descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Tende – Nice – Vintimille

plan de la ligne Tende – Nice – Vintimille

lundi 10 octobre 2016, 16:38

Zoom sur : La rame « surveille »

par Laurence Moretti-Delamour

La SNCF a ouvert les portes à Nice-Matin, de sa rame « Surveille », qui scanne des milliers de kilomètres de voies à la recherche d’anomalies. 34220234

 

Objectif: détecter les anomalies.

 

 

 

Les yeux rivés sur ses cinq écrans, téléphone en main, 34220233 Alain, le chef de machine, scrute la voie par le biais de cinq écrans.

 

 

Le train Surveille passe au peigne fin 4.000 km de voies par mois, de Paris à Menton, de Lyon à Narbonne, d’Avignon à Modane.

 

 

34220232

 

 

 

 

 

 

But de la manœuvre: Éviter que ces petits défauts ne génèrent, à terme, de grandes catastrophes.

 

Le 12 juillet 2013, dans cette commune de l’Essonne, le déraillement d’un train, en gare de Bretigny sur Orge, a coûté la vie à sept personnes et fait 70 blessés.

Ce drame ferroviaire est le cauchemar de la SNCF.

D’où le plan «Vigirail» lancé en octobre 2013. Un programme fort de 410 millions d’euros avec, pour tête de pont, les bien nommées rames « Surveille ».

Trois bestiaux de 60 tonnes et 25 mètres de long, équipés d’une batterie d’appareils électroniques chargés de scanner les rails, et de signaler ses failles.

Pour plus d’informations, vous pouvez visionner ce film