8 commentaires pour “Mardi 26 avril”

  1. Chris4243

    Bonjour.
    Merci pour les infos.
    Il serait sympa qu’il y ait au moins un aller et un retour en TRAIN entre Le Puy et Lyon au cours de cette journée et aux heures de pointe.
    Merci à la SNCF de penser aux personnes qui font ce long trajet pour se rendre à leur travail.
    Bonne journée.
    Christelle

    • olivedelaric

      Bonjour,
      Utilisateur comme vous, même si pour moi le trajet est un peu moins long, je m’étais manifesté auprès de la SNCF au moment de la grande grève de fin 2011 début 2012. Je me rappelle de cette réponse que je vous livre pour alimenter le débat.
      En résumé, en mode ferroviaire, beaucoup d’activités dépendent les unes des autres. Si un maillon manque, c’est tout le système qui devient bancal. En clair, il faut des agents à bord des trains, des personnes en gare, aux postes d’aiguillage… Certaines lignes sont plus automatisées que d’autres et il y a besoin de moins d’agents pour faire circuler les trains.
      Ensuite, la SNCF essaie de satisfaire le plus grand nombre avec ce système bancal tout en sachant que tout le monde ne pourra pas être servi. On mise beaucoup sur St-Etienne Lyon. Quand on voit qu’on ne peut faire guère mieux que 10 allers-retours dans la journée, il est évident que sur Roanne, Montbrison, Firminy ou le Puy, il n’y aura rien.
      C’est ce que j’ai retenu de certains échanges à l’époque, car au début du mouvement, on avait un AR par jour Firminy/Perrache, AR qui a disparu après le changement de service en décembre. La SNCF m’avait renvoyé sur le nombre de voyageurs/jour sur Firminy/Châteaucreux comparé à celui observé sur Chtx/Lyon.notamment en comité de ligne.
      Bon courage à tous.

  2. Danish42

    Bonjour
    Pourra t’on avoir quelques détails sur les raisons de la grève également ?
    Savoir qu’il y a grève, c’est bien mais savoir pourquoi c’est mieux. Sans cela, les usagers prennent toute grève pour une nuisance alors qu’un certain nombre pourraient soutenir les grévistes avec un peu plus d’informations.

    Pour exemple, lors de la grève de fin 2011 dont vous parlez, j’avais beaucoup souffert de ce manque d’informations. Quand j’ai appris, bien plus tard, de quoi il retournait, j’en ai beaucoup voulu aux syndicats de cheminots.

  3. Julien

    Bonsoir,

    En l’espèce, la grève locale de 2011 avait été plutôt bien expliquée par les grévistes, qui étaient présents chaque matin devant Châteaucreux pour dialoguer.

    Pour mardi, c’est une grève nationale unitaire : une visite dans un moteur de recherche d’actualités permettra de répondre à vos interrogations.

    • Danish42

      Oui oui comme la dernière fois où une grève locale n’ayant rien à voir s’était ajoutée à la journee de grève unitaire nationale.
      En 2011, aucune explication n’avait ete donnée. Vos agents étaient bien cachés…

  4. Julien

    Je ne vous sens très disposé au dialogue sur ce sujet.
    Ce qui explique peut-être qu’en 2011, vous n’ayez pas trouvé les cachettes des grévistes : ils étaient souvent derrière des drapeaux, de couleur rouge, de SUD ou de la CGT… Et souvent seuls, les gens qui rentraient dans la gare prenant bien soin de les éviter.
    Je précise que je ne suis ni agent de la SNCF ni syndiqué par ailleurs mais laisser penser que la grève de 2011 a fait souffrir les usagers « d’un manque d’information », c’est gonflé.
    Elle m’a fait souffrir, comme vous, en tant qu’usager mais aussi par le désintérêt et l’hostilité qu’elle a engendré. Une bien belle réussite patronale en tout état de cause.

  5. Danish42

    Vous êtes bien le premier que j’entends dire ca sur la grève de 2011. Trois mois de grève sans jamais voir un seul piquet et je doute d’avoir perdu la vue à l’épique.
    Mais ce n’est pas le manque d’information qui m’a fait le plus souffrir à l’époque, c’est la manière honteuse qu’utilisaient les grévistes pour faire durer la grève. Sans la réaction légitime et bienvenue des usagers de Givors, elle aurait pu encore durer des mois. Le fait qu’elle se soit arrêtée du jour au lendemain en dit long sur les fondements du mouvement d’ailleurs.
    Néanmoins vous avez raison sur un point: je ne suis pas très objectif sur cette grève de 2011. La preuve que les syndicats ont totalement loupé leur affaire, ils ont embêté tous les usagers pendant 3 mois sans avoir gain de cause et en se mettant les usagers à dos. Bravo vraiment…

    • olivedelaric

      Messieurs, en ce qui me concerne, je préfèrerais qu’on dépense de l’énergie sur des sujets actuels car refaire la grève de 2011 ne changera rien aux problèpmes d’aujourd’hui. Je pense aussi que le but de ce blog n’est pas d’expliciter ni les grèves, ni les positions de la direction. Pour cela, vous avez la presse, Internet, etc., mais je ne travaille pas à la SNCF et les modérateurs feront ce que bon leur semblera.
      Pour moi, il n’en reste pas moins que bloquer la ligne pendant plusieurs mois en ne faisant grève qu’une à deux heures par jour, c’est proprement scandaleux.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles