À partir de mardi 03/04/18 : la grève, l’info et les solutions de report

Pascal Gaucher

icon-email

Ce mardi 3 avril, la grève annoncée jusqu’au 28 juin 2018 commencera (plus exactement, cela commencera lundi à 19h, début du préavis).

Durant cette période, je souhaite que ce blog reste un lieu d’échange et d’information respectueux.

J’essaierai d’être souvent en gare durant les jours de grève.

Je serai en gare, mais pour quoi faire ? 

Pour vous renseigner, vous orienter, vous apporter des infos, voir comment cela se passe, à la fois au niveau de l’info délivrée donc, mais aussi pour voir si ce que l’on a prévu fonctionne bien mais aussi, peut-être, pour assurer le fonctionnement direct du service minimum annoncé.

Mais je ne pourrai pas être dans toutes les gares le même jour, malheureusement, et même si mes collègues peuvent me faire des retours, c’est vous qui vivrez cette situation, avec vos contraintes, vos horaires de travail, et les canaux d’information que vous avez l’habitude d’utiliser, vous.

Ce que je vous propose 

Dès mardi, pour ceux qui utiliseront le train ce jour là, et le mercredi aussi bien sûr, c’est de me faire vos retours sur ces deux éléments (soit l’un, soit l’autre, soit les deux) : l’info et les solutions de report.

Concrètement, pour l’information :

  • Est-ce que les affiches communiquées sont claires ? Compréhensibles ?
  • Est-ce que ce que l’on vous a annoncé à l’avance est bien repris en gare, sur les afficheurs notamment ? Est-ce raccord ?
  • Au niveau des annonces : sont elles utiles ? Audibles ? Assez régulières ?
  • Est-ce que vous avez pu trouver facilement un agent pour vous renseigner ? Est-ce qu’ils sont en nombre suffisant d’après vous ? Est-ce qu’ils sont bien positionnés dans votre gare (le cas échéant, me préciser la gare dans laquelle vous étiez) ?

Si vous avez d’autres choses à dire sur l’info, je vous laisse bien entendu compléter.

L’information durant la grève

Selon les normes en vigueur, définies par la loi sur le service minimum, et en respect de notre Convention avec la Région Centre – Val de Loire, les plans de transport vous serons communiqués comme suit :

  • 24h avant le début de chaque période de deux jours, au plus tard à 17h : pour le mardi 03/04, par exemple, le plan de transport vous sera communiqué avant 17h le dimanche 01/04
  • la veille pour le lendemain, avant 17h, pour le second jour : pour le mercredi 04/04, les circulations vous seront données, au plus tard, le 03/04 avant 17h.

Bien entendu, si nous sommes en mesure de vous donner cette information avant ce délai, nous la diffuserons dés que celle-ci sera fiabilisée.

Vous pourrez retrouver les plans de transport sur ce blog et sur le site TER Centre – Val de Loire (à ce jour, il n’est pas prévu que cette information soit diffusée systématiquement sur Twitter mais cela peut évoluer).

Pourquoi ces délais ?

Nous entrons dans une grève un peu particulière, dite « perlée ». C’est à dire que le préavis principal, qui recouvre la totalité de la période du 03/04 au 28/06/18 prévoit une alternance de 2 jours de grève, 3 jours de service « normal », puis, de nouveau 2 jours de grève.

Conformément à la loi sur le service minimum, les agents occupant des postes indispensables à la circulation des trains, ont l’obligation de se déclarer gréviste, si telle est leur intention, jusqu’à 48h avant le début de leur prise de service sur les jours de grève repris selon le calendrier établi et couverts par le préavis.

Par exemple, avec un préavis débutant le 02/04 à 19h, un agent prenant son service le 02/04 à 20h, a jusqu’au 31/03 à 20h pour déposer sa déclaration. Un agent prenant le service le 03/04 à 4h a donc jusqu’au 01/04 à 4h pour déposer son intention… ainsi de suite.

C’est la raison pour laquelle nous ne sommes pas en mesure de communiquer les plans de transport fiabilisés plus de 24h avant le début d’un préavis, le temps pour nous de :

  • Comptabiliser les déclarations,
  • Déterminer quel niveau de service minimum nous sommes capables de mettre en place par rapport à un taux de prévision par services,
  • Modifier tous les roulements de rames, de conducteurs et d’agents d’accompagnement
  • Fiabiliser et préparer l’information
  • Entrer le service prévu, selon chacun des transporteurs, dans les différents systèmes informatiques

Et entre les périodes de deux jours de grève ?

Tout à l’heure, j’ai volontairement mis « normal » entre guillemets car il est possible, même si nous souhaitons éviter cela au maximum, que des adaptations soient également faites entre chaque période de deux jours, à cause des sujets suivants :

  • Des roulements de rames complètement revus avec des alternances grève/service normal qui vont forcément déséquilibrer les stationnements de rames, sans forcément avoir du personnel de conduite pour acheminer les rames là où elles doivent être le lendemain matin.
  • Des pas de maintenances obligatoires dont la programmation est à revoir complètement, avec des centres de maintenance qui fonctionneront à effectifs réduits. Pas de maintenance qui, s’ils sont dépassés, imposent l’arrêt immédiat de la rame et un retour en atelier.
  • Des endroits de stationnement qui seront forcément affectés jusqu’à la fin de la période de grève, c’est à dire le matin même de la reprise du service normal, avec des difficultés pour sortir nos rames et les mettre à quai.
  • Des alternances de jours de grève en semaine, le week-end, des jours fériés

Je vous assure que les équipes travaillant sur ces sujets plutôt casse-têtes sont sur le pont, depuis déjà plusieurs jours, et qu’elles resteront mobilisées pour limiter au maximum les effets négatifs de ces sujets, durant toute la période.

Les solutions de report

Durant cette grève, selon les circulations prévues, il y aura la possibilité de faire du covoiturage, avec IDvroom notamment.

SNCF met en place une offre spécifique, durant cette période, sur sa plateforme de covoiturage IDVroom:

La même information en PDF : Info greves SNCF IdVroom

Si certains d’entre vous utiliseront ce service, vous pourrez dire ici comment cela s’est passé (depuis la réservation en ligne jusqu’au trajet lui-même).

Et si vous comptez réutiliser ce service.. si vous le recommandez aux autres voyageurs…

Pourquoi faire ces retours ? 

Vous allez me dire que depuis le temps, on est habitué à l’exercice de la grève, des plans de transport, des situations perturbées. C’est, hélas, vrai.

La spécificité là, c’est d’abord que le mouvement s’annonce long et évolutif.

Donc plus nous aurons vos retours sur ce qui a marché/pas marché, sur de l’info pas assez claire, trop peu régulière, etc., plus nous aurons d’éléments d’ajustement à mettre en place, pour vous faciliter la vie, tant que possible, pendant ces trois mois.

Sur la base de vos retours et de ma présence en gare, je ferai des points réguliers ici sur le blog, mais aussi bien sûr auprès des agents  pour voir ce que l’on peut apporter comme amélioration ou généraliser comme bonne pratique.

33 commentaires pour “À partir de mardi 03/04/18 : la grève, l’info et les solutions de report”

  1. Yann

    Bonjour Pascal,

    Merci beaucoup pour ce post très complet !

    Effectivement les jours / semaines à venir seront très difficiles pour nous. Que les agents non grévistes fassent le maximum. Ce qui m’inquiète personnellement c’est surtout la mauvaise volonté des ateliers qui même en activité normale n’arrivent pas à nous fournir du matériel fiable…

    Bon courage à vous aussi car cela ne doit pas être simple.

  2. cathycmoi

    Merci pour la transparence de votre message M. Gaucher
    pas besoin de lire entre les lignes pour voir que les prochaines semaines risquent d’être très compliquées.

  3. Fred

    Donc on pourra prendre le train mardi?? À écouter le message d’alerte de la SNCF, il faut s’attendre au pire; Pas de train du tout… Moi, je parie pour 3 en tout et pour tout dans les journées de mardi et mercredi. Et bien-sûr gros bazar pour les autres jours jusqu’à l’été. Mais ça, on est rodé sur la ligne!
    Sinon bravo à Mr. Pépy de vouloir relancer l’auto-stop (cf son interview ce matin sur France Inter: https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-30-mars-2018). Une entreprise de transport ferroviaire qui vous incite à utiliser la voiture, incroyable!

