Travaux inopinés près du Clapier

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

Ce matin, mercredi 18 octobre, près de la gare de St-Etienne-le-Clapier, des travaux urgents  ont provoqué des retards sur les trains entre Firminy, St-Etienne et Lyon-Perrache.

La circulation des trains entre Bellevue et Carnot s’est faite sur une seule voie grâce aux installations permanents de contres-sens qui permettent de faire rouler les trains des deux sens sur une seule voie.

Malgré tout, suite à cette circulation sur une seule voie, des retards  ont eu lieu sur les trains entre Firminy-Saint-Etienne et Lyon-Perrache pour les deux sens.

En raison de la réutilisation des rames à Lyon-Perrache, certains trains partant de Lyon-Perrache sont aussi parti en retard de Perrache.

11 commentaires pour “Travaux inopinés près du Clapier”

  1. Xav

    Grmbl, parmi les conséquences ou tout à fait indépendamment, le 7h34 (départ Chateaucreux vers Perrache) a été divisé par deux.
    Et sur cet horaire on le sent bien passer.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      C’est tout à fait indépendamment que votre train avait 1 seule rame BGC 81500 au lieu de deux.
      C’est la conséquence des pannes multiples qui touchent les automoteurs A TER X 73500 sur tout Auvergne-Rhône-Alpes.
      Par décalage, on prend des BGC bi-mode 81500 pour remplacer ces automoteurs.
      Au nouveau service à partir du 10 décembre, vous aurez une Regio 2N en remplacement des 2 BGC.
      J’aborderai le sujet dans un futur billet sur le nouveau service.

      En tout cas, acceptez mes excuses pour ce matin.

  2. Xav

    Bonjour,

    merci pour l’information,
    c’est le moment tout trouvé pour plaider sur la possibilité d’avoir deux Regio2N et pas un seul?
    Les Perraches, qu’ils soient regio 2N ou BGC, matin et soir, ont tous la même caractéristique : bien plus ponctuels que les Part-Dieu (surtout depuis les travaux) mais trop justes en capacité.

    Le trajet Part-Dieu ne s’améliorera sans doute pas de notre vivant, on peut supposer que de plus en plus de gens vont opter pour perrache –> nouvelle impasse.

    Et qui dit Regio 2N dit une grande quantité de place non exploitables par des humains de taille normale 😉 C’est un train en trompe-l’œil.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonsoir,

      Merci pour votre message avec de bonnes idées.

      Pour le moment, outre la fait que nous n’ayons pas assez de rames, il y a un problème de longueur de quai trop court sur certaines gares de la rive-droite et sur les gares de l’ondaine entre St-Etienne et Firminy, notamment St-Etienne-Carnot sur un viaduc, qui empêche d’avoir deux rames.
      Il faudra donc agrandir les quais pour mettre 2 rames Regio 2N sur les Firminy-St-Etienne-Perrache.

      Vous avez raison la ponctualité sur Perrache est très largement supérieure à celle sur Part-Dieu.
      Cela ne peut qu’encourager bon nombre d’entre nous à prendre les trains pour Perrache.

      je reste raisonnablement optimiste pour les année à venir sur Part-Dieu.
      Sans attendre les immenses travaux qui permettraient à la gare de Part-Dieu de respirer, on peut améliorer les choses en travaillant la robustesse afin d’être moins sensible aux aléas.
      On va aussi rajouter une voie qui aidera bien.

      Quant aux Regio 2N, ils sont sûrement moins confortable que le matériel antérieur, c’est sûr, mais ils accélèrent fort et freinent court afin de tenir l’horaire, le tout avec une climatisation efficace.

      Bonne soirée.

    • Xav

      Bonjour,

      même si on passe outre sa mise au point très douloureuse, le regio 2N (ou son aménagement intérieur) semble avoir créé très vite un problème qui n’existait plus depuis plus de 15 ans (le confort et le nombre de place utiles) pendant que les solutions aux problèmes qui existent demandent du long terme.

      Saint-Etienne-Lyon n’est pas du périurbain, Lyon est physiquement loin, caché derrière des collines et un fleuve, accessible par deux vallées surchargées. ça pourrait être pire, mais si on additionne ça au concept d’une pudeur insultante appelé « ponctualité à 10 minutes », on passe beaucoup de temps dans ce train et le passer les jambes et/ou le dos tordu, ou debout dans le couloir (moindre mal parfois), pose un problème d’usure.

      Le peri-urbain, c’est ce qui permet à certains d’arriver jusqu’à la gare pour prendre le train, pas le train lui-même. A un moment, on veut juste poser ses fesses et bouquiner.

      J’ai tendance à me projeter sur les années et je vais prendre un cas simple, moi, quitte à faire dans l’emphase : le train étant un choix de vie à divers degrés depuis 1998 et à priori ça durera tant que j’aurai une valeur sur le marché du travail, je ne rajeunis pas et, années après années, des mots comme souplesse et résilience deviendront de plus en plus théoriques.
      Il est probable un jour que j’abandonne le train non pas parce que les tarifs augmentent deux fois par an ou par exaspération devant les retards sans information, mais parce que le corps ne pourra plus le faire.
      Vu la population que je vois dans le train, je pense que ma petite histoire est généralisable à une portion conséquente de votre clientèle : vous usez vos usagers.

      Il est d’ailleurs amusant de faire le parallèle avec les luttes sur les lieus de travail pour ces mêmes raisons, afin de prévenir des pathologies graves, qui commencent juste à produire des effets (par endroit) tandis que les transports régionaux nous renvoient 20 ans en arrière.

      Et j’apprécierai sans doute mieux les grandes qualités du régio 2N quand mon dos sera bien calé dans un siège et que mes genoux ne seront plus enfoncés dans le siège de devant ou arqués pour éviter de rentrer dans ceux du voisin d’en face 🙂

  3. PatriceB

    Je rebondis sur le message de Xav en ce qui concerne ceux qui ont une carcasse un peu plus large que la moyenne: Des Regio2N avec un aménagement « régional » plutôt que « périurbain » refléterait sûrement plus la capacité réelle de la ligne ! Surtout pour des trains qui devraient aller au Puys, plus de deux heures de voyage sur les sièges type « périurbain », et c’est la lombalgie assurée 😉

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonsoir,

      Pour le moment nos Regio 2N ne peuvent aller au Puy car ils sont électriques et pas bi-mode (thermique/électrique). On est en mode thermique à partir de Firminy.
      La Regio 2N, en version « périurbain », est comme son nom l’indique prévue pour des trajets entre métropoles proches et pour desservir la périphérie des dites grandes agglomérations.

  4. olivedelaric

    Bonjour,

    Il se trouve que j’étais dans le 886261 ce matin. Ce qui est navrant, c’est que le conducteur avait les informations sur le pourquoi de notre station prolongée à La Ricamarie. Il n’a pas jugé utile d’aviser les voyageurs. Presque au moment où nous allions repartir, il a daigné nous mettre un message automatique nous informant que par suite de difficultés, la circulation était perturbée. Merci, ça on avait deviné!

  5. Marc L

    Bonjour Olivedelaric, bonjour Frédéric,

    Moi-même je partais pour Lyon en début d’après-midi ce même jour, j’avais opté pour le direct de 14H02, « retard indéterminé », généralement synonyme de suppression. Je me suis rabattu sur le 13H50 qui, avec 10 bonnes minutes de retard, a circulé dans le sillon du direct et ai pu prendre à Perrache un train pour Part Dieu à 15H08, moindre mal. Effectivement dans les trains il n’y a aucune information, seulement des messages automatiques, c’est frustrant et ne reflète pas la réalité. Dans quelques cas rares ces derniers mois le conducteur a fait une annonce. Hier il y avait toutefois un employé SNCF sur le quai à Bellevue qui renseignait les usagers sur les retards et sur le fait que les trains des 2 sens s’arrêtaient tous au quai 2 vu la circulation en voie unique. Certains n’y comprenaient rien en effet, montaient dans un train pour Firminy en croyant partir vers Lyon, la présence de cette personne était indispensable. On aimerait en voir dans les trains dans de telles situations… mais en Rhône-Alpes Auvergne, il en a été décidé autrement.

    D’ailleurs le direct de l’après-midi (13H54 Firminy-Part Dieu), est de plus en plus mauvais, alors qu’il circule pourtant hors pointe et hors fort trafic : lundi 8′ de retard, mardi 30′, hier suppression… Heureusement il est un des rares avoir encore un contrôleur qui, mardi, a averti les gens sur le pourquoi du retard (colis suspect à Carnot) et s’est enquis des correspondances, bravo à lui. Les voyageurs pour Paris (15H04 à Part Dieu) ratent souvent leur correspondance. Lundi elle a été immédiate de quai à quai, les choses ont été bien faites. Mais d’autres fois c’est différent, passé 10′ de retard – ce qui arrive régulièrement – elle n’est plus assurée.

    Bonne journée à vous. Cordialement

    • olivedelaric

      Bonjour Marc L, bonjour à tous,
      Bizarre pour ce train de l’après-midi qui, en ce moment, n’a pas de soucis de croisement sur voie unique en Haute-Loire puisqu’il est origine Firminy le temps des travaux.
      Sur les conducteurs, il est à craindre que certains aient modérément apprécié le fait de se retrouver seul à bord. Ils ont sans doute leurs raisons, mais en le faisant payer aux usagers, ils se trompent de cible une fois de plus.
      Oui, les bolides Le Puy Part-Dieu sont considérés comme trains long parcours et le contrôleur n’a pas été supprimé sur ces trains-là.

  6. Marc L

    Bonsoir Olivedelaric, bonsoir à tous,

    Tout à fait d’accord avec vous sur votre analyse quant au maintien/suppression des contrôleurs en fonction du type de train et le refus possible de certains conducteurs de faire des annonces pour les raisons que vous évoquez. Effectivement, alors que la demande d’information des usagers en situation perturbée va en augmentant, la réponse d’en face (absence de contrôleur, annonces sonores non fiables…) va dans le sens contraire.

    Généralement ce bolide de l’après-midi (889977) passe à l’heure à Bellevue (même quand il venait du Puy), c’est ensuite, en aval de Châteaucreux qu’il rencontre des difficultés. C’est le cas quand il arrive avec 5, 10, 15′ de retard.

    Mardi c’était différent, il a été bloqué 20′ avant Carnot à cause d’un colis suspect en cette gare. Hier mercredi, suite aux travaux du Clapier et les « embouteillages » provoqués, la rame vide n’a pas pu monter à Firminy ou alors trop tardivement, je l’ai vue bloquée à Carnot vers 14H10 en passant avec le train de Perrache.

    Je dois le prendre à nouveau demain après-midi… je crois que j’opterai pour une autre solution car je n’ai plus trop confiance (par ex 13H50 à Bellevue + 14H20 à Châteaucreux qui me paraissent plus fiables) ou je partirai plus tôt.

    Bonne soirée à vous.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles