Des perturbations ce samedi et ce lundi matin sur nos lignes, des travaux sur la ligne Roanne et Montbrison

Comme certains l'ont déjà précisé dans les commentaires, nous avons commencé le week end mais aussi la semaine avec des perturbations sur nos lignes. Je voulais également faire un point sur des travaux qui débutent le 01 Avril impactant la FH 11-12

Carine Borth

Carine Borth

icon-email

Des travaux de maintenance préventive annuelle du 01 Avril au 19 Avril du lundi au vendredi.

Ces travaux programmés chaque printemps ont des impacts sur la ligne Saint Etienne – Roanne mais également sur la ligne Saint Etienne -Boën.

Certains trains seront supprimés et remplacés par des autocars en heures creuses (notamment 2 allers/retours entre Boën et Saint Etienne).

Vous pouvez retrouver ces modifications sur l’info trafic du site TER en consultant les FH11 et FH12

Incident technique sur un train utilisé pour les travaux le samedi 23 Mars.

Dans la nuit du vendredi au samedi, 2 wagons chargés de ballast* ont endommagé les voies suite à un incident technique paralysant le trafic en direction de Roanne – Montbrison et le Puy en Velay.

Dans le sens Lyon – Saint Etienne, le trafic était normal.

Après avoir dégagé les wagons vers 11h15, les équipes de maintenance de la voie ont débuté la réparation des installations de sécurité endommagées.

Les trains en direction du Puy en Velay ont circulé à nouveau aux alentours de 12h15.

A 14h15, le trafic a repris normalement sur l’ensemble des axes. Comme le reprenait très justement l’un d’entre vous dans ses commentaires, cet incident aurait eu un impact beaucoup plus conséquent en semaine. Les clients ont été pris en charge : des autocars ont été mis en place en substitution.

*le lit de pierres ou de graviers sur lequel repose une voie de chemin de fer.

Accident de personnes entre Saint Chamond et Rive de Gier ce lundi 25 Mars.

Ce matin le trafic a été interrompu dés 06h40 suite à un accident de personne entre Saint Chamond et Rive de Gier. L’ensemble des circulations a été interrompue afin de permettre l’intervention des différents services.

Seules des navettes en train, entre Givors et Lyon Perrache, ont peut être maintenues.

Les voies ont été rendues à l’exploitation à 09h17 et les 1ers trains circulant ont été les suivants :

9h24 départ Lyon Part Dieu pour St Etienne

9h31 départ Lyon Perrache  pour Firminy

9h50 départ St Etienne Chateaucreux pour Lyon Part Dieu.

Nous étions présents en gare pour vous informer et je tiens à vous remercier pour votre compréhension suite à cette situation perturbée.

14 commentaires pour “Des perturbations ce samedi et ce lundi matin sur nos lignes, des travaux sur la ligne Roanne et Montbrison”

  1. Olivedelaric

    Bonjour à tous,
    Je ne reviens pas sur les incidents, sauf pour dire que vraiment, trop c’est trop. Les travaux c’est bien mais ça ne doit pas devenir le parcours du combattant pour l’usager qui a besoin des transports, travaux ou pas.
    Justement, je voulais réagir sur les travaux qui affecteront la ligne 11 en avril. Je note que le TER de 08h08, il est vrai en contre-pointe du matin, est cette fois substitué par autocar, probablement parce que cela évite d’envoyer une rame qui ne peut attendre son retour en service commercial du fait des travaux et qui, sauf erreur, revenait donc à vide pour libérer la voie. Le passage en bus se traduit par une arrivée plus tardive et les gens qui prennent ce train pour aller sur Montbrison le matin apprécieront.
    Il peut toujours s’agir de conditions particulières que j’ignore, mais sinon, c’est encore un recul, petit certes car pour une période limitée, mais recul quand même.

    • Carine Borth Carine Borth

      Bonjour Olivier,
      Concernant le 889908 (SE 08h08 – BOE 09h01 ),nous avons fait une demande à l’infra pôle de décaler leurs planches travaux (durée obtenue pour l’interdiction de circulation)pour nous permettre de faire circuler ce train. Malheureusement ils ont refusé car la plage réduite remettait en question leurs Travaux.
      Nous avons privilégié le maintien du 889916 (SE 16h08 – BOE 17h00 ).

      Bonne journée

      Bonne journée.

  2. Marc L

    Bonjour Carine, Olivier, bonjour à tous,

    Merci Carine pour cet article détaillé, aussi bien sur les événements perturbateurs que leurs conséquences. Effectivement c’est une période difficile en ce moment, entre ces faits et les travaux sur les lignes et en gare.

    L’accident de lundi matin est bien triste. D’après ce que j’ai pu voir, cet homme est entré sur la voie par un passage piéton accessible par un simple portillon. Alors que l’accent est mis, à juste titre, sur le caractère extrêmement dangereux des traversées de voies et leur interdiction en gare, ces passages en pleine ligne non sécurisés, sans signal d’annonce d’un train, autorisés et accessible à tous sur une voie ultra-fréquentée, ne devraient même pas exister ! Question de sécurité élémentaire. J’en ai repéré un autre entre Vernaison et Grigny, au niveau de la Tour de Millery. Ces passages accidentogènes devraient tous être remplacés par des passerelles ou souterrains, dès lors qu’ils franchissent une ligne à moyen ou fort trafic.

    Vous avez raison, Olivier, le TER de 8H08 pour Montbrison et Boën, fréquenté par des gens allant travailler là-bas, repart normalement à 10H de Boën pour arriver à 10H52 à Chx, soit en pleine période de travaux. Cette ligne, pourtant favorisée récemment par la réouverture du tronçon de Boën, souffre régulièrement d’une pénurie de services pour manque de matériel, travaux, périodes de vacances etc… Et ses trains n’attendent plus les correspondances à StE venant de Lyon, même à 1 ou 2 minutes, cf mon post au sujet de samedi dernier. Elle reste la « dernière roue du carrosse » ferroviaire stéphanois.

    Bien cordialement.

    • Carine Borth Carine Borth

      Il existe il est vrai des passages permettant l’accés aux voies réservé au personnel de la SNCF uniquement.
      Ces passages sont nécessaires pour divers raisons (travaux, transbordement, maintenance, veille préventive…..).
      Nous ne pourrons jamais condamner totalement l’accés aux enceintes ferroviaires et notamment empêcher une personne déterminée.(idem pour les autoroutes ou ne serait ce que les routes).
      Bien à vous.

  3. Stef

    Bjr, ecoutez, on n’en peut plus. Aucun train a l’heure, je n’ai pas une journee où les trains que je prends sur sainté lyon a/r arrivent à l’heure. On ne veut plus vous entendre, expliquer, geindre, vous excuser…seuil de tolerance depassé. Votre entreprise meurt. Moi je n’en peux plus nerveusement. Agissez b*rdel!!!

  4. Marc L

    Et pour corroborer ce que je disais tout à l’heure, deux trains de Montbrison supprimés ce soir, 17H08 et 19H18 vers Boën. Manque de matériel ? C’est toujours cette ligne la plus mal servie, avec les Bas-Monistrol, dès que ce problème apparaît.

    • Carine Borth Carine Borth

      Bonjour à tous,

      Le 17h08 a circulé avec 29 minutes de retard suite à une défaillance de caméra sur l’élément de queue. Celui ci a donc été fermé au service voyageur. Au retour il ne pouvait être utilisé par le conducteur, ce qui a entrainé la suppression des 889930 et 889931.Le matériel utilisé sur les lignes que vous citiez dans les commentaires précédents subi de nombreuses dégradations (casse/choc avec des animaux/acte de malveillance…), ce qui entraine des réparations importantes et une immobilisation de ces rames pendant une durée importante.
      Ce matériel est également utilisé sur des lignes comme Lyon-Roanne-Bourg en Bresse et des choix sont fait en cas de pénurie. Nos lignes ne sont pas ciblées particulièrement.
      Mes collègues du pôle étude travaille actuellement sur la robustesse et la maintenance en autonomie sur l’étoile stéphanoise.

    • Florian Barrallon

      Bonjour,
      Je me permets de répondre en tant que conducteur dudit 889922. Une caméra ayant rendu l’âme lors de la mise à quai, il était effectivement impossible de garder ouvert le deuxième 73500, sauf à mettre en place un controleur, denrée introuvable de nos jours. En effet, pour exploiter un train en EAS, il me faut la surveillance des portes, ou un 2ème agent se chargeant de cette tâche. Le report des voyageurs sur le premier engin a ensuite posé le problème de l’accès à la cabine, et son évacuation en cas d’urgence (ou plus simplement l’intervention sur le matériel en cas d’avarie), encore possible à Chateaucreux, mais impensable à partir de la Terrasse. Un problème de sécurité se posant, et le retard étant déjà conséquent, c’est le train suivant qui est parti en premier. Le retard était ensuite trop important pour permettre de redescendre à St Etienne en 889931 sans impacter lourdement les autres circulations sur la voie unique, les croisements n’étant par ailleurs pas possibles à St Romain le Puy hier. La suppression du 889930 en a découlé.
      Quand à la suite, la décision a été prise (soumise très instamment pour être exact) d’envoyer le matériel à Boen pour pouvoir faire le 889905 à 6h35 ce matin. Initialement, il aurait du être supprimé, et il aura fallu de la persuasion pour que ce ne soit pas le cas, la circulation restant possible sans restrictions depuis le deuxième engin, les caméras y fonctionnant correctement.
      Cordialement

  5. ponot43

    Pourquoi annoncer que la circulation des trains le samedi le 23/03 a repris à 12h15 alors que le 889977 et le 889980 n’ont pas circulés ???

    La circulation au départ du Puy n’a repris qu’à 16h19 au départ du Puy et 15h53 au départ de Saint-Etienne…

    Par contre il aurait été plus judicieux de faire rouler des trains entre Le Puy et Firminy (sachant que le matériel et le personnel étaient présents) plutôt que d’attendre des bus qui ne sont jamais venus pour certains…

    • Carine Borth Carine Borth

      Bonsoir,
      Je suis désolée, en effet, je me suis mal exprimée :12h15 : heure de la fin de l’incident et donc reprise des circulations normales possibles.
      Il est difficile de faire des origine-terminus Firminy car seules 3 voies sont exploitables et il s’agit de voies de circulation et non de stationnement (du matériel y stationnait déjà).
      Bonne soirée

  6. Luc Baudry

    Un truc m’a particulièrement irrité en cette triste matinée de lundi dernier.
    Arrivé à Chateaucreux depuis Carnot à 8H06, je savais déjà que j’allais me retrouver bloqué une heure ou deux. A la limite, peu importe, j’étais au chaud.

    Mais des agents en gare nous ont fait descendre en nous expliquant qu’il valait mieux retourner dans la gare pour attraper l’un des bus mis à disposition sur la gare routière et qui allaient nous emmener bientôt.
    Alors, je suis descendu. J’ai demandé quel train devait partir en premier, c’était à priori un TGV mais il fut annulé dans la foulée et tous ses passagers furent également priés de descendre.

    Nous sommes allés nous entasser en gare jusqu’à ce que l’arrivée des bus soit annoncée. Aussitôt, le flot habituel des voyageurs qui courent, se disputent, s’invectivent pour décrocher une précieuse place.
    Grâce à ma roue électrique, j’ai facilement été l’un des premiers devant le bus et j’y suis donc monté. Arrivé à Givors, on nous a descendu pour attraper l’un des trains devant venir de Lyon pour y retourner.

    … Mais aucun train n’est jamais venu. A la place, on a attendu (longtemps) et vu nous passer sous le nez le TGV qui avait été annulé à Saint-Etienne !!!!!!
    Le TER suivant était (forcément) archi-bondé donc on a voyagé debout et entassés. Génial, je le saurai pour la prochaine fois: ne pas écouter les agents en gare, ne JAMAIS suivre leurs consignes, n’en faire qu’à ma tête et suivre mon instinct. Au moins, je n’aurai à m’en prendre qu’à moi même.

    • Carine Borth Carine Borth

      Bonsoir Mr Baudry,

      Pour la gestion de la situation de lundi dernier, les agents des gares orientent et informent les voyageurs en fonctions des éléments que leur transmettent le COP (j’ai parlerait dans un prochain post).
      La 1ère solution de prise en charge était la mise à disposition d’autocars au départ de Saint Etienne uniquement. Ces autocars sont commandés et valident mais peu d’informations nous sont fournis sur leur heure d’arrivée malheureusement. C’est pour cela qu’ils vous ont fait descendre des trains et vous orienter vers ces bus.
      e TGV a circulé sans voyageurs car sa destination a été modifiée (étant donné le retard important). Le 1er à avoir circulé est le 886815 09h50 au départ de Saint Etienne et la composition maximale a été respectée.
      Je confirme qu’à Saint Chamond il était déjà bien occupé et certains voyageurs ont fait le choix d’attendre en suivant le Perrache.
      Je tiens simplement à souligner que les agents présents en gare vous transmettent les informations dont ils disposent et appliquent les scénarios que les cellules opérationnelles mettent en place.
      Un retour d’expèrience est réalisé à chaque situation perturbée et nous remettons vos commentaires .Je vous en remercie.

  7. Fleur Méry de Montigny

    Bonsoir Carine,

    Moi je voudrais faire un retour sur les travaux en gare de Roanne. Il y a un ascenseur qui est actuellement en travaux pour aller de la passerelle de sortie aux quais (et inversement).
    Ca pose de gros soucis, car il n’y a aucune info au sujet des dates de son immobilisation ( depuis quand, jusqu’à quand…) et de sa remise en service.
    Il n’y en a qu’un seul a Roanne.

    Ca pose de gros soucis pour les personnes comme moi qui sont reconnues avec plus de 80 % de handicap, avec des soucis de santé, et pour qui les escaliers sont très problématiques car on se fatigue et on s’essouffle beaucoup plus.

    Je tenais à vous en faire part.

    Bonne soirée.
    Fleur

    • Carine Borth Carine Borth

      Bonsoir Fleur,

      Je me rapproche dés demain de mes collègues de Roanne pour connaître les délais et vous donner de plus amples informations sur la fin des travaux et notamment la remise en service des ascenseurs.
      Je comprends tout à fait les désagréments que cela entraine pour vous et je m’en excuse.
      Bonne soirée.

Répondre à Olivedelaric Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles