Les actualités d’Octobre sur vos lignes.

Des travaux d'entretien courant sont réalisés sur le mois d'Octobre et impactent les lignes 11-12 et 09. Nous pourrons échanger lors de plusieurs rencontres client que nous organisons sur le mois d'Octobre sur divers sujets.

Carine Borth

Carine Borth

icon-email

Depuis le lundi 30 Septembre et jusqu’au 18 Octobre, des travaux entre St Etienne – Boën et St Etienne – Roanne sont réalisés sur la tranche horaire 09h-15h et n’impactent donc pas le trafic en heure de pointe.

Conséquences :

2 allers retours sont supprimés entre St Etienne et Boën et sont substitués par autocar.

Les trains suivants sont supprimés entre Roanne et Saint Etienne :

Départ Roanne – 886919  : 09h54  –  886921 : 10h54  -886925 : 12h24

Départ St Etienne – 886916 : 09h53 – 886920 : 11h53  – 886922 : 12h23

Des travaux de maintenance (maçonnerie, travaux sur ouvrage en terre…) entre Firminy et le Puy  ont lieu depuis ce lundi et jusqu’au 25 Octobre.

Conséquences :Suppression des trains suivants et remplacement par des autocars :

Au départ du Puy en Velay : 889959 : 10h43  et 89976 : 12h37

Au départ de St Etienne : 889956 : 09h59 et 889981 : 13h19 (circule entre Lyon Perrache 12h27 et St Etienne).

Des travaux à l’entrée du Nœud Ferroviaire Lyonnais entrainent du lundi au jeudi du 01 au 13 Octobre le remplacement par autocar du train au départ de St Etienne à 22h20 et du train au départ de Lyon Part Dieu à 22h54.

En 2020, pour permettre d’accorder les divers  travaux de nuit dans la métropole,  ces 2 trains seront assurés en autocar du lundi au jeudi.

Ce matin nous avons rencontré, avec mes collègues de la Haute Loire, les clients d’Aurec sur Loire avec qui nous avons pu échanger notamment sur la suppression des navettes dues à des pannes de matériel. En effet les 73500 souvent utilisés sur cette ligne connaissent de nombreux chocs actuellement, notamment avec des animaux sauvages. De plus, certaines doivent être entretenues sur Nevers et nous avons des difficultés avec leurs rapatriements.

Les sujets d’échange sont nombreux (nouveau service, travaux dans les gares……) et votre avis nous intéresse. Nous serons présents en gare pour répondre à vos questions, vous écouter et vous renseigner en partageant un  petit déjeuner aux dates suivantes :

  • Le 15 Octobre à St Chamond puis à Oullins pour ma part.
  • Le 17 Octobre à Rive de Gier et le 18 Octobre à Givors.

Début Novembre nous nous joindrons à nos collègues de Gare et Connexion pour vous accueillir en gare de St Etienne Chateaucreux. En attendant, du 07 au 13 Octobre, des  grands noms de la gastronomie vous attendent dans cette gare. Alors venez profiter de ces petits moments de saveurs en traversant notre gare.

D’ici là, je reste à votre disposition pour toutes vos questions.

 

 

11 commentaires pour “Les actualités d’Octobre sur vos lignes.”

  1. CyREB

    Bonjour,

    Pour information, depuis le site TER ou l’appli mobile il est désormais possible de découvrir en avant-première les horaires d’hiver.

    Avec UN ENORME regret je m’aperçois que c’est la FIN définitive des bolides entre Le Puy Lyon dès le 16 Décembre (Horaires d’hiver). Désormais cela signifie une correspondance forcée à St Etienne, un risque supplémentaire d’une correspondance non assurée, une angoisse quotidienne supplémentaire, un temps de trajet allongé, une perte de confort. Bref une belle perte pour les voyageurs de cette grande région !

    J’espère qu’un effort sera réalisé afin que les correspondances soient assurées que ce soit au niveau de l’attente mais aussi de la facilité d’accès en assurant les connexions sur les mêmes quais.

    Une communication directe aurait été souhaitable en amont. Bien que vous n’ayez pas à justifier une explication de cette décision serait la bienvenue.

    Pouvez vous préciser les heures des « Petit déjeuner rencontre » dans les différentes Gares ?

    Cdt.

    • Marc L

      Bonjour,

      Cela ne m’étonne pas, c’était prévu de longue date, après les petits Givors, les bolides et demain encore autre chose (les Bas-Monistrol ? les omnibus Villefranche-Vienne ?…) La Région est souveraine pour les TER et pour prendre ces décisions sans appel ni concertation, les trains et leurs usagers ne les intéressent absolument pas. Mépris pour les dizaines de gens qui utilisaient les Givors omnibus, pour les 200 à 300 personnes qui utilisent les directs, fin des comités de ligne… Nous ne les INTERESSONS PAS, je le répète, le TER est à l’opposé de leur politique, l’environnement aussi, polluons et après le déluge, ils préfèrent choyer les automobilistes, faire moult recours pour remettre en selle l’A45 et faire un max d’économies sur le transport public tout en augmentant encore et toujours les abonnements. Où va l’argent ?

      « La Région vous transporte » peut-on lire sur les rames nouvellement bariolées bleu clair RAA (sans recherche artistique contrairement à d’autres régions). Sûrement pas de joie…

    • PatriceB

      Quelle déception !

      ça mériterait un poste pour savoir précisément à quelle sauce on va être mangé ?

      J’ai remarqué aussi que toutes les améliorations de correspondance avec la ligne de Montbrison qui ont été proposées, ont allégrement été ignorées !

      En gros, rien de ce qui aurait pu faciliter la vie des usager n’a été pris en compte ?

  2. Marc L

    Il n’y a plus qu’à reprendre la voiture, tant pis pour ceux qui – comme moi – n’en ont pas et préfèrent (préféraient) les transports publics.

    Ce qu’ils veulent est le strict minimum, un retour à une desserte de base uniformisée sur l’offre heures creuses, même en pointe. Tous les trains spécifiques du matin et du soir qui nous permettaient de partir et rentrer un peu + vite, nous évitaient des correspondances sportives et aléatoires à StE, nous rendaient les trajets moins pénibles, soulageaient d’autres trains surfréquentés, permettaient aux Perrache de faire Givors-Oullins sans 5 arrêts supplémentaires, disparaissent.

    On réduit à néant deux décennies de progrès et d’avancées en matière ferroviaire qui avaient fini par rendre la ligne attractive et permis une nette augmentation de sa fréquentation. Tout le monde ou presque arrivait alors à trouver le train qui lui convenait, qu’on parte de la Haute Loire, de StE ou Givors. Fini tout ça. Comme je le disais plus haut, tant pis pour les usagers qui ne fuient pas encore le TER, tant pis pour l’environnement, merci pour les bouchons, les accidents, la pollution et dans tout ça le STRESS omniprésent.

    Bientôt le retour de l’offre époque Stelyrail, voire même avant ?
    Et tant qu’à faire, ressortir le matériel d’époque ferait faire d’autres économies.

  3. CyReb

    Bonjour,

    Quelqu’un aurait il déjà sollicité la Région Aura (chargée des transports ou le président) à ce sujet ?

    Sait on jamais une lettre contresignée par des usagers ou un message via les réseaux sociaux pourrait peut être faire évoluer les choses.

    Je vais solliciter l’association des usagers des transports de la grande région Aura via Twitter.

    Cdt.

  4. PatriceB

    Pour info, Wauquiez se gargarise des économies qu’il a fait ici:

    https://www.linkedin.com/posts/auvergne-rhone-alpes_auvergne-rhône-alpes-région-la-mieux-gérée-activity-6582640789258665984-TXNa/

    N’hésitez pas à dire ce que vous en pensez.

    • Marc L

      Bonjour Patrice et CyReb,

      De toute façon rien n’y fait : le flot de protestations pour les petits Givors n’a aucun effet, les actions d’usagers et d’assocs n’ont aucun effet, les pétitions n’ont aucun effet, même les propositions de la SNCF via Carine, qui reste à notre écoute pour tenter de maintenir des trains menacés ou apporter des améliorations, n’ont aucun effet. RAA reste sourde à tout.

      Elle est seule décisionnaire de l’offre TER (si on peut encore utiliser le mot « offre »). C’est géré de façon autoritaire et à sens unique. Un déni de démocratie.
      A l’image de ce que devient le monde peu à peu…

  5. Olivedelaric

    Bonsoir,
    J’ai eu l’occasion de participer à des réunions techniques organisées par le Conseil régional. Ils ont entendu ce que nous avions à dire. Je veux dire qu’ils savent que certains d’entre nous ne sont pas d’accord. Peut-être que nous n’avons pas hurlé assez fort, pas utilisé les bons mots, tout est possible. mais je veux témoigner ici que le message sur les bolides et sur les omnibus pour Givors a bien été transmis.
    Marc, vous faites un constat, ce qui est une chose. mais, pour porter la controverse et me faire aussi un peu l’avocat du diable, je dirais qu’il ne faut tout de même pas oublier que cette équipe aux manettes de la Région a été élue. De nouvelles élections auront lieu en 2022, nous verrons bien ce qu’il en sortira. Il faudra interroger les candidats sur leur pensée ferroviaire, si jamais ils en ont une. Je sais aussi que des initiatives associatives se préparent, en ce qui me concerne je ne veux pas faire n’importe quoi.
    merci de m’avoir lu.

    • TER69

      Que le message soit transmis et une chose, qu’une quelconque attention lui soit accordée en est une autre … Ça fait des mois que les remontées sont soi-disant entendues … on en voit le résultat …

  6. CyReb

    Bonjour

    Quelles sont les actions associatives lancées et comment contacter les personnes ? Une action groupée permettrai peut être de se faire entendre un peu plus. Pourquoi ne pas s’organiser un petit déjeuner rencontre voyageurs dans le ter pour échanger avant d’aller rencontrer Carine en gare comme proposé dans le post initial.

    • Marc L

      Bonjour à tous,

      J’ai bien conscience que nos différentes protestations (sur les Givors, les directs, les Perrache transformés en omnibus et surchargés etc… ont été transmis au conseil régional, qui ne peut les ignorer. Seulement ils n’en ont rien à faire et suivent unilatéralement leur propre politique de casse du ferroviaire.

      Pour le moment je suis immobilisé pour un bon mois et présent par ordi exclusivement. Mais je suis disposé, à partir de mi novembre, à participer à des actions, rencontres et autres, de façon constructive et réfléchie bien entendu, pour qu’on essaye de faire évoluer les choses. Même si je doute d’un résultat vu l’autoritarisme en face.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles