Feux de talus à Chasse-sur-Rhône et passage à niveau en panne à Vernaison et enfin personnes sur les voies au Chambon-Feugerolles

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

Ce vendredi 30 septembre après-midi deux incidents importants sont arrivés  sur notre ligne,  tout d’abord sur la rive-gauche à Chasse-sur-Rhône côté Lyon Part-Dieu, puis sur la rive-droite à Vernaison côté Lyon Perrache.  Les conséquences ont été pour vos trains des retards importants jusqu’à 30 à 40 min et quelques suppressions.

1/ Feux de talus à Chasse-sur-Rhône sur la rive gauche côté Lyon Part-Dieu

Un feu s’est déclaré vers 15h00 sur un talus en proximité de la gare de Chasse-sur-Rhône. Afin de pouvoir arroser le talus par les lances des pompiers, le courant a été coupé dans la caténaire pour les 4 voies de circulation, ce qui a entrainé l’arrêt de tous les trains des deux sens.  Une reprise partielle a été autorisée sur les voies 2 et 2 bis, c’est à dire les voies du sens St-Etienne vers Lyon à 15h45, ce sont les voies les plus éloignées du talus en feu où intervenait les pompiers.  Puis la circulation a pu reprendre sur les voies 1 et 1 bis à 16h55, c’est à dire les voies du sens Lyon vers St-Etienne, à la fin de l’intervention des pompiers.

Les retards ont été importants, allant de 25 min à 40 min, avec quelques suppressions.  Ces retards se sont propagés dans la soirée suite à la réutilisation  des rames dans les gares terminus/origine de St-Etienne Châteaucreux et Ambérieu. Par exemple, un train qui arrive à destination avec 30 minutes de retard à  Ambérieu repartira en direction de  St-Etienne avec 30 minutes. Le temps de retournement est calculé au plus juste et ne permet pas de récupérer du temps.

2/ Panne d’un passage à niveau à Vernaison sur la rive-droite côté Lyon Perrache

Les barrières sont restées baissées et ne sont pas relevées au passage à niveau de Vernaison aux alentours de 16h45. Dans cette situation , les trains des deux sens sont arrêtés avant le passage à niveau en panne. Ils ne peuvent le franchir qu’à vitesse très réduite et après avoir signalé leur présence par de nombreux coups d’avertisseurs. On envoi aussi immédiatement un agent de l’Infrastructure pour reprendre en commande manuelle  le passage à niveau pour ouvrir  les barrières aux véhicules routiers entre les trains de passage. De même, la gendarmerie est prévenu afin d’aider à réguler le trafic automobile.

Les retards ont été importants, allant de 25 min à 40 min, avec quelques suppressions.  Ces retards se sont propagés dans la soirée suite à la réutilisation  des rames dans les gares terminus/origine de Firminy et Lyon Perrache. Par exemple, un train qui arrive à destination avec 30 minutes de retard à Firminy repartira en direction de Lyon Perrache avec 30 minutes. Le temps de retournement est calculé au plus juste et ne permet pas de récupérer du temps.

Certains trains au départ de Perrache ont circulé via la rive-gauche par St-Fons  et n’ont donc pas desservi les gares de la rive-droite.

3/ Cumul des deux incidents

Ces deux incidents se sont cumulés, notamment au point de rencontre des deux branches à Givors-Canal, les trains en retard de chaque branche venant ou allant à Part-Dieu ou Perrache se suivant à quelques minutes l’un derrière l’autre, en n’étant plus dans leur horaire théorique de passage, ce qui occasionne encore des minutes supplémentaires de retard.

4/ Personnes sur les voies au Chambon-Feugerolles

En gare du Chambon-Feugerolles, aux alentours de 20h00, des personnes présentes sur les voies ont bloqué la circulation des trains. Les conséquences ont été retards pour les derniers trains circulant sur la ligne entre Firminy, St-Etienne et Lyon Perrache.

Veuillez accepter mes excuses pour ces difficultés à rentrer chez vous ce vendredi soir.

 

2 commentaires pour “Feux de talus à Chasse-sur-Rhône et passage à niveau en panne à Vernaison et enfin personnes sur les voies au Chambon-Feugerolles”

  1. Alexandre Pinet

    Beau bazar

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Les deux perturbations se sont additionnées et se sont poursuivies suite à la réutilisation des rames dans les gares terminus/origine. Au final, cela donne des conséquences importantes pour tous les voyageurs de notre ligne.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles