descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Tende – Nice – Vintimille

plan de la ligne Tende – Nice – Vintimille

mardi 31 mars 2015, 12:18

A savoir Le bout du tunnel pour la ligne ferroviaire Nice-Cuneo?

par Laurence Moretti-Delamour

Bonjour,

Hier, à Vintimille, Francesco Balocco, Assesseur aux transports et infrastructures de la Région Piémont; Alain Quinet, Directeur Général Délégué de SNCF Réseau et Maurizio Gentile, Administrateur Délégué de RFI ont signé une convention de financement pour le déblocage des 29 millions d’euros italiens.  balocco

 

Cette convention définit les engagements des 3 parties sur la phase de travaux à engager pour sécuriser et remettre à un niveau de performance nominale, les 47 km de la section française de la ligne Cunéo-Vintimille, située entre le col de Tende (frontière Nord) et Piene Frontière (frontière Sud).     carte Nice Cuneo

 

Cet accord porte tout d’abord, sur la remise aux standards des installations notamment en matière de sécurité:

  • Mise en place du système SCMT (contrôle de vitesse par balise) qui permet d’alerter le conducteur d’un train en cas de survitesse (Système italien)
  • Intégration d’un dispositif de freinage automatique des trains en cas de non respect des signalisations (DAAT) (Système français)
  • Remise en état des ouvrages d’art comme les viaducs et les tunnels (58% du linéaire total)
  • Sécurisation du Tunnel de Tende
  • Mise en place de nouveaux filets détecteurs sur les parois rocheuses.

 

C’est ce qui nous semble le plus urgent, estime Alain Quinet. Et on espère pouvoir commencer en 2016, une fois que nous aurons mené les études nécessaires.

Pour autant, les 29 millions d’euros ne suffiront pas à rénover en profondeur cette ligne qui en a besoin. Des travaux plus important devront être entrepris.

 

Cette rénovation nécessitera un financement supplémentaire de 60 millions d’euros. Pour cela SNCF Réseau compte sur un coup de pouce de la Région cette fois ci:

 

Cela est prévu dans le contrat de plan État-Région 2015-2020, le coût grimpera alors à 92 millions d’euros pour rénover et sécuriser en totalité cette ligne et la pérenniser pour les 15 prochaines années.

 

La signature de cette convention est une satisfaction forte pour les gouvernements Français et Italiens ainsi que pour les élus des 3 Régions Piémont, Ligurie et Provence Alpes Côte d’Azur.

SNCF Réseau et RFI se félicitent de cette conclusion qui répond aux attentes des collectivités régionales, départementales, locales et des associations de la vallée de la Roya qui voient se maintenir un axe important pour le développement économique de leur territoire.

 

Laurence