Des travaux entre Firminy et le Puy en Velay.

A partir de ce lundi 18 Février des travaux de maintenance classique auront lieu sur l'axe Saint Etienne -Le Puy en Velay.

Carine Borth

Carine Borth

icon-email

Ces travaux sont programmés chaque année. Ils permettent une maintenance des installations ferroviaires.

Ils se dérouleront du 18 février au 08 Mars 2019 et impacteront essentiellement les trains sur un créneau horaire de 09h30 0 16h.

Conséquence-les trains suivants seront supprimés :

Le train 889956 St Etienne (09h59) Le Puy ( 11h21)

Le train 889980/1 Lyon Perrache (12h27) – Le Puy ( 14h45) est supprimé entre St Etienne et Le Puy.

Le train 889959 Le Puy ( 10h43)-St Etienne (12h04) est supprimé.

Le train 889976/7 Le Puy ( 12h37)- Lyon Part Dieu (14h54) est supprimé entre Le Puy et St Etienne.

Une substitution routière est prévue : les trains supprimés seront remplacés par des autocars.

Vous pouvez consulter la fiche travaux sur le site TER AURA.

Petit rappel : la gare routière de Saint Etienne Chateaucreux se situe sur la gauche en sortant de la gare et des marquages au sol vous permettent de vous diriger. Vous trouverez, à l’emplacement réservé TER SNCF, les autocars remplaçant les trains.

 

3 commentaires pour “Des travaux entre Firminy et le Puy en Velay.”

  1. Marc L

    Bonsoir Carine,

    Après les petits Givors, dont on connaît le triste sort, les Bas Monistrol sont désormais les mal-aimés. Ce matin 21 février, encore supprimés. Cela arrive régulièrement. Pourtant ils circulent en-dehors des heures de travaux. Que se passe-t-il donc avec ces trains ? Les trouve-t-on trop déficitaires ? Je crains leur disparition définitive à court ou moyen terme. Compte-tenu de la politique actuelle de régression du rail, cela ne m’étonnerait pas.

    Bonne fin de semaine à vous.

    • Carine Borth Carine Borth

      Bonjour Marc,

      En effet, la décision de supprimer les 889990 et 889993 le 21 Février a été prise à 05h00 du matin en opérationnel suite à un manque de matériel utilisé (Indisponibilité des rames notamment suite à des pannes moteur, choc… ).
      Le choix a été fait sur cette ligne au profit d’autres lignes cette fois ci. Ce n’est donc pas une volonté de les voir disparaître mais simplement une priorité donnée sur des trains de pointe qui utilisent le même matériel. A ce jour, ces navettes ne sont pas menacées de disparition.
      Mon travail est donc d’étudier avec les entités concernées la priorisation et de défendre les lignes dont la desserte est moins importante (peu de situations de report) et, ce, jusqu’à un retour à la situation normale côté maintenance matériel.
      Je vous souhaite un bon week end.

  2. Marc L

    Bonjour Carine,

    Merci pour votre réponse bien précise. Je comprends bien qu’il faille « sauver » des trains plus fréquentés que ces navettes. Toutefois celles-ci, situées en bas de la hiérarchie d’importance des trains, comme les petits Givors avant elles, font souvent les frais du manque de matériel ou de personnel.

    C’est sûrement ce qui est arrivé au second Bas-StE hier soir 22 février. Voulant rentrer de la Ricamarie peu avant 20H avec le train + bus M4, trajet qui me prend normalement 15 à 20′ au total, j’en ai fait les frais au prix fort. Voyant que le 889999 était bien affiché « à l’heure » à 19H51 et celui-ci me permettant d’avoir le même bus à Bellevue, j’ai laissé partir le 19H46, emprunté par une bande de jeunes peu accortes. Le 889999 n’est jamais passé après disparition de l’écran au bout de 5 minutes. J’ai dû me rabattre sur le M1 (20′ d’attente) puis raté le dernier M4 à Bellevue, 3 km à pied pour rentrer chez moi vers 21H. Merci pour ces dysfonctionnements et cette info toujours aussi fiable dans les gares de l’Ondaine.

    C’est encore pire que quand Firminy gérait les écrans. Quand pourrons-nous ENFIN compter sur un affichage CONFORME dans ces gares ?

    Bon week-end à vous aussi.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles