Mon carnet de blog n°2

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

Une fois n’est pas coutume, vous trouverez dans ce nouveau billet, la 2e édition de mon carnet de blog.

Au programme : la remise en marche de trains sur Firminy-St-Etienne-Lyon-Perrache ; une réponse sur le passage obligatoire au guichet pour avoir la réduction de 50 % pour le mois de juin ; les solutions alternatives au transport de son vélo.

La remise en marche de plusieurs trains

Sur Firminy-St-Etienne-Lyon-Perrache

Sur les jours de grève « Mini » entre les jours de grève « Maxi », on trouve à nouveau 8 trains supplémentaires , soit 4 allers/retours.  En effet, nous n’avions pas la possibilité de faire circuler tous les trains, je vous reporte à mon article dénommé « Pourquoi sera-t-on encore perturbé pour la reprise de jeudi 05 avril ? »

Une demande est en cours pour les 3 trains ne marquant pas les arrêts sur les gares de la rive-droite pour qu’ils s’y arrêtent (voir ci-dessous) :

Lyon Perrache départ 05h40 St-Etienne-Châteaucreux 06h31 Firminy 06h51

Firminy07h08/Châteaucreux 07h35 Lyon Perrache: 08h20

Firminy 17h08/Châteaucreux 17h34 Lyon Perrache : 18h20

Sur St-Etienne-Montbrison

On retrouve 3 allers/retours supplémentaires et notamment les trains de pointe ci-dessous :

Montbrison 07h19 St-Etienne -Châteaucreux 07h57

St-Etienne -Châteaucreux 17h08 Montbrison 17h47

St-Etienne -Châteaucreux 20h18 Montbrison 20h56

Comment avoir la réduction de 50 % pour le mois de juin ?

Plusieurs d’entre vous s’étaient étonnés du fait que pour un possesseur de carte Oura avec l’abonnement dessus, il faille repasser obligatoirement au guichet pour obtenir la réduction de 50 % au mois de juin.

La réponse de ma collègue du TER confirme bien cette nécessité car seul l’agent au guichet peut voir qu’il y a bien eu un abonnement au mois d’avril sur la carte Oura, condition sine qua non pour avoir la réduction de 50 % au mois de juin.  Le distributeur de billet Régional n’est malheureusement pas capable de le faire.

Les solutions alternatives au transport de son vélo

Suite au commentaire de « Cocotte », qui nous disait craindre de ne pouvoir monter avec son vélo au départ de sa petite gare de la rive-droite dans un train déjà bien plein venant de Firminy, vous avez été plusieurs à réagir et à proposer vos suggestions sur un mode de remplacement :

  • vélo pliable
  • trottinette électrique,
  • une gyroroue

Ou alors prendre un Vélo’v une fois arrivé à destination sur Lyon.

Cocotte nous disait que ces solutions alternatives au vélo valaient pour des petits trajets urbains mais pas pour des grands trajets à réaliser, ce qui est son cas.

Ou peut aussi utiliser une consigne collective à vélo, lorsque la gare en est équipée, cela peut être au départ et aussi à l’arrivée, on y accède avec un carte Oura et l’abonnement annuel est modique, 35 euros, on peut le prendre aussi au mois.

Et vous comment voyez-vous les choses ? Merci pour vos retours sur le sujet.

 

 

 

57 commentaires pour “Mon carnet de blog n°2”

  1. olivedelaric

    Bonsoir,

    Si certains essaient de nous bricoler des solutions, pour avoir plus de trains les jours où il n’y a pas grève, c’est toujours bon à prendre. Mais ce n’est pas ça qui résoudra le problème. La situation vraiment très délicate, c’est les jours de grève, rien pour revenir de Lyon après 18h30 c’est dur. Pour les jours de non-grève, il me semble que même le programme vers Lyon Part-Dieu ne comporte pas tous les trains. Or on sait bien que c’est sur cette ligne que les efforts se concentrent habituellement.
    On ne parle pas de cette situation dans les médias. Serions-nous la seule étoile ferroviaire à connaître ce problème de programme incomplet même les jours travaillés ?
    Et toujours aucune issue à ce conflit en vue.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonsoir,

      Les jours de grève sont particulièrement dur avec une offre minimaliste, c’est certain.

      Pour les jours travaillés, toutes les lignes de Rhône-Alpes et étoiles ferroviaires sont touchées par ces restrictions, de la plus petite à la plus grande.

  2. Gemini

    Bonsoir,
    pour les solutions alternatives au transport du vélo, je ne vois hélas aucune bonne solution. Les suggestions me semblent toutes inapplicables : 
    — je n’ai aucun des objets de remplacement, et il n’est bien entendu pas question d’en acquérir un pour la seule raison des grèves;
    — la consigne à vélo : déjà, payer pour stationner un vélo alors que c’est gratuit pour les voitures est inacceptable Je n’ai jamais compris cette politique aberrante. En outre, cela implique d’avoir deux vélo. Un pour les trajets Domicile – Gare de départ, l’autre pour les trajets Gare d’arrivée – Destination. Donc acquérir un second vélo.
    — le Vélo’v pourrait être une alternative à supposer que la destination finale est une station proche. En outre, la encore, cela implique des dépenses supplémentaires. Certes, modestes, mais qui ne devraient pas exister.

    Heureusement, pour ma part, je peux monter avant que le train ne soit bondé et je peux donc transporter mon vélo.

    Dans certains cas de figure, il pourrait être intéressant soit de monter une ou plusieurs gare avant sur le parcours — le trajet supplémentaire peut se faire à vélo —, soit, à l’inverse, réaliser carrément l’intégralité du trajet à vélo et se passer du train le temps de la grève. Selon les cas, ça peut être jouable (ou non !)

    J’ai ainsi remplacé des trajets Vernaison – Feyzin par des trajets Givors – Feyzin il y a quelques années de cela lorsque les petites gares n’étaient desservies que par des bus en période de grève.

  3. TER69

    Remettre des trains c’est déjà un début mais dès le premier jour le train arrivant à Perrache à 8h20 a déjà 40 minutes de retard ! Et ce n’est pas le seul train en retard.

    Par la même occasion, application mobile sncf non utilisable depuis ce matin, pas d’info trafic et aucune information sur les. Pages des gares.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Ce mardi 15 mai, le train partant de Perrache à 05h40 et allant à Firminy avait 50 minutes de retard, il est arrivé à Firminy à 07h40, il s’agissait d’une sortie tardive du dépôt dû à la préparation de la rame.
      C’est la rame de ce train qui est réutilisée à Firminy pour le train partant à 07h08 de Firminy, 07h35 à Châteaucreux, et arrivant normalement à Perrache à 08h20. C’est ce qui a provoqué les 40 minutes de retard.

  4. Vax

    Bonjour,
    Dans un souci d’optimisation de la dépense publique, il conviendrait dans un premier tps de réfléchir à la bonne localisation des consignes collectives voire réfléchir à des solutions plus frugales de type box individuels qui ne nécessitent pas d’électronique et surtout de payer l’acces.A ce propos quelle suite donnée à ma requête s’agissant de la relocalisation de la consigne collective de rive de gier?

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      J’ai soumis votre proposition à l’entité du TER en charge des consignes collectives et de la politique vélo qui est soumise à la décision de l’autorité organisatrice. La relocalisation est jugée positive pour une meilleure utilisation mais le coût du déplacement est trop important, le budget n’est pas là pour le moment.

      Suite à cela, j’avais demandé à mes collègues de SNCF Gares&Connexions de mettre des box individuels pris sur d’autres gares, là où elles sont très peu utilisées. Je vais les relancer à nouveau pour savoir s’ils feront cette opération dans les prochaines semaines. Je vous tiens au courant.

  5. TER69

    Les jours se suivent se se ressemblent avec le 8h18 (train de pointe donc…) au départ de Givors qui est en retard et avec une seule rame !

    Remettre des trains c’est bien beau mais si c’est pour avoir des retards à rallonge et des capacités divisées par deux, il n’y a aucun intérêt…

    Et bien sûr aucune annonce en gare de Givors pour changer. Pourtant aujourd’hui la gare était ouverte…

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Vous pourrez lire ma réponse à Vax.
      La modification de la composition du train a été faite très tôt ce matin.
      La gare de Givors-Ville est ouverte avec un vendeur au guichet qui vend des titres de transport, ce vendeur ne suit pas la circulation des trains et il a les mêmes informations que vous sur les tableaux. C’est le centre opérationnel TER situé à Lyon qui met à jour les tableaux de la gare et diffuse les annonces automatiques.
      Lorsque annonce manuelle il y a, c’est qu’un autre agent « gilet rouge » ou autre s’est renseigné sur la circulation du train, soit par sa connaissance des outils de suivi, soit auprès de la gare précédente.

  6. magicbourru

    Il est passé où le train de 8h20 perrache ???
    Affiché longtemps avec 40′ de retard il est maintenant supprimé de tous les écrans même Perrache…

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Il est arrivé finalement avec 36 minutes de retard en gare de Lyon-Perrache.
      Demain cela devrait mieux se passer.

    • magicbourru

      Alors il a dû passer rive gauche car à Vernaison aucun train n’est passé

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Il est passé par la rive-droite mais il ne s’est pas arrêté à Vernaison ni aux autres gares.
      La prise en compte des arrêts supplémentaires suite à ma demande a été faite à partir de ce mercredi 16 mai.

    • magicbourru

      OK en effet j’avais mal compris, il est bien passé sans s’arrêter à Vernaison.
      Par contre il était présent sur le tableau d’affichage de la gare et sur le site TER
      https://www.ter.sncf.com/auvergne-rhone-alpes/gares/87722264/Vernaison/prochains-departs
      On a donc pensé qu’il s’arrêterait, dommage !

  7. mimiloire

    Merci pour cet article !!!!
    Une gyroroue !!!! Je n’y aurais pas penser !!!!
    Je me vois bien la dessus !!!

    J’ia une solution beaucoup plus simple :
    DES TRAINS !!!!
    mais dignes de ce nom, avec plusieurs rames (j’étais également dans le 8h07 de rive de gier pour part Dieu ….) et l’arrêt de cette grève qui ne servira à rien !!!!

  8. Marc L

    Bonjour Frédéric,

    Merci pour toutes ces infos et pour les « carnets de blog » qui reprennent, en offrant une lecture agréable, les principaux thèmes d’actualité en ajoutant d’autres sujets, très bonne initiative qui permet une vision d’ensemble de l’actualité de la ligne.

    Je remarque en effet plus de trains sur Firminy-Perrache et retour. C’est positif… Mais à quel prix ? La suppression des 3 premiers trains Le Puy-StE du matin, les 2 directs étant origine Châteaucreux. J’en reste pantois. Il me semble qu’ils intéressaient pourtant pas mal de monde. Beaucoup de travailleurs et étudiants prennent ces trains jusqu’à StE. Du coup, aucune desserte ferroviaire de pointe (ne parlons pas du car qui met 2H25 et ne peut à lui seul absorber toute la pointe du matin!) entre Le Puy et Firminy avant 8H43. Ne faudrait-il pas revoir certaines priorités et mieux répartir les moyens existants entre les différentes lignes ? D’autant plus qu’il n’a pas été possible, d’après les récents commentaires publiés, de faire circuler normalement le train de 7H08 Firminy-Lyon dont le retour était prévu ce matin.

    D’autre part, alors que les trains de pointe du soir sont – contrairement à ceux du matin – assurés de StE au Puy, je remarque le double emploi du car de 18H20 avec le train de 18H53 qui, en desservant les mêmes gares, arrive au Puy à 20H17, une demi-heure avant le car pourtant parti avant. Ce qui enlève tout intérêt audit car et me fait suggérer de repositionner ce dernier à une autre heure, par exemple en fin de soirée pour compenser la disparition du dernier train de 22H.

    Bonne fin de journée à vous.

    • Danish

      Les directs du matin sont supprimés ? Comment ça ? Ce n’etait pas juste ce mardi ?

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Soyez rassuré !
      C’était juste ce mardi en raison d’arbres tombés sur la voie entre le Puy et St-Etienne.
      Je ferai une réponse à Marc plus complète sur son post.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Marc,

      Ce mardi matin, il s’agissait d’un jour exceptionnel dû aux chutes d’arbres sur la voie entre le Puy et St-Etienne.
      Donc les trois premiers trains au départ du Puy, le 889 951, 889 973 et 889 975, circuleront bien demain matin mercredi 16 mai.

      Concernant le car de 18h20, je pense qu’il devait s’agir de la réutilisation en charge d’un car devant retourner sur le Puy suite aux diverses suppressions de trains sur cette journée de mardi. Demain mercredi 16 mai, journée classique, nous aurons uniquement le train de 18h53.

      Bon après-midi.

    • sanroumi

      Je souscris pleinement à cette proposition: un examen attentif de la grille des liaisons entre Le Puy, l’Ondaine et St-Etienne permettrait vraisemblablement d’optimiser la desserte proposée, à nombre de circulations constantes.
      Il est indispensable de renforcer les trains circulant en coeur d’heure de pointe, qui drainent a priori les plus fortes fréquentations, en travaillant à partir des données montées-descentes ou des enquêtes embarquées.
      Concrètement , les jours hors grève, il n’est toujours pas possible de relier St-Etienne depuis le coeur de la vallée de l’Ondaine, lorsqu’on embauche entre 8h et 9h (cas de l’immense majorité des salariés et étudiants), et lorsqu’on débauche entre 17 et 18h. Un peu de bon sens SVP!

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Vous avez raison pour les jours hors grève.
      Effectivement, pour les petites gares de l’Ondaine (le Chambon, la Ricamarie) et le Clapier, on trouve uniquement le matin des trains au départ avant 08h00, quatre très précisément, puis après il faut attendre 09h30.
      Et inversement, pour le retour, on a un train à 17h01 puis plus rien jusqu’à 19h01.
      Je verrai à nouveau les assembleurs du Plan de transport perturbé pour obtenir des arrêts supplémentaires.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      J’ai eu mon collègue assembleur/décideur du Plan de Transport perturbé.
      J’ai discuté avec lui et il a promis d’étudier ma demande d’arrêts supplémentaires la semaine prochaine sur les gares du Clapier,la Ricamarie et le Chambon.
      Je lui ai donc demandé ces arrêts supplémentaires aux trains de :
      – 17h50 au départ de St-Etienne-Châteaucreux pour le Puy en provenance de Lyon Part-Dieu : train 889 982/3
      – 08h10 à l’arrivée à St-Etienne-Châteaucreux en provenance du Puy pour Lyon Part-Dieu : train 889 974/5

    • sanroumi

      paroles, paroles…

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Je ne lâche pas l’affaire.
      Dès que mon collègue est de retour sur l’assemblage du plan de transport, je le relance.

  9. Marc L

    C’était juste ce mardi, autant pour moi, je viens d’apprendre la vraie raison de leur suppression entre le Puy et StE : des branches d’arbres tombées sur la voie pendant les intempéries. Ce n’était donc pas une nouvelle grille horaire fixe. Tout devrait rentrer dans l’ordre demain, la ligne a normalement subi une révision ce matin.

    Je m’étais focalisé sur les nouveaux articles du blog (« Carnet de blog n°2 ») et leurs commentaires et n’avais pas fait attention au grand article sur les jours de grève pour moi plus ancien, alors qu’il est quotidiennement remis à jour avec un paragraphe relatant ce problème.

    Frédéric, pourriez-vous SVP supprimer mon précédent commentaire qui n’a plus de raison d’être ? Même si je maintiens ma suggestion de déplacer le car de 18H20 vers Le Puy qui fait double emploi avec le train de 18H53. Je vous en remercie. Désolé de vous avoir fait perdre votre temps…

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      je vous en prie Marc, tout va bien.

      On n’aura plus que le train de 18h53, le car de 18h20 ne sera pas mis en route.

      Vous êtes un véritable contributeur efficient.

  10. Pascale Bouquet

    Pourquoi une réduction d.avril sur juin et pas sur mai ?

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Parce qu’il était trop tard pour annoncer la réduction pour mai.
      Certains clients avaient déjà commencé à renouveler leur abonnement de mai depuis le 20 avril.

  11. PourLesReformesAlaSNCF

    Bonjour,

    Concernant la réduction, ne serait-il pas plus simple de passer l’abonnement de juin à 50% sur l’automate comme cela a déjà été fait plutôt que de demander à l’ensemble des abonnés de passer par un guichet physique pour prendre l’abonnement du mois de juin…

    Encore du grand n’importe quoi cette décision.

    Merci pour l’info.

    Cdt,

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      On ne peut pas le faire comme lors de la dernière grande grève car c’était pour l’ensemble des abonnés qu’ils aient pris ou non un abonnement sur un mois précédent.

      Pour la situation actuelle, on demande de justifier de l’achat de l’abonnement du mois d’avril pour obtenir 50 % sur le mois de juin.
      Le distributeur de billet ne peut pas faire cette vérification de l’achat du mois d’avril sur la carte Oura.
      Il s’agit d’un problème technique dû au Distributeur de Billets Régionaux et pas d’une volonté délibérée de faire passer à tout prix les clients au guichet.

    • TER69

      Pour information, d’après une usager hier :pas valable pour les gens ayant pris à la semaine pour économiser la première semaine d’avril qui correspondait aux vacances ? Vous confirmer ?

      Sinon question pratique, pour les cartes oura, le renouvellement est possible à tous les guichets ou seulement guichets oura comme les deux de Part-Dieu ?

      Enfin, pour tous les billets à prix réduits annoncés récemment, ils seront donc aussi réservé aux gens prouvant qu’ils ont subi la grève ? Si on suit la logique pour les abonnements TER.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      Je réponds à vos questions :
      1/ Oui pas de remboursement des abonnement hebdomadaires, nous avons demandé une extension mais celle-ci a été refusée.
      2/ Ce sera aux 3 guichets Oura en gare de Lyon Part-Dieu, on mettra des vendeurs supplémentaires fin mai et début juin afin de ne pas faire attendre les clients.
      3/ Les billets à prix réduit sont ouverts à tous car il s’agit du TGV produit par la SNCF.
      Pour les TER, nous sommes dans une délégation de service public avec une autorité organisatrice.

    • TER69

      Merci pour ce retour.

      Concernant le renouvellement, trois guichets pour remplacer toutes les bornes de recharge des différentes gare du réseau c’est limite suicidaire de la part de la sncf.

      On imagine déjà la longueurs des files d’attente et le temps à passer pour pouvoir recharger son abonnement de juin. Surtout qu’avec la grève les gens auront forcément moins de temps à perdre qu’en temps normal.

      Je souhaite bon courage aux vendeurs !

      En espérant que la sncf n’aura pas le culot de mettre en place des contrôles dès le premier du mois car pas sûr que tout le monde aura eu le temps de faire le nécessaire 😏

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Je vous en prie.

      Ma collègue de l’Espace de Ventes de Part-Dieu me dit que s’il le faut les autres guichets « Départs immédiats » feront aussi les renouvellements. Ce sera une gestion en temps réel des files d’attente en fonction de l’affluence.

      Sur Saint-Etienne-Châteaucreux et Lyon-Perrache, les guichets sont tous polyvalents et on aura des vendeurs supplémentaires.

    • MarieA

      Bonjour,

      Je vous entends parler du renouvellement aux guichets de Part-Dieu et Perrache, dois-je comprendre que les petites gares (Oullins pour ma part) ne pourra pas appliquer la réduction en renouvelant mon abonnement ?

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      Vous pourrez le faire à Oullins bien sûr.
      Notre agent se fera un plaisir de le faire.

      Nous parlions spécifiquement de Part-Dieu et Perrache du fait de l’ampleur des demandes qui seront faites sur ces sites.

  12. Florent

    Le train de 5h48 à Givors a été supprimé. Dégouté.
    Je devais prendre le train à part dieu pour Genève

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Florent,

      Je vais faire un billet sur ce qui s’est passé ce matin.
      On a eu des travaux de nuit qui se sont mal passés et ont provoqué une panne de la commande des signaux à Trèves-Burel, puis une personne sur les voies qui a empêché la reprise normale du trafic.

      Veuillez accepter mes excuses pour la suppression de votre train ce matin et de votre voyage.

  13. luca

    Bonjour, je suis sur le quai de saint chamond depuis 8h05.
    Le train de fret direction Lyon voie A n’a pas du tout été annoncé, celui de 8h17. J’ai demandé confirmation à une autre personne qui a été surprise aussi de la non annonce

    Cordialement,

  14. luca

    Je rajoute : train de 8h26 direction Lyon sans arrêt, ter diesel bi mode, non annoncé

  15. luca

    Voie B, train ter direction Firminy 8h29 initialement 8h17, non annoncé.

  16. luca

    Voie A train ter direction Lyon 8h32 initialement 8h29, non annoncé. Fini pour aujourd’hui… Bonne journée à vous !

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Luca,

      Merci beaucoup pour vos signalements.

      Manifestement, il y a un problème d’annonces vocales à Saint-Chamond.
      J’avise le responsables des gestionnaires d’information au centre opérationnel pour une intervention des Telecom.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Re-bonjour Luca,

      Mon collègue me dit qu’il s’agissait d’une panne nationale qui provoquait cette absence d’annonce dans certaines gares.

  17. sly42

    pas besoins de m’expliquer les causes de la suppression de ce matin du 07h52 à rive de gier, je les connais

    j’observe quand même une fois encore que le direct est passé sans souci et je n’en peux plus de voir ces directs circuler sans problème

    Répondez moi franchement :

    ils paient plus cher leur abonnement ceux qui le prennent ?

    il y a des personnalités importantes qui l’empruntent ?

    qu’est ce qui justifie cette différence de traitement ?

    si la région veut faire des économies, plutôt que de supprimer les navettes Givors Perrache, qu’elle supprime les directs

    • Danish

      Hey non, c’est mon train quotidien !
      Au moins, s’ils pouvaient s’arreter dans les gares intermédiaires en cas de retard ou suppression du train omnibus, ce serait logique.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      Le premier direct part à 07h11 de Châteaucreux et va à Part-Dieu.
      Il est donc devant le train qui part à 07h20 pour Part-Dieu et s’arrête à 07h37 à Rive-de-Gier.
      Si l’on avait arrêté le train direct à Rive-de-Gier, cela aurait été un départ à 07h28 environ, donc cela n’aurait pas remplacé votre train de 07h50 qui va à Lyon-Perrache, qui plus est avec un départ 9 minutes après pour Part-Dieu à 07h37. Il n’y avait donc pas nécessité d’arrêter votre train sur les gares intermédiaires.

      Le deuxième direct part à 08h11 de Châteaucreux et va à Part-Dieu et pas à Perrache.
      Il est donc devant le train qui part à 08h20 pour Part-Dieu et s’arrête à 08h37.
      Si l’on avait arrêté le train direct à Rive-de-Gier, cela aurait été un départ à 08h28 environ, soit 9 minutes environ avant le train qui le suit à 08h37, donc là aussi il n’y avait pas de nécessité d’arrêter ce train sur les gares intermédiaires.

      Si les trains de 07h37 et 08h37 avaient été supprimés alors oui cela aurait été efficace de faire arrêter ces deux trains directs.

  18. cocotte

    Avant tout je tiens à remercier Mr Sartre, pour son engagement, son temps, sa patience aussi.
    Cet espace d’expression ne doit pas être simple à gérer, et se faire incendier réguliérement non plus.
    Juste une remarque au sujet du dédommagement octroyé par la SNCF aux abonnés…
    Considérons un instant la chance que nous avons de pouvoir nous déplacer chaque jour grâce aux trains (en période normale cela va s’en dire; et globalement la plupart du temps les choses ne se passent pas si mal)… prenons l’habitude de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide…
    J’aime prendre le train régional, c’est pratique, simple, rapide et surtout, soyons honnête, peu cher si on prend un abonnement de travail. Peut-être que ceux qui se lamentent au sujet de l’abonnement qu’ils ont payé pour rien ces dernières semaines, n’ont pas réalisé à quel point le reste du temps ils sont tout de même gagnants.
    L’abonnement est en règle général pris en charge à 50% par l’employeur ( même si ce n’est pas mon cas; le prix reste raisonnable); ce mode de déplacement revient beaucoup moins cher que la voiture ;cela représente une économie considérable. J’espère que ma remarque ne sera pas mal interprétée, il est normal qu’un service payé et non obtenu soit dédommagé; mais malgré les déboires que nous rencontrons au quotidien, le fait est que nous avons tout de même un service qui nous permet de nous déplacer ( la grève qui avait durée au moins 2 mois il y a 7 ans était moins cool).

    Finalement, il me semble que c’est par manque d’informations au quotidien que notre vie d’usager est bien souvent infernale et stressante.
    La suppression des bornes d’appel est encore un exemple d’incompréhension de la part de la SNCF. Pour ma part j’ai toujours obtenu des infos claires et utiles en les utilisant. J’ai souvent remarqué que les panneaux d’affichages de nos petites gares ne sont pas fiables, lorsqu’ils marchent! L’apparition des applis a bien amélioré la situation, mais n’ai pas fiable non plus malheureusement et surtout peu détaillé.
    En fait si on est tributaire d’un train et d’un horaire particulier c’est une véritable galère, car ne sachant pas pourquoi un train est en retard, on ne parvient pas à prendre une décision pour trouver une alternative à un trajet qui nous permettra d’arriver à l’heure ou pas trop en retard au travail. C’est un véritable casse tête.
    Les infos d’ordre technique que vous nous transmettez sur le blog, nous seraient très utiles…
    par exemple, un obstacle sur la voie, c’est un train très en retard ou supprimé d’office… si j’avais ce type d’info plutôt que l’affichage de base d’un retard d’environ patati patata, je pourrais prendre une décision, à savoir: ne pas prendre le risque d’attendre un hypothétique train, ou bien calculer si ça vaut le coup de faire le poireau sur le quai… enfin bref, je n’en voudrais plus à la SNCF et je me démerderai.
    C’est une évidence que la gestion du trafic et le maintient d’horaires justes, doit être d’une extreme complexité…

    Seulement le plus souvent nous ne savons rien et nous pouvons seulement émettre des hypothèses, selon nos propres expériences d’usager. ( et je peux témoigner avoir vécu des trucs assez ubuesque depuis le temps… le fameux slogan  » la SNCF c’est possible »… je confirme,)
    Tout ça pour dire, s’il vous plait, COMMUNIQUEZ!

  19. Marc L

    Bonjour,

    Oui, je suis entièrement d’accord avec vous. Pour avoir des infos fiables, il faut être à StE ou Lyon (et encore à Part Dieu ça laisse beaucoup à désirer sur ce plan là!) pour avoir des infos fiables de la part des personnels présents. Dans les petites gares, soit on n’a personne du tout (Ondaine, Bellevue…), soit l’agent présent au guichet, comme le dit M. Satre, n’a pas plus d’infos que nous sur le trafic.

    Et encore, quand on a la chance d’avoir un agent présent… C’est celui de Rive de Gier qui a tout de suite donné l’alerte hier quand le type est descendu sur la voie bloquer le TGV ! Il lui a probablement sauvé la vie. J’espère qu’il a été félicité. Et le voyageur a-t-il été inquiété pour entrave au fonctionnement d’un réseau de transports ?

    D’où en effet une présence humaine renforcée dans les gares intermédiaires et pas seulement en cas de situation perturbée, TOUT LE TEMPS. Pour renseigner les gens, les apaiser si problème, leur donner les solutions alternatives, éviter des comportements extrêmes et inciviques répétés (traversées sauvages de voies, jets d’ordures, squat et dégradations continues des ascenseurs – merci pour les personnes handicapées ou munies de bagages lourds ! -)

    Quant à ceux et celles qui réclament ardemment la privatisation, outre la multiplication du prix des abonnements, il faut le dire en effet intéressant actuellement, qu’auront-ils en plus ou plutôt en moins ? A la place de 4 trains par heure en pointe, des dessertes divisées par 2 ou 3, des rames archibondées toute l’année, du personnel en moins (il faut rentabiliser!) dans les gares, du personnel sous-traitant peu qualifié pour réaliser a minima l’entretien du matériel, du réseau et les travaux, donc des incidents en chaîne, une insécurité renforcée, personne à qui s’adresser ou pour contenir les comportements humains extrêmes en cas de problème, des risques accrus d’accidents graves, d’autres Brétigny… Je leur souhaite bien du plaisir !

    Sauvons le train tel qu’il est maintenant, même avec ses dysfonctionnements actuels, avec des pistes pour les améliorer, ne laissons pas la course au profit s’emparer de nos dessertes quotidiennes indispensables.

    Et je me joins à Cocotte pour réclamer en effet, comme beaucoup sur ce point crucial, une meilleure info des voyageurs quand un problème survient, notamment à Part Dieu où nous sommes livrés à nous-mêmes et dans les « petites » gares avec une meilleure info en amont à disposition de l’agent pour qu’il nous la communique, au lieu de laisser les gens s’angoisser (et se geler à l’occasion) sur les quais… et aboutir au comportement d’hier.

    Bon courage à toutes et tous.

  20. Marc L

    Bonsoir Frédéric,

    Un mot pour vous signaler que le cauchemar recommence depuis quelque temps à Bellevue, les après-midis et en soirée. Déchets jetés sur les voies et les quais, courses-poursuites, cris, grossièretés, traversées sauvages des voies… Pas plus tard que ce soir, un c… a traversé exprès, par défi avec ses copains, juste devant le train arrivant de Perrache à 19H10. Ca devient insupportable.

    Sans parler du vandalisme grave : la semaine dernière le rideau de métal du souterrain et un composteur ont été volontairement cassés et les réparations sont lourdes – y compris financièrement – d’après la discussion que j’ai eue avec l’employée du guichet. J’espère que la vidéo a permis d’identifier les auteurs des faits et qu’on leur enverra la facture.

    Je pense qu’il faudrait pacifier cette gare une bonne fois pour toutes. Je vous remercie à l’avance pour les signalements que vous pourrez faire aux services compétents.

    Bien cordialement.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonsoir Marc,

      Je répercute votre message immédiatement à mes collègues en charge de la sûreté :
      – Le chef d’équipe de la sûreté ferroviaire de St-Etienne.
      – Le responsable de la sûreté du TER à bord des trains sur la Loire.
      – Le responsable de la sûreté G&C dans les gares sur la Loire.

      Chaque lundi mes collègues et les responsables de la STAS rencontrent les responsables de la Police Nationale et de la Police
      Municipale.

  21. Marc L

    Bonsoir Frédéric,

    Je vous remercie bien sincèrement pour vos signalements.
    En espérant que cette gare ne devienne pas la zone.
    Tout à l’heure encore, deux adolescents ont traversé les voies juste avant l’arrivée du train de 11H50 pour Perrache…
    Il faudrait quelqu’un presque en permanence au niveau des quais.

    Bonne soirée à vous.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonsoir Marc,

      Je vous en prie.

      Je suis demain à Saint-Etienne-Châteaucreux et verrai mes collègues en charge de la sûreté.

      Bonne soirée.

  22. Marc L

    Bonsoir Frédéric,

    Merci pour tout.

    Vous avez raison de dire, dans un autre billet, que les voyageurs de l’Ondaine ne sont pas vraiment favorisés en ce moment. Outre le trafic de base divisé par 2 et les dysfonctionnements d’hier, rien que cette fin d’après-midi, on a eu :

    – 16H38 Firminy-Perrache supprimé,
    – 17H08 avec 15′ de retard,
    – 17H38 avec 50′ de retard,
    – 15H32 Perrache-Firminy avec 25′ de retard,
    – Soit aucun train de l’Ondaine vers Lyon entre 13H38 et mettons 17H20.

    Par ailleurs, la défectuosité constante des équipements donne lieu à des scènes surréalistes. A la Ricamarie, les 2 ascenseurs sont en panne non-stop. Résultat vers 17H15, un couple chargé d’une poussette et de gros sacs de courses, arrivé de Lyon ou StE, après avoir attendu en vain l’ascenseur, a traversé cahin-caha les voies au mépris du danger avec tout son chargement, pour tenter l’ascenseur du quai opposé… sans succès non plus, résultat ils n’ont pas davantage échappé à l’escalier. Quand l’inconscience se mêle aux dysfonctionnements matériels, surviendra un jour un accident mortel. Je leur ai vivement déconseillé de retenter ce type d’aventure sous peine d’y rester.

    Suite de la chronique des gares « champs de bataille ». Un peu plus tard vers 18H à St Chamond, UN SCOOTER a failli me percuter… DANS LE PASSAGE SOUTERRAIN !!! Lancé à toute vitesse dans un sens puis dans l’autre (car pas d’issue carrossable côté voie B) avec force klaxons et hurlements sauvages. A force de déshumaniser les gares, ne le dirai-je jamais assez, elles deviennent la chasse gardée de ce type d’individus. Si j’avais été blessé… je n’en serais sûrement pas resté là !!

    J’aurais préféré être plus positif en cette veille de week-end mais là je n’en peux plus. Je suis encore sous le coup de l’émotion. Enfin, le train de 17H24 avait peu de retard, celui de 17H54 était pile à l’heure, les deux avaient 2 rames, la vie a quand même quelques bons côtés…

    Bon week-end à vous.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Marc,

      Voici des éléments d’explications sur ce qui s’est passé hier vendredi 01 juin sur l’Ondaine et qui a amené à avoir des gros retards et des suppressions :

      A la Ricamarie, aux alentours de 15h45, un quad est tombé sur la voie.
      Le trafic a été interrompu afin que les pompiers et la Police puissent intervenir.
      La reprise a eu lieu à 16h30.

      Au passage du premier train en gare de la Ricamarie après reprise, le train 889 962 a subi des caillassages violents (par-brise cassé) ce qui a de nouveau interrompu le trafic entre 17h30 et 18h30, jusqu’à l’intervention de la Police pour sécuriser les lieux.

      Quant aux ascenseurs de la Ricamarie, cela vaut pour toute la ligne, ils sont constamment vandalisés.
      Dès que les ascensoristes les remettent en service, ils sont mis hors-service dans les heures qui suivent.

      Pour St-Chamond, je préviens mes collègues de la Sûréte Ferroviaire et de l’équipe commerciale du Gier.

      Comme vous, je constate actuellement que nous tenons plutôt bien les trains avec deux rames sur Part-Dieu, ceci avec une ponctualité honorable.

      Bon week-end Marc.

  23. Marc L

    Bonsoir Frédéric,

    Merci pour votre réponse claire et détaillée sur les causes des incidents d’hier.

    La constante de cette cascade d’incidents est le fait des racailles qui se sont littéralement approprié la ligne de l’Ondaine, caillassent et sabotent impunément les équipements, quais, voies… (quad, caillassages, vandalisme). Pourrait-on au moins les identifier par les caméras pour leur faire payer la facture ?

    A terme on finira par ne plus avoir de gares intermédiaires sur cette section car cela coûtera trop cher de réparer constamment le matériel (roulant comme fixe) et les utilisateurs « ordinaires » n’en pourront plus de se heurter à ces comportements et prendre le train la boule au ventre. Bref les vandales auront gagné. Il n’y a que le matin que c’est tranquille. Les après-midis je fuis Bellevue, devenue trop dangereuse, pour la Ricamarie mais je me demande si j’ai raison.

    Bref, il faut réhumaniser en force ces gares ou y garantir une présence policière quasi-constante sinon elles deviendront une zone totale de non-droit où tout pourra arriver.

    N’attendons pas un fait divers dramatique pour prendre les mesures adéquates.

    Bon dimanche à vous.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Marc,

      Je vous en prie.

      Votre constat est objectif.
      Ce sujet de semi-délinquance sur l’Ondaine dépasse d’ailleurs le cadre de nos trains et des gares.
      Les moyens sont à mettre dans la Police de proximité si l’on veut juguler les actes délictueux.

      Tout ce qui s’est passé ce vendredi 01 juin sur l’Ondaine sera à l’ordre du jour de la réunion hebdomadaire de lundi entre Police, STAS et Sûreté Ferroviaire.

      Bon dimanche à vous aussi.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles