Une seule application sur smartphone pour SNCF

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

Nous aurons une seule application sur smartphone pour la SNCF à partir du 02 juillet.

Cette application est l’appli SNCF.

Vous pouvez télécharger cette application unique SNCF sur :

Play Store sur Androïd                                           App Store sur iOS

 

L’application  TER Mobile ne sera plus accessible à partir de cette date du 02 juillet.

Pour ceux qui auraient installé l’application TER Mobile, il vous sera proposé lorsque vous accédez à l’application TER Mobile de télécharger l’appli SNCF et de transférer vos favoris de l’application TER Mobile sur l’appli SNCF.

 

20 commentaires pour “Une seule application sur smartphone pour SNCF”

  1. olivedelaric

    Bonjour,
    J’ignore qui a pris cette sage décision mais je trouve que ça va dans le bon sens. Jusqu’à présent, chacun faisait son petit truc dans son coin et côté accessibilité par exemple, on était loin du compte. Avec l’appli SNCF, les choses s’améliorent de ce côté.
    en revanche, il reste toujours des soucis sérieux sur l’appli Voyages-SNCF qui gère la vente et qui, elle, va rester.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      C’est Guillaume Pépy qui est à l’origine de cette volonté d’avoir une seule et unique application pour la SNCF.
      Le but est vraiment de simplifier et faciliter la vie de tous les voyageurs, quels qu’ils soient.
      Pour ce qui est de Voyages-SNCF.com qui va devenir Oui-SNCF, il reste encore du chemin à parcourir pour avoir un site accessible à toutes et tous mais on y arrivera.

  2. Bonjour,

    Petite ralerie du soir, sans lien avec le billet, désolé, mais il fallait, je pense le signaler.

    Ce soir, le train 886741 de 18h24 Lyon -> Saint Étienne a eu 50 minutes de retard suite à une indisponibilité d’un matériel : je pense que cet événement était largement prévisible, mais non, on a eu droit, à la dernière minute, à une annonce prévoyant 15 minutes de retard. Il n’était donc pas possible de tenter par exemple de passer par Oullins pour rentrer plus vite.

    Après un nouveau passage par le hall, on a eu droit à un train, mais celui-ci nous a fait attendre 30 minutes, à quai, sans aucune information : peut-être qu’il aurait fallu prendre le 18h54, mais sans information, difficile de choisir.

    Au final, on est arrivés après avoir roulé à la vitesse d’un escargot et après avoir subi de multiples arrêts intempestifs. Il est vraiment temps que la SNCF apprenne à communiquer.

    Bref, il y a un peu de mieux sur la ligne, mais pour être honnête, le paiement au prix fort du renouvellement d’abonnement demain aura du mal à passer…

    Bonne soirée (un peu écourtée pour moi 😉 )

    Antoine

    • Xav

      Oui, 50 minutes de retard rampant pour un train annoncé à l’heure jusqu’à… l’heure théorique de départ, ça fait mal.
      Et je ne comprend toujours pas comment on peut estimer possible de laisser les gens en plant aussi longtemps sans rien leur dire. Il y a de bien piètres humains chez vous.
      En ce moment, avec le coup régulier de la rame en moins, matin et soir, ça fait des bonnes journées.

      Sinon, puisque la SNCF préfère dépenser son argent durement prélevé sur nos compte à donner des noms idiots à ce qui en a déjà, on pourrait décliner les TER.

      Le mOUIbof, service normal : train à l’heure mais une seule place pour deux passagers.
      Le OUImaisnon : train à l’heure jusqu’à ce qu’il soit en retard avec combo silence-radio en gare et dans le train.
      Le OUIn! : Le top du top, plus de 25 minutes de retard et une rame en moins, avec excuses en message automatique. Option clim’ en panne ou à fond dans le cou, suivant disponibilité.

      Inutile de me proposer un poste à votre service com’, mon cœur est déjà pris 😉

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Antoine, Bonjour Xav , Bonjour à toutes et tous,

      Suite à vos posts, je fais un billet sur votre train de 18h24 de ce mardi 30 mai.

  3. Maximus

    Bonjour,

    Juste par curiosité, quelle est l’histoire du TER « Languedoc Roussillon » qui était à la gare de Chateaucreux ?

    Merci

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      Ce BGC Languedoc-Roussillon a percuté un arbre sur la voie entre Montpellier et Lunel.
      C’était le 17 août 2016 lors d’une tempête exceptionnelle. L’arbre avait 1 mètre de diamètre.

      Le train n’a pas déraillé mais la caténaire et un poteau support ont été arrachés avec de gros dégâts sur les deux voies.
      Le trafic a été totalement interrompu sur les deux voies pendant 26 heures avant une reprise à vitesse limitée.

      Vous l’avez vu à St-Etienne lors de son acheminement sur le Technicentre Industriel de Nevers qui réalise les grandes réparations et les visites générales.

    • Maximus

      Merci beaucoup pour l’information 🙂

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Je vous en prie.

  4. Marc L

    Bonjour Frédéric et Maximus,

    Je voulais vous questionner moi aussi sur ce train étrange, j’ai la réponse, merci à vous deux. Il s’agissait de la Z27873 si j’ai bien vu. Une chance qu’il n’ait pas déraillé lors de l’accident vu la taille de l’arbre.

    Juste une question sur le parcours d’acheminement : normalement le plus court était la ligne des Cévennes Nîmes-Clermont, je suppose qu’on l’a fait passer par la vallée du Rhône et StE pour bénéficier au max de la traction électrique et finir avec une BB67400 à partir de Chx, d’où son stationnement ici ?

    Bon week-end à vous. Bien cordialement.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Marc, Bonjour Maximus,

      Merci Marc pour ce complément sur l’engin, il s’agit d’une ZGC bien sûr et pas d’un BGC, toutes mes excuses.
      Concernant son acheminement, vous avez raison c’est le plus efficace qui a été choisi et elle était en relais à Châteaucreux.

      Bon début de semaine.

  5. Conige

    L’application SNCF est également disponible sur Windows 10 (ordinateur, et aussi mobile), elle est très pratique et facile d’utilisation 🙂

  6. Morgane

    Bonjour Mr Sartre,
    Rien à voir avec ce post, mais peux-t-on avoir les données de ponctualité pour le mois de mai pour le TER de 17h10 au départ de Lyon Perrache ?
    Pour les quelques fois ou je l’ai pris, il a été impossible d’attraper la correspondant de 18h04 pour Firminy.
    Coup de pas de chance, ou horaire à bannir ?
    Vous remerciant d’avance pour votre réponse.
    Cordialement,

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      Je mettrai en ligne ce vendredi un tableau récapitulatif sur les trains de pointe pour le mois de juin.
      Vous retrouverez vos trains habituels.
      Bonne journée.

  7. Marc L

    Bonjour Frédéric et Morgane,

    Je rebondis sur votre post au sujet de cette correspondance sensible qui pose problème à de nombreuses personnes et suggère, pendant les travaux de la ligne du Puy où tous les trains sont limités à Firminy, de faire continuer le 17H10 à Firminy en lieu et place de l’autorail BGC de 18H04 (qui revient à vide à Châteaucreux une fois ce parcours effectué). Cela éviterait :

    – cette correspondance souvent réduite en temps voire impossible en cas de retard de plus de 5′ du 17H10, obligeant à un sprint difficile de la voie D à la voie A,

    – un double train pour un trajet qui peut être assuré de bout en bout avec le même matériel (Region 2N),

    – le stress pour les voyageurs poursuivant au-delà de Châteaucreux dès qu’un retard apparaît sur leur train.

    Cela rendrait en revanche impossible le retour, à 18H34, de ce train avec la même rame… mais celle du 18H04 étant libérée, elle pourrait alors servir à faire ce train vers Lyon. Si toutefois le problème du matériel différent (Regio 2N contre BGC) et des gérances donc différentes pouvait être résolu.

    Cela ne durerait que 6 mois, pendant les travaux au Puy, mais ce serait toujours cela de gagné en qualité de voyage pour les utilisateurs de ces 2 trains. Ou alors, puisque nous n’avons plus les contraintes de stricte ponctualité de la voie unique après Firminy, faire systématiquement attendre le 18H04, complément du 17H10, en cas de retard de ce dernier et aménager, si possible, une correspondance de quai à quai.

    Bonne soirée à vous. Bien cordialement

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Marc, Bonjour Morgane, Bonjour à toutes et tous,

      Marc, vous avez bien exposé les données du problème, notamment le croisement de rames entre matériels différents.
      Je viens d’aborder le sujet avec mon collègue de la supervision à l’instant.

      Je vous tiens au courant.

  8. Morgane

    Bonjour à tous les deux,
    L’hypothèse de faire continuer le train de 17h10 à Perrache jusqu’à Firminy serait clairement l’idéal, même s’il s’agit de le faire que sur la période des travaux après Firminy. D’autant qu’à ce jour, avec les travaux sur le réseau routier entre firminy et Saint Etienne, il est devenu impossible d’envisager venir prendre un train à St Etienne …
    J’attends votre retour sur ce sujet Mr sartre.
    Bonne journée,

  9. Marc L

    Bonjour et merci pour vos réponses.

    J’améliore ma suggestion pour les modifications de mouvement des rames en cas de prolongation à Firminy du 17H10. Il s’agirait de faire repartir de Firminy pour Lyon, par le 18H38, la rame du 17H10 (arrivant alors à Firminy vers 18H20-25).

    En contrepartie on pourrait :

    – soit renvoyer à vide à Chx, pour lui faire faire le 18H34, la rame du 16H40 arrivée à Firminy à 18H01 qui assure habituellement le 18H38 Firminy-Perrache (par exemple juste devant le 18H14). Cette solution n’impliquerait que des Regio 2N.

    – soit créer, avec la rame du 16H40, un Firminy-Perrache départ 18H08, 18H34 à Châteaucreux, à la place du 18H14 Firminy-StE dont la rame retournerait alors à vide juste après pour faire le 18H46 StE-Montbrison qu’elle assure habituellement.

    Si je n’ai pas été assez clair, n’hésitez pas à me le faire savoir.

    Bonne fin de semaine à toutes et tous. Bien cordialement.

  10. Frédéric Satre Frédéric Satre

    Bonjour Marc, Bonjour Morgane,

    Je me suis entretenu ce matin avec mon collègue de la Supervision du TER.
    Il reste prudent sur les possibilités de modifier le roulement en cours de service, on touche, outre le roulement du matériel, au roulement des conducteurs.
    Il souhaite aussi travailler sur la ponctualité du train de 17h10.

    En mai, pour 20 jours de circulation, le 17h10 a été :
    – 16 fois à l’heure ou avec 5 minutes ou moins de 5 minutes de retard.
    – 2 fois avec des retards égaux ou inférieurs à 10 min.
    – 2 fois avec des retards supérieurs à 10 min.

    En avril et mai, le 18h04 a été 100 % ponctuel.

    Ce que je ferai en début de semaine, c’est de faire un billet sur notre train de 17h10 départ de Perrache et 18h10 départ de St-Etienne-Châteaucreux.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles