Bilan de l’année 2016

Pascal Gaucher

Pascal Gaucher

icon-email

Voici le bilan « production » de votre ligne pour l’année 2016.

La ponctualité en fin de parcours

La ponctualité globale en fin de parcours à 5 minutes sur votre ligne s’établit à 92.1% sur l’ensemble de l’année. On observe donc une baisse de 1.3 points part rapport aux 93.4% à fin 2015. Cette année a été marquée par deux mois particulièrement bas :

  • 83.3% en juin suite aux inondations (circulation sur une seule voie suite à l’effondrement du talus à Epernon et menace d’effondrement d’un mur de soutènement à Meudon)
  • 82.3% en novembre suite à une période automnale particulièrement longue, la plus mauvaise en termes de ponctualité depuis 2010.

Ces deux mois ont donné lieu à des mesures commerciales particulières :

  • Remboursement de 40% de la valeur des abonnements en juin décidée par la Région Centre – Val de Loire (supérieur à la garantie ponctualité conventionnelle)
  • Application de la garantie ponctualité donnant le remboursement de 30% de la valeur des abonnements en novembre

Voici le détail de cette ponctualité avec le comparatif par rapport à 2015 qui était beaucoup plus « linéaire » :

La ponctualité en fin de parcours à 5 minutes en pointes s’établit, elle, à 89,4% en 2016 contre 89,6% en 2015.

Les suppressions

Le nombre total de suppressions en 2016 est de 280 contre 287 en 2015, soit 7 de moins sur l’année. Ce qui fait une moyenne de 23/mois contre 24 en 2015.

En regardant le détail, on peut noter que le nombre de suppressions est supérieur à 2015 sur uniquement 4 mois, avec un écart très important sur le mois de novembre durant lequel la tension sur le matériel roulant fut extrême suite aux enrayages importants en ligne. Avec un mois de novembre plus contenu en termes de suppressions, l’amélioration aurait été plus notable par rapport à 2015. Ceci témoigne d’un réel investissement de la part des équipes de la SNCF sur ce point en particulier.

A noter que les trains n’ayant pas circulé en juin sont comptabilisés comme « annulés » et non pas « supprimés » à partir du moment ou ceux-ci ont été annoncés aux voyageurs à minima la veille. Ceci est aussi le cas lors des mouvements sociaux et travaux durant lesquels les trains ne circulant pas sont annoncés au préalable aux voyageurs. Les trains « annulés » sont comptabilisés à part et donnent lieu également à des pénalités versées par la SNCF à la Région en cas de dépassement d’un seuil défini dans la convention TER Centre – Val de Loire.

Les sous compositions

Le nombre de sous compositions a diminué de 60 circulations entre 2015 (278 trains impactés) et 2016 (218 trains) soit une baisse de 21.6% témoignant la aussi d’une réelle implication de la part de nos équipes dans vos conditions de transport.

En regardant le détail ci-dessus, on constate que 2016 n’a été supérieur à 2015 que sur 3 mois avec, la encore, une différence notable au mois de novembre.

 

Je reviens vers vous rapidement afin de vous présenter les résultats de l’enquête « Information des Voyageurs en situation perturbée inopinée » à laquelle nombre d’entre vous ont bien voulu répondre.

 

33 commentaires pour “Bilan de l’année 2016”

  1. Fabrice R

    Bonjour

    Merci pour ces chiffres, il manque la ponctualité en heure de pointe s’il vous plait.

    Sinon ponctualité globale en baisse par rapport à 2015 qui était déjà en baisse par rapport à 2014…
    Tout va bien 🙂
    sous compositions et suppression : les nouveaux trains inconfortables n’ont pas apporté les gains annoncés notamment au niveau de l’anti enrayage.

    tout va bien 🙂

  2. Pierre Renaudin

    2017 sera pire que 2016 de toute façon puisque les trains ne sont jamais a l’heure, aucun train ne respecte ses horaires c’est juste lamentable.. Retards sans motifs la plupart du temps. Une explication ??

  3. Pr LORIÉBAT

    Je voudrais tout d’abord remercier M. GAUCHER d’avoir produit ces statistiques et encore plus de n’avoir pas masqué les problèmes. Lorsqu’il écrit « baisse de 1,3 point » ou « la plus mauvaise en termes de ponctualité depuis 2010 » en gras, il met en exergue des faits qu’il aurait pu glisser sous le tapis.

    Cependant, dans une période où partout des gains de productivité sont exigés et/ou constatés, force est de reconnaître qu’un secteur est en forte difficulté, il s’agit du transport ferroviaire dans notre région. D’année en année, le service se dégrade. Comment se fait-il que la ponctualité stagne voire régresse, d’autant plus que le matériel se modernise ?

    Facteur aggravant : la détente horaire, qui fait sortir des radars des trains qui, sans elle, auraient été considérés en retard. D’où un ressenti usagers très dégradé.

    Et que l’on ne vienne pas me dire que l’offre s’est étoffée ! C’est vrai pour les heures creuses et le week-end, mais pas du tout en heure de pointe. Quant à la soirée, la suppression du dernier train est un pur scandale.

    Il y a donc là une question de fond : pourquoi la SNCF n’est-elle pas capable d’améliorer sa prestation et de nous rendre tous heureux ?

    C’est génial de faire Paris-Bordeaux en 2 heures. Mais cela concerne combien de personnes et combien de fois dans l’année. Les pendulaires, eux, morflent tous les jours.

    Cordialement.

  4. Usager28000

    Bonjour monsieur Gaucher,

    Merci pour ces statistiques, j’aimerais revenir sur les mois de juin et de novembre. Je considère (et ça n’engage que moi) que les retards de ces périodes sont totalement imputable à la SNCF. En effet, la pluie et les feuilles mortes sont choses courantes dans notre région.
    L’entretien du réseau à été insuffisant et le contrôle des infrastructures tout autant.
    Le Shinkansen, le TGV nippon qui circule sur des lignes dédiées, se signale par une ponctualité quasi infaillible dans une contrée qui essuie pourtant des typhons chaque été et où la terre tremble toutes les semaines. Son personnel est serviable, la propreté de ses rames est irréprochable, même au plus fort des pics d’affluence. Heureux clients des trains du pays du Soleil-Levant qui arrivent au bureau à l’heure et qui n’ont pas vu un piquet de grève depuis des décennies…

    D’autre part c’est la région qui a payé l’addition avec nos impôts, c’est inacceptable, d’autant que la SNCF a très probablement été indemnisée par les assurances pour catastrophe naturelle.

    Pour ce qui est des chiffres, il manque évidemment les retards en pointe. La détente horaire permet aussi de ne pas comptabiliser de nombreux retards…

    Pour ce qui est des sous compositions et des suppressions, il n’y a vraiment pas de quoi ce réjouir, il s’agit d’un matériel neuf et la différence n’est pas flagrante.

    J’aurais encore beaucoup à dire..mais est ce vraiment utile.

    • NKR

      Autant j’ai tendance à vous suivre pour novembre (où il n’y pas eu, que je sache, d’évènement climatique exceptionnel), autant je serais quand même plus clément que vous sur juin… L’épisode pluvieux du 31 mai était du jamais-vu, en tout cas à cette période de l’année, et l’un des 2 effondrements qui ont bloqué la ligne (celui de Meudon) était sur un édifice qui n’appartenait pas à la SNCF…

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour Usager28000,
      Je ne pense pas réussir à vous faire changer d’avis mais je tiens quand même à souligner quelques points.
      Vous parlez d’entretien du réseau insuffisant alors que chaque année plusieurs millions d’euros sont dépensés sur votre ligne pour sa régénération, son entretien courant et sa modernisation.
      La pluie et les feuilles existent certes toute l’année mais pour autant un talus ne s’effondre pas systématiquement.
      Nous pouvons entretenir les abords de nos voies, certains terrains ne nous appartiennent pas et il existera toujours des catastrophes naturelles.
      Pour l’épisode de novembre, le différence se situe essentiellement dans sa durée plutôt que dans son importance.
      En automne certains réseaux étrangers mettent en place systématiquement des plans de transports allégés avec des limitations de vitesse … peut-être devons nous chercher une amélioration de ce côté car il n’existe pas de solution miracle à 100%.

      Côté SNCF, à moins que cela ait changé ces dernières années, je crois pouvoir vous affirmer que nous sommes notre propre assureur, aucune compagnie n’ayant accepté de le faire pour nous.

      La Région n’a pas payé la rénovation du talus à Epernon ou les travaux de Meudon qui sont pris en charge par SNCF Réseau.

      Les retards en pointe figurent sous le graphique « ponctualité » : 89.4%.

      Plus de 20% des sous compositions en moins entre les deux années, je trouve que ce chiffre commence à parler, d’autant plus qu’il se poursuit ces dernières semaines.

    • Obouduroulo

      Concernant la stat sur la pointe,cela me parait surprenant.qu’entendez vius donc par ‘pointe’?quelles sont les plages horaires concernées?

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour Obouduroulo,
      Selon les termes définis dans la Convention TER Centre – Val de Loire sont considérés comme trains de pointe ceux qui circulent :
      – dont l’arrivée est comprise entre 7h15 et 9h30 dans le sens Province – Paris
      – dont le départ est compris entre 16h30 et 19h30 dans le sens Paris – Province

  5. Gilles hautbois

    merci M.Gaucher pour vos chiffres et les commentaires qui vont avec.

    Je n’ajouterai rien à ce qui a été dit précédemment…il y a quand même de serieux problèmes sur notre ligne que les intempéries et les feuilles ne suffisent pas à justifier…

    Cela étant, en ce qui me concerne, cela fait la 2ème semaine consécutive que les trains que j’emprunte partent et arrivent à l’heure. (à 2 ou 3 mn près parfois)
    Croyez bien que j’apprécie hautement !!
    J’espère qu’il en aura été de même pour la majorité des voyageurs ferroviaires euraliens, et j’espère que cette amélioration ne sera pas qu’un « feu de paille ».
    Bon week-end M.Gaucher.😌

  6. SanJi

    Bonjour, je dépose un commentaire (je préviens, c’est un pavé) — puisque le premier, identique en tout point n’a jamais bénéficié de réponses de votre part. Je relance donc sous ce post auquel j’ajoute les mêmes remarques que les internautes précédents, aussi bien face à la « vraie/fausse transparence » de ces données que du côté inacceptable par rapport aux voyageurs qui triment et paient et en sont venus à se réjouir lorsqu’un train part à l’heure comme si c’était inhabituel alors que c’est censé être une situation normale — car je souhaitais vous écrire « personnellement » mais cela n’a pas l’air possible. Mais je reste pas mal dans le sujet avec cette enquête de satisfaction qui rejoint les propos que je vais décrire ci-après, merci d’avance de me lire et d’y apporter une réponse 🙂

    Cela fait une éternité que je dois (vous) écrire. Chaque semaine depuis bientôt un an à dire vrai, mais chaque fois je me dis que ça ne servira à rien, que vous avez déjà conscience des problèmes et de la colère des usagers. Et puis, chaque semaine a son nouveau lot de déconvenues et ça me remotive, puis j’oublie ou j’ai la flemme, persuadé que ma démarche ne sera absolument pas productive.

    Mais aujourd’hui « je suis à bout », tant il y a des soucis réguliers sur la ligne que j’utilise deux fois par jour (Chartres – Paris en TER, passant par Rambouillet, où je réside désormais). Cela fait une dizaine d’année que j’utilise quasiment quotidiennement cette ligne, je demeurais à Chartres auparavant, j’ai déménagé à Rambouillet il y a peu, pour me rapprocher de Paris où je travaille (comme la plupart des usagers de la ligne).

    Je ne vais pas m’étendre sur les retards quasi quotidiens des trains. Ce ne sont généralement pas de gros retards, cinq à dix minutes. En soi oui, « ce n’est pas très grave », sauf qu’il n’y a pas une semaine qui s’écoule sans que cela arrive au moins une à deux fois… Cinq minutes par ci, puis dix par là, puis à nouveau cinq, et ainsi de suite : on se retrouve à « perdre du temps », ou tout du moins en passer dans les transports pour un trajet qui est déjà assez long (1h30 pour ma part, métro compris, deux fois dans la journée, donc 3h au total si « tout roule bien » côté SNCF et RATP, autant dire le truc qui n’arrive qu’une fois par mois (et je n’exagère pas). Je comprends généralement ces retards (quand on nous les explique) et, une fois de plus, « ce n’est pas très grave », c’est juste agaçant, horripilant à force…

    Mais passons : il y a par contre des retards beaucoup plus conséquents ou des suppressions de trains, parfois à cause de voyageurs malades ou d’incidents voyageurs (des suicides quoi), bon… Pareillement, cela se « comprend », ça reste chiant pour les autres usagers mais tant pis. En revanche, il y a parfois des raisons totalement improbables : « l’absence inopinée d’un agent », un de vos CM sur Twitter m’a confirmé qu’un agent était malade et n’avait pas été remplacé, donc le train avait été purement annulé. C’est incroyable ! Un agent malade et plusieurs milliers de voyageurs n’ont pas de trains, c’est proprement hallucinant, surtout en 2017 ! Dans le même genre, les fameuses « feuilles sur les voies » qui causent également retard et suppression de train. Chaque hiver il y a ce phénomène, depuis tout ce temps il n’y a toujours pas de solutions trouvées ? Toujours sur Twitter, un des CM m’avait montré les mises en places effectuées pour palier à cela mais ce n’est pas convaincant, on se demande même si c’est actif tant il y a d’alternatives mais que ça continue d’être problématique… Le plus horripilant est la suppression de train sans aucune explication, ni sur place, ni en gare, ni sur Twitter. On a vraiment l’expression d’être pris pour des abrutis…

    Mon réflexe au réveil est d’ailleurs d’aller voir l’application des TER/Transiliens pour être sûr que mon train est à l’heure, on est réduit là. Je trouve ça triste et ça me désole d’être dépendant de cela. J’ai bien conscience qu’il y a tout un tas de problématique qui ne sont pas forcément imputables à la SNCF, mais quand on voit le facteur de multiplication de cela, la non-sympathie de certains employés en gare (qui vous envoient carrément chier, clairement) et, parfois aussi, sur Twitter, cela n’incite pas à être conciliant ! Parlons de Twitter justement. Si ce réseau de communication est fortement appréciable pour les usagers car plus réactifs qu’en gare, il y a encore beaucoup de choses qui ne vont pas. Bon, de base, on ne devrait même pas à s’en servir mais tout n’est pas parfait dans ce monde ; ensuite les usagers peu au fait des technologiques ou de cette possibilité sont aussi biaisés par rapport aux autres mais peu importe. Pour ma part, je pose souvent des questions factuelles, j’ai parfois des réponses parfois pas vraiment. Sur le « fond » ce n’est pas vraiment un problème, je l’accepte et je fais avec : on me donne des informations, point. Sur la « forme » par contre… c’est scandaleux, certains de vos CM ne maîtrisent absolument pas les codes de la communication (un comble pour un CM !). Je n’ai pas de noms précis (Charly, Laura, Chloé je crois ? Je ne sais plus, je m’en moque…). Quand je vois qu’ils répondent à des choses « amusantes » d’internautes avec qui ils font des petites blagues (ça reste bon enfant et pas problématique en soi) alors que d’autres messages, plus importants n’ont pas de retours (là ça devient problématique), c’est très énervant. De même, l’usage de gif, smileys et images est à utiliser de façon très délicate : je n’ai pas apprécié voir un « coucou » en gif qui donnait une impression de foutage de gueule, envoyée par quelqu’un assis devant un ordinateur avec un « bonne fin de journée » alors que je me plaignais d’être debout, serré comme des sardines et en retard dans le train… De la même manière, le ton hyper sec et froid me laisse pantois. Ce n’est pas un métier simple, d’autant plus avec des gens rarement contents, mais il y a des limites. Je me suis clairement fait envoyer paître plusieurs fois sans pourtant être un « troll » ou insultant (j’ai des captures d’écran à l’appui) et je connais parfaitement tout ce milieu, c’est mon cœur de métier. Bref il y a de très gros efforts à faire et plein de choses à revoir sur ce point également ! Il faut toutefois s’en féliciter à l’heure où dans les trains (et même les gares) nous avons rarement une information ou communication fiable.

    Avant dernier point, peut-être l’un des plus importants mais très certainement le plus « insoluble » : les « nouveaux TER » (j’ai oublié leurs noms), ceux qui sont aux sièges roses/violets/rougeâtres, plein de couleurs vives et chaudes. Plusieurs internautes s’en plaignent également, et pour cause… Il n’y a absolument AUCUN confort dedans. Je m’explique : tout d’abord aucune tablette à abaisser pour pouvoir poser ses affaires ou son ordinateur, aucun double siège à part quatre par voiture qui sont immédiatement pris, sinon ce sont direct des sièges « par carré » (face à face) ou, pire, par groupe de six face à face également. Si l’on est côté fenêtre, il y a un rebord pour le pied qui empêche d’être assis confortablement, si l’on est au centre on est serré entre deux inconnus, si on est côté couloir on se fait bousculer par ceux qui passent, systématiquement. Nous sommes étriqués et confinés dans ces voitures sans aucune « intimité » (par rapport aux TER « bleus » qui étaient très bien et qui circulent encore de temps à autre). Je suppose que ces TER peuvent transporter plus d’usagers, mais à quel prix ? Je n’ai pas envie de voyager en étant serré de toute part, sans aucun confort, peu libre de mes mouvements, les pieds collés au siège, les jambes serrés à fond, sans pouvoir enlever mon manteau et le poser quelque part, sans pouvoir disposer d’une surface plate devant moi sur laquelle je peux poser mon ordinateur, etc. Ces trains sont une honte, on a, à nouveau, l’impression d’être pris pour des pigeons, des simples pions qu’on prend puis dispose ailleurs et basta, sans se soucier de leur confort ni les respecter (c’est pas comme si on ne payait pas pourtant).

    (MàJ : un internaute m’a confirmé que les espaces à l’intérieur de ces TER étaient modulables, j’ose espérer que ça va enfin bouger à ce niveau là du coup ! Bravo à l’instigateur de la pétition qui tourne sur ce sujet.)

    J’en viens au dernier point (oui ça fait beaucoup), celui qui m’insupporte le plus et que je n’arrive pas à comprendre (autant tous les autres problèmes sont chiants et réguliers, mais « compréhensibles » (par pour autant excusable attention)) : les trains courts en période de pointe. C’est un véritable mystère. Pas un seul matin régulier où le train est le même. Si je prends mon train à telle heure tel jour, je peux être sûr que la semaine suivante à la même heure et la même journée, ou bien le lendemain à la même heure il ne sera pas « pareil ». Un TER « bleu » et long se transforme en un Ter « nouveau » et court. Pourtant ce sont les mêmes trajets (départs depuis Le Mans / Chartres / Nogent-le-Rotrou…) et c’est tout bonnement incroyable qu’il n’y ait pas la même chose régulièrement. (Je passe sur les trains supprimés lors des vacances scolaires, alors qu’il y a autant de personnes à attendre et qu’une solution pour les vendredis soirs, systématiquement blindés, n’est toujours pas trouvée.) Bref, je ne comprends pas comment, entre 7 et 9h, lorsqu’il y a le plus d’affluence il y a des trains courts. Je voyage debout, serré, sans aucun confort, je paie pour cela, pour un transport dans ces conditions… Sur Twitter on me répond que c’était une erreur d’affichage (très souvent il y a un train long d’annoncé et en fait c’est un court). Cela me met hors de moi, je ne supporte plus de payer pour un service qui me fait voyager debout, serré et confiné… J’en suis donc à évaluer mes voyages : du pire au moins pire, cf. tout ce que je disais plus haut.

    Bon, j’ai oublié des trucs, j’en avais noté tellement dans ma mémoire mais tant pis, on a quand même fait le tour. Je doute que cela serve à quelque chose de toute façon mais au moins je n’aurais pas le regret de ne pas avoir essayé. J’ai bien conscience que certains choses ne sont pas « modifiable », ça me désespère de devoir l’accepter (les nouveaux TER inconfortables notamment), mais si la direction en a au moins un peu conscience, c’est un bon début.

    Merci de m’avoir lu,
    Bien à vous

    PS : Ce soir à nouveau, ma compagne devait prendre le TER à Versailles à 23h21 direction Chartres, elle ne l’a pas eu car il n’était pas affiché en gare, personne n’a pu la renseigner et tout a été annoncé au dernier moment ! Le temps de courir sur le quai, elle a vu le train partir devant elle. Résultat : elle est actuellement dans un taxi qui va coûter une fortune car la gare est déserte, personne pour la renseigner et la seule autre issue possible était d’attendre un bus qui ferait rentrer à 2h du matin… C’est scandaleux (une fois de plus) et ça berce notre quotidien…

    • Marco

      Voilà un joli pavé qui dit bien des choses !
      Oui c’est scandaleux ces RER roses. JYR a lancé une pétition :
      https://www.change.org/p/conseil-r%C3%A9gional-centre-val-de-loire-johanne-busier-regioncentre-fr-ligne-paris-chartres-le-mans-halte-au-scandaleux-inconfort-des-nouvelles-rames-regio-2n
      Et ne rêvons pas pour le réaménagement à l’intérieur, il faudrait tout refaire à zéro, ce n’est pas dans l’esprit SNCF.
      Je reviens d’une mission au Japon et même si les Japonais sont plus petits, (ils font en moyenne 12 cm de moins que nous), leurs trains sont bien plus spacieux et confortables (qu’ils soient vieux ou récents).

    • SanJi

      @ Marco : Oui, cela ne m’étonne pas (pour le Japon)…

      J’ai pris connaissance de la pétition lors de la première publication de mon commentaire — et je l’ai évidemment signé même si je crois guère en son utilité 🙁

      Je n’ai pas eu de réponse de M. Gaucher la première fois ni cette seconde, c’est un peu désespérant… Je sens que je vais être obligé de le publier une troisième fois !

    • SanJi

      @ Marco et M. Gaucher : toutes mes excuses, je viens seulement de découvrir le dernier commentaire et votre promesse de réponse ce lundi 20 mars. Merci d’avance ! 🙂

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour SanJi, je vous réponds par l’intermédiaire d’un nouvel article …

  7. TheDuke1

    Merci pour les stats, Mr Gaucher. C’est vrai que je garde un souvenir amer de cette année 2016, en particulier pour la fin du mois de Mai / début mois de Juin et également pour le mois de Novembre. Finalement, après tant d’années à emprunter cette ligne, je sens qu’il y a un problème récurrent et qui fini par grignoter d’année en année la qualité de service. Les causes sont je pense, nombreuses.
    Par chance, je ne prends plus cette ligne au quotidien mais j’ai encore une pensée chaleureuse et amicale pour mes (anciens) compagnons d’infortune!

  8. Delahaut

    …au final 2016 aurait pu être pire :)….toutefois depuis quelques temps les trains sont plus réguliers, en espérant que cela puisse durer…

  9. Fred

    « C’est parfait en ce moment sur votre réseau TER, tous les voyants sont au vert »! « Tout vos trains roulent normalement, vous pouvez rentrer tranquillement », « Tout se passe très bien sur votre ligne TER, tous les trains sont au vert »… Voilà l’info du twitter de la SNCF! Et en plus la région, paye, très cher, pour ça!
    Sinon, je remarque la nouvelle distinction que la SNCF fait entre:
    -Train supprimé (et dûment enregistré pour les statistiques).
    -Train annulé (ça ne compte pas parce que l’on a été prévenu »!…)
    Des chiffres lamentables compte tenu de l’allongement des temps de parcours (encore +1 à +2mn soit un bon gros quart d’heure depuis 10 ans sur Paris-Chartres sur certains trains.
    Sinon, M Gaucher, pour continuer dans l’effort de transparence, POURRIEZ-VOUS NOUS DONNER LES CHIFFRES DU MOIS DE JANVIER DERNIER? J’ai cru voir une affiche en gare de Chartres, très vite enlevée, avec des résultats catastrophiques.
    Merci

    • Yann

      Je l’ai vu aussi Fred et il me semble qu’on est à moins de 90% sur janvier en pointe et journée (87% pour la pointe de mémoire)

    • Yann

      Je rectifie : 84,7 pour la ponctualité en pointe en janvier. Pas bon du tout et effectivement c’était compliqué

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour Fred,
      Janvier n’a pas été un bon mois :
      – 89.5% au global
      – 84.6% en pointes

  10. Gilles hautbois

    Bonjour M.Gaucher

    Pour info…
    Le 5h30 Nogent est parti avec 10 mn de retard…. Retard « inopiné » du conducteur pour préparer son train. (arrivè à 5h10 ! )
    Bien entendu… Aucune annonce ni en gare ni dans le train…
    Bon… Il va certainement rattraper, mais quand même : encore une fois le ressenti voyageur est qu’on ne fait pas grand cas de lui.
    Bien à vous.

  11. Abonné_SNCF

    Vous avez oublié les 59 secondes sur la phrase « La ponctualité en fin de parcours à 5 minutes en pointes ». En réalité, vous avez 6 minutes avant d’être « en retard ».

    De plus, vous avez un parc de trains qui roulent plus vite (plus de VO2N depuis été 2016). Je ne vois pas d’amélioration. Il y a toujours ces qqs petites minutes qui nous coûtent une correspondance à VC.

  12. Naufragé du soir

    Quelqu’un a des nouvelles de Jeanheud?

    • Usager28000

      Il s’est fait licencier par sa banque mondiale, car trop souvent sur ce blog. Il nest paye plus ses factures et n’a plus d’accès internet.😊

  13. Pascal Gaucher Pascal Gaucher

    Bonjour à tous et bonjour SanJi,
    Le temps me manque pour vous répondre cet après midi.
    J’en fais ma priorité pour lundi matin !
    Bon week-end à tous.

  14. duong

    A titre personnel, je n’avais pas à me plaindre (bien qu’en juin, comme je prends le train à Epernon ça ait été particulièrement dur mais bon ça n’était pas la faute de la SNCF)… jusqu’aux mois de novembre, décembre, janvier où ça a été catastrophique. Car vous parlez de novembre et pas de décembre, mais d’après votre graphique décembre a été mauvais aussi (particulièrement en termes de trains supprimés). Et d’après quelqu’un plus haut, janvier aussi a été mauvais. On avait là largement dépassé la période automnale, c’était l’hiver. En revanche, ça va beaucoup mieux depuis un mois. Bref, ma question fondamentale est la suivante : QUEL BILAN POUR LES REGIO2N EN TERMES DE MAINTENANCE ? Dans quelle mesure expliquent-ils les mauvais résultats de nov-déc-janvier en plus des conditions climatiques qui jouent aussi certainement un rôle ? Personnellement, cette question me préoccupe beaucoup plus que le relatif « inconfort » de ces trains. Merci de votre réponse sincère.

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Cher duong,
      Le premier bilan après une année d’utilisation complète des Régio2N est que des adaptations ont été nécessaires et réalisées ou en passe de l’être par le constructeur.
      Ceci explique l’amélioration notable de la disponibilité de ces rames depuis maintenant deux mois.
      D’autres adaptations seront à faire et sont étudiées, y compris dans nos process de maintenance et de conduite, notamment en périodes hivernale et automnale.
      Nous allons capitaliser sur les retours d’expériences faits suite aux difficultés rencontrées durant cette fin d’année 2016 et le mois de janvier 2017.

  15. Jojo 28

    Pour ma part bilan 2016 très négatif
    Dont 1 jour ou je n ai même pas pu rentrer chez moi le soir
    2 énormes points noir en juin et novembre
    Le bilan ne correspond pas a la réalité que nous vivons Je doute de la prise en compte réel des retards vu que l arrivée est toujours annoncé 5 minutes avant l arrivée effective
    On peut faire dire ce qu on veut au chiffres il suffit de bien savoir les manipuler référence l entrée de la Grèce dans l euro
    En tout cas ce soir de grand week end c est le bordel 20 minutes de retards pour mon train
    Joyeuses pâques monsieur Gaucher
    Certaines lignes organisees autrement font beaucoup mieux et je ne parle pas de la concurrences d autres compagnies européennes italiennes par exemple ayant une meilleur qualité de service et de confort et moins chère que la sncf

    • jeanheud

      aahhh Jojo 28 votre sens de la réflexion me manquait fortement …
      bilan 2016 au mois de Juin, ce sont les inondations qui ont eu pour conséquences la suppression des trains en quoi venir encore le remettre sur le tapis cela n’a aucune avancée …
      ce soir estimez vous heureux j’ai eu pour ma part 50 min de retard…
      la faute a un mec voulant monter sur un poteau caténaire …

      et vous qui aimez la critique et qu’apparemment vous connaissez le secteur privé racontez moi quelle ligne fait beaucoup mieux ?
      et les compagnies privées italiennes pour en connaitre une fait faillite …

  16. Jojo 28

    Je l avais oublie lui le oui oui de la SNCF toujours content

  17. Jojo 28

    Je l’avais oublie lui le oui oui de la SNCF toujours content

Répondre à TheDuke1 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles