Localisation précise des travaux pour la phase 2 des travaux sur Perrache

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

Dans mon premier message, je vous ai transmis une information erronée sur la localisation du changement des aiguillages pour la phase 2 du 04 mars au 08 avril. Vous trouverez ci-dessous la rectification de mon message originel. Veuillez accepter mes excuses.

Ces travaux de changement d’aiguillages ont commencé le 30 janvier et se termineront le 08 avril, les explications sur les conséquences pour vous de ces travaux ont été données dans le billet « Changement de 34 aiguillages en gare de Lyon-Perrache du 30 janvier au 08 avril ».

Dans mon premier message, je vous ai transmis une information erronée sur la localisation du changement des aiguillages pour la phase 2 du 04 mars au 08 avril. Veuillez accepter mes excuses.

La première phase avait concerné le changement des aiguillages situés du côté Vaise/pont de Saône du 30 janvier au 03 mars pour la moitié de la gare sud ( côté Charlemagne)

Cette deuxième phase qui commence le 04 mars et se termine le 08 avril va concerner le changement des aiguillages situés du côté Vaise/ pont de Saône pour la moitié de la gare nord (côté Carnot).

Les horaires restent les mêmes avec deux trains supplémentaires le samedi qui concernent la section Perrache- St-Etienne- Firminy.

Il s’agit des trains :

  • 886 264/5 : Départ de Firminy à 08h38, arrivée à Lyon-Perrache à 09h58 : le samedi
  • 886 204 : Départ de St-Etienne-Châteaucreux à 07h30, arrivée à Firminy à 07h51: le samedi.

Voici la fiche horaire de la ligne 9 le Puy- Firminy-St-Etienne- (Lyon) ci-dessous  :

09af_2017 hiver_du 4 mars au 2 avril

13 commentaires pour “Localisation précise des travaux pour la phase 2 des travaux sur Perrache”

  1. Celia

    Bonjour Frédéric,
    Pourrions nous savoir pourquoi le train de 17h20 de saint Étienne (celui de 17h29 à saint chamond) est toujours en retard je comprends bien qu’il s’agit de la réutilisation ce train mais ce train en question a l’origine pourquoi il est en retard?
    Merci

    • Marc L

      Bonjour Célia,
      Je peux vous apporter un élément de réponse car j’étais dans le train de 16H24 Part-Dieu-StE qui fait votre train au retour. Nous sommes partis de Lyon avec 10′ de retard et arrivés à StE avec 13′. Le temps au conducteur d’effectuer les vérifications techniques et informatiques nécessaires, la rame doit rester au moins 10 minutes à Châteaucreux avant de pouvoir en repartir dans l’autre sens.
      Je laisse cependant le soin à Frédéric de vous expliquer, avec son professionnalisme, la raison du retard originel et les éventuels aspects techniques.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonsoir Celia, Bonsoir Marc,

      Marc a bien expliqué les conditions de réutilisation à Châteaucreux du train arrivé en retard de Lyon Part-Dieu à 17h23 afin de repartir sur Part-Dieu/Ambérieu à 17h32.

      Ce train qui part à 16h24 de Lyon part-Dieu est origine de cette gare. II s’agit du train 886 732/3.
      Il sort normalement de sa voie de garage des Brotteaux à 16h12 pour être à quai à 16h14.

      Ce lundi 06 mars, le train est parti de Lyon Part-Dieu avec 8 minutes de retard très précisément, c’est-à-dire à 16h32.
      Je lis une explication du retard sur logiciel de suivi que je n’arrive pas à interpréter correctement. Je dois voir les spécialiste de la supervision du TER pour vous donner la réponse précise.
      En cours de route, il a pris 5 minutes supplémentaires suite à un train précédant qu’il a suivi. Là aussi, je dois voir avec la supervision de quel train il s’agissait. Cela devait être un train de fret ou de l’Infra car le train venant de Perrache était derrière lui.

      Au final, il arrive avec 13 minutes de retard à St-Etienne-Châteaucreux.

      Celia, je vous donne les explications dès que j’aurai des réponses précises.

      Bonne soirée à toutes et tous.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Je suis allé ce matin voir mes collègues de la supervision.
      Un enquête est en cours pour déterminer l’origine précise du retard qui a impacté aussi d’autres trains.
      Je ne vous oublie pas.

  2. Célia

    Bonjour Frédéric,
    Merci pour ces informations, en faite je devrais peut-être arrêter d’écrire pour chaque retard car ça serait quotidien en ce moment, j’avoue que je suis à bout!
    Ce matin celui de 6h54 est annoncé avec 10 min de retard puis 15 je me rue donc comme tous les passagers sur celui de 7h05 qui est censé être direct et arrivé à 7h47 de façon à ne pas trop avoir de problème pour les correspondances… Mal nous en a pris, je ne sais pas comment ça se passe à la SNCF mais celui de 7h05 qui est parti à l’heure qui était censé être direct qui aurait du partir avant celui de 6h54 et donc arrivé avant ce fameux 6h54 en retard , ce train maudit a réussi a arrivé avec 12 min de retard et le train de 6h54 est arrivé avant alors qu’à la base il était uniquement annoncé en retard pas celui de 7h05.
    Ma question est : en toute logique plutôt que d’induire un retard pour tous les trains n’est il pas logique de faire partir ce à l’heure et celui qui n’est pas l’heure ensuite plutôt que de pénaliser tout le monde et qu »au final tous les trains soient en retard! je veux dire c’est pas logique on choisit un plan B qui est censé nous faire rattraper le retard du plan A et au final le plan B nous mène tout droit vers l’enfer!! ensuite on arrive voie E les gens avec leur vélo sont pressés et se bousculent logique au final sur l’horaire de théorique de 6h54 on arrive avec 20 min de retard!! Pourquoi ?? de toute façon à chaque fois que j’ai pris le 7h05 parce que le 6h54 était en retard; le 7h05 se challengeait aussi pour accumuler du retard! il était à l’heure laissez le passer en priorité pour qu’il arrive à l’heure plutôt que de provoquer une réaction en chaine!
    bref c’est l’enfer les trains, 5 à 10 min de retard on nous dit c’est rien ben si c’est quelque chose on en peut plus!!!
    Bonne journée,
    ps : nous n’avons jamais su pourquoi ces trains étaient en retards, la SNCF ne cherche même plus à se justifier car cela fait partie de la normalité d’être en retard!

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Célia,

      je suis désolé pour ce trajet à multiple rebondissement.
      Vous avez raison sur l’ordre de passage des trains. Il aurait été sûrement plus judicieux de faire passer le train de 07h05 devant le train de 06h54 en retard.

      Voilà ce que j’ai trouvé sur le logiciel de suivi des trains :
      Train de 06h54 : arrivée à Part-Dieu à 07h01, départ à 07H03 avec 9 minutes de retard.
      Train de 07h05 : départ à 07h05 de Part-Dieu à l’heure
      On voit qu’il y a seulement 2 minutes d’écart entre les deux départs, le 06h54 faisant les arrêts intermédiaires et au vu du faible écart entre les deux, il est certain que le train direct de 07h05 allait être pénalisé en passant derrière le 06h54.
      De plus, un train de fret était devant le train de 06h54 en arrivant à Châteaucreux, ce qui a accentué le retard du train de 06h54 qui a attendu en entrée de gare environ 6 minutes.
      Au final, le train de 06h54 arrive avec 17 minutes de retard et le train de 07h05 arrive avec 12 minutes de retard.

      La cause initiale du retard du train de 06h54 est une panne sur le train.
      Le conducteur avait des anomalies techniques sur la Regio 2N au départ de la gare d’Ambérieu.

      Comme je le disais à Raphy, nous ne sommes pas encore sorti des difficultés sur les rames Regio 2N.
      Ponctuellement, nous aurons encore des soucis de fiabilité sur ces matériels.

      Veuillez accepter mes excuses.

  3. olivedelaric

    Bonjour,

    À la lecture de ces messages, on voit que le blog permet de mettre en lumière des problèmes et des éléments de réponse qui me paraissent insuffisants.
    Question 1 : pourquoi fait-on partir un 07h03 sur une mission classique et un 07h05 dit bolide ? Pourquoi la régulation n’anticipe-t-elle pas en retenant le 06h54 afin qu’il passe derrière ?
    Question 2 : Est-ce que le maintien à quai à la Part-Dieu du 06h54 empêchait de recevoir d’autres trains et est-ce pour cela qu’on a décidé de ne pas le retenir, tout en sachant que le 07h05 aurait inévitablement un retard à l’arrivée ?
    Question 3 : Que peut-on dire de l’articulation entre la gestion des trains stationnés en gare et la gestion des trains en ligne ? Est-ce de ce côté qu’il faut chercher ?
    Enfin, question 4 : le train de fret était-il bien dans son sillon ? Un train de fret, c’est souvent lent. Si la régulation savait que ce train était en retard et qu’il allait de toute façon pénaliser toutes les circulations se trouvant derrière lui, l’ordre de départ importe moins finalement.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonsoir à toutes et tous,

      Encore une fois des question bien intéressantes d’Olivdelaric pour comprendre le mode de fonctionnement du ferroviaire.
      Afin d’avoir l’exactitude des processus, j’ai sollicité les référents sur la circulation et du suivi des trains afin d’en savoir plus sur ce matin.

      1/ La passage du train de 06h54 avait été programmé par le poste d’aiguillage, la Commande Centralisée Régionale située à Gerland, qui suivait le train depuis son approche sur Lyon. Ce train est parti avec 15 minutes d’Ambérieu et il est arrivé à Part-Dieu avec 13 minutes pour repartir avec 9 minutes, soit 6 minutes rattrapées.
      Sur Ambérieu-Lyon, avec le temps d’arrêt de Part-Dieu, on estime qu’il est possible de rattraper entre 5 et 11 minutes.
      Le régulateur qui suit les sillons sur sa table traçante automatique au Centre Opérationnel de Gestion des Circulations près de Perrache n’a pas modifié ce choix du poste d’aiguillage.

      J’ai regardé le parcours horaire du train de 07h05 sur son parcours. Il est parti à l’heure et a tenu ses heures de passage normal jusqu’à St-Chamond.
      Là, il commence à prendre du retard pour une arrivée avec 12 minutes de retard à Châteaucreux.
      Cela veut donc dire que c’est bien le train de fret qui a provoqué le retard en cascade du train de 06h54 puis du train de 07h05.

      2/ Oui en effet, sur part-Dieu le graphique d’occupation des vois est bien rempli, il est impératif de ne pas garder des trains à quai sauf impératif majeur. Un train qui ne part pas à l’heure et qui stationne à Part-Dieu provoque obligatoirement des attentes d’autres trains qui sont en approche venant du nord ou du sud. La difficulté de réception et de circulation sont les motifs d’irrégularité principaux sur Part-Dieu.

      3/ L’articulation entre les trains en ligne transitant par Part-Dieu et ceux étant origine de Part-Dieu est bien du ressort de la Commande Centralisée sous couvert du régulateur au Centre Opérationnel de Gestion des Circulations. Le poste d’aiguillage a maintenant la maitrise de tout le noeud ferroviaire lyonnais et il va encore étendre son périmètre dans les années à venir. Au final, lorsque la zone couverte sera très étendue, le poste d’aiguillage et la régulation des trains seront fusionnés.

      4/ Le train de fret n’était pas dans son sillon. Ce train de fret avait subi un retard au départ de Sibelin, le triage au sud de Lyon, suite à un autre train de fret privé qui avait bloqué le trafic de sortie du triage suite à une erreur du conducteur et mis en retard plusieurs autres trains de fret et de voyageurs. Ce train de fret a provoqué un retard de 6 minutes supplémentaires pour le train de 06h54 (17 minutes au total) et de 12 minutes pour le train de 07h05. Le régulateur a décidé de laisser continuer le train de fret car il ne pouvait pas le garer entre Rive-de-Gier, dernier point de garage, et Châteaucreux.

      J’espère que tout ce que j’ai écrit est compréhensible pour vous.

  4. olivedelaric

    Bonjour à tous,

    C’est très clair en effet. Et je pense que cela montre plusieurs choses. Le ferroviaire est complexe, ça on le savait déjà. Ensuite, c’est malheureusement un cas intéressant où un dérangement sur un train de fret va avoir de nombreuses conséquences, et cela aurait pu être pire, si notre bolide avait été à destination du Puy. Enfin, on a parfois tendance à demander des choses qui paraissent du bon sens, alors que quand on recherche en profondeur (ce qui implique qu’il faut être aidé car en tant que voyageur, je n’ai absolument pas les connaissances requises), on s’aperçoit que la solution avancée n’en est en fait pas une.
    Par exemple, on note que la voie supplémentaire à la Part-Dieu, voie nommée L, si elle ne règle pas les problèmes du nœud ferroviaire, permettrait d’étendre un peu plus la capacité de réception. Dans un cas comme le nôtre, ça permettrait peut-être de faire passer le 07h05 devant, ce qui aurait eu pour effet de diminuer un peu le retard, mais pas de le remettre à l’heure.
    Merci M. Satre pour ces explications.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour à toutes et tous,

      Olivedelaric le dit fort bien « le ferroviaire est complexe ».
      Le système ferroviaire est un système totalement imbriqué où tout incident ou action d’un des multiples opérateurs a des conséquences sur les autres opérateurs et l’ensemble de la chaine de production.

      La gare de Lyon Part-Dieu et ses abords concentre en elle-même l’ensemble de ce principe de base car elle cumule tous les superlatifs sur ce registre.
      L’augmentation de la capacité de la gare de Lyon Part-Dieu et en amont de la gare des installations ferroviaires propres à absorber et séparer le trafic permettra de résoudre cette saturation chronique.

      Pour lui redonner de l’oxygène dans un premier temps, on attend la voie L bien sûr, comme le dit Olivdelaric, mais aussi le contournement ferroviaire de l’agglomération de Lyon. La partie nord de ce contournement a été déclarée d’utilité publique et il reste encore à déterminer le tracé sud.

      Je vous tiendrai informé de l’avancement des différents projets sur ce sujet.

  5. olivedelaric

    Bonsoir,

    Très bien. On ne va pas, je pense, faire de prospective ici. Je pense tout de même qu’on peut dire sans trop de risques que l’agglo stéphanoise et la région, qui pilote légalement le TER, ne devraient pas se désintéresser de cette problématique car elle contient le possible raccordement de St-Etienne à l’aéroport St-Exupéry. Il y a plusieurs années qu’on en parle.

  6. Morgane

    Bonjour Mr Sartre,
    Tout d’abord et comme beaucoup des usagers de notre ligne, je tenais à vous remercier pour les informations précieuses que vous nous donner en période de crise et le temps que vous nous accordez pour nous expliquer le fonctionnement.
    Avant la période des travaux, nous étions plusieurs à vous signaler que le train de 17h10 au départ de Lyon Perrache, était souvent en retard de quelques minutes et qu’il ne permettait pas d’avoir la correspondance à St Etienne avec le train pour Bas-Monistrol. Ce qui obligeait dans la plupart des cas d’attendre en gare de St Étienne le train suivant pour Firminy qui est à 18h30. De mémoire, je crois que vous deviez faire remonter ce problème récurant. Y a-il une solution qui va être proposé lors du retour à la normale après les travaux ?
    De même lors de ce retour à la normal, doit -on s’attendre à des modifications dans les fiches horaires ?
    Encore une fois merci pour vos réponses.
    Bonne journée,

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      Je vous remercie pour votre message et vos encouragements

      Les études préparatoires sur la ligne pour les horaires 2018 après les travaux ont débuté.
      Mes collègues du pôle « Etude » de SNCF TER travaillent avec les horairistes de SNCF Réseau qui définissent les nouveaux sillons horaires suite à la rénovation de la voie.

      Le but est d’améliorer les correspondances à St-Etienne Châteaucreux, les réutilisations de rames au Puy et aussi les croisements dans les gares de voie unique grâce aux minutes précieuses gagnée suite à la rénovation de la voie.

      Tout n’est pas « calé » définitivement et l’on devra faire valider les aménagements au Conseil Régional.

      On aura donc bien des modifications sur la fiche horaires, ce seront des aménagements afin de donner plus de « robustesse » au plan de transport pour des horaires respectés sur la voie unique entre Firminy et le Puy et des correspondances facilitées à Châteaucreux.

      Pour ce qui concerne le train de 17h10 au départ de Perrache, arrivant à Châteaucreux à 17h56, il s’agirait de pouvoir faire partir plus tard de quelques minutes le train de 18h04 pour Bas-Monistrol, ceci afin d’avoir un temps de correspondance plus important.

      Avec mon collègue de la Haute-Loire Alain Dancette, nous vous tiendrons au courant des évolutions qui seront décidées.

Répondre à olivedelaric Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles