descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Le Y picard

plan de la ligne Le Y picard

mardi 30 janvier 2018, 16:08

Perturbations reprise des incidents du lundi 15 au dimanche 21 janvier

par Emmanuel Gérard

Résumé de la semaine :

Un début de semaine marqué par un incident avec un arbre sur la voie. La fin de semaine sera relativement calme.

Fait marquants :

Le mardi 16 janvier :

  • Arbre sur la voie entre Ourscamp et Noyon voie 1 : 5 TER impactés ( 2 suppressions partielle et 2 suppressions totale et 3 Intercités (2 suppressions partielles)

A 12h20, le conducteur du 93202 signale un arbre affaissé sur la voie 1.

Le 2309 se trouve hors quai. Vers 13h, la procédure envisagée :  utilisation de la locomotive du 12313 afin de ramener le 2309 à contre voie jusqu’à Ribécourt afin de faire la prise en charge clientèle.

Le 849617 et le  849626 supprimés. A 14h40, prise en charge du 2309 par 2 cars à Ribécourt.

le 12313 terminus Compiègne assure 12328 origine Compiègne.

Le 2317 arrêté à Compiègne

Le 847867 terminus Compiègne assure 847620 origine Compiègne

Le 847917 en attente Creil.

Bilan de la prise en charge  par bus

2 cars commandés pour prendre en charge  du 2309 à Ribécourt pour assurer le parcours Ribécourt Maubeuge.

2 cars commandés pour assurer la mission du 12313 entre Compiègne et St Quentin

2 cars commandés pour assurer la mission du 12328 entre St Quentin et Compiègne

1 car commandé pour assurer la mission du 847867 entre Creil et Compiègne

1 car commandé pour assurer la mission du 2326 antre Maubeuge et Compiègne

1 car commandé pour assurer la mission du 847820 entre Compiègne et Creil

vers 15h30, reprise de la circulation normale.

Le jeudi 18 janvier

  • Isolateur pendant à l’entrée de Compiègne – axe Amiens / Compiègne : 3 TER impacté (2 suppressions partielles)

A 6h du matin, le 848411 heurt un isolateur à l’entrée de Compiègne. avec la suppression du 848413 et 848416 entre Estrées et Compiègne. Des bus de substitution sont mis en places.

  • Dérangement d’installation entre Longueuil et Compiègne : 2 TER impacté avec 32 minutes de perdues.

Vers 21h45, le passage à niveau ne se relève pas après le passage d’un train Fret, finalement il s’avère qu’il y a eu un vol de batterie qui a causé le dérangement d’installation.

Fin de l’incident vers 3h