descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Orléans-Tours

plan de la ligne Orléans-Tours

mardi 30 juin 2015, 16:41

Les coulisses Quels sont les effets de la canicule sur la circulation des trains ?

par Jocelyne Nadaud

La canicule est un phénomène météorologie durable, qui se définit par une température diurne plus élevée que la normale (des températures supérieures aux seuils établis par département) et une faible amplitude thermique entre le jour et la nuit, durant au moins trois jours consécutifs
La hausse des températures estivales peut avoir des conséquences sur le trafic. En effet, nos trains peuvent faire l’objet de pannes de climatisation et les infrastructures peuvent être fragilisées par les fortes chaleurs.

canicule2

Quelles sont les mesures prises pour anticiper au maximum ces aléas ?
La convention Météo France.
En cas d’alerte de fortes chaleurs, Météo France nous fait parvenir un flash info si la température excède les 35°C.
Cette alerte météo est ensuite diffusée en ciblant les régions impactées, en diffusant les bons comportements à adopter pendant le voyage et les impacts potentiels sur le trafic.
Les stocks en gare.
En matière d’avitaillement, le plan canicule et fortes chaleurs se base sur les processus existants. Toutefois, pour faire face à des volumes de prise en charge qui peuvent être plus importants, certains éléments sont renforcés et mis sous surveillance.
En 2014, 365 500 bouteilles d’eau ont été distribuées aux voyageurs
Les gares pivots.
En cas de fortes perturbations, la prise en charge des voyageurs peut s’appuyer sur les gares pivots. Ces dernières sont des « gares prioritaires » qui disposent de moyens logistiques, techniques et humains pouvant avitailler un train en 10 minutes.
Le tract « les gestes à adopter ».
SNCF se doit de veiller au confort et à la santé de ses voyageurs. Pour cela, l’entreprise peut diffuser un tract rappelant les bons comportements à adopter en situation de canicule ou de fortes chaleurs. Ce dernier s’organise en trois temps : le besoin de s’hydrater, la nécessité de s’informer en amont du voyage et les moyens d’alertes en cas de malaise d’un voyageur.

LE MATÉRIEL

Pour l’ensemble du parc, une opération de maintenance spécifique est réalisée tous les ans avant l’été. Lors de cette opération, l’accent est mis sur les équipements climatisation (filtres, circuits de réfrigération…), les compresseurs de climatisation et de production d’air et sur les nettoyages techniques spécifiques.

Les mesures de maintenance préventive :

• Des stocks d’articles de sécurité dits « période chaude » : la priorité est donnée aux pièces liées au refroidissement des organes principaux (les moteurs, les transformateurs), les archets pantographes et les équipements de climatisation.

• Une vigilance sur l’électronique embarqué : en principe, les composants électroniques peuvent fonctionner jusqu’à une température de 65°.

• Les équipements réputés sensibles à la chaleur sont identifiés et mis sous surveillance.

La mobilisation des équipes.

La veille des grands départs, l’activité des Technicentres augmente de 20%. Un dispositif particulier est alors mis en place avec un renforcement des équipes de maintenance afin d’assurer la circulation des trains dans les meilleures conditions.

L’INFRASTRUCTURE

La période estivale peut, lors d’épisodes de fortes chaleurs, de canicule ou lors d’écarts importants de température dans un court laps de temps, avoir des impacts sur l’infrastructure du réseau :
• Sur la voie : lorsque la température au rail dépasse les 45°C ce dernier peut se dilater et donner lieu à des déformations de voie.
• Sur la caténaire : pour fonctionner correctement les câbles d’alimentation ont besoin d’être parfaitement rectilignes, or les fortes chaleurs détendent la caténaire.
La vitesse est alors adaptée pour conserver un maximum de trains en service :
• L’impact de la chaleur sur les voies est très élevé, c’est pourquoi il est difficile de circuler à grande vitesse. Les composants de certaines voies étant affectés par les hausses de température, par mesure de précaution, nous réduisons la vitesse de nos trains, ce qui nous permet de maintenir un maximum de trains en service et de garantir une bonne circulation sur le réseau.

canicule

LES FEUX DE TALUS
Les feux de talus sont un phénomène généralement provoqué par le matériel roulant et qui peuvent être lourds de conséquences pour la circulation et les infrastructures ferroviaires. Afin de réduire le risque d’incendies aux abords des voies, deux mesures sont prises :
– Chaque région réalise un schéma directeur de la maitrise de la végétation qui reprend des opérations de désherbage (avec train désherbeur, camion désherbeur, etc.) associées à des opérations d’élagage et de débroussaillage manuel et mécanisé.
– Une campagne « Incendies et fortes chaleurs » est lancée chaque année par la direction de la Traction. Cette dernière a pour objectif de sensibiliser les agents de conduite aux risques d’incendies