Une fin d’après midi perturbée sur la ligne Lyon -Saint Etienne-Firminy

Le 11 Décembre à partir de 18h, la circulation devient difficile sur notre ligne et ce jusque 19h30.

Carine Borth

Carine Borth

icon-email

Hier soir en fin d’Après midi, vous étiez peut être dans des trains ayant subi du retard pour cause de rétention dans une gare ou de ralentissement.11 trains ont été impactés par cet incident jusqu’aux alentours de 19h30.

Vous avez du entendre l’information suivante: « Dérangement des installations » ou peut être « régulation du trafic ».

Quelle était la cause réellement?

Ces retards sont la conséquences du dysfonctionnement d’une installation de sécurité et notamment d’une aiguille.

 

Dans notre langage technique on parle de « décontrôle d’aiguille ».

Mais qu’est ce qu’une aiguille ?

C’est une installation qui permet de diriger le train soit dans la direction de gauche, soit dans la direction de droite.

Ces appareils sont donc franchis à une vitesse pouvant aller jusque 200 km/h sur une ligne classique, c’est pourquoi avant de la faire franchir nous devons avoir l’assurance qu’elle fonctionne correctement.

Il existe donc des dispositifs automatiques par relais qui effectuent toutes les vérifications nécessaires évitant ainsi à un agent de se rendre sur place pour le faire visuellement.

Pour une raison encore inconnue ce contrôle hier ne fonctionnait plus sur une aiguille à l’entrée de Saint Etienne.

Quelle est la procédure à suivre ?

La personne qui  fait circuler les trains que l’on appelle Agent Circulation va dans un 1 er temps empêcher les trains de franchir cette aiguille donc les arrêter.

En attendant l’intervention du service électrique il devra s’assurer du bon état de cette aiguille par un autre moyen soit en se rendant sur place soit en envoyant une autre personne pour vérifier (conducteur…).

Cette opération est à réaliser à chaque passage d’un train sauf dispositions particulières.

Ce qui peut prendre parfois un peu de temps.

 

A cet incident s’ajoute la réutilisation du matériel, du conducteur et parfois du contrôleur : le train retardé par cet incident sera peut être réutilisé pour effectuer un autre train qui de ce fait subira lui aussi un retard au départ même si il n’emprunte pas cette aiguille.

36 commentaires pour “Une fin d’après midi perturbée sur la ligne Lyon -Saint Etienne-Firminy”

  1. client SNCF42

    Bonjour,
    Et dans tous ces trains perturbés, il y avait le 16h54 (de part-dieu) avec 1 seule rame. Je pensais que suite à la suppression du direct (17h06) les autres trains auraient 2 rames et bien non. Une belle bétaillère ce train.

    • Utilisateur_TER

      Bonjour,

      Oui un train bondé, parti en retard sans aucune raison donnée. Et en plus arrêter sur les voies peu après son départ et toujours aucune raison. Heureusement qui’il y a eut un comptage des passagers avant le changement de grille pour adapter le matériel, on voit que l’argent n’est pas dépensé pour rien…. On sait qu’il y a du monde dans ce train, on sait que le direct après est supprimé et va aussi amener du monde et on réduit la taille du train.

      Dans cet incident, on a toute la logique de la SNCF.

    • Carine Borth Carine Borth

      Bonsoir,
      L’étude pour ce nouveau service a été réalisée il y a plus d’un an avec comme contrainte principale les travaux de la gare de Part Dieu et notamment le rajout d’une voie.
      La mise en service de cette voie suppose la condamnation voire la diminution de la capacité de stationnement sur les voies d’à côté.
      La décision a été prise de maintenir ce train de 16h54 mais avec une composition réduite.
      Les travaux impactants n’ont à ce jour pas commencés en gare.
      Nos services recherchent une solution pour pouvoir concilier ces travaux et l’augmentation de la composition de ce train. Nous mettons tout en œuvre pour continuer à vous offrir, sur notre axe, un service quasiment équivalent au départ de la gare de Part Dieu dans un contexte de report des trains sur la gare de Lyon Perrache.

    • 4865264

      Bonjour,

      Je tiens à attirer votre attention sur le décalage important et récurrent entre l’offre et la demande estimée par les études de capacité réalisées tant à l’occasion des travaux de la voie L, que pour des travaux précédents.

      En effet, lors des travaux de la semaine du 15 août cette année, la capacité d’accueil de l’offre de bus a été en décalage total avec les besoins de transport réels (J’ai du attendre parfois 1h le soir pour avoir une place pour rentrer).

      De la même manière, la composition du 16h54 en US, suite à la suppression du 17h06 relève d’une stratégie hors sol, totalement déconnectée de la réalité et de nos besoins de transport. Malgré le fait que ce train parte plus tôt, il subit moins de perturbations que le 17h24 (même si nous notons une tendance à l’amélioration), et répond à des impératifs horaires (il permet entre autre l’arrivée à St-Etienne pour 18h00 environ).

      Sauf erreur de ma part, dans aucun de ces cas, nous n’avons été sollicités par le biais d’un/de sondage(s) préalable(s) pour mieux cibler nos besoins et nos intentions.

      Cordialement,

    • TER69

      @clientSNCF42 : Cela irait plus vite de compter les jours où le 16h54 n’est pas perturbé… Et dire que justement les travaux impactant n’ont pas encore commencés : ça promet !

    • Utilisateur_TER

      Bonjour,

      Ce n’est pas de l’augmentation de la composition du train qu’il est question mais d’avoir un train normal. Pourquoi ce train devrait perdre une rame à cause des travaux ? Il était double rame et il ne devrait pas être modifié. Surtout avec la suppression du 17h06 de la Part Dieu. Le discours de la SNCF était que les travaux ne devaient pas perturber la capacité d’embarquement. Encore un beau discours devant la presse qui n’est pas réel. C’est un train de pointe et les trains de pointe sont double-rame.

    • Xav

      « un contexte de report des trains sur la gare de Lyon Perrache »

      J’ai du mal lire ou raté un épisode, mais le contexte depuis 6 mois sur le Sainté-Lyon, c’est la réduction de capacité des Perrache avec la suppression des p’tits Givors (trafic de facto divisé par deux en pointe) et l’allongement du temps de trajet de 8 minutes.
      Donc mécaniquement un report du trafic voyageurs sur part-Dieu… juste avant d’en réduire la capacité 😮
      Le problème c’est que chaque explication invalide les autres et on en revient toujours à la même question : quel est l’objectif à part nous sommer de prendre la voiture ou de venir vivre à Lyon?

  2. Matt

    Bonsoir! On parle du 16h24 qui à etait supprime du jeudi 13 decembre! On etait dedans a lyon part dieu et au bout de 20 min on nous dis qu’il est supprimé ! Direction 16h54 blindé car un seul rame donc entassé !
    Vraiment ras le bol , deja obligé de rentrer a pied le soir suite a la suppression du 20h24.

  3. nad

    Bonjour,
    Vous l aviez pourtant dit avec la suppression des trains, la capacité de ceux restant permettrait a tout le monde de voyager car des mesures seraient prises. ( trains plus longs )…….
    Depuis lundi, nous voyageons dans le train de 16h54, entassés comme du bétail. Mais pour vous que sommes nous ??? Tout est mensonge, des réponses à nos questions: incompréhensibles, mais peut être parce que vous aussi SNCF vous êtes dépassés…….

  4. Luca

    Bonjour,
    Même mécontentement… Pourquoi des trains courts alors que l’on sait que ça ne rentre pas ! ?
    Pourquoi parlez-vous de stationnement réduit, sachant que cette rame vient d’amberieux ?

  5. Maximus

    Bonjour,
    Aucune info sur la greve d’aujourd’hui !
    Super

    • Carine Borth Carine Borth

      Bonjour,

      Le mouvement de grève national du vendredi 14 Décembre était affiché sur le site TER afin d’informer un maximum de clients.
      Les affiches ont été déposées en fin d’AM hier sur le site et l’application et les SMS et mails ont été envoyés aux voyageurs concernés.
      Aucun train ne circulait entre Saint Etienne -Firminy et le Puy en Velay. Le trafic était normal entre Lyon et Saint Etienne hormis un aller retour supprimé en milieu de matinée.
      J’ai bien pris note de votre remarque et je veillerai, dans la mesure du possible, à l’avenir à poster également une info trafic sur le blog.

    • TER69

      Aucune information reçue via l’application ni par SMS dune quelconque grève. Faut -il aller voir le site TER tous les soirs pour voir si jamais il n’y a pas de grève le lendemain.