  4. Fredo28

    Je traduis : les jours où il n y aura pas de grève nationale, il y aura une grève regionale comme aujourd’hui.Et ce pour 3 mois minimum…

    • Fredo28

      Et vous fera un retour sur les pertes d emploi, les crises de nerfs, les dépressions, les burn out,les bagarres entre passagers, les malaises…

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour Fredo28,
      Il ne s’agit pas d’une grève régionale mais plutôt des effets à retardement d’une grève « perlée » comme celle-ci.
      De plus, un préavis d’une Organisation Syndicale a été déposé et recouvre la totalité des 3 mois (et non pas les 3 jours par semaine).
      Un agent qui souhaiterait se mettre en grève en dehors de ces périodes serait donc couvert par ce préavis …

  5. duong

    Merci beaucoup pour toutes ces explications, Mr Gaucher. Concernant idVRoom, je n’ai peut-être pas bien compris, mais quand j’ai cru comprendre que le remboursement ne se ferait pas sur notre compte bancaire, mais sur le « portefeuille électronique idvroom » … de ce que j’en ai compris ce serait donc une forme d’avoir, ce qui ne correspond pas à mon idée de ce qu’est un « remboursement ». Est-ce que je me trompe ?
    Par ailleurs, j’ai vu que Ile-de-France Mobilités (anciennement baptisé le STIF) a aussi mis en place une solution spécifique favorisant le covoiturage via l’application « Vianavigo ».
    J’avoue que j’espère le plus possible ne pas avoir besoin d’avoir recours au covoiturage, car je crains fortement les conditions de circulation. N’ayant pas d’enfant, je crois plus au fait de dormir chez une amie sur Paris (la difficulté étant que pour un jour de grève, il faudra dormir 2 nuits sur Paris)
    Merci à vous, et j’espère qu’on saura tous rester le plus possible sereins et positifs, ce qui va être très difficile, surtout en fonction des tolérances ou intolérances des employeurs, surtout quand comme moi on travaille sur Paris, donc avec des gens pour qui « grève des transports » ne peut signifier que « grève RATP » … qui ne fera p&as grève, donc qui sont peu tolérants vis-à-vis des cas marginaux comme nous.

    • duong

      Bon, je me réponds à moi-même 🙂 concernant idvroom, il semble que je me sois trompé, on doit pouvoir récupérer le remboursement sur son propre compte : https://123envoiture.zendesk.com/hc/fr/articles/200473892-MON-PORTE-MONNAIE « ‘Pour récupérer l’argent qui est dans votre porte-monnaie, il suffit de cliquer sur l’icône porte-monnaie dans le menu et puis de choisir « Effectuer un virement ». Nous vous demandons alors vos coordonnées bancaires (IBAN BIC), et la somme est virée sur votre compte bancaire. Toutes nos transactions sont sécurisées. »

    • Fabrice R

      Merci Duong pour cette information

      J’avais regardé, mais sans doute un peu vite, car je croyais que ce remboursement était en fait un avoir car fait sur le compte IDVroum.

      Si en effet, on peut récupérer le solde de son compte IDVroum son notre vrai compte en banque sans condition alors cette possibilité devient très intéressante.

      M. Gaucher, pouvez vous confirmer cela SVP ?

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour et désolé duong pour cette réponse tardive.
      Effectivement, vous pouvez récupérer le contenu de votre porte monnaie par virement bancaire.
      Merci d’avoir apporté cette précisions aux autres voyageurs.

  6. Sushy

    Bonjour Pascal,

    Merci d’avoir pris le temps cet article long et détaillé.

    Il est vrai que la situation pour les personnes qui travaillent les jours de grèves et qui doivent en plus utiliser cette ligne.

    J’espère que les moyens misent en oeuvre nous pénaliserons le moins possible mais je pense que ce mouvement va être très très suivi !

    Merci aussi pour ces explications.

    A très bientôt.

    Alexandre.

  7. Mael Monnier

    Merci pour ce billet de blog très détaillé. Concernant IdVroom je ne renouvellerai pas l’expérience, je n’ai jamais été remboursé pour ce qui aurait du l’être en juin 2016 quand la ligne avait été très très fortement impactée avec l’éboulement sur la voie. Peut-être des conditions peu claires pour en bénéficier.

    La reprise finale risque d’être difficile avec les trains immobilisés pour maintenance. Au vu de l’expérience dernière, les trains Corail ne rouleront au mieux que 2 jours par semaine, et le risque de panne en serait augmenté.

    Pendant l’éboulement sur la voie en juin 2016 la qualité de l’information donnée était aléatoire selon l’agent présent en gare. Il faudra donc vous donner l’heure où l’on était en gare.

    Pour l’information, c’est préférable que les plans de transports adaptés soient systématiquement publiés sur Twitter par l’équipe de ChartresTrafic.

    L’application RailZ et SNCF permettraient aussi à chacun de remonter l’affluence dans chacun des trains, et donc ensuite d’optimiser nos trajets et le remplissage des trains disponibles, et éventuellement pour vous les horaires des trains pendant les grèves, de façon à mieux lisser la charge.

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour Mael Monnier,
      Concernant Idvromm, cette fois-ci il s’agit d’un remboursement décidé par la Direction Nationale de la SNCF, la procédure me semble, de premier abord, assez aboutie et plus détaillée.
      Concernant l’information, nous allons faire le maximum mais n’hésitez pas à me faire vos retours.
      Pour les plans de transport, le choix national, pour ne pas risquer d’avoir des versions différentes selon le canal utilisé, est pour l’instant de ne pas les diffuser via Twitter mais cela peut évoluer.
      En fin, pour ce qui est de l’affluence à bord, nous avons vos retours (dont je suis preneur) et ceux des agents présents en gare. Mais toute autre information m’intéresse !

  8. fguillon

    courage à tous les non-grévistes au contact des usagers… ils vont hélas recevoir le fiel habituel déversé par des énervés qui ne comprennent pas que les agents devant eux ne sont pas grévistes.
    Une pensée aussi aux personnes souffrant de handicap et pour qui les équipements pmr seront hors de portée.
    Impossible également de prendre son velo dans le train dans ces conditions.

  9. Mimi

    Fguillon oui merci au nom grévistes il font des gros efforts et cela ne doit pas beaucoup plair aux autres merci pour nous galériens

    • Pr LORIÉBAT

      « Les non-grévistes font de gros efforts », cela reste à nuancer.
      Eux ne perdent pas de jours de salaires et si le mouvement aboutit, ils en récolteront les fruits. C’est du « win win » comme on dit dans la nouvelle économie macronienne.

      Je ne leur jette pas la pierre, toutes les situations ne sont pas faciles.

      Cordialement.

    • Yann

      Cher Professeur,

      On peut aussi prendre le cas du salarié non-gréviste qui est pour la réforme. Cela doit aussi exister.

    • Pr LORIÉBAT

      Absolument Yann !

      Votre exemple est juste. Si les sondages aboutissent à la moitié des Français·e·s qui est en faveur des grèves, il y a nécessairement beaucoup de salarié·e·s dans le lot.

      Le problème réside dans le terme « réforme ». Aujourd’hui cela veut dire « régression » pour les masses laborieuses. Le rapport de force étant clairement en défaveur des travailleur·se·s, beaucoup ne peuvent et ne veulent participer à un mouvement approuvé par ailleurs.

      Cordialement,

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour à tous,
      Effectivement, cela peut créer débat et tensions en interne, comme cela fut parfois le cas en 1995 …
      Je pense qu’il est important que chaque cheminot respecte le choix de l’autre et, pour ce qui est de l’Eure et Loir, il ne m’a pas été remonté d’information pouvant prouver le contraire.

  10. fguillon

    Retour de cette première journée A/R.
    informations des liaisons assurées
    obtenues sur ce blog et conformes.

    A bord du 862462 ce matin, ceux qui partent des dernières gares d’eure et loir pour Paris c’est plutôt mieux malgré la baisse de choix. Train à l’heure et plus rapide (epernon-saint cyr en 20 minutes). il reste encore des places assises. Cela montre à quel point la ligne est fluide en service et dessertes allégés. Et ce malgré le goulot à l’entrée de Versailles, où nous sommes arrivés avec 3 minutes d’avance. ça fait rêver plus d’un voyageur habitué de la ligne. dommage que la ligne U soit totalement arrêtée.

