descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Marseille – Toulon – Les Arcs

plan de la ligne Marseille – Toulon – Les Arcs

mardi 02 décembre 2014, 15:07

Qualité de Service Production TER dégradée sur l’axe Marseille – Toulon

par Robert Rossi

 

Bonjour,

Depuis plusieurs semaines vous êtes nombreux à faire remonter les dysfonctionnements de production (retards et suppressions de TER), sur l’axe de desserte Toulon – Marseille.

A ce titre, je tenais à vous apporter les éléments d’informations complémentaires suivants:

PACA est la 1ère région en France pour son patrimoine en ouvrages d’art et en terre (247 tunnels, soit 17% du total national)

Les contraintes du réseau ferré en Région PACA, en quelques mots:
L’INCIDENTOLOGIE SUR LE RESEAU
Un nombre d’incidents 1,6 fois supérieur à la moyenne des autres régions qui s’explique par : 
–          l’absence de modernisation dans les domaines de la signalisation, et des ouvrages d’art. Cette donnée a-telle été transmise en externe (où l’as-tu trouvée ?)
–          la saturation de la ligne Marseille-Vintimille, l’une des plus importantes de France en trafic TER 
Des conséquences d’incidents plus élevées qu’au niveau national: 
–          Pas d’itinéraire bis entre Marseille et Vintimille
–          Niveau de trafic élevé (nombre de trains impactés + important) => temps de retour à la normale plus long 

L’équation du TER PACA :
L’Augmentation de l’offre et de la fréquentation  corrélée à  la saturation du Réseau et à un fort volume de travaux (1ère région de province) sont les causes des contraintes spécifiques de production que nous connaissons actuellement et qui se traduisent par un taux de régularité à 82,5% sur 2014.
Les évolutions du TER PACA en quelques chiffres:
– 100 000 voyageurs/jour
– +35% de fréquentation en 4 ans
– +20% d’offre supplémentaire en 4 ans (avec les mêmes capacités de transport, le même réseau, et 2.5 fois plus de travaux qu’il y a 3 ans)
– La plus forte croissance de France en 2013 et 2014
– 26 nouvelles rames commandées par la Région et livrées en totalité à fin mars 2016 = 10 Régiolis + 16 Régio2N 

Pour faire face aux vieillissements des installations et à l’augmentation de l’offre,  des créations de lignes et des travaux de régénérations sont en cours. Sur l’axe vous concernant, les travaux de la 3ème voie d’Aubagne s’achèvent et sur 2014, plusieurs chantiers de remise à niveau des infrastructures ont eu lieu ou sont en cours (le Renouvellement de voies entre Toulon et Les Arcs, le renouvellement des appareils de voie de la Ciotat, St Cyr, la Seyne…).
Comme je vous l’exposait dans un précédant article, la dernière phase de raccordement de la 3ème voie d’Aubagne sur les 2 voies existantes s’est achevée le 11/11/2014 dernier. Cette nouvelle voie est donc opérationnelle et déjà quelques circulations l’empruntent. En revanche, sa mise en exploitation complète n’interviendra qu’au 14/12/2014 prochain, lors de la mise en œuvre du service annuel 2014. En effet, bien que cette 3ème vois soit exploitable par des circulations directes entre Aubagne et Marseille, 2 aiguilles de raccordement pour la desserte des gares intermédiaires nécessitent encore quelques ajustements techniques .  Il s’agit des aiguilles de la nouvelle halte ferroviaire de La Barasse ainsi que de la halte de La Penne sur Huveaune.
Outre ces opérations de finalisation technique, de nombreux essais restent à réaliser afin de fiabiliser ces nouvelles installations de sécurité. C’est pourquoi des limitations temporaires de vitesses (à 40 km/h) sont implantées entre Aubagne et Marseille Blancarde.  De plus, le programme de remise à niveau des infrastructures sur l’axe Marseille – Nice engendrent également des ralentissements entre Toulon et Aubagne.

Autre cause à la crise que nous connaissons, il s’agit des défaillances Matériel roulant:
Concernant les suppressions et réduction de composition (1 seule rame au lieu de 2 prévues) de TER évoquées, pour causes de pannes matériel, il s’agit en l’occurrence d’une opération de renouvellement de grande envergure concernant les essieux des TER à 2 étages de première génération. En effet, suite à une usure prématurée de ces équipements, la quasi-totalité de ce type de rames doit subir une immobilisation prolongée dans le centre régional de maintenance technique de Marseille Blancarde. Nous appuyant sur les modifications d’organisation des séances de travail au sein du technicentre depuis le mois d’Avril 2014 (nuits et weekends), nous mettons tout en œuvre pour réduire ces délais et assurer une maintenance optimale sur les sites de production.
Par ailleurs la mise en service des premières rames REGIO2N depuis le 19/11/2014, va nous permettre d’accélérer le retour à une situation de production stabilisée.

Souhaitant vous avoir apporter quelques éclairages, permettant de mieux comprendre le contexte de notre production actuelle.

Pour autant, ces précisions ne nous dédouanent pas, des nettes améliorations à mettre en œuvre dans le domaine de la qualité du service, que vous êtes en droit d’attendre pour vos transports quotidiens.

Vous souhaitant une bonne journée.

Bien cordialement.