Les sujets à venir sur le blog

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

Le sujet « travaux » nous a beaucoup occupé ces dernières semaines. Il m’a aussi tenu éloigné du blog ces derniers temps.

Il y a pourtant d’autres sujets que j’aimerais aborder avec vous. 

Notamment : le traitement des tags. Vous le constatez peut-être, nos trains, nos gares subissent ces dégradations. Comment agissons-nous pour y remédier ? C’est justement ce point que je souhaiterais traiter et je dois bientôt voir la personne en charge de ce sujet pour avoir plus d’éléments. J’y reviendrai. 

L’autre sujet, c’est la pose de photos en gare de Châteaucreux sur les lieux emblématiques de la ville de St-Etienne et dans le département de la Loire.

Je vais bientôt vous proposer aussi une rencontre en gare, qui nous permettra d’échanger, notamment sur la question des travaux. Je vous donne plus de précisions très vite. »

 

3 commentaires pour “Les sujets à venir sur le blog”

  1. Luc Baudry

    Bonjour

    J’attends vos articles sur ces sujets avec impatience.
    Un autre thème qui suscite souvent incompréhension de ma part est celui de la voie B a Chateaucreux.
    Cette voie, la plus pratique pour arriver et partir, est souvent inoccupée le soir, obligeant pourtant les trains en provenance de Lyon à se garer sur les quais éloignés (voies C, D ou E) et occasionnant des bouchons dans les escaliers
    Pourquoi ne pas plus utiliser cette voie B le soir pour ces trains souvent bien remplis ?

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      Merci pour votre intérêt sur le fonctionnement de la ligne.
      Pour ce qui concerne l’arrivée en gare de St-Etienne-Châteaucreux des cinq trains de fin de soirée en provenance de Lyon (actuellement jusqu’au 31 mai : 21h12, 22h12, 23h12, 00h12 et 01h12) la régle générale est bien de les faire arriver en semaine sur la voie B afin de faciliter la descente des clients, notamment les personnes en situation de handicap ou lourdement chargées de bagages. Pour ce qui concerne l’exploitation ferroviaire proprement dite, cette voie B nous permet aussi de garer facilement des trains sur la voie de remisage numérotée 4 et qui est directement raccordée à la voie B par un aiguillage.
      Lorsque ces trains de fin de soirée sont reçus sur une autre voie, il s’agit la plupart du temps de contraintes relatives à la formation des trains, c’est à dire la construction par assemblage des rames indéformables de 2 ou 3 voitures (TER 2N à 2 voitures ou TER 2N NG à 3 voitures) pour arriver à 4, 5 ou 6 voitures et parfois 9 voitures. Il s’agit par exemple de recevoir un train venant de Lyon avec 3 voitures, sur la voie E par exemple, sur laquelle stationne déjà une autre rame de 3 voitures arrivée précedemment et laissée là pour être raccordée. Ces deux rames formeront alors un autre train de 6 voitures qui partira le lendemain et permettra d’emmener les nombreux clients de la pointe du matin. Le but de ces constructions est d’avoir la meilleure offre en capacité pour face à la demande.
      Il peut aussi s’agir de travaux accordés sur la voie B, que ce soit la voie par elle même ou la caténaire (fil de contact électrique), ce qui interdit la réception du train sur cette voie.
      On retrouve aussi très exceptionnellement des situations très perturbées qui amènenent à ne pas pouvoir recevoir ces trains venant de Lyon sur la voie B, celle-ci étant laissée libre pour servir à garer ou recevoir des trains, par exemple un train tombé en panne et qui doit être ramené en gare.
      J’espère avoir été clair et reste à votre disposition pour tout éclairage ou précisions utiles.

  2. Luc Baudry

    Merci de vos précisions
    Je parlais plutôt des trains arrivant en début de soirée (de 18h a 20h30) mais vos explications ont du sens

Répondre à Luc Baudry Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles