Mercredi 30 mars

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

Vous trouverez ci-dessous le programme de circulation du mercredi 30 mars.

La circulation est normale pour les trains St-Etienne- Lyon Part-Dieu A/R, excepté deux trains supprimés au départ de Châteaucreux à 18h50 et 20h50 pour Lyon Part-Dieu et Ambérieu.

La circulation est aussi normale pour les St-Etienne- le Puy A/R et les St-Etienne – Bas-Monistrol.

Les St-Etienne- Lyon- Perrache A/R circulent aussi normalement, cinq trains  marqueront des arrêts supplémentaires en fin de soirée sur les gares de la rive-droite, excepté Givors-Canal, du fait de la suppression de cinq omnibus Lyon-Perrache- Givors-Ville Lyon-Perrache aller et retour.

Vous trouverez ci-dessous l’affiche correspondante :

mercredi 30 mars_Ligne 10 _ (Le Puy) – Firminy – St-Etienne – Givors – Lyon_Rhône-AlpesA4_v2

4 commentaires pour “Mercredi 30 mars”

  1. Julien

    Matinée désagréable à Saint-Chamond où je suis arrivé pour le 8h59 Part-Dieu, annoncé à l’heure jusqu’au moment du départ (il y a même eu l’annonce automatique « le train numéro XXX est annoncé voie A ») pour entendre une nouvelle annonce automatique 5 minutes après pour dire « qu’en raison de l’absence inopinée d’un agent, le train numéro XXX est supprimé ».

    Le suivant, 9h13 Perrache, est aussi affiché à l’heure jusqu’à l’heure du passage présumé, moment choisi pour nous annoncer +15 pour « des contraintes de production ».

    Bilan : près d’une demi-heure perdue à Saint-Chamond pour finir par gagner Lyon en voiture… Sans bouchon, c’est déjà ça.

    Vous avez déjà évoqué les contraintes liées aux annonces dans les gares intermédiaires. Dans le cas présent, je ne comprends comment il est possible, en 2016, d’être aussi faible pour communiquer. Trois types avec un téléphone installés à Givors, Rive-de-Gier et Saint-Chamond qui se mettent sur le quai et indiquent quand un train part en retard (ou ne part pas… l’absence inopinée, je ne pense pas que les mecs s’en rendent compte à l’heure du départ), ça ne me semble pas être totalement infaisable.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonsoir,
      Tout d’abord acceptez mes excuses pour ce matin qui s’est mal passé pour vous.
      Il y a eu plusieurs incidents sur la ligne ce mercredi 30 mars au matin.
      Tout d’abord, concernant le train de 08h59, il s’agit de l’absence inopinée d’un agent du personnel de bord, contrôleur ou conducteur. Je n’ai pas encore la précision, j’en saurai plus demain jeudi sur le pourquoi de cette absence de dernière minute.
      Puis, peu avant 09h00, le trafic a été totalement interrompu suite à la détection d’un problème de nivellement sur un aiguillage à la sortie de St-Etienne Châteaucreux en allant surs Lyon. Il s’agit du bourrage du ballast sous la voie et l’aiguillage qui assure la stabilité de la voie.
      Le passage des train a été possible à vitesse limitée environ 1h00 plus tard sur une seule voie par les trains des deux sens. La reprise à vitesse normale sur les deux voies s’est réalisée en fin de matinée après remise en état de la partie de voie. Un autre incident a aussi affecté la gare de Lyon Part-Dieu avec des travaux rendus en retard et avec pour conséquence des quais non accessibles par les trains.
      Concernant la transmission téléphonique des informations entre les gares du Gier, c’est la technique qu’utilisent les agents au guichet en situation très perturbée pour donner l’ordre de passage des trains lors de la reprise de la circulation. L’agent de l’Escale Châteaucreux appelle le vendeur de St-Chamond pour lui dire que le premier à recevoir va sur Perrache par exemple, puis sur Part-Dieu, etc. L’agent de St-Chamond appelle celui de Rive-de-Gier qui appelle Givors-Ville. Ainsi l’agent de chaque gare peut aviser les clients par sono, à St-Chamond et Givors-Ville, ou directement à Rive-de-Gier. C’est plus efficace et fiable sur une reprise que les annonces données par les écrans sur les quais pilotées à distance depuis Lyon par le centre opérationnel qui reçoit l’information difficilement.
      Pour ce matin , la situation est un peu différente car nous étions en début d’incident et l’Escale de St-Etienne n’avait pas connaissance de la durée de l’incident et des ses conséquences dans un premier temps. c’est un plus tard après inspection des agents de l’infra voie qu’il a été autorisé le passage à vitesse limitée sur la partie de voie en cause.

  2. Julien

    Merci beaucoup, Monsieur Satre pour vos précisions et votre travail sur ce site.

    En y repensant, je parlais de téléphone mais ne serait-ce qu’un système de messagerie interne où Châteaucreux prévient en une seule fois Saint-Chamond, Rive de Gier et Givors, ça n’existe pas ?
    Parce que le système que vous décrivez : A prévient B, qui prévient C, qui prévient D est tout de même bien complexe…

    Et, finalement, si j’ai bien compris, l’absence inopinée de notre agent du 8h59 m’a sauvé la mise. Sans lui, j’aurais pris mon train à l’heure et me serait retrouvé bloqué quelque part entre deux gares sans pouvoir sortir du train…

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Je vous remercie.

      Il n’existe pas de messagerie spécifique dans les petites gares comme celles du Gier qui puissent arriver sur l’écran du vendeur par « Pop Up ». Ces gares ont bien sûr une boite mail mais cela ne convient pas à des messages d’alerte qui doivent être reçu en temps réel. La transmission par téléphone de gare en gare a le mérite de rassurer les agents de par le contact direct humain sur la véracité de l’information. De plus, l’agent qui avise son collègue de l’autre gare ne le fait qu’après constatation visuelle de la destination du train à sa propre gare, donc cela permet un bouclage de l’information. Cette procédure n’est bien sûr appliquée que lorsque que l’on a une situations très perturbée, avec un blocage total de la circulation ferroviaire, lorsque la circulation des trains reprend à nouveau.

      Oui, comme vous dites, avec cet incident sur l’aiguillage à Rive-de-Gier, vous auriez été arrêté au mieux en gare de St-Chamond, ce qui permet de se dégourdir les jambes, et au pire en pleine voie avant la gare de Rive-de-Gier.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles