Réparation réalisée sur Couzon – Vitesse normale mardi 17 avril

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

Suite aux travaux réalisés ce week-end des samedi 14 et dimanche 15 avril sur le mur de soutènement de Couzon, les trains devraient pouvoir rouler à nouveau à vitesse normale sur cette portion de voie à partir du mardi 17 avril au matin.

Le mur de soutènement a été conforté dans la tranchée de Couzon.

Deux filets ont été posés sur le mur de soutènement.

Les trains ne  prendront donc plus de retard entre Rive-de-Gier et Saint-Chamond suite à la limitation de vitesse à 30 km/h mise en place sur les deux voies.

Le rétablissement de la vitesse normale sur les deux voies sera fait mardi 17 avril matin après vérification de la tenue des deux filet mis en place.

Je vous joins ci-dessous une photo qui montre la mise en place du premier filet par les équipes spécialisées :

4 commentaires pour “Réparation réalisée sur Couzon – Vitesse normale mardi 17 avril”

  1. magicbourru

    Est-ce en conséquence de cela que le 1er train de ce matin rive droite a été « supprimé » (30′ de retard=suppression car cela équivaut à l’horaire du suivant).
    J’ai failli prendre le train ce moispour la 1ère fois, tant pis le bus a encore 1 fois été bien + fiable…

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      Non, ce n’est pas la cause essentielle mais un panne de signalisation à St-Etienne-Bellevue.
      Votre train a été retenu à Firminy et il est parti avec 30 min de retard.
      Oui, la fiabilité et la régularité sur la rive-droite ne sont plus à l’honneur actuellement.
      Je suis désolé pour ce matin et vous prie d’accepter mes excuses.

  2. Marc L

    Bonjour Magicbourru, bonjour Frédéric,

    Le problème de ce matin était une panne de la signalisation à la Ricamarie au passage du 1er train (5H45 vers Châteaucreux, train 889951 venant du Puy). J’étais dans ce train et avais prévu ensuite le 6H20 pour Part Dieu, je pensais que 20′ de correspondance suffiraient… Le signal qui restait rouge n’a pu être débloqué qu’après 50′ d’arrêt vers 6H35 par un agent d’astreinte venu en catastrophe au poste de Bellevue. Nous sommes arrivés à 6H52. Cela a donc fortement retardé le train venant après que vous deviez prendre.

    Pour ma part, je tiens à souligner l’attitude très professionnelle de la contrôleuse du 889951 de ce matin. Dès les 1ères minutes de cet arrêt, elle a téléphoné à Châteaucreux pour demander le déblocage du signal puis a régulièrement informé les voyageurs de l’évolution de la situation, notamment ceux en correspondance, en faisant le tour des voitures. Ce qui, vu le contexte de crise (arrêt prolongé stressant, voyageurs angoissés, correspondances sensibles vers Paris et Lyon un lundi matin…) demandait un bon sens du relationnel. Pouvez-vous SVP lui transmettre mes plus vifs remerciements ? Merci.

    Je n’ose pas imaginer quelle aurait été la même situation dans un train sans contrôleur…

    Les correspondances (TGV vers Paris et trains de 6H20 puis 6H50 pour Part Dieu) n’ont pu être assurées, malgré ses signalements. J’aurais toutefois apprécié, comme d’autres, que le 6H50 ait attendu seulement 5′, ce qui aurait atténué notre retard à Lyon vu que nous avions déjà raté le 6H20 et sommes arrivés à 6H52, ce qui n’aurait pas perturbé la marche des 2 trains pour Perrache, partis après 7H. Du coup, il a fallu se rabattre sur le direct de 7H11 monorame et bien plein, qui est arrivé avec 10′ de retard. Heureusement, la correspondance TGV de 8H04 a bien été assurée de quai à quai.

    Bonne fin de journée.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Marc, et rebonjour Magicbourru,

      Merci Marc pour ces informations concrètes sur la situation de ce matin et le déroulement des faits.
      je transmets vos appréciations à la responsable de la contrôleuse du 889 951.

      C’est une bonne chose si l’on a pu réaliser cette correspondance entre notre 07h11 le TGV de 08h04 en quai à quai.

      Bon après-midi.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles