Torche allumée à Trèves-Burel ce mardi 05 juin

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

Ce mardi 05 juin, le conducteur du train partant à 18h54 de Lyon Part-Dieu a vu une torche allumée en arrivant près de Trèves-Burel après Givors-Ville .

Quelles conséquences immédiates ?

Comme il est prévu, dès qu’il a vu la torche allumée le conducteur a aussitôt provoqué l’arrêt de son train et émis l’alerte radio* afin d’arrêter tous les trains proches du secteur concerné.  Les trains plus éloignés étaient arrêtés et retenus dans les gares par les postes circulation et aiguillages de SNCF Réseau.

Quelle est la procédure après l’arrêt du train ?

Suite à cela, le conducteur partait en reconnaissance des voies afin de vérifier la présence d’un obstacle (chute de rochers par exemple) ou de tout autre anomalie. En effet, une torche à flamme rouge est synonyme de danger sur la voie ou aux abords.

Une intervention de différents agents d’astreinte de SNCF Réseau.

Pendant ce temps, les agents d’astreinte de SNCF Réseau se rendaient sur les lieux, avec un agent spécialisé pour la voie et deux autres pour la partie électrique.

Une reconnaissance des voies qui a permis la reprise

Le conducteur, épaulé par l’agent de SNCF Réseau « Voies » n’ont rien trouvé sur les rails ou aux abords suite à leur reconnaissance des voies. Le train 886 743/2 de 18h54 a donc pu repartir en marche à vue* sur la distance de protection des obstacles, soit 1 km 5, avec un retard  de 01h09.

Quelle était la cause de l’allumage de cette torche ?

L’agent SNCF Réseau du service électrique et son responsable ont trouvé le poste d’aiguillage télécommandé de Trèves-Burel hors-service et éteint suite à l’absence de courant avec aussi les filets détecteurs de chute de rochers inopérants. C’est lui qui télécommande les aiguillages et les signaux permettant de mettre en œuvre les Installations Permanente de Contre-Sens*

Ces deux agents ont remis en service le poste d’aiguillage et les filets détecteurs de chute de rochers.

L’allumage de la torche à flamme rouge est la conséquence directe de cette mise hors-service du poste d’aiguillage et des filets détecteurs de chute de rochers en l’absence de courant. Il s’agit d’une mesure de sécurité complémentaire afin d’arrêter les trains et s’assurer que tout est bien normal pour circuler en l’absence de la protection des filets détecteurs de chute de rochers.

Cette absence de courant est probablement la conséquence de la foudre mais on n’a pas de certitude.

Quels autres trains principaux ont été touchés ?

  • Le train de 19h24 au départ de Lyon Part-Dieu a été  supprimé
  • Le train de 19h32 de Lyon-Perrache est part avec 01h08 de retard.
  • Le train de 19h20 au départ de St-Etienne pour Lyon a eu 58 min de retard
  • Le train de 19h54 au départ de Part-Dieu a été supprimé.
  • Le train de 20h24 au départ de Part-Dieu a eu 49 min de retard

Désolé

Je vous prie de bien vouloir accepter mes excuses pour ces suppressions et retards qui ont perturbés vos retours sur vos domiciles.

 

Lexique

  • Alerte Radio : il s’agit d’une alerte sonore stridente qui est actionné par un train ou un poste d’aiguillage grâce à son canal radio GSM-R et qui est entendu dans les cabines de conduite de tous les trains de la zone concernée. Tout conducteur qui entend ce signal sonore arrête son train puis ce renseigne par sa radio sur la cause auprès du régulateur pour pouvoir repartir.

 

  • Marche à vue : La marche à vue impose au conducteur d’avancer à vitesse réduite sans dépasser 30 km/h afin de pouvoir s’arrêter avant un obstacle, un signal d’arrêt à main ou une queue de train.

 

  • Installation Permanente de Contre-Sens : En double voie comme sur notre ligne, il s’agit d’un ensemble d’installations de sécurité qui comprennent des aiguillages et des signaux, ceci afin de permettre la circulation alternée des trains des trains des deux sens sur une seule voie.

 

 

5 commentaires pour “Torche allumée à Trèves-Burel ce mardi 05 juin”

  1. cocotte

    Bonsoir mr Satre et merci pour toutes ces precisions.
    Je reste convaincu que le fait de savoir les causes des retards nous permet de les accepter de meilleur grâce. D’ailleurs je me répète mais obtenir des informations lorsque nous sommes bloqués au delà de 15mn sur un quai ou dans un train, permettrait d’apaiser les tensions, en dehors du fait que nous pourrions nous organiser pour un voyage de repli.
    Bonne soirée.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonsoir,

      Je vous en prie.

      C’est notre point faible que de savoir dire et expliquer les choses simplement.
      Le vocable « cause technique » est vraiment trop large et trop usité.

      Bonne soirée à vous aussi.

  2. Yohann

    Bonjour,
    Merci pour ces explications mais je ne comprend pas une chose : qui a allumé cette torche ? C’est automatique en cas de coupure de courant ou poste d’aiguillage qui ne répond pas, ou est-ce une personne physique ?

    • Gemini

      Je cite la partie du texte de Mr. Satre qui répond à votre question : 

      « L’allumage de la torche à flamme rouge est la conséquence directe de cette mise hors-service du poste d’aiguillage et des filets détecteurs de chute de rochers en l’absence de courant. Il s’agit d’une mesure de sécurité complémentaire afin d’arrêter les trains et s’assurer que tout est bien normal pour circuler en l’absence de la protection des filets détecteurs de chute de rochers. »

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Oui, c’est tout à fait ça, merci Gemini.
      Yohann, il s’agit bien d’un déclenchement automatique de la torche en l’absence de courant dans les filets détecteurs de chute de rochers.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles