Jets de pierre à répétition à St-Vallier et St-Rambert

Notre ligne a connu des actes de malveillance à répétition ce vendredi 01 mars et ce dimanche 03 mars avec des jets de pierre sur les trains circulant entre St-Vallier-sur-Rhône et St-Rambert d'Albon.

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

Un premier incident ce vendredi 01 mars

Vers 15h00, le train 886 118 Valence-Lyon a essuyé des jets de pierre très violent avant d’arriver à St-Vallier.

Les conséquences sont un pare-brise avant du train fissuré pour le train 886 118 qui a tout de même pu repartir.

Aucun blessé n’est à signaler.

Le trafic a été interrompu dans les deux sens le temps que la gendarmerie se se rende sur place.

Un deuxième incident ce dimanche 03 mars

Vers 18h00, un train de fret a subi lui aussi des jets de pierre près de St-Rambert d’Albon qui ont occasionné là aussi l’endommagement du pare-brise.

Le trafic a été interrompu dans les deux sens le temps que la gendarmerie se se rende sur place, ainsi que l’agent d’astreinte voie de SNCF Réseau.

Quelles conséquences à long terme ?

Ces actes de malveillance ont pour résultat un passage en atelier pour changer le pare-brise du train ou de la locomotive impactés par les jets de pierre.

Ces évènements se rajoutent à d’autres, en particulier les chocs divers et variés ainsi que les /bris de vitre que nous avons connus précédemment, qui fragilisent notre capacité à ce que nos trains sur notre ligne puissent avoir la composition prévue.

Je reste à votre disposition pour toutes questions.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles