Du 16 au 22 novembre 2020, Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes handicapées

A l’occasion de la 24eme édition de cet évènement, promouvant l’emploi des personnes handicapées, je donne la parole à OliveDeLaRic, contributeur actif de ce blog, nous offrant son témoignage de salarié et surtout de client régulier de TER et de TGV.

Pascal Reynaud

Pascal Reynaud

icon-email

« Je vis à La Ricamarie, à l’extrémité Sud d’une branche de la ligne 9 entre Firminy et Lyon Perrache. J’exerce un emploi de formateur en informatique pour les personnes déficientes visuelles, je suis moi-même aveugle.

Le siège de l’entreprise se trouve à Maisons-Alfort et je me rends donc régulièrement à Paris. Je sillonne aussi toute la France, je me rends chez mes clients, des kinésithérapeutes pour la plupart. En effet, il n’est pas rare de trouver des kinés aveugles ou très malvoyants, cette profession qui fait beaucoup appel au toucher est très accessible aux personnes ayant ce type de handicap. Mon intervention consiste en l’installation et l’utilisation d’un logiciel sous Windows, permettant de gérer le cabinet médical, de la création d’une fiche patient avec le nom, le prénom, le téléphone etc. jusqu’à la facturation et l’envoi de la feuille de soins par voie électronique. Et tout cela se fait moyennant l’achat et l’installation sur le PC d’un logiciel dit de lecture d’écran, qui annonce vocalement ce qui est tapé au clavier, qui lit à voix haute le contenu de l’écran, etc..

Ce qui est pratique dans mes déplacements en train, c’est que la SNCF propose un service d’accompagnement de la gare au train et du train à la sortie de la gare. La difficulté c’est que la régionalisation a fait qu’il faut maintenant contacter un service spécifique pour les trajets nationaux et un autre service pour les trajets régionaux. On regrette aussi que ces services ne soient pas proposés dans les autocars, mais on y travaille. Il y a aussi des informations vocales dans les gares et dans les trains qui peuvent sembler inutiles ou même gênantes pour certains, mais qui me rendent bien service. J’utilise aussi beaucoup les bandes de guidage au sol que vous voyez dans les grandes gares. Couplées à des balises sonores qu’on fait parler au moyen d’une petite télécommande, elles permettent de s’orienter et de trouver les guichets, le bureau d’accueil voire les quais. Mais j’ai une préférence pour les petites gares comme Oullins, que j’utilise dès que je peux, car les trains partent toujours du même quai et avec un peu de repérage, on peut devenir autonome assez facilement. Enfin, les distributeurs de billets régionaux sont eux aussi dotés d’une synthèse vocale, il suffit d’appuyer sur un bouton et on peut acheter un billet en étant guidé par des annonces sonores en toute autonomie.

Tout comme mes clients, j’ai des défis à relever tous les jours. Beaucoup d’informations sont transmises via du papier. C’est le cas pour une ordonnance médicale, que le kiné a besoin de lire. C’est le cas aussi pour les fiches horaires et les titres de transport. La version dématérialisé est une solution, encore faut-il que les documents fournis soient eux-mêmes accessibles. Pour me faire comprendre en deux phrases, prenez une image. Pour vous, vous la voyez, elle se suffit à elle-même. Pour moi, si on ne lui associe pas une description, parfois appelée texte alternatif, cette image restera un mystère.

Il y a encore du travail. L’accès aux autocars régionaux, certaines rigidités dans les procédures de réservation d’un accompagnement pourraient être améliorées. Les nombreuses modifications législatives de ces dernières années compliquent la donne, mais permettront aussi, je l’espère, de progresser.

Je conclurai par un message plus politique. En 2018, la Région a supprimé les trains omnibus Givors/Lyon. En 2019, c’était le tour des derniers trains sans arrêt entre Saint-Étienne et Lyon. J’ai décidé à ce moment-là de rejoindre une association de voyageurs, l’ADTLS, qui défend les voyageurs depuis longtemps dans la région stéphanoise. En effet, j’ai besoin du train pour aller travailler, mais aussi pour des déplacements personnels, pour aller voir ma famille notamment. De mon point de vue, plus il y aura de volontaires pour faire entendre la voix des usagers, mieux cela sera. C’est ma façon d’apporter ma pierre à l’édifice de maintien des transports publics dans notre agglomération, afin que je puisse rester libre d’aller et venir ».

Olivier, je vous remercie de nous faire partager votre expérience et pour votre investissement, notamment pour le bassin stéphanois.

Ayant insisté pour que votre intervention soit un outil de sensibilisation aux difficultés que rencontre une personne handicapée lors de ses déplacements, je conclu ce billet en recommandant les services d’assistance et d’accessibilité que propose SNCF, depuis le lien suivant :    https://www.ter.sncf.com/auvergne-rhone-alpes/aide/assistance

et en promouvant la politique d’accessibilité de SNCF, déployée par notre Direction de l’Accessibilité, consultable ci-après    http://www.accessibilite.sncf.com

 

3 commentaires pour “Du 16 au 22 novembre 2020, Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes handicapées”

  1. Marc L

    Bonsoir Olivier,

    Merci pour votre témoignage fort intéressant et votre courage qui devraient nous rendre modestes et faire relativiser nos difficultés. Vous faites un métier utile et intéressant qui, de plus, vous fait beaucoup voyager. Je comprends que pour vous le train soit vital.

    Votre quotidien met par ailleurs en exergue les problèmes engendrés par la segmentation des activités au sein d’une même entreprise, la SNCF, qui va jusqu’à conduire celle-ci à instaurer deux services différents d’aide à la mobilité selon que le train emprunté est régional ou national. Avec la privatisation qui s’annonce, vous n’êtes malheureusement pas au bout de vos peines et nous non plus…

    Un grand merci également de m’avoir fait découvrir l’association il y a maintenant deux ans. Je continuerai à apporter ma pierre à l’édifice pour la défense du TER et du transport public dans notre agglomération où beaucoup reste encore à faire.

  2. CyReb

    Bonjour,

    Je vous remercie pour ce témoignage.

    Je déplore aussi la réduction année après année du service proposé sur la ligne 09 entre Le Puy et Lyon. La suppression des directs remplacés par des correspondances hasardeuses sont vraiement dommageable pour les usagers qui comme nous font des trajets quotidiens sur cette ligne.

    A ce jour aucune information n’est disponible pour le service d’hiver à compter du 13 Décembre. Les recherches sur l’appli ou le site TER ne donnent aucun résultat hormis un seul trajet en bus le soir.

    J’espère que cela ne présage pas une nouvelle réduction de l’offre TER. Savez-vous nous en dire plus sur le plan de transport à venir sur la ligne 9 ?

    D’avance je vous remercie.

    • Pascal Reynaud Pascal Reynaud

      Bonjour Cyreb,
      Je tiens à vous rassurer tout de suite en vous informant que les évolutions prévues, sur la ligne 9 à partir du 13 décembre 2020, ne mentionnent pas de réduction de l’offre actuelle. Celle-ci se voit même renforcée, en lien avec des demandes d’association d’usagers, par la desserte matin et soir de Fraisse-Unieux (TER 889975 à 7h46 et TER 889982 à 18h31).
      Concernant nos outils d’information : pour l’instant nous sommes toujours dans l’incapacité de diffuser les fiches horaires de l’axe St Etienne – Le Puy en Velay. En effet, nos collègues de SNCF Reseau, chargés de l’ordonnancement des trains sur cette ligne à voie unique, travaillent encore à la consolidation de certains sillons.
      Comprenant votre impatience de pouvoir disposer d’informations fiables relatives à cette ligne, je reviendrai vers vous dès que j’ai de nouvelles informations.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles