La numérotation des trains ? Pair ou Impair ?

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

Je vous propose de découvrir les principes généraux de la numérotation des trains sur notre ligne. Il s’agira dans ce premier billet de la notion de train pair ou impair.

J’ai eu l’idée de ce billet suite à la réaction d’un voyageur occasionnel en gare de St-Etienne-Châteaucreux qui ne comprenait pas pourquoi le numéro du train  sur son billet ne correspondait pas au numéro du train marqué sur le tableau de départ. Les deux numéros étaient quasiment identiques, excepté pour le dernier chiffre qui était différent mais qui se suivait, l’un avec un chiffre pair et l’autre avec un chiffre impair.

A quoi sert le numéro d’un train ?

Tout d’abord, à quoi sert le numéro d’un train :

Le numéro permet d’attribuer un sillon avec un horaire de passage sur les voies du Réseau Ferré National par les horairistes de SNCF Réseau puis par nos horairistes  du TER, il est utilisé par les agents-circulations de SNCF Infra des postes d’aiguillages pour identifier et suivre le train afin de l’aiguiller correctement, il sert aussi bien sûr de référence pour donner les horaires aux voyageurs et aussi pour commercialiser le train et éventuellement réserver une place à l’intérieur.

Un principe général de base

Tout d’abord avant d’aller sur notre ligne, voyons un principe général de base :

Toute la numérotation des trains est basée sur le point central de Paris et du fait que le train considéré prenne la direction de Paris ou s’en éloigne, c’est ce qui permet de déterminer suivant son sens de circulation s’il sera pair ou impair.

Les trains des lignes qui vont vers Paris sont avec numérotation pair, c’est-à-dire que leur numéro se termine par un chiffre pair, 0-2-4-6-8, on parle alors de trains pairs.

Les trains des lignes qui viennent de Paris sont avec numérotation impair, c’est-à-dire que leur numéro se termine par un chiffre impair, 1-3-5-7-9, on parle alors de trains impairs.

La numérotation des voies est régi par le même principe, voie 1-1bis on s’éloigne de Paris, voie 2 – 2bis on va vers Paris. En conséquence un train impair roule sur la voie 1-1bis et un train pair sur la voie 2-2 bis.

De fait, pour un train roulant de façon transversale sur des lignes en France par rapport au point central de Paris ou changeant d’itinéraire, on aura des trains qui auront un numéro avec une double parité pair ou impair suivant la direction de la section de ligne empruntée.

Une fois connu ce principe de base, allons vers notre ligne.

Et pour notre ligne Firminy- St-Etienne-Lyon ? Une particularité et des trains avec une double parité

Pour ce qui nous concerne nous aurons des trains avec double parité pour ceux qui circulent sur toute la ligne, en effet la ligne historique qui allait à Paris passait par Roanne, Moulins et Nevers, ce qui fait qu’un train partant de St-Etienne pour aller à Lyon sera du sens impair, il s’éloigne de Paris, jusqu’à Givors où il rattrape une ligne allant vers Paris, il s’en rapproche  et devient alors pair.

Vous allez mieux comprendre avec les exemples ci-dessous :

Train 886 257/6 Firminy 06h38 -St-Etienne Châteaucreux 07h04 – Lyon Perrache 07h50

886 257 de Firminy à Givors-Ville.

Ce train part de Firminy avec un numéro impair car il s’éloigne de Paris,  conséquence de la particularité de l’itinéraire via Roanne, voir plus haut dans le billet, à Châteaucreux il continue son parcours et reste impair en circulant sur la voie 1 allant jusqu’à Givors-Ville, gare de bifurcation.

886 256 de Givors-Ville à Lyon-Perrache

A Givors-Ville, ce train prend la direction du nord à partir de Givors-Ville puisqu’il emprunte les voies venant du sud par la rive droite du Rhône, il devient alors pair en empruntant la voie 2 jusqu’à Lyon-Perrache sur la rive-droite par Oullins en direction de Paris.

Train 886 738/9 Ambérieu 17h07 – Lyon Part-Dieu 17h54 – St-Etienne 18h39

886 739 Ambérieu- Givors-Ville

Ce train part d’Ambérieu et va au sud, il emprunte la voie 1 qui vient de la direction de Paris en se dirigeant au sud vers Lyon, il sera donc impair, à Lyon Part-Dieu il continue son trajet vers le sud  (Vienne-Valence-Marseille), sur la voie 1 ou 1 bis, il reste donc impair jusqu’à Givors-Ville.

886 738 Givors-Ville -St-Etienne-Châteaucreux

A Givors-Ville, ce train bifurque,quitte la rive-gauche du Rhône. Il devient alors pair car il se dirige à nouveau sur Paris sur l’itinéraire historique allant à Paris par Roanne, voir au-dessus. Il prend alors la voie 2 jusqu’à St-Etienne-Châteaucreux.

J’espère avoir été le plus clair possible dans mes explications. Ce n’est pas facile d’être simple. N’hésitez-pas, dites-moi.

 

 

 

15 commentaires pour “La numérotation des trains ? Pair ou Impair ?”

  1. Bonjour,

    Merci pour votre article très intéressant !

    Je ne comprenais pas pourquoi mon logiciel de suivi des retards des trains à l’arrivée ne trouvait pas le train 886739, mais uniquement le 886738… C’est beaucoup plus clair maintenant 🙂

    Antoine

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Antoine,

      Je vous en prie.
      Heureux de savoir que l’article a permis d’éclaircir le sujet.

  2. Xav

    Merci 🙂
    ça c’est ce qu’on appelle de l’héritage ^^

  3. olivedelaric

    Bonjour,
    Il arrive parfois que la numérotation théorique ne puisse pas être suivie intégralement dans ce que je nommerai le système de vente. Il y a parfois des limitations dans les logiciels, ce qui amène, par exemple lors de travaux, à changer de numéro lorsqu’un train a un parcours réduit par exemple. Au fil des années, j’ai rencontré plusieurs fois ce phénomène, avec même parfois des trains absent du système de vente, parce qu’on n’arrivait pas à le rentrer.
    Autre cas de figure, la périodicité pose problème. Le train de notre ligne 889983 ne circulait pas le samedi entre Part-Dieu et Châteaucreux, mais il circulait au-delà. du coup, au départ de Part-Dieu, on lisait 889982 sur les billets, alors qu’il aurait falu avoir un 3 à la place du 2 final.
    Actuellement, on a cette anomalie sur les TGV. Prenez par exemple le 6687/6 il devrait être vendu en 6687 au départ de Lyon, or c’est 6686 qui sort sur le billet, mais sur les affichages en gare, on lira bien 87. On a le même problème actuellement sur le 18h54 qui sort pair sur les billets.
    Compliqué tout ça.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      Oui, vous avez raison en base Ventes ou Horaires, on a aussi le cas des travaux pour lesquels le numéro habituel du train peut être changé et être complètement différent. On le retrouve parfois sous son numéro habituel.

      Les autres exemples que vous donnez sont aussi très évocateurs.

      Sur les billets ou dans les moteurs de recherche, comme vous l’écrivez avec l’exemple des TGV, on trouve toujours le numéro du dernier parcours réalisé. On a par exemple notre train 886 738/9, qui est mentionné avec le numéro 886 738 lorsque l’on fait une recherche d’itinéraire sur le site TER Rhône-Alpes ou l’application SNCF pour smartphone, alors qu’il part en 886 739 de Part-Dieu puis change de numéro à Givors- Ville et arrive à Châteaucreux en 886 738.

      Vous avez raison cela reste complexe, et sûrement compliqué pour les voyageurs, mais nécessaire pour ce qui concerne le suivi et l’aiguillage des trains par les agents de SNCF Réseau et Infra.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      Après enquête et recherche, mon collègue assembleur des chargés d’offre me dit que c’est bien le premier parcours du train au départ de la première gare qui est donné au client.
      Ainsi, pour le 886 738/9, ce train part bien d’Ambérieu en 886 738 puis à Lyon St-Clair repasse en 886 739 jusqu’à Givors-Ville, puis revient en 886 738 à cette gare jusqu’à St-Etienne-Châetaucreux.

      C’est donc effectivement le 86 738 qui s’appliquera sur tout le parcours et sera mentionné sur le billet et dans les moteurs de recherche.

      Désolé pour mon message antérieur qui n’était pas exact.

  4. olivedelaric

    Bonsoir Frédéric,

    Simple curiosité: le TGV part, sauf erreur, en 6687 de Paris, c’est donc ce numéro qui devrait sortir, pas 6686. Comment expliquer alors que, lors de plusieurs passages à Lyon Part-Dieu, c’est bien 6686 qui est ressorti et qui apparaît sur le billet ?
    Cordialement.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Olivier,

      La règle relative au numéro donné au départ de la gare origine qui est sur tout le parcours, m’est donnée par mon collègue assembleur des chargés d’offre du TER. Il s’agit donc des trains TER du périmètre Auvergne-Rhône-Alpes.
      Pour les autres trains, TER d’autres régions, TGV ou InterCités, je ne sais pas quels sont les choix réalisés.
      Pour les TGV, je l’ai constaté moi-aussi, on trouve bien deux numéros. Dans l’exemple que vous donnez, vous avez raison, il part avec un numéro impair puisque partant de Paris et change de numéro à Lyon Part-Dieu puisqu’à partir de Givors-Ville, il redevient pair jusqu’à St-Etienne, se dirigeant à nouveau vers Paris.

      J’essaye d’avoir des informations de mes collègues du TGV afin de vous renseigner.

  5. olivedelaric

    Bonjour,
    Désolé, je pensais que dans ce domaine, les règles appliquables concernaient tous les types de trains de manière nationale.
    Si vous pouvez avoir des infos de vos collègues du TGV c’est avec plaisir, si c’est trop compliqué, on s’en passera. Ce sont des détails que je ne trouve pas inintéressants.
    Merci.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      Je vous en prie, vous avez posé une bonne question. D’ailleurs mes collègues en charge de l’information Voyageurs et de la définition de l’offre sur notre région se sont mis sur le sujet. Ils me donneront le résultat de leurs recherches.

  6. olivedelaric

    Bonjour Frédéric et tous,
    Auriez-vous reçu une réponse concernant nos histoires de numérotation ?
    Bien à vous.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonsoir Olivier, Bonsoir à toutes et tous,

      Je n’ai pas encore de réponse de mes collègues du TER qui doivent contacter leurs collègues du TGV. Il s’agit bien de savoir pourquoi les TGV peuvent avoir leur numéro en double parité en fonction du parcours choisi.
      Le choix actuel de TER Auvergne-Rhône-Alpes est de donner un seul numéro au train sur tout le parcours même si le train change de numéro en cours de route.
      Je vous tiens au courant.

  7. olivedelaric

    Bonsoir Frédéric,
    Ce choix est nouveau alors, parce que sur notre ligne, on a bien toujours le numéro impair jusqu’à Givors puis le numéro pair. Si je regarde le tableau des départs de Châteaucreux à 21h20, je vois 886244. Ou alors est-ce que cela ne concerne qu e la vente?

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Olivier,

      Oui, vous avez raison, ce choix ne concerne pour le moment que la Vente et l’inscription sur le billet.
      Pour l’Escale, et donc les tableaux des départs et arrivée des gares, c’est bien le numéro réel qui s’applique.
      Le train 886 244/5 part de Lyon Perrache à 20h32 avec le numéro 886 245.
      A Givors-Ville, il devient le 886 244, c’est donc ce numéro que l’on retrouve à St-Etienne-Châteaucreux sur le tableau des arrivées et aussi le tableau des départs.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles