descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Les Vosges

plan de la ligne Les Vosges

jeudi 04 octobre 2018, 8:00

Je suis venu vous dire que je m’en vais

par Bruno Fromont

Alors, ce n’est pas spécifiquement moi qui m’en vais en réalité. Mais je vous annonce aujourd’hui que notre blog de ligne « Les Vosges » fermera mi-octobre. Après huit ans de fonctionnement et huit ans d’échanges avec vous, 400 billets de publiés, réunissant plus de 1 000 commentaires et 160 contributeurs.

Retour sur les moments importants de notre histoire commune sur le blog.

Au début, souvenez-vous, le blog, c’était uniquement la ligne Remiremont – Nancy. En 2014, il a été rebaptisé pour devenir le blog des Vosges, en s’ouvrant à d’autres lignes.

Peut-être en résonance avec le nouveau périmètre du blog, 2014 fut aussi une année record en terme d’activités, avec 82 articles publiés.

C’est un long roman, c’est une belle histoire

Les premiers billets démarraient avec la rénovation de la gare d’Arches, avec le réaménagement des parkings, de l’espace de vente, du hall d’accueil et les façades du bâtiment, devenu« rouge grès des Vosges » Mais aussi la tempête Xynthia, le 28 février 2010, et ses impacts sur votre ligne, notamment à cause de chute d’arbres sur les voies arrachant 300 mètres de caténaires et provoquant des coupure d’alimentation électrique sur votre ligne.

Le blog nous a permis d’échanger et d’annoncer les aménagements des parkings à Einvaux, des ascenseurs à Charmes, de la gare d’Epinal, de Varangeville ou encore de Thaon les Vosges. Mais aussi de suivre la mise en service des rames Régiolis, en 2014. Dès 2013, certains d’entre vous avaient eu l’occasion de découvrir ce matériel

Au fil des saisons, beaucoup de sujets sont revenus sur la table (à l’instar des marronniers dans la presse) : à l’automne, les feuilles mortes ; en hiver, le déneigement des voies, le chauffage ; en été, la climatisation à bord et les difficultés liés aux caténaires ou au rails. Cette « régularité » avait le don de vous agacer. Nous avons régulièrement débriefé ensemble sur les incidents et les diverses perturbations. Sans parler des changements d’horaires.

Parmi les moments importants de ce blog, je me rappelle notamment ce voyage à bord du TER, avec plusieurs client.e.s, pour discuter autour de leur expérience de trajets quotidiens. Cette rencontre a abouti à une série d’article, rappelez vous : relire l’article.

Cette rencontre m’avait permis, à l’époque, à la fois de mieux « cerner » leur quotidien, d’être en situation, avec eux. Mais aussi d’apporter des réponses sur la sur-occupation, les informations en situation de perturbations, les cars de substitution, etc.

C’est aussi ça le blog, un espace où on peut parfois dépasser le « virtuel » en organisant des moments de rencontre ; pour les prolonger ensuite dans les discussions.

J’avoue j’en ai bavé pas vous

Avant ce poste de responsable de ligne, je n’avais jamais eu l’occasion de « prendre la plume » aussi souvent, et publiquement. Il a fallu, avant tout, se familiariser, avec l’aspect technique du blog. Mais surtout, ensuite : écrire, rédiger, vous répondre, vous encourager à prendre la parole aussi.

L’exercice n’est pas simple, surtout qu’en premier lieu, lorsqu’un client arrive sur le blog, c’est plutôt pour critiquer, faire remonter un retard, un problème mal géré. Il y a pu avoir des moments de tensions, mais nous avons toujours pu débattre et partager nos opinions dans de bonnes conditions.

Et puis, je crois que je me suis laissé prendre au jeu. Celui de tisser, à distance, petit à petit, un fil invisible avec vous. Et il y a eu ces moments d’écriture plus « libre » parfois aussi, pour insuffler un peu de légèreté dans des moments où le contexte s’y prêtait. En faisant un peu de teasing notamment.

Rappeler vous, dans cet article : maligne-ter.com/les-vosges/vous-avez-de-bonnes-frequentations/

Ou encore celui là : maligne-ter.com/les-vosges/ca-va-bourdonner-a-st-die-des-vosges/

Et même encore là : maligne-ter.com/les-vosges/20120712j-enleve-le-haut/

Néanmoins, dès la fin 2017, nous avons commencé à nous réorganiser, la fusion des régions est passée par là. Et vous l’avez remarquer, depuis le début de cette année, je n’ai pas pu m’investir autant qu’avant sur le blog. Evidemment, le 2e trimestre a été marqué par la grève prolongée. Vous et moi avons continué à nous exprimer, mais moins.

Et maintenant, que va-t-on faire ?

Le blog s’arrête et il y a évidemment un certain nombre de sujets toujours en cours. Néanmoins, des canaux nous permettrons de rester en contact avec vous (un point sera fait là-dessus courant octobre). Moi-même, j’espère pouvoir avoir toujours la chance de vous croiser à bord, ou en gare.

Je tenais à vous remercier pour toutes vos contributions, vos critiques constructives la plupart du temps et votre implication sur cet espace. Grâce à vous, j’ai pu mieux connaître vos besoins, vos contraintes, vos attentes et votre perception.