Abonnements pour les étudiants en région parisienne

Pascal Gaucher

Pascal Gaucher

icon-email

Je souhaite répondre à sansau, Camille et etudiante par un nouvel article qui pourrait intéresser d’autres étudiants.

Si j’ai déjà traité du sujet des soudures avec les abonnements de travail et les abonnements forfait, je n’ai pas encore évoqué le sujet des abonnements étudiants.

Au niveau « soudure » avec les pass Navigo, la règle est simple puisque celle-ci n’est pas autorisée avec ce type d’abonnement.

Pour ce qui est du tarif, les abonnement TER BAC+ ou Élèves Étudiant Apprenti Centre – Val de Loire à 75€ (AEEA) ne s’applique qu’aux relations intra-régionales ou avec certaines régions limitrophes, partenaires de la Région Centre – Val de Loire : Auvergne, Bourgogne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes ou Limousin.

Ainsi, pour un étudiant en région parisienne domicilié en Eure et Loir, la solution la moins couteuse est l’AEEA national.

Voici quelques exemples de tarifs (au 13/05/16) :

  • Chartres – Paris : 114.50€ en mensuel ou 37.80€ en hebdomadaire
  • Epernon – Paris : 102.60€ en mensuel ou 33.90 en hebdomadaire

Pour bénéficier de cet abonnement étudiant, un formulaire est à récupérer dans nos gares et à faire valider par l’établissement fréquenté.

 

 

19 commentaires pour “Abonnements pour les étudiants en région parisienne”

  1. Fred

    La tarification sur cette ligne EST D’UNE COMPLEXITÉ…
    Pourquoi le TER Bac+ ne s’applique qu’à la région Centre Val de Loire et Auvergne, Bourgogne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes ou Limousin MAIS PAS ÎLE-DE-FRANCE??? De qui se moque-t-on???
    Combien d’étudiants d’Eure-et-Loir peuvent-ils suivre des études en Auvergne, Bourgogne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes ou Limousin en prenant le train chaque jour??? Il n’y a même pas de train direct au départ de Chartres pour être au Mans à 8h du matin!
    Par contre pratiquement toutes les écoles et universités parisiennes et de la banlieue ouest sont accessible facilement en train.
    Que pouvez-vous répondre à ça?!?

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Fred,
      Je peux vous répondre que la région Centre – Val de Loire ne se limite pas à l’Eure et Loir.
      Je peux également vous dire que je conçois que cette même Region souhaite garder ses étudiants sur son territoire et les universités de Tours et Orléans.
      Je peux enfin envisager que la Region Île de France ne souhaite pas nécessairement faire un partenariat avec toutes les régions limitrophes, le nombre de places en universités n’étant pas illimité.
      Mais il y a beaucoup de mon avis personnel dans cette réponse …

    • Bruno

      Sauf que…

      Il n’y a aucune infrastructure digne de ce nom pour un étudiant chartrain qui veut se rendre à Orléans ou Tours pour poursuivre ses études.

      Au niveau routier, l’état de la N154 ou de la N10 (liaisons routières directes) rendent le voyage pénible…

      Quant au train : SNCF a fermé Paris-Orléans au service voyageur, et a délaissé l’entretien de Chateaudun-Tours.
      J’ai fait ce trajet dans mes jeunes années (en 90) pour me rendre à Tours/François Rabelais : plus de 2h de voyage pour seulement 90km !
      L’état de la voie était digne des pays sous-développés (sur certaines portions, on roulait à une 30aine de km/h), dans des trains tout pourris (dans mon souvenir, c’était des trains de couleur jaune et rouge).

      Donc, il est un peu facile de dire que Centre veut retenir ses étudiants, sachant que cette région n’a fait aucun effort pour ancrer la population estudiantine eurélienne en son sein.
      Bien sûr, Centre a été aidé en cela par SNCF qui, omnibulé par de la grande vitesse, a complètement délaissé son réseau secondaire.

      Bref, une autre chose à mettre sur l’aspect inégalitaire du train qui circule entre Chartres et Paris (à défaut de pouvoir circuler entre Chartres et ses capitales régionales).

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour Bruno,
      Concernant les voyages vers Tours, la réouverture de la ligne Chartres – Voves en fin d’année, largement financée par la Region Centre – Val de Loire, permettra de faire un Chartres – Tours sans avoir à utiliser de car.
      Pour ce qui est des voyages vers Orléans, Transbeauce propose des liaisons quotidiennes et nous avons un accord de commercialisation avec le Département (la Region ne met pas en place de liaison concurrentielle à celle existante).

      Enfin, la construction des lignes à grande vitesse, ainsi que leur exploitation, ne sont plus systématiquement confiées à la SNCF et le choix des lignes construites jusqu’alors dépend aussi en grande partie de choix politiques.

    • Fred

      Merci Mr Gaucher de vos commentaires…
      D’abord si il n’y a pas que l’Eure-et-Loir en Centre-Val de Loire, ce blog s’adresse principalement aux Euréliens, aux usagers de la ligne Paris-Chartres-Nogent-le-Rotrou-Le Mans… Donc il y a aussi l’Eure-et-Loir en région Centre!
      Bravo pour illustrer le dilemne qui s’offre aux étudiants Euréliens:
      -L’Éxil en autocar à Orléans ou Tours alors qu’ils ont un des plus grands pôles universitaires à moins de 100Km! (si il est impossibke de suivre des cours à l’université d’Orléans en habitant Chartres, à l’inverse, on peut envisager de suivre des cours à Paris ou à St-Quentin-en-Y…)
      -Mais ils peuvent aussi tenter de faire des études de parfumerie grâce à la Cosmetic Valley!!!

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Fred,
      Il existe des liaisons quotidiennes Transbeauce entre Chartres et Orléans.

      Je laisse le choix aux étudiants et leurs familles entre payer un abonnement de train à environ 100€ par mois et un loyer … Mais ne dites pas non plus que les tarifs de train pour les étudiants sont exorbitants.

    • Fred

      vous avez raison, Mr Gauchet, 114€ pour Chartres-Paris illimité par mois pour les étudiants, ce n’est pas prohibitif et certainement beaucoup moins qu’un loyer parisien!
      Il n’en reste pas moins que la tarification est tout sauf claire et que cela peut expliquer (en partie) les tentations de frauder. Si il est « normal » que la région Centre veuille attirer les étudiants Euréliens vers « ses » Universités d’Orléans ou de Tours; il est tout aussi évident que ces derniers peuvent être attirés par les universités parisiennes qui offrent un choix autrement plus grand…

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Cher Fred, je ne vois pas en quoi la tarification n’est pas claire.
      Il n’existe qu’un seul abonnement pour se rendre à Paris et aucune soudure n’est possible.

  2. Pierre Renaudin

    Depuis quand met-on une VO2N sur le TER 862418 (Chartres : 9h34, Paris : 10h50) le Samedi ?

  3. Pierre Renaudin

    En tout cas celle d’aujourd’hui est allée à Montrouge après, (il s’agissait de la VO 87 bien sûr), et n’en est pas ressortie. J’espère qu’elle ne va pas aller en maintenance car je pense qu’après 2 bonnes semaines de maintenance en Avril, ça devrait suffir. J’espère qu’elle ressortira avant Mardi, car avec les grèves…

  4. Pierre Renaudin

    Ça va le bordel aujourd’hui encore une fois c’est déjà la grève… C’est fait exprès ou quoi ?!! Une VO2N est envoyée au Mans ce matin! Et le 862412 est donc un train court puisque il y a plus de matériel ! C’est bientôt fini ce bordel ?

  5. Jérémy MAIRE

    Bonjour,

    J’habite Epernon. Ma fille sera étudiante à Paris à la rentrée.
    Elle pourrait souscrire un abonnement Navigo qui lui permettrait de faire le trajet quotidien Gazeran / Paris pour environ 70 € /mois (elle le fera puisqu’elle doit se déplacer dans Paris).
    Le « complément » Epernon / Gazeran coûte donc 102,60 € !
    Soit environ 170 € / mois.
    En tant que salarié, le même trajet me coûte moins de 100 € : 70€ de Navigo + 26 € Abonnement de travail.
    N’y a-t-il pas une incohérence dans ces différentes tarifications ?
    Mais peut-être ai-je mal compris.

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour Jérémy MAIRE,
      Les abonnements scolaires étant déjà des tarifs préférentiels, a soudure tarifaire avec le Pass Navigo n’est pas autorisée.

  6. Apprentie

    Bonjour,

    Normalement si je suis apprentie je suis donc considéré comme salariée. Donc pourquoi je n’ai pas le droit à la soudure EPERNON GAZERAN à 26 euros par mois et complété cela avec un Navigo ???

    Je vous remercie.

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour,
      Pour bénéficier de cette soudure, vous devez avoir un abonnement de travail et non pas un abonnement étudiant.

  7. GODFRIN

    Delphine. Bonjour ma fille devient étudiante sur Paris, nous habitons Leves, quelle est la solution la plus économique pour elle ? Pour avoir le moins d’abonnements possibles ? C’est à dire : bus, train et métro ? J’ajoute qu’elle a possibilité de temps à autre de résider sur Paris et donc de se déclarer habitante sur Paris au cas où ça serait plus intéressant. Les 3 bonnement couples représentant actuellement un coût 168€ par mois ! Ce qu’en je trouve exhorbitant… sinon n’y a-t-il pas des déductions après achats en renvoyant ses coupons comme le font les salariés ?

    • Valérie Chrétienne

      Bonjour, ma collègue regarde le tarif le plus adapté. Je reviens vers vous rapidement.

  8. SANDRA PRADO

    Madame monsieur bonjour
    Est ce que le prix de l’abonnement étudiant Épernon/Paris comprend il les métro bus et section urbaine de Paris.
    Je vous remercie.
    Cordialement

    • Valérie Chrétienne

      Bonjour Sandra, non le métro n’est pas compris dans le prix du billet de train. Bonne journée

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles