descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Clermont-Ferrand – Thiers

plan de la ligne Clermont-Ferrand – Thiers

mardi 06 décembre 2016, 8:21

Rencontres Un résumé de notre rencontre de mardi dernier

par Isabelle Kuhnle

La rencontre de mardi dernier, souhaitée par un grand nombre d’entre vous, a été l’occasion de faire un point sur les divers dysfonctionnements survenus depuis plusieurs semaines et les mesures et actions mises en œuvre pour pallier ces problèmes.


Ont également été abordées les évolutions de l’offre depuis fin 2012 ainsi que les actions futures qui pourraient être mises en place afin que le plan de transport de votre desserte réponde le mieux possible à vos attentes.
Une trentaine d’utilisateurs du TER étaient présents pour échanger avec Josette Chastel, adjointe au Directeur d’Etablissement et responsable du Pôle production, Jean-Paul Bournazel Délégué territorial Auvergne SNCF Réseau et moi-même.

Josette Chastel a fait un rappel sur les modifications intervenues sur le plan de transport depuis 2012 en mentionnant les raisons de ces diverses adaptations :

  • travaux quais à Clermont-Fd en 2012 dans le cadre du PEI qui nous ont contraints à supprimer des trains du péri urbain : trains qui ne sont jamais revenus (parmi lesquels des allers/retours Vertaizon/Clermont-Fd),
  • limitation de vitesse entre Thiers et Montbrison qui a impacté tous les trains de l’axe,
  • suppression des circulations entre Clermont-Fd et St Etienne et donc sur la section Thiers/Clermont-Fd,
  • obligation formulée par l’Etablissement de Sécurité Ferroviaire (EPSF) de faire circuler par 2 nos trains X73500 qui a entrainé la suppressions d’allers/retours fin 2015 et en août 2016.

 

Jean-Paul Bournazel est revenu sur les différents dérangements (octobre et novembre) liés au phénomène de « deshuntage » (contact qui ne se fait pas entre la roue du train et le rail). Dérangements essentiellement liés à la météo humide et notamment à la chute des feuilles.
Il a ensuite présenté les moyens et mesures préventives mis en œuvre pour éviter ces dysfonctionnements. A savoir :

  • mise en surveillance de la ligne,
  • passage obligatoire du train laveur les lundis matins à l’ouverture de la ligne et avant l’engagement de toute autre circulation ferroviaire. Tournées supplémentaires avec ce train programmées les autres jours ainsi que les samedis et les dimanches,
  • mesure prévue en cas d’indisponibilité du train laveur, avec le passage d’une draisine qui brossera le rail,
  • matériel autre que X73500 pour les 2 trains circulant « à vide qui partent de Clermont-Fd le lundi matin pour acheminer le matériel des 2 circulations Thiers/Clermont-Fd,
  • étude d’1 plan de transport adapté qui sera mis en place si un « deshuntage » se produisait malgré ces mesures préventives. Ce plan de transport répondra bien entendu aux obligations de sécurité. A savoir prioriser un seul sens de circulation (les trains du matin entre Thiers et Clermont et les trains de fin d’après-midi entre Clermont et Thiers).

 

Plusieurs réactions et questions suite à ces annonces, que j’espère retranscrire correctement.

Concernant les mesures prises et les retards/suppressions depuis septembre

Pourquoi la situation perdure plusieurs jours lors de ces problèmes ?

Un délai obligatoire de 96h est nécessaire pour la surveillance de la ligne. Les circulations doivent être espacées et ne pas se croiser. Cela, afin de ne pas encourir le risque de retrouver 2 trains face à face ou encore 1 train qui serait rattraper par 1 autre.

Pourquoi avant, ne relevait-on pas ces problèmes alors que les feuilles tombent toujours en automne ! (Vous noyez le poisson …)

Plusieurs raisons à cela : usure du rail, nouveau matériel (X73500) plus léger donc qui « shunte » moins bien, diminution du nombre de trains FRET et voyageurs.

Un plan d’élagage ne peut-il être envisagé ?

Un plan végétation est programmé sur certaines zones.

Puisque vous savez que c’est un type de matériel qui pose problème, pourquoi ne le supprimez-vous pas de la ligne ?

Le matériel est affecté en fonction des besoins et nous avons des relations sur lesquelles les X73500 n’offrent pas le nombre de places nécessaires.

Avec l’arrivée des Régiolis, aura-t-on aussi ce problème ? 

En principe non, ce matériel est plus long et plus lourd et comporte plus d’essieux.

Vous aurez donc plus de matériel, vous pourrez ainsi remettre le train de 16h22 supprimé en août !

Malheureusement non car les Régiolis ne viennent pas en compléments du parc matériel existant mais remplaceront les rames RRR dont les locomotives sont obsolètes et deviennent difficilement réparables.

Quid du dérangement des installations autour de la gare de Vertaizon ?

Notre service électrique a eu des difficultés à trouver la cause du dérangement mais la panne est maintenant réparée.

Et les problèmes de septembre avec l’affaissement de la voie entre Vertaizon et Lezoux ?

La cavité a été comblée et des travaux de consolidation sont programmés pour fin décembre et début d’année. Viendra ensuite une phase de stabilisation avec surveillance de la voie au cours du 1er trimestre 2017. La vitesse pourra ensuite être relevée sur ce secteur dès que l’on aura l’assurance que la voie est bien stable. Un travail de nettoyage des fossés est également prévu afin que les eaux pluviales s’écoulent correctement.

Vos remarques sur l’information et la prise en charge des clients lors de situation perturbée

  • Zéro pointé pour la communication en gare,
  • Certains agents ne sortent pas de leur bureau,
  • « Cafouillage » à Clermont-Fd vendredi soir,
  • Avant de prendre son train il faut penser s’il circule ou non, cela n’est pas normal !
  • Info non concordante entre affichage sur le quai (Pont du Ch) et info donnée par Contact TER,
  • Sujet des correspondances à Clermont-Fd lorsqu’il y a des retards,
  • SMS non reçus,
  • Problèmes sur les alertes lorsque l’on emprunte 2 lignes (exemple Pont de Dore/La Rotonde ou La Pardieu)…

 

Concernant l’info donnée par les agents de la ligne, le responsable a fait un rappel à tous ses agents sur l’importance de communiquer systématiquement et rapidement lors de situations perturbées. La prise en charge de notre clientèle fait partie intégrante des missions des agents.

Le système des télé afficheurs sur les quais de Pont du Château sera prochainement (1er semestre 2017) remplacé. Un nouveau système plus performant va être installé. Ce système pourra être mis à jour depuis la « régie de l’info » de Clermont-Fd et donc actualisé dès connaissance des perturbations et au fur et à mesure des changements.

Pour la partie SMS et alertes, je reviendrai vers vous rapidement dès que j’aurai connaissance des raisons de non réception et des solutions apportées pour 1 abonné empruntant 2 lignes. »

Concernant les modifications du plan de transport depuis 2012

Reverra t-on le train de 16h22 ? 

Pas tout de suite et pas pour 2017. Néanmoins, une étude est en cours pour revoir l’offre du péri urbain Clermontois. Nous travaillons actuellement sur l’offre de 2019. En effet, une offre ferroviaire se prépare 2 ans en amont. Nous espérons tout de même avoir la possibilité de revoir la desserte pour 2018 et faisons le nécessaire pour.

Pour les étudiants l’offre actuelle n’est pas satisfaisante, pas de train entre 12h16 et 16h45 pour revenir de Clermont !

Les samedis il manque un arrêt à Lezoux sur l’autocar de 12h50 !

Je ferai la demande de la possibilité d’arrêt supplémentaire à Lezoux cette semaine. Le creux de desserte entre 12h16 et 16h45 est lui aussi à l’étude pour 2018

Votre plan de transport correspond à un plan de transport de fonctionnaires !

Il faut rendre cette ligne fonctionnelle.

Vous nous entendez mais ne nous écoutez pas !

En 2012, Monsieur Pontoise avaient mis plus de trains sur la ligne. Il y a un manque d’anticipation. Au lieu de nous ennuyer avec les mêmes enquêtes chaque année, faites des enquêtes utiles et demandez nous notre avis !

Je mettrai en place en début d’année un questionnaire sur l’offre de transport actuelle et celle que vous souhaiteriez. Nous verrons ensuite avec le service Etudes ce qui est réalisable ou non. Nous devrons, bien sûr, tenir compte des particularités de la ligne (voie unique et sur laquelle nous ne pouvons multiplier le nombre de circulations). Pour cette « enquête », je ne sais pas encore sous quelle forme (distribution du document à bord, blog ou les 2…). Je suis également en contact régulier avec l’un des responsables de l’association d’usagers pour ces sujets.

Autres réactions

Quelle mesure commerciale ?

La Direction n’a pas donné son accord. Nous redemanderons néanmoins

Et il n’y aura plus de contrôleurs à bord des trains ?

Ils ne seront plus systématiquement à bord, cela afin de mieux maitriser la fraude. Je vous invite à lire l’article posté sur le blog ce matin qui répondra, je le souhaite, à vos questions.

Y aura-t-il encore des réunions techniques entre le Conseil régional et la direction TER SNCF ?

L’information sera remontée par Josette Chastel auprès de notre direction.

 

Monsieur Guette, de l’association « Ensemble sur les rails » conclut en insistant sur le fait qu’il :

  • compte sur la SNCF pour pérenniser la ligne avec un service fiable,
  • souhaite qu’un geste commercial soit effectué,
  • invite les utilisateurs de la ligne à rejoindre l’association.

J’espère n’avoir rien omis de vos remarques et nos échanges, si tel était le cas n’hésitez pas à vous exprimer.