descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Mont de Marsan – Bordeaux

plan de la ligne Mont de Marsan – Bordeaux

vendredi 24 mai 2013, 16:52

Nos échanges « Rencontres à bord »

par Dominique Maylin

Comme je vous l’ai dit précédemment, je réponds à certaines de vos observations que vous m’avez faites lors de nos rencontres à bord des trains entre Mont de Marsan et Bordeaux et vice-versa.

Dans l’esprit des opérations « accueil café en gare » , des opérations « Rencontres à bord » ont été réalisées par des agents SNCF. En effet, votre temps est précieux et s’arrrêter quelques minutes en gare le matin ou bien à l’arrivée alors qu’il vous tarde de retourner chez vous n’est pas le meilleur choix pour échanger. Cette année, nous testons donc une nouvelle formule qui est d’aller vers vous pendant votre trajet. Votre avis à ce sujet m’intéresse.

J’ai organisé des tournées sur les différents axes de mon secteur. Sur le vôtre, le planning fut le suivant :

– le jeudi 18 avril, Mont de Marsan à 10h36 , arrivée à Bordeaux à 12h05 ; le retour au départ de Bordeaux à 15h55, arrivée à Mont de Marsan à 17h25.

– Le  mardi 14 mai, Mont de Marsan à 14h36, arrivée à Bordeaux à 16h05 ;  le retour au départ de Bordeaux à 17h30, arrivée à Mont de Marsan à 18h59.

Du point de vue SNCF, nos équipes volontaires ont apprécié les échanges dans un contexte différent du quotidien. Parmi nous, le personnel n’avait pas toujours un métier en contact direct avec les voyageurs. Nous n’avons pas pu cependant discuter avec tout le monde et plus particulièrement avec les voyageurs du TER de 17h30 au départ de Bordeaux, sans pour autant être surpris par le nombre.

Je ne saurais être exhaustive dans la transcription des remontées. Ce qui est intéressant, c’est que nous comprenions, vous et moi le fonctionnement du système, les raisons pour lesquelles nous ne satisfaisons pas toujours vos requêtes.  Parfois la réponse est simple et je ne fais que confirmer ce que vous savez déjà ; parfois, la réponse demande une recherche plus approfondie.  C’est une des raisons pour lesquelles je n’ai pu vous écrire plus tôt.

En regard de la richesse de vos observations, je ne peux toutefois répondre à toutes les demandes parfois individuelles aussi je reprendrai aujourd’hui 6 ou 7 thèmes.

L’arrêt en gare de Facture : la comparaison évidente pour vous avec la ligne voisine d’Arcachon ne me semble pas si simple. En effet, nous ne pouvons comparer le flux des migrants des 2 axes. Nous y reviendrons.  L’arrêt en gare de Facture a été évoqué lors de nos discussions et pour appuyer les faits, le 14 mai, 2 clientes se sont retrouvées à bord sur le train de 17h30 sans arrêt à Facture. Tous les trains de Mont de Marsan s’arrêtent en gare de Facture sauf un seul : le 17h30. Initialement, tous les trains devaient s’arrêter à Facture. Compte tenu de la fréquentation de nos trains dans ce créneau horaire au départ de la gare de Bordeaux notamment, et du fait que ce train est le plus structurant de l’axe de Mont de Marsan, pour éviter sa saturation, on a décidé de ne pas valider l’arrêt en gare de Facture.

Compte tenu des perspectives de report, les voyageurs à destination d ‘Arcachon peuvent partir sur le Bassin par un train 10mn avant ou 5mn après le 17h30. L’arrêt ne se fait pas pour ne pas perdre de temps de parcours de la desserte, mais bien pour éviter une sur occupation sur le début de parcours. Mais me direz-vous : « ajoutez du matériel » , je vous réponds : aujourd’hui, cela n’est pas possible, le parc actuel ne le permet pas.Malgré tout, la demande d’arrêt est toujours formulée par  certaines associations.

Une difficulté parfois : le client doit rester attentif lors de sa montée dans le train et veiller à la destination par la lecture des écrans sur le quai de départ ou sur l’affichage extérieur du train. Cela, nous ne pouvons le maîtriser.  Comme vous me l’avez fait remarquer judicieusement, il vous arrive vous, voyageurs, d’informer le client monté par erreur et cela peut être lassant. Le contrôleur, dans ses missions doit prendre la décision qui convient, et dans le cas présent proposer la solution de report à savoir : descente au prochain arrêt, soit Ychoux dans le meilleur des cas, soit Morcenx. Je pense que le client qui vit ce type de situation une fois, même involontairement, sera plus attentif les fois suivantes. Je compte sur vous pour me remonter des difficultés qui persiteraient sur ce phénomène. Je ne parle pas là de situation perturbée.

Ouverture du hall de la gare de Labouheyre : à votre demande, depuis quelques mois, le hall a pu être ouvert dès 6h pour satisfaire à des conditions d’attente protégées pour les abonnés du matin. L’agent assurant la vente le matin n’étant présent qu’à partir de 7h, nous avons chercher une solution. A l’époque, vous aviez peut-être constaté que, même s’il n’y avait pas de vente au guichet, il y avait un agent SNCF en gare. Cela existe sur plusieurs sites.

SNCF travaille par services. Les agents assurant la circulation ferroviaire ont des missions déconnectées du contact clientèle afin de se consacrer à leur coeur de métier qui est la sécurité des circulations. A ce titre, ils sont soumis à des procédures très strictes, qui ne sont pas toujours visibles pour  les néophytes, dont je fais partie d’ailleurs. La période intense de travaux amène des sollicitations supplémentaires.  En raccourci, ils sont en gare mais pas disponibles pour la clientèle. Cela n’est pas propre à SNCF : chacun son métier. Cependant, devant vos demandes récurrentes, nous avons pu conclure un accord avec le personnel présent dès novembre dernier. Celui-ci  a prévalu pendant la période hivernale de novembre à mars.  Cette possibilité n’a pas pu se concrétiser en soirée. C’est donc le personnel de la vente qui assure la fermeture du hall à sa fin de service vers 18h. A ce jour donc, le hall devrait être fermé le matin. Pour se mettre à l’abri des intempéries, il reste donc l’abri extérieur. Si ce matériel est  en acier « troué » c’est pour répondre  aux dégradations récurrentes et éviter, notamment, la casse des parois de verre.

Panneau « info retard » en gare d’Ychoux : la gare est dans une importante phase de rénovation. Après la réfection des voies et des quais, des travaux de modernisation sur le bâtiment devraient commencer à l’automne prochain. A terme, cette gare devrait être équipée de panneau dit « afficheur léger » qui donnera, sur le quai, l’information des circulations en temps réel.

La desserte Morcenx – Bordeaux : l’offre n’a pas diminuée . Il y a effectivement des adaptations d’horaires qui peuvent donner la sensation d’une offre moindre.  Si vous aviez une question plus précise, merci de me la communiquer.

le service TER FLASH TRAFIC ABONNES :  système de réception des SMS pour les personnes qui sont abonnés au Pour le  train qui part d’ Hendaye à 5h36 (n°867262) et que certains emrpuntent en cours de route, une alerte SMS de retard peut tomber relativement tôt. Avant le 1er juillet 2012, vous n’aviez qu’un seul SMS de retard, depuis cette date, suite à des modifications dans le système d’exploitation, les retards sont réactualisés régulièrement. Vous pouvez donc recevoir un voire plusieurs SMS qui ne seront plus d’actualité au passage du train dans votre gare, car le retard peut ne plus exister.  Une prochaine évolution moins intrusive sera la notification. Actuellement, je vous conseille toutefois de consulter l’application TER MOBILE qui est une alternative intéressante.

le programme proposé en période de grève . Ce sujet fera l’objet d’un billet à part entière.

les modifications d’horaires incessantes : SNCF  connait une longue période de travaux jusqu’en 2017. En 2013, on dénombre plus de 100 chantiers entrepris sur les axes nationaux (ligne grande vitesse vers Paris) et régionaux.  9 axes aquitains sont particulièrement impactés dont, vers le sud, Bordeaux – Hendaye. Au moment du tracé des horaires, un choix  s’est posé : une seule grille horaire sur plusieurs mois, mais l’usager subira des retards systématiques ? ou une réadaptation de la desserte  en fonction des différents chantiers en tenant compte des ralentissements, des interruptions ?La ligne qui va au-delà de Bordeaux a aussi de sérieux impacts sur nos lignes du sud. Pour plus de détails sur le fonctionnement, je vous invite à lire la brochure « le temps de vous tracer la voie » qui a été élaborée conjointement par RFF et SNCF. Elle est à disposition dans toutes les gares d’Aquitaine. Si jamais certains d’entre vous ne la trouvez pas, n’hésitez à me le dire, j’essaierai de vous la transmettre.

Outre les quelques questions reprises ci-dessus, il y a  aussi des sujets sur les correspondances à Bordeaux pour Paris, le changement de train en gare de Morcenx avec quelquefois un changement de quai, des demandes de création de dessertes… soit une variété d’échanges selon le profil client.

Pour finir,  devinettes :

– combien de clients/jour  en moyenne sur la desserte Bordeaux – Arcachon : diriez 3 000 ? 6000 ? Plus de 6000 ?

–  combien de clients/jour en moyenne sur la desserte Bordeaux – Mont de Marsan ? diriez-vous 1 000 ? 1500 ? Plus de 3 000 ?

A vos calculettes !