descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Bordeaux – Arcachon

plan de la ligne Bordeaux – Arcachon

mardi 28 juillet 2015, 9:54

Réponses à vos derniers commentaires ( matériel, transport public)

par Anne-Marie Teulé

Nouveau matériel : nous avons donc 2 sortes de matériel nouveau et ils n’ont pas les mêmes inconvénients et avantages

Les régiolis : avantages : pas de marches , permettant à toutes personnes d’utiliser facilement les entrées et les couloirs , climatisation évidemment et possibilité d’être accouplé avec une deuxième rame , espace 2X 3vélos ( par rame ) répéré sur les portes extérieures en haut de la porte et sur le sol à l’intérieur . espace porte bagages correct et quasiment identique aux AGC . Davantage de places assises par rame un matériel  neuf

inconvénients : un dénivelé repéré par une bande jaune pour certaines places en « carré » 4 places ., un système d’annonce qui peut être lassant effectivement mais qui est utile aux personnes qui montent en ligne et que nous avons baissé au maximum suite aux remontées clients , des sièges un peu plus dur que dans les AGC .

Les régio 2N avantages : davantage de places assises par rame , des annonces moins importantes que dans les régiolis , espace vélo identique aux régiolis , un matériel neuf.

inconvénients : des marches pour traverser le train et monter à l’étage , des portes bagages plus étroits , et pour l’instant pas de possibilité d’accoupler avec une 2ème rame .

Pour la présence des 1ère classe j’en ai déjà longuement parlé , ces trains assurant des parcours Bordeaux-Hendaye par exemple doivent pouvoir proposer la 1ère classe

Beaucoup d’incidents en ce moment : plusieurs causes ( dépendantes ou indépendantes de la SNCF ): incendie, travaux sur les rails, agression d’un contrôleur mais la SNCF est toujours un transport public :

Distinction faite par l’article L. 1000-3 du code des transports :

Sont considérés comme des transports publics tous les transports de personnes ou de marchandises, à l’exception des transports qu’organisent pour leur propre compte, des personnes publiques ou privées

Conformément aux textes européens, la distinction entre transport public ou privé repose sur le fait qu’il soit organisé par une personne pour le compte d’autrui (transport public) ou pour son compte propre (transport privé) ;

En France, les transports en commun de personnes peuvent être commandés comme des services publics, par l’État ou par des collectivités territoriales, ou être organisés par des entreprises privées de transport en commun de passagers.

Même dans le cadre du service public, le donneur d’ordre, qui reste l’organisateur du transport, peut sous-traiter la mise à disposition des moyens de transport (véhicule, conducteur, …) à une entreprise privée, qui est alors responsable de la conduite du véhicule.

Le financement des véhicules et des infrastructures (routes, voies ferrées, matériel roulant) peut revenir à l’exploitant (régies de transports urbains, par exemple) ou à des structures indépendantes, conçues à cet effet. Ainsi,  S.N.C.F. est responsable de l’organisation des transports, et depuis sa fusion avec RFF  est responsable de la réalisation et de la maintenance des infrastructures (gares, voies ferrées …).

Les tgv passent effectivement en priorité devant les TER tout simplement car ils ont moins d’arrêt …