1 aller-retour St-Etienne – Firminy supprimé

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

1 aller-retour St-Etienne- Firminy est supprimé du 04 avril au 02 juillet. Ces deux suppressions sont la conséquence de difficultés de production.

La pénurie de conducteur entraine ces deux suppressions.

Vous trouverez ci-dessous l’affiche relative à ces deux suppressions :

10 – (LE PUY) – FIRMINY – ST-ETIENNE – DU 04 AVRIL AU 01 JUILLET 2016 – …

On retrouve aussi des suppressions et des substitutions par car du 04 avril au 02 juillet pour les lignes St-Etienne-Roanne et St-Etienne-Clermont-Fd.

Vous trouverez ci-dessous le lien pour accéder à cette information sur le site TER Rhône-Alpes :

http://www.ter.sncf.com/rhone-alpes/horaires/info-trafic-travaux

 

 

25 commentaires pour “1 aller-retour St-Etienne – Firminy supprimé”

  1. Anne-so

    Bonsoir,

    Outre ces informations, très utiles, serait-il possible d’avoir la raison de la suppression du train de 7h48 à Givors ? Aucune annonce, aucune information et les panneaux d’affichage ont directement affiché le Lyon Perrache de 8h02… ?
    De même sur le train du lundi à 6h48 où, pour la 3e semaine d’affilé, il n’y a qu’une seule rame déjà surchargée à l’arrivée à Givors …
    Auriez-vous des explications ?
    Merci d’avance

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonsoir,
      Je vous en prie.
      Le train de 07h48 de ce mardi 15 mars à Givors-Ville a été supprimé suite à l’absence de la rame pour faire le train au départ de St-Etienne-Châteaucreux. En effet, le train qui devait rouler d’Ambérieu à St-Etienne, arrivée à 07h09 pour repartir en sens inverse à 07h20, et passer à 07h48 à Givors, a été supprimé. Cette suppression est la conséquence de la restitution tardive des travaux en gare de Montluel, suite à un aiguillage cassé, sur la partie entre Ambérieu et Lyon-part-Dieu.
      Pour le train de 06h48, il sera assuré le lundi avec une seule rame TER 2N NG tri-caisses jusqu’à la fin des travaux de changement d’aiguillage et de remplacement de voie à Givors-Ville et St-Etienne-Châteaucreux. En effet, ces travaux imposent des modifications de roulement et de composition suite à la suppression des premiers trains en semaine, ainsi que des modifications des lieux de garage, cela ne nous permet pas d’assurer l’ensemble des trains du lundi comme un lundi classique. La fin des travaux étant prévu le 08 avril, vous retrouverez normalement les deux éléments à partir du lundi 11 avril. Bonne soirée.

  2. Danish

    Il n’y a quand même pas souvent de bonnes nouvelles sur ce blog 🙁
    Merci quand même de nous tenir informés du pourquoi du comment de tous ces aléas.
    Depuis lundi, l’ascenseur voie B est encore en panne en Gare Carnot. Pouvez-vous en informer les services techniques ?

    Merci d’avance

    • Danish

      Rebonjour

      Avez vous vu contacter le service technique au sujet de l’ascenseur de la Gare Carnot ?
      Merci d’avance

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      Mon collègue de Gares&Connexion me dit que l’ascenseur voie B de St-Etienne-Carnot est arrêté par l’ascensoriste depuis le 07 mars. Nous n’avons pas de date de reprise pour le moment donnée par l’entreprise. On a des incidents à répétition sur cet ascenseur de la voie B pour Châteaucreux et Lyon.
      Je vous tiens au courant.

    • Danish

      Merci de nous tenir informé. Plus d’une semaine d’arrêt sans date de livraison espérée, c’est quand même très médiocre comme qualité de service de leur part 🙁
      Surtout que cela rend les quais inaccessibles aux personnes handicapées, ce qui est illégal.

      Pourquoi ce monte-charge est il aussi souvent en panne ? L’ascensoriste a t’il une explication ?

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Je vous tiendrai bien bien sûr au courant. Je ferai le point ce lundi matin avec le gestionnaire des gares en charge de Carnot.
      L’explication donnée est celle d’un type d’ascenseur d’un modèle très spécifique et qui a mal vieilli.

    • Danish42

      Bonjour,

      Du nouveau à ce sujet ?

      Merci d’avance

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Sur la situation actuelle, ce que l’on peut dire.
      En positif : Nous avons actuellement 60 conducteurs en formation sur Rhône-Alpes. Sur St-Etienne, nous en avons 12 en cours et plus tard encore 12 autres. J’espère que nous aurons un maximum de réussite à l’examen de conducteurs pour ces 60 agents. En effet, nous faisons souvent face à des échecs et des abandons en cours de formation. La formation initiale est longue et difficile : 1 an, puis on a après les formations complémentaires sur tous les types de trains et les lignes, ce qui rajoute 6 mois environ.
      En moins positifs : Nous avons actuellement des sessions de formation au nouveau matériel Regio 2N qui sont lourdes car elles mobilisent les conducteurs pendant 4 jours entiers. Ces formations sont obligatoires afin de pouvoir utiliser ce nouveau matériel mais elles nous privent de conducteurs dans une période de pénurie d’agents.

    • Danish42

      Merci pour cette précision qui intéressera sûrement pas mal de monde.
      Mais ma question concernait surtout l’ascenseur de Carnot 🙂

      Je ne sais pas trop sur quel billet amener le sujet donc j’ai posé la question ici, à la suite de votre dernière remarque

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Désolé, je vois demain matin le gestionnaire de G&C et vous donne réponse.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      Le gestionnaire m’indique une probabilité de réparation la semaine prochaine, c’est à dire du 04 au 08 avril. La pièce commandée devrait arriver chez l’ascensoriste.

    • Danish42

      Merci beaucoup

  3. Laure

    Bonjour,
    Je regrette le choix de l’aller-retour supprimé sur la ligne Saint-Etienne/Firminy.
    En effet, ce train permet d’avoir en heure de pointe de sortie de bureau des trains entre Saint-Etienne et Firminy plus fréquent (3 par heure, au lieu de 2 par heure). Pour ma part, l’impact est conséquent financièrement, puisque je suis contrainte d’augmenter le temps horaire du mode de garde de ma fille !
    A-t-on une chance de retrouver cet aller/retour sur la nouvelle grille horaire de juillet ou doit-on envisager la suppression définitive de cet aller/retour ?
    Et que dit la Région Auvergne-Rhône-Alpes de ces suppressions, en sa qualité d’autorité organisatrice des transports ferroviaires de voyageurs ?
    Vous remerciant de votre attention.
    Cordialement.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      Je comprends vos arguments qui sont légitimes.
      On a un report sur le train d’avant à 17h11 ou 17h41 après, ce qui permet de modérer un tant soit peu l’effet de cette suppression.
      Comme chaque année, nous avons un service d’été qui réduit l’offre proposée. Je vais demander à la chargée d’offre si ces trains figurent dans les trains ne circulant pas pour la période d’allégement d’été 2016.
      Ces deux trains avaient circulé en juillet et août 2015. Ils ne figuraient pas dans la liste des trains supprimés dans laquelle on trouvait uniquement des trains Bas-Monistrol- St-Etienne et retour.
      Pour répondre à votre question, et bien la Région Rhône-Alpes, comme toutes les autres régions de France confrontés à cette pénurie de conducteur, n’est bien sûr pas contente du tout !

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      Ma collègue chargé d’offre vient de me répondre. Pour cet été, on retrouvera l’allègement d’été classique et la suppression de l’aller et retour St-Etienne -Firminy qui vous concerne particulièrement.
      Je suis désolé pour toute ces difficultés.

    • Laure

      Bonjour,
      Le report d’avant de 17h11 (à Chateaucreux) ne s’arrête pas en gare du Clapier, gare qui me concerne. Le report d’avant est donc le 17h00. La suppression du 17h25 au départ de Chateaucreux, à une heure de pointe de sortie du bureau fait donc qu’il y a plus de 40 minutes entre 2 trains au Clapier, ce qui me semble énorme ! D’où mon regret quant au choix du train supprimé. Après, je comprends que de toute façon une suppression engendre forcément des mécontentements.
      Pour ma part, la conséquence de cette suppression va très certainement être l’arrêt de mon abonnement TER à compter d’avril, au profit de ma voiture, de manière à assurer mes heures de travail sans pour autant augmenter le temps de mode de garde de ma fille. C’est dommage pour tout le monde !
      Cordialement,

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      Je comprends si c’est la gare du Clapier.
      Le choix du train est relatif au roulement des conducteurs. Il s’intègre dans les suppressions des autres trains sur les autres lignes de l’étoile stéphanoise. Le but est d’économiser le maximum de conducteur, et c’est sur les trains de pointe, là où sont utilisé un maximum de conducteurs, que l’économie est la plus grande.
      C’est toujours dommage de perdre des clients fidèles.

  4. olivedelaric

    Bonjour,
    La suppression nous amène à reparler de cette distortion dans le cadencement, qui explique les 40 minutes sans train. La région a demandé plusieurs fois qu’un train de fret, qui ralentit les circulations, soit décalé. Il me semble qu’il serait tant de relancer cette demande afin de voir si, au moins temporairement, on ne pourrait pas avoir une situation plus acceptable avec un départ de Chtx à 30 au lieu de 41. C’est fort peu probable car ça implique de gros changements et le mode ferroviaire n’aime guère les gros changements. Mais qui ne demande rien n’obtient rien c’est bien connu.
    Il faut aussi penser que, pour le moment, nous n’avons qu’une suppression, alors que d’autres lignes vont être impactées plus fort.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      J’aborderai le sujet du cadencement avec la chargée d’offres qui est en relation avec l’horairiste.
      On pourra aussi à aborder ce sujet et la demande afférente lors de notre prochain Comité de Lignes.
      J’espère que nous pourrons les relancer avant l’été.
      C’est vrai, nous sommes beaucoup moins touchés que les autres branches de l’étoile stéphanoise.

  5. sanroumi

    J’ai eu bien du mal à disposer de cette information concernant la suppression de ces 2 trains: pas d’affichage dans mes gares de montée-descente, pas de modification des fiches horaires, pas d’alerte sur le site TER (ou alors dans la rubrique info-travaux (?), que l’usager ne consulte pas naturellement, en l’absence d’info préalable sur les travaux en question), pas de SMS pour les abonnés multimodaux Ourà TER+STAS,…

    Une consolation toutefois, ce n’est pas les navettes de Bas-Monistrol qui sont sacrifiées, pour une fois!

    Concernant la problématique de desserte des gares intermédiaires, sans aller jusqu’à une modification des horaires de sillons comme le suggère olivedelaric, il serait tout-à-fait loisible de faire réaliser les arrêts en question par le 17h11. J’anticipe par avance les objections habituelles de la SNCF sur l’impossibilité de modifier la trame horaire sur le tronçon contraint de voie unique du fait du tunnel de la Croix de l’Orme: une étude précise du graphique de circulation montre qu’il est tout-à-fait possible d’intégrer les 3 arrêts non desservis entre St-Etienne et Firminy, en respectant les délais de sécurité vis-à-vis des missions précédentes, suivantes et arrivant en sens inverse.

    Merci de votre réponse sur cette suggestion

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Oui c’est vrai, il n’y pas eu de communication forte et ciblée sur ces deux suppressions de trains. Nous n’avons pas fait de tractage dans les trains et les gares comme cela a été fait sur St-Etienne-Montbrison et St-Etienne-Roanne qui sont beaucoup plus touchés par ces suppressions.
      Concernant votre remarque sur l’envoi des SMS pour les abonné T-Libr (TER+STAS), je vais demander des informations complémentaires sur ces envois. Pour ma part, étant inscrit en tant que client au service TER Flash Trafic et en notification TER Mobile, j’ai reçu un SMS le mardi 15 mars à 14h00. Il me semble bien avoir reçu aussi une notification.
      Pour votre proposition d’arrêts supplémentaires sur les trois gares de l’Ondaine, le Clapier, le Ricamarie et le Chambon, je vais transmettre dès maintenant votre suggestion à ma responsable, à la chargée d’offre, à ma collègue locale du Conseil Régional, au pôle production de l’établissement et à l’horairiste du TER.
      je vous tiens au courant le plus rapidement possible.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Sur votre premier point, mon collègue en charge de l’envoi des SMS aux clients me dit avoir pris la liste de tous les clients ayant un produit, ou un abonnement valide sur les 6 derniers mois, donc les multimodaux sont dedans. Si vous le souhaitez, nous pouvons vérifier que vos coordonnés sont les bonnes, dans ce cas envoyez-moi vos coordonnées sur le mail du blog.
      Sur votre deuxième point, la réponse de ma collègue chargée d’offre est qu’il est techniquement impossible de remettre des arrêts supplémentaires sur le 889962 sur l’Ondaine (contraintes croisements VU…). Cela avait déjà été étudié par le passé.
      Pour finir sur une note plus positive, on trouve un train 16 minutes plus tard que notre train de 17h25 supprimé, il part à 17h41 et dessert toutes les gares de l’Ondaine.

  6. sanroumi

    Merci de votre réponse. Certes, il y a un autre train 16′ plus tard, mais avec les aléas résultant du noeud lyonnais, et cela dégrade le cadencement à 40′ sur une heure de pointe.
    Comme je l’avais indiqué sur mon précédent message, je ne partage pas votre analyse sur les contraintes liées à la présence de la VU, qui empêcherait la desserte des gares intermédiaires de la Vallée de l’Ondaine. Le décalage du sillon issu de la desserte de 3 haltes supplémentaires renforce à la marge la contrainte liée au croisement avec le Bas-Monistrol – St-Etienne de 17.27, au niveau de la gare d’Aurec. L’ajustement du temps d’arrêt et/ou l’anticipation de l’horaire de départ de 3′ à 4′ de cette navette permettrait de gérer ce croisement en horaire décalé, tout en respectant les contraintes de blocks. Je n’identifie pas d’autres contraintes du type graphique d’occupation des voies en gare, ni de disponibilité de matériel.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Je vous en prie.
      La réponse que je vous ai fournie émane de la chargée d’offre en relation avec l’horairiste du TER, lui-même en relation avec l’horairiste de SNCF Réseau (ex RFF) qui définit le réticulaire, c’est à dire l’ensemble des sillons attribués. Ce sont les spécialistes des horaires et du graphique de circulation.
      Au vu de votre message, je vais aller plus loin dans ma recherche afin de vous fournir une réponse plus détaillée. Il faut pour cela que je vois le graphique en détail et en parle avec mes collègues de la production de St-Etienne. Je vous donne cette réponse la semaine prochaine.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles