Restitution tardive des travaux à St-Etienne

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

Ce mardi 06 mars matin, en gare de Saint-Etienne-Châteaucreux, des travaux sur les voies ont été restitués tardivement par SNCF Réseau. Cela a eu pour conséquences des retards pour tous les trains au départ de Châteaucreux et parfois des suppressions.

Quelles ont été les conséquences ?

Ces travaux restitués tardivement ont bloqué les sorties des rames vides provenant des chantiers de remisage et du dépôt, c’est à dire là où dorment toutes les rames qui font les trains au départ de Châteaucreux et celles qui montent à Firminy à vide pour faire les premiers trains.

Quelles solutions ont pu être trouvées ?

Certaines rames ont pu quand même être mises en place avec l’utilisation des accès de « secours » par un itinéraire inhabituel et plus compliqué.  C’est grâce à cela que  des trains ont pu partir avant 07h20, heure à laquelle les travaux ont été restitués, ce qui a permis l’accès aux chantiers de remisage et au dépôt.

Quels trains sont partis ?

Vous trouverez ci-dessous les principales conséquences de cet incident ci-dessous, cette liste n’est pas exhaustive.

Pour Part-Dieu  au départ de Châteaucreux :

Les trains de 05h20 et 05h50 pour Part-Dieu ont été supprimés et les clients ont pu prendre le TGV .

Le train de 06H20 pour Part-Dieu est parti avec  3 min de retard, le 06h50 avec 13 minutes de retard et le 07h20 avec 16 minutes de retard.

Le train de 07h11, Firminy 06h48, est parti avec 5 min de retard.

Le train de 08h11, Firminy 07h48, est parti avec 2 minutes de retard.

Pour Perrache  au départ de Firminy et Châteaucreux:

Le train de 06h04 et celui de 06h38 Firminy/07h04 Châteaucreux ont été supprimé, le train de 06h04 n’étant pas allé à Perrache, 2 omnibus Givors-Ville-Perrache ont été supprimés ( voir ci-dessous).

Le train de 07h08 a été supprimé entre Firminy et St-Etienne, il a circulé au départ de Châteaucreux jusqu’à Perrache avec 30 min de retard ( départ 07h35).

Le train de 07h38 Firminy, Châteucreux 08h04 est parti de St-Etienne avec 5 minutes.

Sur Givors-Ville- Lyon Perrache

Deux trains ont été supprimés suite à l’absence de la rame qui n’est pas allée jusqu’à Lyon-Perrache : Départ Perrache : 07h25 – Givors-Ville : 07h52 et son retour, Départ Givors-Ville : 08h08 – Perrache : 08h35

J’ai lu vos différents billets sur ce matin qui viennent compléter mon billet et donnent votre vécu de la situation. Je vous en remercie.

Au nom de SNCF Réseau en charge des travaux, je  vous prie de bien vouloir accepter mes excuses pour ces retards et suppressions.

 

 

25 commentaires pour “Restitution tardive des travaux à St-Etienne”

  1. Maximus

    Le train de 6h50 est parti à 7h11, donc 21 minutes de retard !

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Oui, c’est exact, 21 minutes, c’est une mauvaise relecture de mes notes prises avec le chef d’Escale de matinée à St-Etienne-Châteaucreux, toutes mes excuses.

  2. Maximus

    Je me demande pourquoi je n’ai reçu la 1ere notification qu’à 6h18, alors que la SNCF était au courant de l’incident bien avant !

    Cette notification disait seulement que le trafic était perturbé.

    J’ai reçu ensuite (à 6h42) une notification informant que le train de 6h46 à La Ricamarie en direction de Perrache est supprimé !

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      J’ai été voir le logiciel de suivi des incidents et la première mention est faite à 06h13 :
      Non restitution des travaux en gare de St Etienne : accès et sorties voies de service impossible (Lavage + dépôt).

  3. Luc

    Décidément, le sort s’acharne et aucune hypothèse ne doit être écartée : envoûtement, maléfice, complot reptilien…
    La SNCF peut-elle recourir à des moyens non conventionnels pour rétablir la situation ?

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Sur Saint-Etienne-Lyon nous n’avions pas eu d’incidents depuis longtemps.
      C’est surtout entre Ambérieu et Lyon que la loi des séries s’est appliquée avec un incident majeur par semaine, presque toujours à Meximieux.

  4. Nicolas D

    En tout cas, bravo au conducteur du train de 6h20 qui a fait une communication claire et précise sur l’incident à chaque desserte

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Merci à vous .
      je transmettrai aux chefs d’équipe des conducteurs.

  5. Philip

    Bonjour ,
    Pourquoi le train de ,7h11 a été annoncé avec 20 Minutes de retard 5 Minutes avant son départ alors qu’il n’en n’a eu que 5 ?

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonsoir,

      D’après ce que je constate sur le déroulement des opérations, je suppose que le chef d’Escale de Châteaucreux avait estimé le départ du train de 06h50, le 886 807/, à 07h20, c’est à dire la nouvelle heure de restitution des travaux.
      Il pensait donc envoyer derrière le 06h50 votre train de 07h11 après départ de celui-ci, c’est à dire vers 07h30, le temps que celui-ci soit loin et ne ralentisse pas votre train par la signalisation, soit 15/20 minutes de retard.
      En fait, la rame du train de 06h50 a pu être mise en place plus tôt grâce à la sortie de celle-ci côté poste 2 vers Lyon puis un retour sur sa voie de départ par une manœuvre de rebroussement, la rame sort habituellement directement du chantier lavage pour se mettre en place. C’est ce qui fait que le train de 06H50 parti, c’est à dire à 07h11, il a pu envoyer votre train de 07h11 derrière lui avec 5 minutes de retard. Je suppose que c’est ce qui s’est passé.

  6. Picasso

    Et voilà ça continue la palme d’or de la désinformation revient à la SNCF. Comme à son habitude aucune information si ce n’est un simple SMS le matin pour signaler des problèmes de perturbations. Mais alors que nous sommes sur la quai le train de Part dieu part et à peine parti on nous annonce que le Perrache est supprimé. A chaque fois c’est la même chose on attend qu’un train soit parti pour signaler que celui d’après est supprimé. Ras le bol. Et c’est encore Perrache qui en pâtit. Franchement il y en a marre. Et ce soir rebelote avec le 17h10 parti avec 15 minutes de retard. Bientôt 15 jours que ce train n’est plus à l’heure. Et la bonne excuse que l’on ressort à chaque fois « sortie tardive du dépôt ».

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonsoir,

      J’ai remis en avant un billet qui explique le motif « Sortie tardive du dépôt ».
      Je vois demain matin mon collègue de la supervision du TER pour avoir le pourquoi des causes de retards récurrentes de cette rame vide qui vient du technicentre de Vénissieux et assure votre train de 17h10.
      Ce train est suivi et nous aurons les causes exactes afin de pouvoir agir sur celles-ci.

      pour le matin, comme toute situation très perturbée et complexe, il est difficile pour l’Escale de faire passer l’information suffisamment en amont sur les trains qui pourront ou non rouler.
      Je suis désolé que celle-ci puisse avoir été trop tardive pour vous faire prendre la bonne décision.

  7. Philip

    Bonjour,
    Quelle que soient les difficultés rencontrées, la communication de terrain en directe n’est pas à la hauteur de ce qu’elle pourrait être.
    L’annulation au dernier moment du train pour Perrache est insupportable. Un collègue de travail, rencontré sur le quai, et qui voyage avec son épouse qui travaille à Oullins , a laissé partir les trains pour Part Dieu puisque le Perrache était au départ. Il à finalement dû prendre sa voiture.
    Je l’ai croisé dans la matinée au travail, il était fou.

    En cas de problème le matin à l’heure de pointe vous vous devez d’aller au devant des voyageurs pour les conseiller et les guider

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      Je ne peux que vous donner raison sur la nécessité pour le personnel d’accueil d’aller au contact des voyageurs en situation très perturbée, même si parfois l’information arrive de façon tardive, parcellaire ou incertaine sur ces mêmes agents d’Escale.

  8. magicbourru

    Si je ne me trompe pas, le train de 6h04 Chateaucreux est celui de 6h44 à Vernaison. Hier matin à Vernaison :
    – jusqu’à 6h42 le train est annoncé à l’heure, le panneau des horaires indique des restitutions tardives à Sainté et des pertubations sans + de précision
    – vers 6h43 ou 44, affichage de 30 minutes de retard. La plupart des usagers se rabattent vers l’arrêt TCL pour rejoindre Oullins
    – vers 7h, notification de l’app SNCF indiquant que le train est supprimé.
    –> c’est quand même fou de ne pas être capable de remonter + tôt cette information pour un train partant à 6h04 !

    Et pour le train de 8h21 Vernaison, la notification de suppression a été reçue à 8h33…

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      Oui, vous avez totalement raison.
      La mise à jour du train de 06h04 au départ de Châteaucreux, le train 886 252/3n’a pas été faite en temps utile par le gestionnaire d’information situé au centre opérationnel de Lyon.
      Il peut y avoir plusieurs causes pour expliquer cette défaillance, soit la transmission de l’information par l’escale de Châteaucreux est faite tardivement, soit l’information est transmise en temps utile au permanent TER mais pas relayée au gestionnaire d’info, soit l’information est transmise et bien arrivée mais la mise à jour par le gestionnaire d’info dans le logiciel n’a pas été faite de suite.

      Pour le train de 08h20, la suppression était connue depuis longtemps puisque le 887 705 Perrache-Givors, qui repart en 887 710 à Givors-Ville à 08h08 (08h20 Vernaison), n’avait pas circulé à la descente suite à la suppression du 06h04 puisque c’est la rame de ce train qui est réutilisée.

      Vraiment désolé pour toutes ces informations qui arrivent après la bataille …

  9. sly42

    Bonjour
    l’absence de communication et d’information a été grandiose.
    il n’y a plus aucune annonce en gare de Rive de Gier sur les quais
    j’ai patienté une heure sur le quai, de 7h20 à 8h20, avant d’avoir un train pour Perrache sans que personne ne nous informe de rien
    et bien sur je persiste à être ravie de voir passer les directs qui ne sont jamais impactés du moindre événement sans qu’on leur demande de faire exceptionnellement des arrêts les jours de problèmes
    j’ai connu l’époque bénie où même le sacro-saint TGV acceptait de faire des arrêts supplémentaires en cas de problèmes mais c’était une époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre comme le chantait Charles ;
    pour finir car c’est mon dada, j’ai vu ce matin passer le direct vers 7h30 à Rive de Gier, quasi vide, j’adore ça me met de très charmante humeur le matin
    c’est fou comme on se sent considéré et après, sans la moindre gêne, le personnel nous demande de le soutenir en cas de grève.
    glouglou comme dirait le dindon de la farce

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      1/ Concernant l’information voyageurs défaillante : L’Escale de Châteaucreux pourrait reprendre la commande des écrans et annonces en lieu et place du Centre Opérationnel situé à Lyon. Nous préconisons cette solution, surtout pour le sens St-Etienne vers Lyon. Acceptez mes excuses pour cette information défaillante et cette attente.

      2/ Sur le fait de faire arrêter les trains directs sur les gares intermédiaires, cela a déjà été fait et cela sera encore fait lorsque très peu de trains circulent, c’est le permanent TER qui décide de la nécessité de les faire ou non.
      Le fait de les laisser passer sans arrêt sur des situations comme celles que vous venez de vivre s’explique par les correspondances TGV en gare de Lyon Part-Dieu.

      3/ Sur le taux d’occupation de ces trains directs, je ne conteste pas votre vision au défilé du train mais certains contributeurs disent avoir vu des personnes debout sur ce train de 07h11 au départ de Châteaucreux avec 2 rames BGC.

      4/ Sur le personnel des petites gares : on a seulement un/une seule vendeuse en gare de Rive-de-Gier comme dans de nombreuses gares. Cet agent a les mêmes informations que vous, le tableau de départ des trains, il n’a pas la connaissance du trafic et doit pour avoir des informations appeler par téléphone l’Escale de Châteaucreux.
      Ce n’est donc pas de la mauvaise volonté de la part des agents présents en gare lors des situations perturbées de ne pas pouvoir vous informer correctement.

  10. Marc L

    Bonsoir,

    Je confirme que le direct 889973 passant vers 7H30 à Rive de Gier est habituellement bien fréquenté, avec souvent des personnes sur les plates-formes.

    Ce matin il l’était moins car, supprimé sur le parcours Le Puy-St Etienne, il a circulé sans les nombreux usagers – dont je fais partie – des gares situées en amont de Châteaucreux.

    Bonne soirée.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonsoir Marc,

      Merci pour ce retour sur l’occupation du 889 973 en temps normal lorsque ce train vient du Puy et de Firminy.
      Ce train tient bien sa composition avec deux rames BGC 81500 de 160 places assises chacune, soit 320 places au total.

      Bonne soirée.

  11. Didier

    Bonsoir,

    Il va de nouveau y avoir des travaux sur l’étoile stéphanoise fin mars et en avril. Je suppose que vous allez prochainement développer le sujet sur le blog. A cela va s’ajouter des modifications dans la desserte TGV de Saint-Étienne du 2 avril au 6 juillet (qui a malheureusement disparu de la fiche horaire Lyon – Saint-Étienne). Tout cela va impacter certains voyageurs et certaines correspondances à Châteaucreux.

    1) Le TGV 6692/3 partira de Châteaucreux dès 6h38 (au lieu de 10h13). Le TER partant à 6h08 de Firminy et arrivant à 6h29 à Châteaucreux assurera cette correspondance. La correspondance avec le TGV 6692/3 depuis Firminy ou la Haute-Loire sera perdue le week-end et tous les jours depuis Boën et Feurs. En conséquence, les circulations TER qui assuraient la correspondance avec le TGV de 10h13 vont perdre de leur pertinence. C’est le cas le week-end du TER arrivant à Châteaucreux à 10h05 en provenance du Puy. Serait-il possible d’étudier un report de l’arrivée vers 9h35 ou 10h35 en correspondance avec les TER à destination de Part-Dieu ? Pour Boën, il serait particulièrement judicieux d’avancer de 15 min le car arrivant à 9h50. Pour Feurs, il serait assez malin d’utiliser le sillon arrivant à Châteaucreux à 9h37 le week-end (au lieu de celui de 10h07).

    2) Le 6696/7 partira à 16h42 (au lieu de 18h13) le dimanche. Avec un tel horaire pas de correspondance depuis Le Puy. Depuis Firminy, la correspondance sera possible avec le TER partant à 15h38. Depuis Montbrison, il serait judicieux d’avancer de 10 min le car arrivant à 16h40 à Châteaucreux. Depuis Feurs, il faudrait pour assurer la correspondance faire circuler le train arrivant à 16h07 à la place de celui arrivant à 17h07.

    3) Le TGV 6680/1 va arriver à Châteaucreux 10h47 du lundi au vendredi et même à 11h05 le samedi (au lieu de 9h47). Afin de maintenir la continuité du trajet vers Le Puy serait-il possible de retarder d’environ 1h le TER (et le car durant les travaux du 3 au 20 avril) partant pour Le Puy à 9h59 ? Pour maintenir la continuité du trajet vers Montbrison serait-il possible de mettre en place un car à 11h du lundi au vendredi et à 11h15 le samedi ? Pour maintenir la continuité du trajet vers Feurs serait-il possible de retarder d’environ 1h le TER partant pour Roanne à 9h53 ?

    Merci d’avance pour la prise en compte de ces remarques et les réponses que vous pourrez apporter.

    Cordialement.

    • Marc L

      Bonjour,

      Si j’ai bien compris, d’avril à juillet il n’y aura plus de desserte TGV directe de 6H38 à 12H13. En revanche, le TGV de 6H13 restera-t-il en l’état ou fusionnera-t-il avec le nouveau ? Car maintenir 2 TGV qui se suivraient à 25′ d’intervalle puis un trou de plus de 5 heures ensuite, ce ne serait guère judicieux, d’autant plus que cela monopoliserait un sillon supplémentaire à une heure de pointe proche de la saturation…

      Savez-vous aussi ce qu’il en sera de la desserte Le Puy-Firminy-Lyon pendant cette période et durantt les travaux, notamment si les directs circuleront toujours ?

      Tout à fait d’accord avec vous au sujet des correspondances qui gagneraient en effet à être modifiées pendant ces 3 mois, en espérant toutefois les contraintes de la voie unique du Puy et les roulements des rames n’empêcheraient pas ces repositionnements.

      Je crois qu’on va avoir un printemps et un début d’été assez tourmentés sur notre ligne, de fin mars à début juillet.

      Cordialement

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Marc,

      Comme je le disais à Didier, je ferai un article sur les travaux.

      Pour le TGV, je n’ai pas les éléments de réponse et je dois faire remonter vos interrogations.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      Merci pour ces éléments d’analyse.

      Je comptais bien faire un article sur le sujet des travaux qui vont arriver.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      J’ai questionné les adaptateurs du plan de transport sur vos demandes de modifications.
      Ceux-ci avaient bien identifiés les conséquences de ces modifications amenées par le TGV sur les correspondances TER.

      Plusieurs raisons expliquent le fait que le plan de transport TER soit resté tel quel sans modification aucune :
      – La durée réduite : cela amène à réaliser des ajustements pour seulement 3 mois, qui plus est sur des sections de ligne à voie unique, avec la nécessité de redemander les sillons horaires puis de revoir le roulement Matériel et agents, cela concerne aussi les roulements « autocar » avec la réutilisation des véhicules routiers et des conducteurs.
      – Le maintien des correspondances pour les autres origines ou destinations: le but est de ne pas enlever les correspondances existantes, pour l’exemple que vous donnez avec le TER partant pour le Puy à 09h59 du lundi au samedi, remplacé par un car du lundi au vendredi du 03 au 20 avril, ce train ou car relève la correspondance des trains arrivant à 09h40 de Lyon Part-Dieu, à 09h26 de Lyon-Perrache, à 09h50 de Boën et Montbrison, à 09h37 de Roanne.

      Les décideurs voient bien la rationalité de vos demandes, mais ce sont les deux arguments ci-dessus qui on prévalus, ils vous prient de bien vouloir les excuser pour ce maintien de la trame horaires habituelles.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles