Gare de St-Etienne-Bellevue

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

Pour faire suite à vos demandes, je vous propose de suivre la « vie » de la gare de St-Etienne Bellevue, que ce soit sur l’aspect « équipement » de la gare ou relatif à l’information « Voyageurs ».

Je vous propose de m’aviser de toutes anomalies sur les équipements de la gare ou alors de dysfonctionnements relatifs à l’information « Voyageurs ».Carnot

24 commentaires pour “Gare de St-Etienne-Bellevue”

  1. Marc L

    Bonsoir Frédéric
    Merci d’avoir créé ce post sur la gare de Bellevue que je fréquente très souvent. Côté équipements RAS pour les valideurs Ourà. Les écrans fonctionnent correctement aussi. En revanche, notamment les après-midis, certaines personnes – qui ne prennent pas le train pour la plupart – ont fait de cette gare leur QG et traversent régulièrement les voies pour aller d’un quai à l’autre et vice-versa. Jusqu’au jour où il y aura un accident mortel… C’est un effet direct du manque de présence humaine au niveau des quais.
    Bien cordialement

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonsoir Marc,
      Comme je le disais à Danish42, je verrai demain le Délégué Local Sûreté de G&C.
      Il me dira ce qu’il en est de la démarche sur la gare de St-Etienne- Bellevue.
      J’avais déjà avisé il y quelques temps le responsable de la Sûreté Ferroviaire sur les après-midi à Bellevue.
      Celui-ci m’avait dit que ses équipes allaient déjà en gare de Bellevue ponctuellement.
      Je vous tiens au courant de la suite des opérations.

  2. Alexandre Pinet

    Je lui en signale quand j’en vois

  3. Renaud

    Bonsoir à tous, je prends également le train à Bellevue très souvent et je ne peux hélas que confirmer les propos de Marc. Mardi 20/09 loin de 8 jeunes gens ont traversé la voie entre le train de 17h18 direction Lyon et celui de 17h21 pour le puy et ces personnes ne prennent de toute façon pas le train .Il y a un sentiment d insécurité qui règne les après midi et début de soirée et il serait très appréciable que des actions soient mise en place . Cordialement

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      Mon collègue Délégué Local Sûreté me répond sur les actions mises en place :
      En amont : intervention de Intervenants SNCF en Milieu Scolaires dans les collèges et lycées afin d’expliquer les dangers relatifs à la traversée des voies.
      A l’instant T : passage des patrouilles de la sureté ferroviaire afin d’occuper le terrain, avis à la police Municipale et Nationale pour des patrouilles sur le site.

      Je vais demander le passage des agents médiateurs du PIMMS de St-Chamond sur la gare de Bellevue et de Carnot.

  4. palmuch

    Bonjour

    la SNCF en constant progrès
    En effet suite à la mise à disposition de ses archives sur le web, j’ai pu vérifier qu’en 1956 la liaison St Etienne Le Puy était de de 1h 29 (information extraite du chaix page 560).

    Aujourd’hui le meilleur temps annoncé sur le même trajet est de 1h 27.

    Bravo pour le progrès.

    • palmuch

      Bonjour

      la SNCF en constant progrès
      En effet suite à la mise à disposition de ses archives sur le web, j’ai pu vérifier qu’en 1956 la liaison St Etienne Le Puy était de de 1h 29 (information extraite du chaix page 560).

      Aujourd’hui le meilleur temps annoncé sur le même trajet est de 1h 27.

      Bravo pour le progrès.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      Si l’on compare aussi l’infrastructure entre 1956 et 2016, on constate aussi que le profil et le tracé de la voie sont identique. Rien n’a changé. Il s’agit de la voie historique depuis la création de la ligne.
      Donc, sa capacité de vitesse est toujours la même. On a bien sûr renouvelé les rails et traverses, on finira en 2017, mais l’itinéraire tortueux en courbe et contre-courbe reste le même du Puy à St-Etienne. On a bien sûr des trains modernes qui peuvent rouler à 140 Km/h mais la voie ne l’autorise pas.
      La spécificité du ferroviaire impose des déclivités faibles et des grandes courbes pour aller vite. Seul le TGV peut s’affranchir des déclivités de part sa vitesse et de l’énergie cinétique qui permet de monter des fortes rampes . L’ancienne voie unique coincée sur le bord de la Loire, avec la nécessité de croisement dans les gares, ne permet pas la possibilité de travaux de grandes ampleurs, et quand bien même on aurait fait passer la voie unique en double voie, l’investissement colossal pour réaliser ces travaux n’aurait pas rapporté beaucoup de minutes supplémentaires. Il aurait donc fallu de nouvelles infrastructures de grande ampleur pour améliorer le temps de parcours significativement sur un tracé autre que le tracé historique. C’est ce qui a été fait pour la route avec la RN 88 qui permet une route à deux voies deux voies à 110 km/h sur une bonne partie du parcours. La route qui longe la Loire ne fait pas mieux que la voie ferrée.

      A cela, il faudrait aussi comparer le trafic, c’est à dire le nombre de trains entre 1956 et 2016 entre les deux villes.

      De plus, la voiture a commencé à arriver dans les années 1950 chez les ménages de la classe moyenne.
      On a commencé à construire des routes puis des autoroutes à cette période là et cela ne s’est plus arrêté, mais pas de lignes nouvelles pour le rail. C’est seulement en 1981 que le TGV a sorti le ferroviaire de cette absence de nouvelles infrastructures adaptées à une vitesse supérieure.
      C’est à cette période où l’on a commencé aussi à arracher les rails des tramway dans les villes, St-Etienne a heureusement résisté.

      Vous avez donc raison sur votre analyse.

  5. Renaud

    Bonjour
    Toujours la même situation à Bellevue avec cette bande qui a fait des quais leur QG . Vers 18h hier des jeunes traversaient les voies investissent les bancs crachent de partout . Bref le quotidien les fins d après midi à Bellevue…

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      Merci pour votre signalement.
      Je transmets immédiatement votre message au Délégué Local Sûreté et au responsable de la Sûreté Ferroviaire de St-Etienne.
      Tous les lundi en gare de Châteaucreux a lieu la réunion avec la Police Municipale et Nationale, l’Escale de St-Etienne et les deux interlocuteurs ci-dessus. Je demande que le sujet de Bellevue soit abordé.

  6. Marc L

    Bonjour
    Le problème demeurera, même si la police (ferroviaire, municipale, nationale) fait des rondes aléatoires un jour donné, ils reviennent le lendemain maintenant que les habitudes sont prises. Cette semaine je les ai vus tous les jours, souvent nombreux. Il faudrait quelqu’un en permanence affecté à cette gare pour enrayer le phénomène. Sauf erreur de ma part, les gares du Gier me semblent mieux sécurisées. Pourquoi Bellevue, située en pleine ville, n’y a-t-elle pas droit ? On n’a pas fini de payer la politique de déshumanisation des gares…

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Oui Marc, vous avez raison, il faut occuper le terrain.
      Je vais demander à ce que les médiateurs du PIMMS viennent sur Bellevue afin d’aider à calmer la situation.
      C’est sûr qu’avoir des agents dans les gares, et en particulier sur les quais, c’est mieux pour l’information et la tranquillité des voyageurs.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Nous aurons des agents de médiation à Bellevue à partir du 24 octobre en fin d’après-midi, c’est à dire dès que la vogue de Noix sera passée où l’on a besoin des agents de médiation sur Firminy.

  7. Marc L

    Merci Frédéric pour cette bonne nouvelle, la date est d’autant mieux choisie qu’elle correspond aux vacances scolaires, période pendant laquelle les jeunes sont encore plus désoeuvrés… et donc plus susceptibles de s’approprier la gare. Les médiateurs devraient faire un bon travail. On a eu récemment certains moments plus calmes, peut-être suite à des venues-surprise de la police ?
    En attendant, en plus de la nôtre, je constate l’inquiétude des conducteurs et contrôleurs à l’approche de cette gare, avec souvent un coup de klaxon salvateur visant à éloigner des voies certaines personnes les traversant ou s’apprêtant à le faire. Bravo à eux pour leur vigilance continue.

  8. Marc L

    Bonjour Frédéric, bonjour à tous

    Après une période de relative accalmie, pendant laquelle j’ai vu par moment des équipes du PIMMS, les problèmes reviennent en force. Chronique du quotidien à Bellevue :

    – samedi dernier 26 novembre vers 14H, juste avant le passage du train Le Puy-Lyon, pas moins de 5 ou 6 traversées sauvages de voies, puis un groupe a cheminé SUR les voies en aval de la gare sur une cinquantaine de mètres.

    – le même jour à 18H, le même groupe toujours présent a accueilli par des hurlements stridents et sans aucun sens, si ce n’est celui de provoquer gratuitement, les personnes quittant le train Lyon-Le Puy et celles y embarquant.

    – mardi 29 novembre, 18H07, au moment précis où arrivait le Bas-St Etienne, un jeune homme a descendu le quai en vélo à toute vitesse avant de traverser la voie en portant son vélo devant le train… mais n’a pas pris ce dernier. Juste de la provoque gratuite. Jusqu’au jour où un drame se produira. Ce qui ne me surprendra pas, vu la fréquence de ces incivilités.

    – malgré le travail soutenu d’une employée d’une société de nettoyage en matinée, dont je salue au passage le courage, la gare est devenue le dépôt d’ordures quotidien de certains. Les lundis matins avant le passage de l’agent, des souillures de tous ordres laissent imaginer un week-end « chaud » sur les quais… Et tout cela en pleine ville.

    Je constate parfois la présence d’une personne dans un local technique du bâtiment côté voies, qui jette régulièrement un coup d’œil à l’extérieur. A ces moments, il y a moins de problèmes. Il faudrait quelqu’un en permanence à ce poste pour assurer non seulement la sécurité des circulations, mais aussi celle des usagers et dissuader ce type de comportements.

    Bon week-end. Bien cordialement

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Marc,

      Je transmets votre message au Responsable de le Sûreté ferroviaire de St-Etienne, au Dirigeant Local Sûreté en relation, tous les deux en relation avec les forces de Police, et aussi le chef d’équipe Voyageurs de l’Ondaine et ses assistants, ainsi que mon collègue Responsable de Ligne sur St-Etienne- le Puy et le responsable du pôle sociétal qui s’occupe des PIMMS.

      La personne dans le local technique est un agent de SNCF Réseau qui appartient à l’établissement infrastructure. Il est là pour l’aiguillage des trains dans la partie à voie unique entre Bellevue et la Ricamarie. C’est lui qui ouvre et ferme les signaux et manoeuvre les aiguillages. Je vais transmettre à son responsable afin de l’aviser.

      Tenez-moi au courant.
      Merci. Bon week-end.

  9. Marc L

    Bonjour Frédéric,

    Décembre a été calme à Bellevue, surtout la deuxième quinzaine, alors que c’étaient les vacances scolaires, fait à signaler. J’avais donc bon espoir d’une pacification durable de cette gare…

    Hélas, hier après-midi 6 janvier, la bande était de retour. Deux traversées sauvages de voies à l’arrivée du train de 15H49 pour Lyon dont une EXPRES JUSTE DEVANT LE TRAIN ENCORE EN MOUVEMENT !!! Le conducteur a actionné le klaxon « lourd ». Et bien sûr aucun des fautifs n’a pris le train. Tout est à refaire…
    Un jour il y aura un mort. Il aurait suffi que le jeune en question glisse ou dérape sur la voie avant de remonter (surtout en cette période de gel), le train l’aurait heurté de plein fouet et il ne serait plus là pour frimer et offrir des spectacles décapants à ses copains et aux autres usagers qui se passeraient bien de cette ambiance.

    J’ai signalé le problème à une équipe du PIMMS présente dans un train fin décembre, ils font quand ils peuvent être présents un travail de prévention tout à fait honorable, qui pourrait je pense être efficace sur le long terme.

    Quand je peux je vais à La Ricamarie, même si c’est plus loin de chez moi, au moins la gare est calme bien qu’hors de la ville.

    Bon week-end à vous.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Marc,

      Merci pour votre message.

      Je retranscris votre message en intégralité auprès des différentes entités en charge de la sûreté et des gares, mais aussi du chef d’équipes des vendeurs et aussi des agents-circulations.
      On ne se trouve pas face à des collégiens ou lycéens, comme à St-Chamond, où les actions de prévention en gare et dans les classes par les intervenants en milieu scolaire on pu faire baisser les traversées de voies.

      Bon week-end à vous aussi.

  10. Willy B

    Bonjour Frédéric,

    Tout d’abord super initiative que ce blog. Son existence devrais d’ailleurs être plus mise en valeur…

    Etant usager de la ligne Firminy-Perrache et habitant juste au dessus de la gare de Bellevue (famille de cheminots… ceci explique peut-être cela!), je ne peux que confirmer la présence quasi quotidienne de groupes de jeunes en provenance de la place Bellevue, traversant les voies et testant la résistance du matériel (!!!… pierres contre les abris, glaces des ascenseurs, etc…). Pas mal aussi de personnes avinées qui trouvent en ces quais un endroit tranquille pour finir la beuverie le soir (ou tôt le matin) !

    Une chose que je n’ai jamais vraiment compris à Bellevue, c’est la gestion de l’éclairage des quais. Depuis deux ans je n’ai jamais vu les lampadaires fonctionner correctement : ils sautent de longues secondes et des tronçons de quai se retrouvent dans la pénombre, ce qui peut participer à l’insécurité des passagers. Par contre l’éclairage est conservé en permanence de nuit alors qu’il n’y a pas de desserte entre 22h et 5h. Cela favorise très certainement le squat nocturne et ne participe pas aux économies d’énergie…
    Sans doute y aurait-il un travail à faire de ce côté là (réparer les lampadaires et temporiser l’allumage).

    Egalement, savez-vous s’il y a une suite au programme de démolition de l’entrepôt qui jouxtait le quai direction Châteaucreux ?

    Bonne journée!

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Willy,

      Je vous remercie pour votre message.

      Concernant « l’ambiance » en gare de Bellevue, nous allons continuer les actions de prévention avec les médiateurs, ainsi que des interventions dans les lycées et collèges voisins de la gare de Bellevue.
      Nous aurons aussi une action de pédagogie et de prévention au mois de mars en gare de Bellevue avec un stand sur les quais.

      Mon collègue responsable de la Sûreté Ferroviaire et mon autre collègue Délégué Local Sûreté sont en contact avec la Police Nationale, notamment l’entité spécifique au transport en commun. Les patrouilles de Police et de la Sûreté ferroviaire ont été intensifiées sur les trains entre St-Etienne et Firminy, ainsi que dans les gares de l’Ondaine depuis 15 jours.

      Je vais transmettre votre message sur l’éclairage au responsable Qualité et au gestionnaires des gares de Gares et Connexions.
      Ils nous apporteront des réponses sur vos signalements.

      J’ai demandé aussi à mon collègue de G&C quel était le projet à venir sur le terrain laissé libre par la démolition de l’entrepôt.

      Je vous transmets les éléments de réponse dès que je les reçois.

      Bonne journée.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Willy,

      J’ai la réponse de mon collègue de Gares et Connexions :
      Pour l’éclairage en gare de Bellevue, une étude est en cours pour le remplacement par des leds, à ce moment-là une nouvelle commande de l’horloge astronomique sera installé. Donc, on aura un éclairage performant.
      L’éclairage est bien prévu d’être coupé de 23h00 à 05h00 mais la commande actuelle de l’horloge astronomique donne des signes de faiblesse.

      Pour ce qui est du terrain, c’est la Direction Immobilière de la SNCF qui gère.
      J’ai posé la question et je vous transmettrai la réponse.

    • Willy B

      Bonjour Frédéric,
      Et bien en attendant les LEDs, le temporisateur a dû être réparé car depuis une bonne semaine les quais sont bien éteints la nuit 🙂

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Willy,
      C’est une bonne nouvelle.
      J’irai voir demain les Gestionnaires des gares pour avoir des prévisions d’installation des LEDs.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles