descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Clermont-Ferrand – Moulins

plan de la ligne Clermont-Ferrand – Moulins

mardi 14 octobre 2008, 17:10

C’est la saison des patinages et des enrayages

par Jean-Marc Legrand

L’automne est propice aux phénomènes de patinage et d’enrayage du à la présence de feuilles sur les voies.

L’automne est propice aux phénomènes de patinage et d’enrayage dus à la présence de feuilles sur les voies. En temps normal, le contact de la roue avec le rail, fer sur fer, ne provoque que peu de frottements, rendant le transport ferroviaire économe en énergie. L’inconvénient est qu’à l’automne, lorsque la surface de roulement devient grasse, feuilles mélangées à l’humidité de l’air ambiant, la roue patine sur le rail rendant la traction difficile, voir impossible si la voie est pentue. Ces phénomènes peuvent être accentués ou minorés en fonction du matériel utilisé : Un train de fret lourd, ou autorail léger de type 73500 étant plus sensible qu’une rame Corail ou autorail plus lourd de type AGC.

Durant les périodes et dans les zones sensibles (boisées, pentues) nous procédons au brossage régulier du rail à l’aide d’un train laveur.

La ligne Moulins Clermont dont le profil est plat et peu bordé d’arbres n’est pas souvent confrontée à ce phénomène mais des retards induits par d’autres lignes peuvent l’affecter par le biais de la réutilisation de matériel ou de personnel.