      Je serais curieux de savoir comment vos collègues déterminent les « voyageurs concernés » 😉

  6. TER69

    Puisque l’on parle des perturbation sur la ligne Lyon -Saint Etienne-Firminy, il ne me semble pas avoir vu passer d’information sur le préavis de grève d’aujourd’hui (découvert par hasard sur un groupe d’usagers il y a 15 minutes). S’agit-il d’un préavis de grève surprise ?

    Ni sur les problèmes sur Firminy ce matin (probablement liés à ce préavis ?).

    Comme pour bien d’autres sujets, pas de communication sur les différents outils de « communication » de la SNCF (application, sms, etc.).

  7. forty-two

    Bonjour,
    pour signaler que lors de cet incident d’aiguillage, aucune annonce dans la rame bloquée une heure environ à Terrenoire, et des usagers « pétant les plombs » en ouvrant les portes vis tirage de signal d’alarme… heureusement personne n’est mort écrasé. Mais c’est dans ces moments là qu’une présence de contrôleurs ou au moins des messages d’infos dans la rame seraient sécurisants…
    et sans parler des trains qui disparaissent des applications avant même d’être arrivés à destination…
    Heureusement que ça devait s’arranger… sinon où en serait-on 😉

  8. Carine Borth Carine Borth

    Bonjour à tous,

    Je voudrais rebondir sur vos post concernant le train de 16h54.
    Simplement pour vous assurer que je suis consciente ainsi que tous les services qui travaillent à la conception des trains de la situation.J’ai constaté moi même le problème de capacité sur ce train suite à la suppression du direct de 17h06.Nos équipes travaillent pour trouver une solution mais modifier la composition d’un train n’est pas si simple qu’elle puisse paraître.
    Le matériel a été réaffecté et nous devons faire en sorte de limiter les conséquences sur les autres trains. De plus, cette semaine a été marquée par plusieurs incidents en ligne qui ont dégradé vos conditions de voyage et je comprends tout à fait votre colère et votre mécontentement.
    Ce train a été tracé avec un seul élément pour le service 2019 et mon objectif, soyez en convaincus est d’arriver à trouver une solution pour que vous puissiez voyager dans des conditions similaires au service 2018.

  9. syfi

    Bonjour,
    Le risque à force de nous faire voyager dans des monorames en heures de pointe ( problème d’autant plus aggravé en cas de suppression du train précédent comme jeudi 13 déc avec le 16h24 annulé ), c’est qu’un jour les gens en auront tellement marre qu’ils voudront le faire savoir par des actions percutantes et non plus seulement par l’intermédiaire d’un blog.
    Hier soir une altercation verbale a commencé entre passagers dans le 16h54 par manque de place pour faire rentrer toutes les personnes sur la quai. Faut il attendre que les gens en viennent aux mains pour corriger cette situation aberrante ? ? Les gens ont très clairement l’impression qu’on les méprises en les faisant voyager dans des monorames en heures de pointe. Arrive un moment où, lorsque le dialogue devient impossible, c’est la colère et la force qui prennent le relais. L’actualité en est malheureusement un exemple depuis quelques semaines. Alors pourquoi la SNCF persiste t-elle à nous maltraiter de la sorte en toute connaissance de cause ? Cordialement.

    • Carine Borth Carine Borth

      Bonjour Sylvie,
      Merci pour votre message que j’ai transmis à ma direction qui a très bien pris en considération le problème sur ce train et le traite en priorité.
      Les services travaillent sur une solution ne péjorant pas la robustesse que nous avons sur les autres trains.
      Je souhaite que nous trouvions une solution également.

    • TER69

      @syfi : Lorsque l’on voit la façon dont est traitée la problématique du 17h02 à Perrache (encore loin d’être résolue…), on peut s’interroger sur la considération des remontées et les priorités de traitement.

      Le nouvel argument phare étant que les trains supprimés sont réutilisés par ailleurs.

      Une façon plus logique de traiter le problème du 16h54 aurait été, par exemple, de l’anticiper au moment de supprimer le direct de 17h02.

      Côté Perrache, c’est pas mieux : des monorames aux heures de pointe alors qu’il y a deux fois moins de trains qu’avant depuis la suppression des Givors-Perrache. Avec en plus beaucoup moins de ponctualité (pour des trajets déjà rallongés de 10 minutes, quand tout va bien).

      Malheureusement, comme à l’époque de Mr Satre, Mme Broth remonte très certainement nos demandes aux personnes traitant ces sujets mais si ensuite rien n’est fait par ces personnes … L’idée du blog est plutôt louable mais on a l’impression qu’il s’agit juste d’une couche intermédiaire rajoutée pour « faire beau » et que eux ne soient surtout pas en première ligne des remontées des clients; le responsable du blog servant alors d’intermédiaire pour encaisser le mécontentement des clients …

    • TER69

      On en parlait ce matin, 17h02 à Oullins annoncé avec du retard …

      La réorganisation du trafic au 9 décembre devait soit disant changer les choses, notamment pour ce train régulièrement en retard (quand il n’est pas supprimé ou passe par la rive droite dans desservir les gares intermédiaires) …

  10. philip

    bonjour,
    que je comprenne, bien la composition normale du 16h54 de Part Dieu est de une seule rame ?

  11. Casilda

    Bonsoir Madame Borth,
    La question qu’on se pose tous c’est comment la SNCF a-t-elle fait son étude d’impact pour ne pas de rendre compte qu’avec l’annulation du direct, les passagers allaient se reporter sur le train précédant à 16h54 et le train suivant à 17h24?
    Pour ma part je prends le plus souvent le 17h24 et si je constate une grande amélioration au niveau de la ponctualité force est de constater que je voyage debout au moins jusqu’à Givors tous les soirs.
    Le matin je prends le 7h30 à St Chamond et depuis la suppression des directs le train est plein a Rive de Gier. Les passagers de Givors voyagent debout tous les jours.
    Autant dire que les trains ont intérêt à avoir 2 rames pour qu’on puisse au moins s’entasser pour aller au travail et rentrer chez nous…
    Les conditions de voyages se sont dégradées tant au niveau du confort avec les nouveaux trains, qu’au niveau de l’offre (suppression des petits givors et des directs, augmentation des temps de trajets pour de nombreux usagers). Nous sommes désormais dans une logique de « RER » qui transporte un maximum de gens dans les conditions d’une bétaillère. Si moins de trains permettent plus de ponctualité pourquoi pas cela peut s’entendre. Mais ce n’est pas le message qui est passé. Il serait peut-être temps que la SNCF et la Région car c’est elle qui finance assument leur politique plutôt que de trouver continuellement des excuses à la piètre qualité du service (nouveau matériel, travaux de la Part Dieu…). Nous saurions au moins à quoi nous en tenir.
    Evidemment le titre de transport continue d’augmenter quand la qualité de service se dégrade.
    Et effectivement comme le dit TER 69 je suis bien convaincue de votre bonne foi à remonter les problématiques rencontrées en espérant faire bouger les choses. Mais il serait temps que dans les hautes sphères on arrête la langue de bois (et accessoirement de prendre les clients pour des imbéciles…).
    Bref c’est mon ressenti après 5 ans de fréquentation quotidienne de la ligne.

    • Carine Borth Carine Borth

      Bonsoir,

      Au travers de votre post, j’ai perçu votre mécontentement et surtout votre incompréhension. Ce matériel pour lequel je ferais un billet dans les prochains jours a été choisi dans un contexte d’augmentation de la fréquentation des transports interurbains.
      Il offre une capacité importante que ce soit en places assises ou debout.
      Nous ne pouvons augmenter le nombre de trains sans le risque de toucher à la ponctualité, c’est pourquoi nous adaptons le matériel à la demande qui augmente.
      Notre souhait est de vous acheminer en toute sécurité dans les meilleures conditions possibles. Soyez en convaincus.

    • TER69

      « Nous ne pouvons augmenter le nombre de trains sans le risque de toucher à la ponctualité, »

      Sauf qu’avant la suppression en catimini des Omnibus puis celle de nombreux train au 9 décembre, la ponctualité n’était pas forcément pire.

      Il me semble également que l’un des arguments à toutes les récentes suppressions et modifications d’horaires était aussi une meilleure ponctualité (argument avancé par exemple pour le 17h02 à Perrache, dont on voit bien que cela n’a absolument rien changé).

  12. Esehide

    Attention scoop : le 16h54 est arrêté en pleine voie sans information ! Je me trompe… il faudra que je poste quand il arrivera à l’heure ce qui est manifestement au-dessus des forces de la SNCF. Des gens sont debout car il n’y a qu’une seule rame. Titulaire d’une carte priorité personne handicapée, je tremble de ne pas y trouver de place assise et de devoir demander à quelqu’un de se lever. Je trouve que le service est de plus en plus mauvais et j’ai le sentiment d’être pris en otage ! L’ouverture à la concurrence risque de dégrader le service ? Au point où nous en sommes autant essayer !

    • Ikram86

      Bonjour

      Tout a fait d accord avec vous ! Je suis enceinte et debout. A priori collision entre deux trains.
      Je suis outrée par la gestion de la SNCF qui est déplorable.

  13. Marlene

    Bonjour en direct du train de 16h54 avec une seule rame (usagers debout) arrêté « inopinément »,
    La problématique des travaux qui n’ont pas commencé à été servie et resservie.
    Ce soit il s’agit d’un problème de régulation du trafic… pauvre régulateur du trafic seul dans son bureau…
    Des trains divisés par deux… des contrôleurs accompagnés f’une Horde de « sécurité ferriviere » a l’arrivee De Givors…
    Je précise que je paye toujours un abonnement mensuel pour un service qui n’est plus fourni… alors obligation de moyen ou obligation de résultat… peu importe, la SNCF a juridiquement tout faux !
    Bonne soirée…. la mienne se poursuit toujours à l’arret Dans le train depuis 30 mn pour un trajet normalement de 16 mn

  14. Danish

    Un train a heurté un bloc de béton à Givors.
    Bon courage à tous.

  15. Nad

    Train de 16h54. 17h42, venons enfin d arriver a Givors et continuons notre route.. Dans un train bondé, toujours une seule rame, arrêté en peine voie, aucune annonce, peut être parce que nous ne somme pas suffisement intelligent pour comprendre… Que faut il dire ou faire pour que nous soyons considéré comme il se doit ?

    • Carine Borth Carine Borth

      Bonsoir,

      Un train a heurté un bloc de béton sur le raccordement de Chasse sur Rhône.
      Le conducteur de votre train a du recevoir une alerte radio et doit ensuite appliquer ses mesures de sécurité pour un train arrêté en pleine voie.
      Les annonces sont faîtes du poste de conduite du conducteur. Celui ci se rapproche du régulateur (la personne qui gère la circulation des trains en pleine voie) pour connaître la nature de l’incident. Je demande des renseignements complémentaires concernant l’absence d’annonces.

  16. Esehide

    Il y a toujours une bonne raison… une par jour. Faire circuler des trains à l’heure c’est un métier…

  17. Maximus

    Bonjour,

    A quoi ça sert d’ouvrir une rubrique « SIGNALER UNE ANOMALIE » s’il n’ya aucun retour après ?
    Cela fait un moment que j’ai remonté 2 problèmes récurrents, mais je n’ai eu aucune réponse et aucun retour, ni le moindre mail pour me dire que mon signalement sera traité ou étudié …
    Bref… la SNCF quoi !

    • Carine Borth Carine Borth

      Bonsoir,

      L’ensemble des anomalies sont traitées et remontées aux services concernés pour réponse parfois mais surtout pour que ceux ci effectuent une veille particulière sur les anomalies signalées (réfrigération au lieu du chauffage, annonces, problème dans les gares….).
      Pour les anomalies demandant une étude ou ne pouvant être résolu à court terme, j’essaie dans la mesure du possible de répondre dans ce sens.

  18. Julien 69

    Bonjour,

    Pourquoi le report du trafic sur la gare de Jean Mace (a 2 arrêts de métro de part dieu et 2 arrêt de tram de perrache ) n’est pas envisagé ? La gare n’est pas saturée et ne souffre pas des problèmes de part dieu ou perrache.

    Cdlt

    Julien

    • Carine Borth Carine Borth

      Bonjour,

      C’est en effet une réflexion très pertinente sachant que cette halte accueille bon nombre de voyageurs chaque jour.
      Cependant, elle ne dispose pas des agents ni des installations nécessaires pour réaliser des trains origine ou destination.
      C’est uniquement « une gare » de passage.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles