descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Mont de Marsan – Bordeaux

plan de la ligne Mont de Marsan – Bordeaux

jeudi 04 juillet 2013, 16:09

Priorité à Arcachon !

par Dominique Maylin

J’entends bien vos différentes remarques sur Arcachon , ligne « royale » , ligne « privilégiée »…

Dernièrement, j’avais posté une question pour savoir si vous aviez  une petite idée du nombre de voyageurs, moyenne jour ,  vers Mont de Marsan et vers Arcachon .  La réponse est :

1500 entre Mont de Marsan et Bordeaux

près de 8 000 entre Arcachon et Bordeaux.

Certes l’écart est important. Ce n’est pas pour autant qu’il faut considérer les habitants des Landes moins bien que les habitants du Bassin. Et, soyons clairs, il ne s’agit aucunement de  privilégier une ligne par rapport à une autre.

Pas question de prioriser une ligne certes très fréquentée, mais assurer la meilleure fluidité du trafic que ce soit en gare de Bordeaux pour libérer les voies et permettre la réception des autres  ou bien en ligne. En effet, les trains à destination d’Arcachon « cisaillent » ( voir le plan ) la voie des trains en provenance de Morcenx  après la gare de Facture.  Autrement dit, de façon imagé, les trains leur coupent la route. De même, les trains en provenance de Mont de Marsan vers Bordeaux « cisaillent » la voie des trains se dirigeant vers Dax.

Ci-après : Plan cisaillement

 Il convient d’organiser au mieux la circulation en cas d’incident et d’éviter une accumulation des retards parfois à des dizaines de kilomètres de distance, c’est le pourquoi on ne « partage » pas le retard, mais nous tentons d’assurer l’acheminement de l’ensemble des voyageurs en évitant le risque de contagion lorsque nous le pouvons.

Par ailleurs, par rapport à la lenteur  du train constaté jusqu’à la bifurcation de Lamothe , lieu où le train quitte l’axe principal pour prendre la direction  du bassin, si on accélérait la marche du train, nous serions probablement contraints de stationner dans une gare plus longtemps qu’aujourd’hui. Techniquement, il faut savoir que si l’arrêt est supérieur ou égal à 3mn, les règles de sécurité imposent au conducteur de ne pas dépasser la vitesse de 30km/h sur une distance pouvant aller jusqu’à 3kms.  C’est complexe. Je suis d’accord avec vous. Nous devons prendre en compte le trafic montant et descendant et le trafic transverse tout en assurant notre règle prioritaire qui est la sécurité des personnes transportées.

exemples : si un  TER Arcachon  ne peut partir dans les temps de Bordeaux, il peut ainsi s’opposer ou retarder la réception d’un TER en provenance de Mont de Marsan. De même, en cas de retard du train à destination d’Arcachon,  pour éviter l’effet contagion,  ce dernier peut avoir à attendre au niveau de la gare de Facture pour laisser la place au train en provenance de Dax et ainsi provoquer un retard au train le suivant depuis Bordeaux, qui peut être un Mont de Marsan. Cela peut avoir ainsi des conséquences en chaine sur un espace temps prenant de plus en plus d’importance 

Je vous laisse imaginer. En fait, on peut penser à un  jeu de dominos à très grande échelle …et je n’ai évoqué que des TER, au milieu, il ya  les TGV, les INTERCITES, les frets …