descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Clermont-Ferrand – Moulins

plan de la ligne Clermont-Ferrand – Moulins

mardi 22 novembre 2016, 19:43

Dossier Retour sur les perturbations d’hier

par André Jarsaillon

Hier une succession d’incidents a très fortement perturbé le trafic sur la ligne ainsi que sur une grande partie de la région.

Tout d’abord, en fin de matinée, un train Intercités a été bloqué entre Moulins et Nevers à la suite d’une rupture de la caténaire (cable d’alimentation électrique) provoquée par la chute d’arbres sur la voie.
catenaire-villeneuve-st-pierre-21-11-16
Compte tenu de la nature de la panne et des contraintes liées aux travaux sous caténaires (25000 volts lorsqu’elle est sous tension), le dépannage a duré plusieurs heures.

Par effet de ricochet, tous les trains Intercités ont subi des retards, parfois importants.
Certains trains TER ont également été impactés. Nous avons notamment des matériels dont la maintenance s’effectue à Nevers qui n’ont pu être mis en place à temps pour assurer le train prévu. Certains ont du être supprimés.

En fin d’après midi, nous avons également été confrontés à des problèmes de patinage entre Vichy et Randan qui a entrainé des retards importants et des suppressions partielles de trains.
Le vent violent et la pluie de ces derniers jours ont accentué les conséquences de ce phénomène qui se traduit par un manque d’adhérence des essieux sur le rail. Des actions préventives (élagage et passages réguliers d’un train spécifique pour nettoyer le rail) n’ont pu éviter cette situation.

Si vous souhaitez mieux comprendre le phénomène du patinage et de l’enrayage qui touche toutes les régions, je vous propose de consulter le dossier mis en ligne sur le site TER Pays de Loire   et celui de SNCF.COM .
Pour compléter votre information, vous pouvez prendre connaissance de l’infographie suivante. infographie_feuilles_mortes_print.

Aujourd’hui, même si de nouvelles perturbations subsistaient sur certaines lignes de la région, la situation s’est nettement améliorée.