    Au retour par le 862427 départ 16h39 de paris: a peine 50-60% de places assises occupée dans la rame de tête. départ à l’heure. L’arrêt à Versailles permet de prendre du monde sans cohue et il reste beaucoup de places assises.
    A mon avis l’arrêt à rambouillet aurait pu être maintenu dans les deux sens, mais peut être que les dispositions prises aujourd’hui par chacun en prévention des perturbations seront différentes demain?

    Arrivée à Epernon avec près de minutes d’avance.

    bonne chance à tous

    • Pr LORIÉBAT

      Merci pour ce retour d’expérience.

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour fguillon,
      Merci pour ces informations importantes, j’en prend bonne note pour la suite.

    • Nigelle

      Monsieur Gaucher, s’il est important que chaque cheminot respecte le choix d’un autre cheminot, il est tout aussi important que les cheminots respectent leurs clients. Personnellement je m’en suis tirée avec 5h de transports au lieu de 2, en 1 seul jour. Alors oui il y a du y avoir pire pour d’autres. Dans tous les cas où est le respect???? Je suis curieuse de vous lire. Merci d’avance d’éclairer ma lanterne et de me dire comment je vais tenir à ce rythme ainsi que tous les autres usagers.

  11. hs80

    Info zero…..alerte sms qui annoncent le train de 6h42 Courville en retard toute la nuit alors qu il est quasi a l heure…..train bondé dès Courville et bien sur peu de train en circulation mais quasi 10 min de retard sans explications…..
    Ce soir train de 17h24 Paris…plein a paris…..on nous demande d avancer dans les couloirs pour que ceux encore sur le quai puisse monter……….

    • Gerard28300

      Petite précision concernant ce train (le 16752) jusqu’à 7h00 il était annoncé par l’application SNCF avec 30 minutes de retard sur tout son trajet mais il était à l’heure à Chartres avec des places assises (plutôt en queue). Comme quoi, en période perturbée, il faut être très méfiant avec cette application, alors que c’est justement en cas de perturbations qu’elle devrait pouvoir rendre de grands services. Chercher l’erreur…
      Concernant le 17h24 à Paris, je l’ai pris. Il était certes bondé dans sa partie arrière mais 5 minutes avant son départ il restait de nombreuses places en tête de train.
      Seul bémol, il a bien été annoncé que ce train ne desservait pas Rambouillet, mais les annonces (je suppose du conducteur) indiquait un arrêt à toutes les gares entre Epernon et Nogent. J’espère que les usagers de St Piat ou de Jouy ne sont pas fait avoir.

    • hs80

      Oui exact les annonces étaient plus qu approximatives j ai vu des gens redescendre du train quand dans la dernière annonce et a la sonnerie du départ il a été dit clairement que le train etait direct maintenon…chartres…

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour hs80,
      Je note ces informations importantes pour faire un retour détaillé aux responsables de l’information voyageur à distance et à bord des trains.

  12. Fabrice R

    Merci M. Gaucher pour ce post

    J’espère que vous prendrez un peu de temps pour mettre à jour ce blog plusieurs fois par jour.
    Je pense qu’une mise à jour serait plus utile que votre présence sur les quais ou dans les halls de gare.
    Par contre si vous conduisez un train, OK priorité à la circulation.

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour Fabrice R,
      Je vais faire mon maximum pour vous répondre le plus rapidement possible et vous informer au mieux.
      Pour ces deux premiers jours, nous avons réussi à avoir une présence dans chaque gare importante …
      Quant à la conduite des trains , elle est en dehors de mes compétences 😉

  13. fguillon

    retour du 2nd jour de grève (4 avril):
    A Epernon par le 862416 8h33: 30% de places assises disponibles dans la rame de queue. Arrivée en avance à VC.

    Au retour par le Nogent 862479 17h24 de pmp: 5-10% de places assises disponibles en rame de tête, parti à l’heure. Dernières places remplies a VC. Arrivée à Epernon en avance.

    ce matin 5 avril le 862412 (version bombardier) est à l’heure, court et bondé à rambouillet. Retour a la routine quoi. Ah non il est arrivé à l’heure à VC pour permettre d’attraper le defi de la ligne U.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles