’est pas encore arrivée de Beauvais

17h57 le train entre en gare les clients montent dans la rame

18h05 il est l’heure du départ et pas d’agent de conduite, l’agent demande au chef d’escale qui se renseigne auprès du COP qui lui répond que c’est l’agent de conduite qui vient d’arriver avec la rame qui refait le 847439, nous patientons 5mn en pensant que l’agent de conduite va revenir (pause technique peut-être) car je l’ai vu descendre du train à 17h57.

18h10 nous rappelons le chef d’escale lui indiquant que l’agent de conduite n’est toujours pas là, il rappelle le COP qui le rappelle à 18h05 en lui disant que l’agent de conduite est bloqué à Châtelet dans le RER B à cause d’un incendie ce qui est effectivement le cas toutes les lignes B et D étant bloquées.

18h15 nous passons une annonce sur le quai que nous attendons l’agent de conduite car il est bloqué sur le RER.

18h17 il arrive au moment où passe l’annonce, nous repassons une annonce indiquant que l’agent de conduite est arrivé et que le départ aura lieu dans 10mn le temps des essais techniques.

18h22 le train est prêt au départ mais nous attendons 6mn l’ouverture du signal du fait de la perturbation en banlieue

 Malheureusement aucune annonce n’a été faite dans le train car la rame était bondée et il était impossible de rentrer dans la rame avec en plus des clients très mécontents (on peut le comprendre !) qui pour beaucoup étaient présents depuis 17h00.

 

Problème technique vu par l’agent de conduite :

Lors de la remise en service de la rame, le conducteur constate une fuite sur le circuit pneumatique de la rame.

Cette fuite est localisée au niveau de l’attelage entre les deux éléments.

Le conducteur applique ses documents techniques et ceux-ci imposent alors de procéder à une nouvelle opération de dételage – attelage.

Malgré cette intervention, la fuite n’a pas réussi à être réparée.

La seule solution était alors de séparer les deux rames pour pouvoir utiliser celle de tête.

L’autre rame est ensuite rentrée aux ateliers pour réparation.

 Je reviendrai sur l’agent de conduite du 18h05 qui je crois effectivement en temps normal est l’agent de conduite du 17h53 à l’arrivée. Peut-être une modification de commande ce jour là…je donnerai la réponse en commentaire sur ce billet.