Pourquoi des trains courts en pointe sur notre ligne ?

Vous m'avez questionné pour comprendre pourquoi certains trains de pointe de notre ligne sont courts depuis quelques semaines. Je réponds à vos interrogations dans cet article.

Frédéric Satre

Frédéric Satre

icon-email

 1/ Quelles sont les compositions habituelles des trains de pointe notre ligne

  • Des trains avec 4 voitures (automotrices) :

Il s’agit de l’utilisation de deux rames TER 2N Z23500 bi-caisses, soit deux fois deux voitures, ce qui donne 4 voitures pour un total de 438 places assises.

  • Des trains avec 5 voitures (automotrices) :

C’est la grande majorité des trains de pointe.

Il s’agit de l’utilisation d’une rame TER 2N Z23500 bi-caisses et d’une rame TER 2N NG, soit deux voitures et trois voitures, ce qui donne 5 voitures et 558 places assises.

  • Des trains avec 6 voitures  (automotrices) :

Il s’agit de l’utilisation de deux rames TER 2N Z 24500 tri-caisses, soit deux fois trois voitures, ce qui donne 6 voitures pour un total de 678  places assises. Cette composition entraine des voitures hors-quai sur les gares du val de Saône entre Lyon et Mâcon et entre Valence et Avignon. On retrouve cette composition uniquement entre Lyon et Valence.

  • Des trains avec 7 voitures (train Corail avec locomotive)

Il s’agit de l’utilisation de voitures Corail tractées par une locomotive, généralement 7 voitures soit environ 525 places assises.

2/ Quels trains sont touchés  par ces compositions courtes ?

Ce sont les trains composés de doubles rames qui sont concernés, notamment les trains avec 5 voitures qui sont les plus fréquents.

Dans ce cas-là, le train circule avec une seule rame au lieu de deux.

La rame qui est absente est la plupart du temps une rame Z 23500 bi-caisses.

Cela donne un train avec une seule rame et trois voitures (TER 2N NG tri-caisses) pour les trains devant avoir 5 voitures et parfois une seule rame et 2 voitures (TER 2N) pour les trains devant avoir 4 voitures.

3/ Une série en difficulté : les TER 2N Z 23500

Une rame Z23500 dans l’ancienne livrée Rhône-Alpes

Cette série TER 2 N Z 23500 comptabilise 16 éléments au total.

  • 2 rames sont en rénovation à Clermont-Ferrand aux ateliers de Construction du Centre.
  • Il reste donc 14 rames utilisables.

Or depuis plusieurs semaines, nous avons plusieurs rames arrêtées qui empêchent d’avoir le nombre prévu pour assurer les trains.

Les motifs principaux sont les suivants :

  • 2 rames en attente de pièces suite à rupture de stock : 1 pantographe et 1 vantail de porte.
  • 1 rame devant avoir ses 4 essieux remplacés.
  • Plusieurs rames avec des maintenance préventives.

4/ Quelle évolution pour les semaines à venir ?

Nous allons récupérer certaines rames :

  • Une rame rénovée est rentrée ce mardi 01 octobre et elle sera remise en circulation en milieu de mois après la réalisation de la maintenance préventive.
  • La rame avec ces 4 essieux à remplacer sera remise en service  en milieu de mois après intervention.
  • Les deux rames en attente de pièces seront traitées en fin de mois après réception des pièces spécifiques.

Ce qui donne un total de 4 rames qui seront réinjectées dans nos trains début novembre.

Je reste à votre disposition pour toutes questions ou compléments.

 

 

5 commentaires pour “Pourquoi des trains courts en pointe sur notre ligne ?”

  1. Olivier

    Bonjour merci pour ces éclaircissements.

    Cependant vous n’avez pas répondu sur les compositions type « corail » où les problèmes de manque de places sont récurrents sur les trains numéro 17702 (lundi) et 17725 (chaque vendredi et parfois d’autres jours de la semaine).

    Merci

    • Marc L

      Bonjour Olivier, bonjour Frédéric,

      Arrêtez-moi si je me trompe mais je pense que les Corail ne peuvent dépasser les 7 voitures sous peine d’en avoir hors-quai dans certaines gares. Et comme les portes d’accès sont hautes, cela risquerait d’entraîner des accidents sérieux.

      Quant à remplacer ces compos par des rames TER 2N, ces dernières sont déjà très sollicitées (surtout en début et fin de semaine), il n’y a qu’à voir justement le pb des trains courts pour mesurer la pression sur ce matériel. Donc on est amené, tant qu’elles peuvent encore circuler, à utiliser ces rames classiques qui petit à petit voient leurs rangs se réduire vu leur âge.

      J’en vois aussi régulièrement sur Lyon-Dijon, Genève, Belfort et Chambéry. C’étaient autrefois des voitures Corail Grandes Lignes libérées par l’avènement du TGV puis rachetées (et transformées) par les Régions pour leurs TER.

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour Olivier et Bonjour Marc,

      Olivier, votre question mérite un article complet sur les trains Corail et leur évolution future.
      Je le réaliserai dans les prochains jours dès que j’aurai certains éléments validés pour sa réalisation

      Merci Marc pour vos précisions sur l’historique de l’utilisation des voitures Corail.

      Ce que je peux vous dire pour le moment c’est que la composition habituelle de nos deux trains 17702 et 17725 est de 7 voitures Corail. Suivant les types de voiture Corail utilisées, cela représente environ 525 places assises.

      Vous avez raison Olivier, les lundis et vendredis et mêmes parfois certains autres jours, ce n’est pas suffisant pour absorber tous les voyageurs.

      Nous espérons pouvoir augmenter la composition de ces deux trains dans le futur.

  2. Véronique Dupont

    Bonjour
    Je vous informe que aujourd’hui le train de 6h32 au départ de Mâcon a 2 rames au lieu de 6. Le contrôleur s est déjà fait insulte hier. A quel jeu joue t on ?
    Devons nous prévenir les médias ?

    • Frédéric Satre Frédéric Satre

      Bonjour,

      Je transmets votre message à mon collègue chargé d’axes entre Mâcon et Lyon.
      Il prendra contact avec vous par mail.

      La situation actuelle de pénurie de rames résulte de plusieurs causes indépendantes les unes des autres.
      Ce sont principalement la mise à l’arrêt de plusieurs rames des séries Z23 500 TER 2N bi-caisses et plus particulièrement Z 24500 TER 2N NG tri-caisses pour réaliser des réparations lourdes. D’autres séries sont touchées, notamment les rames bi-courants BGC 81500 et 82500.

      Ces rames arrêtés le sont pour les causes suivantes :

      • Chutes de neige :
      1/ Chocs avec des arbres suite aux fortes chutes de neiges occasionnant de gros dégâts.
      2/ Rames immobilisées pendant plusieurs jours et nécessitant une remise en marche complète, exemple 2 rames Z 24500 sont restées plusieurs jours à Romans.

      • Chocs avec des animaux sauvages :
      Plusieurs chocs avec des sangliers ou chevreuils.

      • Patinage et enrayage suite aux feuilles mortes ou débris végétaux :
      Sur plusieurs lignes, des patinages et enrayages ont eu lieu qui entrainent des méplats aux roues.
      Suite à cela, les rames sont arrêtées et doivent passer au tour en fosse afin de reprofiler les essieux.
      En raison du nombre important de rames à traiter, un délai d’attente est nécessaire.
      Certaines rames doivent partir sur Dijon ou Avignon sur d’autres tour en fosse.

      La situation va se poursuivre jusqu’au 05 décembre.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles