Déraillement d’un train de fret à Sibelin entre Givors-Ville et Lyon Part-Dieu

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

Ce lundi 13 mars vers 05h00, un train de fret a déraillé à l’entrée du triage de Sibelin situé entre Givors-Ville et Lyon Part-Dieu,  ce train comportant des wagons de matière dangereuse un périmètre de sécurité a été réalisé et tous les trains arrêtés.

En conséquence, le trafic ferroviaire est totalement interrompu entre St-Etienne- Givors-Ville et Lyon Part-Dieu  sur la rive-gauche.  Aucun train ne circule dans les deux sens.

Seuls circulent les trains entre Firminy- St-Etienne- Givors-Ville et Lyon Perrache par la rive-droite.

Je vous tiendrai au courant de l’évolution de la situation.

Point à 08h50 :

Les wagons citernes couchés vont être vidés de leur contenu avant d’être relevé par une grue géant qui va venir de Dijon.

Il y en a pour toute la journée.  L’annonce est faite d’une reprise à 20h00.

 

22 commentaires pour “Déraillement d’un train de fret à Sibelin entre Givors-Ville et Lyon Part-Dieu”

  1. Drekher

    Décidément, la loi des séries… Est il prévu un doublement des rames à destination de Perrache, car sinon j’ai peur que ce soit la folie dans les rames Avec tout cet afflux de voyageurs .

    • Bonjour,

      Non non je vous rassure, il n’y a aucun changement, on est donc compressés dan le train de 07h34 pour Perrache, qui en plus en s’arrête pas à Oullins. Ça va être rigolo pour rejoindre la Part Dieu ☺

      @Frederic : merci pour votre information rapide et complète qui m’a permis de venir plus rapidement à la gare et de prendre ce train plus en avance.

      Antoine

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Oui c’est le cas, c’est le troisième incident depuis vendredi.
      On a un problème de longueur des trains suite aux quais trop courts avec des voitures hors-quai si l’on double les rames sur la rive-droite entre Givors-Ville et Perrache.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Ce que l’on va tenter de faire c’est de mettre des trains supplémentaires sur Perrache plutôt que de doubler les rames.

    • Xav

      Vous savez, les quais trop courts, surtout en situation de crise, on s’en moque un peu, en plus ça concerne sans doute 5% des voyageurs, il suffirait de leur dire de monter à l’avant (même si ça suppose que quelqu’un nous parle 😛 ). Là dans la rame c’était rude pour tous ceux qui sont montés après StE (et ça fait du monde).

      J’espère que vous arriverez à ajouter des trains comme vous le proposez mais c’est pas votre fort en général, réorganiser des roulements à l’arrache ne fait pas/plus(?) vraiment partie de l’arsenal de la SNCF malheureusement. Je croise les doigts.

      Sinon sur l’année écoulée, je trouve que « l’exceptionnel » et le « ponctuel » se banalisent, sur un fond déjà pénible à la base.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Vous avez bien sûr raison. Il nous faut augmenter les capacités sur Perrache.
      La difficulté est que nous avons aussi les Valence-Lyon-Part-Dieu-Mâcon « détournés » pour les travaux qui arrivent sur Perrache et prennent des sillons, ainsi que les trains de fret ne pouvant passer par la rive-gauche.

      Après le Directeur des Opérations ce matin, j’ai eu ma collègue en charge de l’information Voyageur qui se situe à la cellule de crise. J’espère que l’on pourra avoir avoir des compositions doublées avec un agent à bord et des mesures spécifiques pour les arrêts dans les gares intermédiaires avec des quais courts.

      Je vous tiens au courant.

    • Xav

      C’est noté, merci. Ca me semble plus sage en effet. Je tenterai donc ma chance à Oullins ce soir en croisant les doigts, non sans revérifier ici-même avant de partir du travail 😉

      Mais j’ai peur 😮

  2. Maximus

    Le summum de la débilité !
    Etant donné que l’incident a eu lieu très tôt le matin,je ne comprends pas pourquoi on ne nous a fait aucune annonce à la gare de la Ricamarie, et on nous a fait monter dans le train comme si tout allait bien, pour nous dire une fois arrivés à Chateaucreux que la circulation est perturbée et que le train s’arrêtera là !!!

  3. Caro

    Bonjour
    Savez vous si les trains repartiront cet après midi?

  4. Drekher

    @Caro des annonces en gare de St Étienne Chateaucreux annonçait la suppression des trains à destination de Part Dieu jusqu’a 20h minimum

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Ce sera pour toute la journée c’est ce qui est sûr.
      Il va falloir vider les wagons citernes couchés de leur liquide avant de les relever avec une grue géante.

  5. A.

    Bonjour,
    On attend à la gare de Saint Étienne chateaucreux. Comme d’habitude on a pas d’information : un agent de gare dit qu’il aura des cars de remplacement, un autre dit qui il aura pas. Il a des gens qui attendent devant la gare un car de remplacement et il y a aucun agent sncf pour nous donner un peu plus d’informations. Est-ce qu’on peut avoir un peu plus de détails ? Il aura un car de remplacement ou pas? On attend pour rien? Peut-on avoir un agent sncf pour nous accompagner ?

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      Oui il y aura des cars de remplacement. Ils sont bien commandés.
      Ils arrivent sur St-Etienne

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Mise en place d’un car à 08h40 sur Châteaucreux.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Merci pour ce lien.

    • Xav

      Un coup de la FNSEA encore 😛

      Sinon, en supposant que Le monde reprend le communiqué de la SNCF (ils vont rarement plus loin), on peut admirer le sens de la litote de notre transporteur préféré :

      « En conséquence, le trafic SNCF est perturbé sur la ligne TER Lyon-Valence (dans les deux sens) et dans une moindre mesure sur la ligne TER Lyon-Part-Dieu – Saint-Etienne »

      Si perdre plus des 3/4 de la capacité de transport sur Sainté-Lyon, c’est être « perturbé dans une moindre mesure », je n’ose imaginer le chaos du Lyon-Valence, qui est pleinement « perturbé ».

  6. Célia

    Bonjour,

    La vraie question est pourquoi ce train a déraillé? est ce une défaut des voies? un excès de vitesse? un train trop vieux?
    Non parce que sur tous les trains qui circulent, le seul train qui déraille c’est celui qui contient des produits chimiques! On est en droit de se demander si la sécurité des usagers et de la flore importent à la SCNF!
    De plus, quand on arrive à Lyon part dieu et que tardivement on nous dit allez à Perrache sans préciser par quel moyen, une fois de plus l’organisation est à 0, pourquoi ne pas prévoir depuis l’évènement à 5h du matin un plan B tel que la mise en place de bus relai réquisitionné de façon exceptionnel, n’y a t’il pas de cellule pour gérer les situations de crise exceptionnelle (si on peut encore les appeler exceptionnelle…. rien n’est moins sûr)
    Bonne journée et bon courage à tout le monde, la journée s’annonce très difficile

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour à toutes et tous,

      Il est trop tôt pour avoir les causes du déraillement.

      Un nombre important de trains de fret contiennent des wagons de matière dangereuse car le mode ferroviaire est beaucoup plus sécuritaire que la route. Les grandes entreprises nationales et internationales de chimie confient à Fret SNCF et ses concurrents leurs produits entre les différents site de production.

      La cellule de crise a été ouverte dès la connaissance de l’incident.

      Entre Part-Dieu et Perrache, le bus articulé est efficace avant 06h30 car après les difficultés de circulation routière apparaissent. Le train est bien sûr le plus rapide, 8 min, s’il y en a.
      Sinon, le tramway T1 fait le trajet en 18 minutes entre les deux gares ou alors le métro avec utilisation de la ligne B jusqu’à Charpennes puis la ligne A jusqu’à Perrache.

    • Maximus

      Jusqu’à Bellecour vous voulez dire 🙂 (pas Charpennes)

    • Xav

      Non, c’est bien charpennes dans ce cas, c’est le trajet B+D+A qui passe par Bellecour (qui est au croisement de la D et la A)

    • Maximus

      Autant pour moi, je pensais à mon trajet qui commence à Vénissieux

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles