Votre avis sur la desserte des gares de de la rive-droite

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

Je souhaiterais avoir votre avis sur la desserte des gares de la rive-droite. Ce sont les gares de Givors-Canal, Grigny-le-Sablon, Vernaison et Pierre-Bénite.

En effet, j’ai été sollicité par plusieurs d’entre-vous concernant la desserte de leur gare que ce soit en situation normale ou perturbée.

Merci beaucoup de me donner votre ressenti sur vos voyages et les difficultés que vous avez pu rencontrées.

16 commentaires pour “Votre avis sur la desserte des gares de de la rive-droite”

  1. claude

    Grigny le Sablon : le problème réside principalement dans les trains en retard ou supprimés, surtout ceux du retour en fin d’après-midi (trains de 17h, 17h30 ou 18h à Oullins)

    Sinon, de façon générale, un roulement plus intensif aux heures de pointe serait bienvenu (tous les 1/4 d’heure entre 7h et 9h et le soir entre 16h30 et 18h30) ? Car quand un train est supprimé, c’est vraiment long d’attendre une demi-heure de plus.

    Surtout, il manque un train tôt le matin, vers 7h , entre celui de 6h38 qui fait arriver trop tôt à Lyon et celui de 7h16.

    Il manque également un vrai train du soir, vers 22h30/23h. Actuellement, impossible de sortir à Lyon le soir (par train).

    Les trains sont parfois trop petits aux heures de pointe (2 wagons)

    Au niveau de la gare, les annonces ne sont pas toujours audibles (surtout pour le quai B), on entend un mot sur deux.

    Les accès vers le quai A se font forcément par escalier et donc problème pour les handicapés et poussettes/vélos.

    Mais pour finir sur une note positive, on a enfin un composteur depuis quelques mois, et ça c’est apprécié !

    merci pour votre attention.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Je vous remercie pour votre post.
      Vous êtes la première à contribuer et j’espère que ce sera le début d’une longue liste.
      En final, je ferai une synthèse des retours par gare et sur la ligne.
      Concernant les annonces, je vais aviser de ce volume trop faible.
      Le sujet des composteurs, surtout dans les haltes, c’est le vandalisme avec de nombreuses casses de la tête. Donc tant mieux, si l’on arrive à le tenir.

  2. magicbourru

    Vernaison : approximativement, on a en semaine 1 train toutes les 30 minutes en heure de pointe, 1 par heure en heure creuse. Le samedi 1 par heure, et le dimanche 1 toutes les 2 heures.
    –> en semaine, c’est correct en situation normale, mais comme dit claude, si un train est supprimé ça fait attendre longtemps. Un roulement tous les quarts d’heure serait bien mieux, on peut toujours rêver 🙂
    –> en week-end, surtout le dimanche, il y a vraiment trop peu de train pour que le service soit utilisable. Parfois le samedi on arrive à faire coller nos déplacements avec un A/R de train, mais le dimanche c’est mission impossible.
    –> que ce soit la semaine ou le WE, l’amplitude horaire est très faible le soir ce qui interdit de passer une soirée en ville en comptant sur le train
    –> en cas de grêves, on se sent souvent la 5ème roue du carrosse avec une situation parfois peu dégradée dans l’ensemble sur SaintéLyon, mais fortement impactée sur GivorsLyon. Heureusement en général les SaintéLyon daignent nous offrir des arrêts supplémentaires.

    Je me rends à la gare à pied, donc pas de pb de stationnement. Le parking semble vite plein vu sa petite taille. Projet d’agrandissement prévu pour l’été 2017.

    Point annexe : lorsque le train Sainté–>Lyon arrive, le passage à niveau du pont se baisse alors que le train n’est même pas encore à quai, ce qui fait une durée de fermeture très longue. Vu la circulation le matin et le soir, cela amplifie les bouchons. C’est la proximité de la gare qui fait que le signal doit se déclencher si tôt, il n’est pas possible d’attendre au moins que le train soit arrêté à quai pour le déclencher (c’est peut-être le même point de déclenchement que le train s’arrête ou pas?)

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Merci beaucoup pour votre post très complet.
      Effectivement, le point de déclenchement, une pédale électromécanique actionnée par les roues du train, est le même que ce soit pour un train passant sans arrêt ou celui s’arrêtant. Pour le calcul du délai de déclenchement, on prend en compte le train le plus rapide circulant sur la ligne.

  3. dave69

    Bonjour
    Comme beaucoup, j’observe que les gares de la rive droite ne sont pas bien considérées. Trains régulièrement en panne, suppressions quasi quotidiennes, matériel ancien…
    Je prends le train chaque jour à Givors Canal et depuis des années je subis les suppressions des trains de 7:12 et 7:42 le matin, ce qui rend mon arrivée au travail aléatoire et génère chaque matin une dose de stress. Idem le soir avec les trains de 16:55 et 17:25 au départ de Perrache (il y a du mieux sur ce train depuis le passage à une seule rame au détriment des places assises). Ces horaires sont assurés par des vieilles rames mais l’argument du train en panne n’est pas toujours celui utilisé pour justifier leur suppression…
    En ce qui concerne les dessertes en soirée, elles sont inexistantes. Si vous partez travailler en train le matin et que vous voulez passer la soirée à Lyon, c’est impossible ou alors il faut prévoir sa voiture. Idem pour le dimanche, un train toutes les 2 heures c’est ridicule. Pourquoi ne pas faire passer les trains pour St Etienne le soir (à partir de 21h) par la rive droite au départ de Perrache au lieu de Part Dieu. Il n’y aurait que peu d’impact pour les voyageurs pour St Etienne. Je propose la même chose le dimanche : les trains en provenance ou à destination de Firminy pourraient passer par la rive droite (un train par heure) et ceux en provenance ou à destination de Firminy, par la rive gauche.
    Je souhaitais également évoquer la desserte pendant les vacances d’été entre le 18 juillet et le 26 août 2016. Connaissez-vous les roulements et pouvez-vous nous annoncer qu’il y aura le maintien d’un train toutes les 30 minutes en pointe le matin et le soir ?
    En ce qui concerne la période de grèves, les arrêts supplémentaires effectués par les trains de St Etienne ne s’arrêtent jamais ou presque à Givors Canal. Il faut aller soit à Grigny soit à Givors ville…
    Enfin, j’en profite pour vous signaler que le samedi matin (train de 7:35 à Givors Canal direction Perrache) est annoncé voie A, alors qu’il passe voie B. Je crois qu’il y a 1 ou 2 trains le samedi en fin de journée et le dimanche avec cette même anomalie dans le même sens. A vérifier…
    Désolé c’est long mais je profite de cet espace pour me libérer.
    Merci pour votre blog.
    David

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Merci beaucoup pour votre contribution à ce blog et au sujet de la desserte de la rive-droite.
      Je vais aviser mes collègues du Centre opérationnel de Lyon qui gèrent l’information sur la ligne sur votre signalement de l’anomalie sur la voie affichée les samedi et dimanche.
      Dès que nous aurons la version définitive du service d’été entre le 18 juillet et le 26 août, je vous répondrai sur votre question relative à la desserte et au délai entre chaque train.

  4. claude

    Bonjour

    je voudrais juste rajouter deux remarques sur la gare d’Oullins:
    – serait-il possible d’ajouter un distributeur de boisson (et, plus compliqué peut-être, deux-trois autres bancs ? – côté Givors/Firminy, quai B). Et je ne crois pas qu’il y ait de toilettes ?

    – pourrait-il y avoir aussi un tableau d’affichage des TER au niveau de l’arrivée du métro (là où il y a une petite télé qui affiche les bus au départ). Il y a un écran comme ça dans le métro B à la Part Dieu, et ça peut faire gagner du temps (si un train est en retard et qu’on peut l’attraper en se pressant, ou si un train est supprimé et qu’on décide de prendre le bus à la place)

    Merci pour ce relais

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      Merci pour votre message. Le tableau départ en arrivée du métro est une très bonne idée.
      Je vais transmettre au responsable de Gares&Connexions qui gère la gare d’Oullins et au responsable de l’Info Voyageurs sur le TER.

  5. dave69

    Bonjour,
    Je rajoute les nombreuses dégradations en gare de Givors -canal. Hier, les supports pour mettre des affiches ont été vandalisés côté sortie Stade. Je me demandais s’il n’était pas possible de fermer les accès le soir après le dernier train ?
    J’en profite pour signaler que l’afficheur de quai (direction Perrache voie B) est hors-service depuis le début de la semaine.
    Merci

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      Merci pour votre signalement.
      J’avise le centre opérationnel de Lyon qui gère les tableaux des gares de la rive-droite.
      Ils sont normalement au courant avec une alerte automatique.
      Quant à la fermeture de la gare la nuit après le dernier train, je transmets à G&C. Nous avons ces fermetures de nuit sur certaines gares péri-urbaines.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      La panne a bien été prise en compte pour l’écran de la voie B. On aura une intervention des Telecom.

  6. Eva

    Bonjour,

    Voilà, nous sommes en situation perturbée actuellement, et pas qu’un peu.
    Surtout pour les malheureux qui empruntent les « petites gares » de la rive droite.
    Je crois que la fiche horaire d’aujourd’hui et demain résume bien l’exaspération qu’il peut y avoir : pas un seul train ne roule et des cars de substitution qui mettent bien plus de temps.

    Alors oui dans le meilleur des mondes, on souhaiterait une cadence plus élevée.
    Mais si seulement en « situation perturbée » (j’aime l’euphémisme!), on ne pouvait pas être toujours la dernière roue du carrosse… ou le dindon de la farce, au choix !
    A savoir qu’on a la désagréable impression qu’au moindre débrayage, c’est le quinté -Oullins, P-B, Vernaison, Grigny, Givors-Ville- qui trinque !

    La seule chose que je rajouterai pour aller dans le sens de « magicbourru », c’est qu’avec la très faible amplitude horaire en soirée, les habitants de ces communes ne peuvent en aucun cas utiliser le train à la place de la voiture.
    En habitant Vienne auparavant, j’avais déjà fait le même constat.
    Je ne comprends pas la politique qui affiche tout haut « utilisez les transports modes doux » et qui en réalité ne donne pas les moyens aux citoyens de pouvoir les utiliser.
    D’autant que cela aurait du sens dans une métropole aussi saturée par la circulation et la pollution.
    Du coup j’habite Lyon… mais je vais en train à Grigny… quand ça roule !

    Désolée pour ce message un peu critique, car à part cela, abandonner la voiture pour le train est un vrai plaisir 🙂

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,
      Je vous remercie pour votre message qui vient compléter les posts précédents.
      Nous aurons un petit mieux demain vendredi 20 mai sur les gares de la rive-droite.
      Je suis d’accord avec vous et nous le sommes tous, l’avenir est au transport collectif, de préférence en mode ferroviaire, pour accéder et partir des grandes métropoles saturées.

  7. magicbourru

    Malheureusement je pense que votre message de 14h était optimiste : aucun train ni car rive droite entre 7h30 et 12h30…
    Ou est la continuité de service ?
    On nous annonce une grève le mardi, et des grèves répétables les mercredi et jeudi, pour se retrouver au final avec la pire situation le vendredi… on ne peut pas télétravailler ou poser des congés toutes la semaine juste pour s’adapter à la SNCF !

    Heureusement que toutes ces grèves sont pour le bien des usagers (si on écoute les grévistes)…

    Désolé M. Satre de subir nos colères alors que vous êtes l’un des rares points positifs à attribuer à la SNCF

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Et bien oui, je l’avoue j’ai sûrement pêché par optimisme quant à la reprise de ce vendredi.
      Excusez-moi.
      Malheureusement, la situation est plus complexe que celle annoncée car on a des superpositions de préavis de grève qui conduisent à cette situation sur toutes les lignes de Rhône-Alpes.
      Je vous tiendrai au courant pour ce lundi 23 mai.

  8. Eva

    Nous y revoilà, on prend l’habitude : pas de train pour les petites gares de la rive droite entre Perrache et Givors-Ville.

    Je suis désolée d’écrire de nouveau pour faire part du « ressenti » d’une usagère des gares de la rive droite. Mais encore une fois, et comme vous venez de l’expliquer ce soir sur un autre post : « la priorité demeure Lyon Part-Dieu ».
    Alors donc, la traduction que j’en fais c’est : tant qu’il y aura autant de « mouvements sociaux », de « matériel défectueux », d’ « absence inopinée d’un agent » ou encore de « train qui est sorti tardivement du dépôt » (on a eu cette excuse dernièrement)… je crois qu’il n’y aura rien à espérer sur cette desserte.

    Donc en résumé : quand il n’y a pas grève, c’est des problèmes de matériel, et quand il y a des problèmes à une échelle plus large, on se dit que ça impacte moins d’usagers de faire sauter les trains de rive droite.

    Bref, il y a un moment ou trop c’est trop.
    Même hier où il n’y avait pas grève, on a eu 20 minutes de retard sur le train Perrache-Firminy de 8h33. Inopinément, il n’y avait pas d’agent. C’est certainement une très bonne raison, mais à un moment ça ressemble à un sketch. Et le comique de répétition, il y a un moment où on s’en lasse.

    Il faudrait au moins que les autres lignes aient aussi la chance de tester d’aussi bonnes conditions de transport. Pourquoi ne pas partager avec d’autres les avantages de prendre le car ? C’est tellement pittoresque !

    Encore une fois, l’espace de ce blog fait malheureusement office de défouloir face à nos frustrations d’usagers. Voilà un ressenti communément partagé ces derniers temps.

    Soyez toutefois assuré qu’il est très appréciable de voir qu’un espace d’information et d’échange direct avec les usagers est possible et se révèle très utile. Continuez donc malgré l’humour noir de ce soir. Merci !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles