Grève nationale : retrouvez ici toutes les infos circulations

Info Trafic des 6 et 7 juillet 2018

Info voyageurs TER Centre Val de Loire

icon-email

Retrouvez dans ce seul billet toutes les informations mises à jour au fur et à mesure.

Pour les journées des 6 et 7 juillet 2018

Voici les trains prévus circuler sur vos lignes :

Journée du vendredi 6 juillet 2018

Journée du samedi 7 juillet 2018

 

Pour vous informer, vous pouvez aussi consulter :

le site TER Centre Val de Loire, pour consulter ou télécharger vos fiches horaires
l’application SNCF > rubrique « Rechercher un horaire » (chaque jour à partir de 17h, vous aurez les trains du lendemain)

 

189 commentaires pour “Grève nationale : retrouvez ici toutes les infos circulations”

  1. Nigelle

    Ça va vous n’êtes pas fatigués de la grève? Nous on l’est….
    Pour ma part c’est l’épuisement.
    Des usagers ? Des gens usagés oui. Merci d’avoir fait empirer notre quotidien.

    • Panier

      Pas d’info pour vendredi pour Nogent. Toujours pas de reponse pour le bug carte weekend ça dure depuis des semaines.

  2. Fabrice R

    hier après midi, festival de trains courts, de retards et de trains en panne…
    Ce matin train court également…

    Recevez mes courtes salutations

  3. volfy

    Bonjour,

    Il parait qu’il va avoir des transports spécifiques pour les étudiants passant des examen. Habitant Courville sur Eure y aura t-il quelque chose de mis en place pour les étudiants se rendant à Chartres pour leur examen les jours de grève.
    Bien cordialement

  4. Tvdm Avec Sncf

    LA CLIM DANS LE 6.56 DÉPART MAINTENON DANS LES NOUVEAUX TRAIN CE N EST PLUS POSSIBLE POUR LA CENTIÈME FOIS PRÈS DE LA VITRE QUI NOUS TOMBE SUR LA TÊTE MERCI POUR LES YEUX QUI BRÛLE LA CRÈVE ETC Y EN A MARRE IL FAIT 15 DEHORS FAUT LE DIRE EN QUEL LANGUE…..

  5. Jojo28

    1 heure de retard pour le 6h55 de chartres ce matin direction pmp du coup tout le monde s entasse dans 7h05 qui fait tout les Gare merci à la sncf marre de la grève qui dure depuis des mois ! Et la pauvre indemnisation de 50 pourcent mais étale sur 2 mois seule réponse à ce bordel!!!!

    • dd 28

      Bonjour,

      Concernant l’indemnisation elle n’est que de 30% pour les Optiforfait, il faut faire une réclamation à TER centre pour avoir le complément !!!

      cordialement

  6. Jojo28

    Apparemment c 30 pourcent en juin et 20 pourcent en juillet super!! Et les autres moi de grèves on attend toujours!

  7. Gilles hautbois

    En ce qui me concerne…les 20% de juillet vont passer à l’as puisque j’ai suspendu mon abonnement opti forfait juillet et août !
    Scandaleux….mais quoi attendre d’autre de la sncf….

  8. Tvdm Avec Sncf

    Alors l émission capital dimanche soir??!!😊faut pas trop rêver pour que du coup il y est des changements mais au moins cela montre le souk sur notre ligne!!

    • La fouine

      Apparemment personne n’a regardé capital dimanche soir, qui consacrait pourtant un long et intéressant reportage sur la mauvaise exploitation de la ligne Paris-Chartres ! Reportage aussi sur les bienfaits des trains privés en Italie et en Allemagne, lesquels me font rêver !

    • Tvdm Avec Sncf

      Et bien m6 replay ce soir!!

    • Tvdm Avec Sncf

      Et bien à revoir sur m6 ce soir!!

    • Delahaut

      Il ne faut pas trop rêver non plus….eu égard à l’état du réseau nous n’aurons pas des supers trains…..du jour au lendemain….rouler à une moyenne de 140 km/h est devenu impossible….aujourd’hui il pleut et instantanement le reseau est encore plus dégradé ( ou on veut nous le faire croire….😁).

  9. fguillon

    En attendant pas de nouvelles du plan transport pour demain…

    • fguillon

      Quand a twitter 3 fois sur 4 J’ai le message suivant : « Désolé, Twitter prend trop de temps à se charger ».
      Le site ter ne propose des infos qu’à partir de 17:00 pour le lendemain.
      L’appli sncf affiche un trafic normal, ce dont je doute.
      Mr Gaucher nous sommes orphelins !!

  10. Tvdm Avec Sncf

    Coool! Ce soir 4 voitures au départ de Montparnasse pour le 17.24, merci et merci!!!!

  11. dady

    INADMISSIBLE INADMISSIBLE INADMISSIBLE. Grève et train court ! Mais pour qui nous prend t’on?

  12. fedup

    Bonjour
    Je rappelle juste que pour protester contre ces conditions inadmissibles de transport l association des usagers de la ligne paris le mans chartres a lancé une campagne de grève des billets avec des billets téléchargeables sur leur page. Jeblbai présenté à. Un contrôleur sans aucun problème
    D autre part je recommande l émission Capital de dimanche sur la getion des ter par la sncf.édifiant…
    Dernière nouvelle, nous sommes debarqués à Versailles, les trains sont terminus à la verrière, bien sur nous ne somme informés qu à Versailles…

    • Nigelle

      Bonsoir, cela ne marche malheureusement pas quand on a un Navigo dont on a besoin pour continuer en métro.

  13. fedup

    Non erreur debarqués à la verrière
    Encore mieux

    • Tvdm Avec Sncf

      Merci pour cette information! Le 6.56 départ maintenon a eu plus de chance mais 25 mins de retard arrivé à pmp et résultats 30 mins de retard au boulot!!car colis suspects ds le métro, bonne journée de m….. qui commence!!super bien!!! Allez bin courage!

    • Beubeu28

      Capital du groupe M6? Qui appartient à LVMH de M. Arnault? qui a beaucoup aidé à l’élection de Macron ? Un reportage à charge contre la SNCF, bizarrement, ils n’ont pas parlé du Royaume-Uni ou de la Suède, qui souhaitent la renationalisation des chemins de fer… Et puis interviewer des gens quand tout va bien, c’est plutôt facile…

    • Tvdm Avec Sncf

      Fedup, je suis allée sur la page pour le télécharger je n ai pas trouvé😜. Super émission capital!! C est pas mal de voir aussi qu’ ailleurs ça marche un peu mieux!! Et surtout la retraite pour tout le monde au même âge!!bonne journée!

    • Beubeu28

      Pour infos, le départ à la retraite n’est plus à 50 ou 55 ans, mais de plus en plus tard, d’ailleurs la retraite à taux plein n’est touché qu’à 62 ans, comme tout le monde, en sachant que le départ moyen à la retraite dans le privé est à 58 ans en France… Beaucoup de font licencié avant et partent avec une belle prime qui leurs permet de tenir jusqu’à la retraite tout en touchant le chômage… 6 derniers mois pour les cheminots et 25 meilleures années pour le privé, le licenciement étant pas possible, sauf pour faute grave, pour les cheminots, la base des 6 derniers mois est plus avantageuse, même si les primes et les indemnités qui comptent pour certains métiers comme 50% du salaire ne compte pas dans le calcul, contrairement au privé… Si un salarié du privé se fait licencié économiquement à 50 ans, quand il retrouve du boulot, son salaire ne sera pas le même, donc si pour lui c’est les 6 derniers mois, il risque de perdre gros…
      Pour infos, le salaire d’embauche à la SNCF est en dessous du SMIC, et il est compensé par des primes et indemnités…

    • Obouduroulo

      Faut dire aussi qu’il y a une pratique courante dans le public qui consiste a faire monter d’échelon les gens proche de la retraite…

    • Gérard Menmacorrespondance

      Effectivement, le reportage était un peu partisan, il me semble.
      Ceci dit il y a eu ce moment magique où les deux syndicalistes de Sud découvrent le travail de leurs homologues allemands travaillant dans le privé :
      – retraite à 67 ans,
      – journées de 11h avec une demi-heure de pause (un peu hard quand même!)
      – meilleurs salaires que dans le public,
      – techniciens de maintenance polyvalents, capables de conduire les trains,
      – agent de conduite qui nettoie le train…

    • fedup

      @beubeu 28, la gestion des problèmes de ce matin, on en parle ? L absence de communication, avant la verrière où on nous a débarqués comme du bétail…les infos contradictoires , plus de train dans les 2 sens et finalement un train qui repart vers Rambouillet ….
      Ce qui était intéressant c était le temps effectif des conducteurs de trains, les conducteurs qui ne sont pas formés pour tous les types de trains et le vécu des usagers , le cauchemar qu on vit aussi ici sur la ligne quotidiennement…pour info j étais fonctionnaire aussi, enseignante, et si on a vu l âge de la retraite s éloigner c est parce que nous avons refusé de prendre les familles en otage ….j ai fait le choix de travailler dans le privé alors votre discours corporatiste et caricatural il est déplacé aujourd’hui hui vu les conditions..

    • fedup

      @tvdm avec sncf

      Le billet est bien à disposition sur le site, c est un lien qui renvoie sur leur compte twitter https://mobile.twitter.com/adulpcm/status/999867238713888774/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.adulpcm.com%2F

    • La fouine

      Ce matin, trafic interrompu sur une des lignes RER de la RATP sauf qu’à la différence de la SNCF qui vous renvoie au covoiturage en pareil cas, ici des bus ont été mis en place pour assurer la continuité du service !

    • fguillon

      Petite precision sur l’accident RER : il s’agit quasiment de l’avant dernière station : courcelles. Le trafic passager devrait donc être sans commune mesure avec celle de notre ligne aux heures de pointe. Par ailleurs il faut 20 minutes à pieds grand max pour couvrir la distance restante… un moindre mal en somme, même si ça reste une belle épine pour les usagers.

    • Tvdm Avec Sncf

      Déduplication merci!

    • Beubeu28

      Fedup, bien vous fasse d’avoir choisi de quitter le public, vous avez sûrement dû y trouver vite compte… Pour infos, la météo n’est en cas dû aux méchants syndicalistes… Et si il y avait eu plus de train, ça n’aurait pas changé grand chose… Mon discours corporatiste défends une société dans laquel je travaille, et que je défends, je défends aussi mon beurre, en sachant que je ne veux rien de plus qu’aujourd’hui, mais je veux juste garder ce que j’ai, la SNCF à besoin d’être réformé ça c’est certain, mais il faut que ce soit bénéfique pour tous, ce qui n’est pas gagné, commençons déjà par mettre plus de gens qui travaillent que de gens qui pensent, 50% des salariés de cette entreprise sont des maîtrises ou des cadres, voir de haut cadres, vous imaginez une société privée dans ce même modèle… Chez Peugeot, autant de gens qui réfléchissent que de gens qui montent des voitures ?? Il y a des choses à changer, et les syndicats ont présenté des rapports beaucoup plus étoffé que celui de Mon Spinetta, comme de renationaliser les autoroutes, dont les bénéfices permettaient de reverser chaque année à la SNCF plus de 800 millions d’euros pour l’entretien des voies et développer le rail au profit des bus et des camions… Aujourd’hui, les autoroutes sont de plus en plus cher et ce sont des actionnaires qui se partage le gâteau que l’état à cuisiné…

  14. Laurence28700

    Bonjour,

    Des conditions de circulation lamentables!!! Des greves, des pannes electriques et des trains courts!!! La Sncf fait tout pour exasperer les voyageurs. Presque 1 h 1/2 debout pour faire Rambouillet Paris et pas de transilien. Je vous invite à manifester votre mecontentent!!! Marre des greves de la Sncf et des problemes qui vont avec!@

  15. Pierre Albert

    Solution proposée : prenez le bus. De mieux en mieux

  16. VEROVERO

    Demandez le programme du jour !!!! Demandez Demandez :

    Grève + train court + problème électrique et/ou inondation

    Que voulez-vous de mieux ? On a la totale !

    • Tess

      Et non, il y a tjs mieux. Il y a carrément plus de trains ! Et NKR, les conditions climatiques n’expliquent pas les trains courts en heure de pointe quand il n’y a qu’un train sur 2. Si ce n’est pas pour pourrir la vie des usagers, je ne sais pas ce que c’est. Si notre train avait déraillé ce matin, comme le RER B il y aurait eu des morts on était tellement tassé !

    • Tess

      Et non, il y a tjs mieux. Il y a carrément plus de trains ! Et NKR, les conditions climatiques n’expliquent pas les trains courts en heure de pointe quand il n’y a qu’un train sur 2. Si ce n’est pas pour pourrir la vie des usagers, je ne sais pas ce que c’est. Si notre train avait déraillé ce matin, comme le RER B il y aurait eu des blessés on était tellement tassé !

  17. Rahan63

    Encore une fois CATASTROPHIQUE ce matin, je n’ose imaginer ce soir. Ce système, qu’un certains nombres de syndicats, veulent sauvegarder (on peut se demander pourquoi……), est en en faillite totale. Il est grand temps qu’un coup de balai soit donné. Si un animal est malade soit on le soigne et cela marche, soit on l’achève si le remède ne donne rien. Je pense que l’on peut appliquer cela à cette société.

  18. Pr LORIÉBAT

    Reprise de la circulation estimée à 15h00 !

  19. NKR

    Pour ce matin, on peut toujours rouspéter sur la SNCF. Je ferai juste remarquer que les plusieurs stations météo du sud de l’Ile de France ont battu leur record d’intensité de pluie (le précédent datait du 30 mai 2016…), que ce matin, l’A13 est coupée, ainsi que la N154, la N6…, que c’est très compliqué de se déplacer dans Chartres, et que le RER B (RATP!) s’est carrément effondré! C’est moins la SNCF qui est en faillite que le climat…

  20. fguillon

    Par curiosité comment les naufragés à la verrière ont ils été dépannés? Et ceux arrivés à Rambouillet par le dernier train de pointe?

    • Pr LORIÉBAT

      En gare de La Verrière, comprenant qu’on n’irait pas plus loin, nous sommes nombreux à avoir attendu le bus 12 express pour rentrer sur Rambouillet, prévu à 9h21. J’ai essayé de joindre la compagnie Sqybus pour l’avertir de renforcer la ligne, mais n’ai jamais eu de correspondant.
      Vers 9h30, toujours pas de bus 12. Mais un TER a été annoncé (un gilet rouge est venu nous chercher à l’arrêt de bus) pour 9h30, finalement parti à 9h45.
      Depuis, c’est congé ou télétravail.

      Cordialement

    • fguillon

      Merci pour ce retour d’expérience intéressant.
      Bon point donc pour les gilets rouges par temps de grève et mauvais point pour l’étanchéité des armoires électriques … indépendante de tout opérateur privé je suppose.

  21. Tvdm Avec Sncf

    Alors j ai appelé ter centre, transilien, inondation entre Versailles et la verrière!!!!ils ne savent pas qd le trafic va reprendre et transilien ne météo pas de car de substitution en place super

  22. Tvdm Avec Sncf

    Et pour demain??? Avec l inondation?plus la grève! C est quoi le programme??parce que faut aller au boulot!

  23. Tess

    Le gilet rouge de Pr Loriebat était une exception. J’ai parlé à des gilets rouges toute la journée, et ils n’avaient aucune info. Ils nous ont fait attendre un bus de substitution à Versailles Chantiers pendant 1h30 pour nous dire au final que ce service n’existait pas. Et personne n’était au courant de l’omnibus de 16h16 partant de VC pour Rambouillet. 0 annonces. O info. 0 communication.

    • Pr LORIÉBAT

      Un gros problème était aussi l’application SNCF qui donnait des horaires fantaisistes et pas à jour.

  24. Tess

    Encore une fois les communications de la Sncf à l’intention des voyageurs en périodes de crise sont catastrophiques. On nous donne tellement d’informations erronées qu’au final on ne croit plus rien. Il faudra des années pour regagner la confiance et le soutien des voyageurs ! @jenesoutienspasvotregreve

    • Beubeu28

      Cette communication farfelue est dû à l’éclatement des services de la SNCF, celui qui gère les aiguillages et celui qui gère le trafic font partie de 2 SNCF différentes, malgré ce que l’on a voulut nous faire croire, ils sont dans la même pièce d’un même bâtiment, mais doivent passer par leurs hiérarchies pour échanger les problèmes liés au trafic, et ça prends plus de temps qu’auparavant…

  25. Beubeu28

    M6 CAPITAL : À la retraite, «les cheminots touchent 75% de leur six derniers mois de salaire, en moyenne 2063 euros brut par mois (…) contre 50% des 25 meilleures années de salaire pour les salariés du régime général, en moyenne 1334 euros brut par mois.»

    Cette affirmation est une approximation. La pension des cheminots au statut est effectivement calculée sur la base des six derniers mois de salaire et à partir d’un taux de liquidation théorique de 75%. Ce taux ne s’appliquant que dans le cas d’une carrière complète (dont la durée dépend de la génération, comme au régime général). En pratique selon les données de la CPRPSNCF (caisse de retraites des cheminots), le taux de remplacement moyen net (montant net de la première pension versus le montant du dernier salaire net) est de 67,7% en 2017. En outre, il faut noter que l’assiette de calcul de la pension est moins large dans le régime spécial de la SNCF que dans le secteur privé : les éléments variables de soldes, qui peuvent représenter de 10 à 30% de la rémunération de certains métiers, n’étant pas pris en considération.

    Par ailleurs, le secteur privé met en œuvre un dispositif de retraite complémentaire (AGIRC-ARRCO ou IRCANTEC par exemple) qui n’est pas intégré dans la comparaison et qui n’existe pas dans le cas du régime spécial SNCF.

    Ainsi, si on veut comparer de façon objective la situation des retraités, il convient de s’intéresser au montant moyen de pension pour une carrière complète. En effet, une étude de la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) portant sur l’année 2015 montre que la pension moyenne d’un cheminot s’élève à 1983 euros bruts mensuels alors que celle d’un retraité du régime général, pour une carrière complète est de 1820 euros bruts mensuels.
    Naturellement, si l’on se réfère, à la pension moyenne du régime général, elle s’élève à 1422 euros bruts mensuels. L’écart constaté avec la SNCF est alors plus fort : il est le reflet du nombre important de carrière incomplète dans le régime général, et du nombre de salariés très qualifiés dans les entreprises ferroviaires.

    M6 CAPITAL : le reportage laisse à penser que les cheminots partent tous à la retraite entre 50 et 55 ans.

    Sans être fausse, cette affirmation mérite d’être complétée pour comprendre la réalité qu’elle recouvre. Au cours des dernières années, plusieurs réformes des régimes de retraite ont été conduites en France à des fins d’équité et de convergence. Ainsi, la durée de cotisation pour une retraite à «taux plein» passe progressivement de 155 à 172 trimestres à la SNCF, comme dans le secteur privé.

    Aujourd’hui, seuls les salariés nés avant le 1er janvier 1962, ou avant le 1er janvier 1967 pour les agents de conduite, bénéficient de l’âge d’ouverture du droit à retraite fixé à 55 ans, ou à 50 ans pour les agents de conduite.

    On constate, en 2016, pour le personnel sédentaire, que l’âge moyen de départ à la retraite était de 57 ans et 6 mois. Pour le personnel roulant, l’âge moyen de départ à la retraite était alors de 53 ans et 5 mois.

    M6 CAPITAL : le reportage affirme qu’en Allemagne, un conducteur effectue 11h par jour de conduite maximum avec 30 minutes de pause, contre 8h de conduite et une heure de pause en France.

    L’amplitude maximale de la journée de service d’un conducteur SNCF peut également aller jusqu’à 11h selon l’accord d’entreprise sur l’organisation du temps de travail renégociée en 2016.

    M6 CAPITAL : en matière de sécurité, la France se classerait en 7e position parmi les pays d’Europe derrière le Luxembourg (1er) et la Grande-Bretagne (2ème), selon le Boston consulting group.

    C’est faux. Dans son étude de 2017, le même Boston Consulting Group, qui prend en compte l’intégralité des items liés à la qualité de service ferroviaire (dont la sécurité), classe la SNCF en 4ème position ex aequo (avec l’Allemagne, l’Autriche et la Suède), derrière la Suisse, le Danemark et la Finlande.

    La SNCF se situe donc parmi les compagnies les plus performantes, avec les pays d’Europe du nord réputés depuis longtemps pour la qualité de leur système de transport.

    M6 CAPITAL : la France se positionnerait à la 36ème place parmi les pays d’Europe en matière de prix.

    Pour GoEuro, un classement «hors de contexte». Selon l’étude de GoEuro, le comparateur de voyage en ligne pour les trains, les bus et les avions, citée en source par M6, la France se situe dans la moyenne des grands pays européens tels que l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie, avec, pour 100 km parcourus, un prix moyen de 12,37 euros (17,59 euros en moyenne pour la France).

    Tel que cité par Capital, le placement à la 36ème place évoqué est totalement «hors contexte», indique le service de communication de GoEuro, que nous avons contacté, puisque l’étude s’appuie sur les voyages effectués par ses clients notamment en Ukraine, Biélorussie et Turquie, qui sont dans le top 3 des pays les moins chers en train, avec un prix moyen pour 100 km parcourus s’élevant respectivement à 1,56 euros, 1,59 euros et 2,54 euros.

    M6 CAPITAL : 5,6% de retard en Allemagne contre 10,6% de retard en France.

    C’est vrai, mais… Si effectivement, la régularité des trains régionaux allemands est bonne, les résultats des trains longue distance le sont moins. La régularité des trains grandes lignes DB a par exemple été de 78,5% en 2017, contre 87% pour TGV en France.

    • NKR

      Merci, Beubeu28, de nous confirmer que si le reportage de Capital était orienté, il n’en était pas faux pour autant. Et ne justifiait donc pas que quelques gros bras de Sud-Rail vienne avec l’intention de tout casser dans le studio, montrant ainsi leur sens aigu de la dialectique…
      Et merci de nous rappeler que le choix en France a été fait de favoriser le TGV, avec sans doute l’un des meilleurs réseaux au monde pour la grande vitesse, au détriment des transports du quotidien. Ce choix, nous en subissons les conséquences tous les jours!

    • fguillon

      Merci pour ce fact checking précis et sourcé. En effet les raccourcis étaient légions et les chiffres probablement pris sans recul. Une stratégie de dénigrement fondée sur des idées reçues de cheminots retraités jeunes et riches a millions. …

      Néanmoins dans ce reportage nous avons pu voir énumérés les problèmes de la ligne, à mon sens criants depuis l’automne: nouveaux trains peu confortables, pas si fiables, impossibles a réparer dans les temps donc pas assez nombreux…
      La question de polyvalence des agents semble toutefois un moyen efficace de dégripper nombre de situations observées quotidiennement.

    • End Of Line

      Vous pouvez tenter autant que vous voulez de vous justifier, le constat du reportage de M6 est affligeant au possible pour la SNCF. C’est même une véritable honte.

      Mention spéciale aux deux syndicalistes qui découvrent éberlués le monde du travail, il y a d’ailleurs fort à parier que le binoclard de droite n’a jamais quitté son fauteuil de bureau de toute sa soi-disant carrière. Un pseudo expert qui ose parler de conducteurs et de mécanos, mais qui ne connaît en fait que sa propre bêtise.

      Bref, la SNCF mérite de disparaître, et de mon côté, je me ferai une joie d’accélérer le processus en me précipitant sur la concurrence dès que j’en aurai la plus petite occasion.

    • Pr LORIÉBAT

      Je serai curieux de voir End Of Line se précipiter sur la concurrence.

      J’imagine la scène : nous sommes un mardi matin d’hiver en gare de Chartres.

      End Of Line admire sa gare composée de pas moins de dix quais.
      Sur la première voie, un TER de la SNCF pour Paris-Montparnasse : inutile de dire qu’il ne l’empruntera pas car il a une dent contre cette vieille compagnie et ses primes de charbons que touchent les grands-parents et même la petite cousine par alliance de chaque cheminot actuel grâce à un accord conclu sous le règne de Louis XI.

      Sur la deuxième voie, la compagnie espagnole RENFE propose une belle rame toute rouge et une arrivée à Paris en 50 minutes. Il y aura de la sangria en première classe. « Pas mal », se dit End Of Line.

      Sur la troisième voie, la compagnie allemande Deutsche Bahn a affrété un train également pour Paris. Les poignées des portes sont en or massif car l’Allemagne réussit tout ce qu’elle entreprend. Le train mettra 1 heure car il est plus lourd et aussi un peu moins confortable – la rudesse teutonne.

      Sur la quatrième voie, une compagnie britannique offre de rejoindre Paris en 55 minutes dans des salons où un professeur particulier dispense des cours dans la langue de Shakespeare.

      Devant toute cette offre de services, End Of Line ne sait que choisir et bénit Saint-Macron qui lui a offert la concurrence où la main invisible du marché a fait son œuvre.

      Eh ! Oh ! Faut se réveiller ! Ça ne se passera pas comme ça !

    • End Of Line

      Loriébat, vous incarnez à merveille l’universitaire qui vit dans un monde de mots, et qui n’a jamais pris contact avec la réalité. Vous avez tout ce qu’il faut pour être syndicaliste aussi.

      Le souci, voyez vous, c’est que le Monde n’est pas un livre. C’est une place réelle, avec de vrais gens, qui acceptent chaque jour de participer du mieux possible à la marche des choses.

      Et quand ces gens sont confrontés à l’hypocrisie, aux mensonges, à la manipulation, à la médiocrité, à l’incompétence (je parle de la SNCF là hein), et bien, ils ne ferment pas les yeux, ils ne trouvent pas refuge dans des fantasmes délirants, ils dénoncent ce qui ne fonctionne plus, et agissent en conséquence.

      Le problème de tous les grévistes, fainéants de syndicalistes et autres parasites sociaux appelés cheminots, c’est l’absence de prise de responsabilités. Pour eux, c’est toujours la faute d’un autre.

      Il parait que maintenant, dans les cours d’écoles, cheminot est une insulte.

      La vérité sort toujours de la bouche des enfants.

    • fguillon

      ah ah ah oui on semble bien être dans une cour d’école. Quand aux insultes, il est assez rare que les enfants sachent en user de manière appropriée.

  26. Tvdm Avec Sncf

    On s en fou des grandes linges des TGV ect nous on empreinte les TER et on aimerait plus de considération plus de confort moins de retards de suppressions ET DE GRÈVE on veut aller bosser sans stress sans nervosité et arriver à l heure au taf point final

  27. Tvdm Avec Sncf

    On s en fou des grandes linges des TGV etc nous on empreinte les TER et on aimerait plus de considération plus de confort moins de retards de suppressions et de grève on veut aller bosser sans stress sans nervosité et arriver à l heure au taf point final

    • Beubeu28

      Hélas les députés, les sénateurs, les ministres et donc les gouvernements successifs ont tout fait pour que des lignes TGV passent par leurs villes, leurs départements et leurs régions… Cette politique du tout TGV n’est pas dû au choix des syndicalistes et des cheminots de bases, ceux qui défendent aujourd’hui le train de tout les jours, ce qui n’ont pas le choix… Mais la SNCF avait déjà changé, devenir une société d’actionnariat et non plus un service public… Quand on sait que Vinci, investisseur de la ligne Paris-Bordeaux à décider du nombre de TGV qui doit rouler chaque jour pour rentrer dans leurs frais en faisant payer un péage à la SNCF à chaque passage, certains trains sont dit fantômes car il n’y a aucun voyageurs à bord…

    • fguillon

      Avez vous plus de détails a ce sujet ?

    • Beubeu28

      Bien-sûr, taper Vinci TGV ligne Paris Bordeaux, vous avez une ribambelle d’articles…
      https://www.lesechos.fr/29/06/2017/lesechos.fr/030417915483_le-paradoxe-de-la-nouvelle-ligne-tgv-paris-bordeaux.htm
      Idem que la ligne Tours-Bordeaux…

  28. dady

    ASSEZ ASSEZ ASSEZ. Ce matin encore train court alors qu’il n’y a que 1 train sur 2! Que font les trains complets qui ne circulent pas? Ils servent de salon de repos pour les grévistes ?

  29. Rahan63

    M. GAUCHER,
    A part publier votre œuvre (chacun se fera son opinion dessus) pourriez-vous expliquer la cacophonie d’hier soir à Montparnasse? Je ne parle pas de la raison du problème mais de l’organisation à partir de 16h00? Comment expliquez-vous que 2 trains (longs), très certainement des trains supprimés attendent, alors et que le train de 18h06 est annoncé avec un retard de 15 à 20mm (problème de préparation, cela est quotidien) et qu’au final, les CLIENTS de ces trains se reportent(par le bouches à oreilles, pas par la com. de la SNCF) sur un train en provenance de CHARTRES avec 15mm de retard. Bien entendu ce dernier est reparti avec du retard, mais il est parti, avec des conditions, pour les CLIENTS, indignes. Au regard d’hier soir, aucune anticipation, aucune réactivité en d’autres termes « la gestion de crise » est une notion inconnue dans cette société. Pour ne pas vous froisser car il y a un autre mot plus direct, j’utiliserai le terme « d’amateurisme ». Il faut croire qu’aucune leçon du passé est retenue.

    • End Of Line

      Mr Gaucher est parti. A la SNCF, l’incompétence et la médiocrité permettent de gagner du galon. Il faut dire que pour notre ligne, il a vraiment fait fort.

    • VEROVERO

      Effectivement il faudrait enlever la photo de M. GAUCHER et mettre celle de son (sa) remplaçant(e). Même là on voit l’absence totale de réactivité de la SNCF

  30. Tess

    Mon commentaire anti-grève à été censuré ! J’étais pourtant restée polie !

  31. Laurence28700

    Encore un trajet lamentable, encore un TER court aux heures de pointe. Il est rare que cela fasse cet effet mais là vraiment , on en a marre des salariés de la SNCF qui ne tiennent pas comptent des conditions de transport dans lesquels nous sommes. Je ne pensais pas dire cela mais vivement que la SNCF soit privatisée afin que tout le monde soit traité de la même manière. Je souhaite bon courage à tous les salariés comme moi qui ont pu se rendre à leur travail même les jours de grève et leurs souhaite bon courage jusqu’à la fin du mois.

  32. Laurence28700

    Notre train ne peut pas partir car les portes ne ferment pas. Je pense porter plainte contre les salariés de la SNCF pour non assistance à personne en danger. Maux de dos, de genoux, rien pour s asseoir et un conducteur qui fait fes blagues à peine drôles !!!

    • fguillon

      Je ne pense pas que c’était des blagues, plus une communication maladroite avec trop d’évidences. Mais un conducteur doit conduire. C’est à un agent de bord que devrait revenir la responsabilité de communiquer. Mais voilà on nous met a la place une voix enregistrée qui nous répète idiotement qu’on va partir à chaque tentative de fermeture de porte: c’est surtout agaçant.
      Personnellement j’étais debout sur une plateforme de ce même train à Versailles et je n’avais pas la place de sortir un smartphone et encore moins de taper un SOS.
      5-6 personnes ont été se caser dans les toilettes pmr pour gagner un peu d’espace.
      Avec tant de pression des personnes entassées pendant si longtemps nous avons eu de la chance que personne n’étouffe. Une panne de ventilation ou de signalisation ou un mouvement de panique et des passagers tombaient comme des mouches. Ah non pas la place de tomber. … on les aurait comptés à Rambouillet après 1h de cet enfer.

      Donc oui il y a de quoi porter plainte quand on affiche un service minimum normalement assurés en 8 voitures et qu’on en met que 4! Avec intervalle de 1h avant le suivant… c’est pas non assistance le grief mais bien la mise en danger de la vie d’autrui. Quasiment une tentative de meurtre si des moyens disponibles n’ont pas été déployés. …

      A trappes un tas de transiliens dormaient sur leurs voies de garage. Si un nombre insuffisant de rames regio ne permettait pas de faire 8 voitures il devait être possible d’emprunter des transiliens de 7 à la place. Ça s’est déjà vu pour aller a Chartres. Ce n’est pas un déshonneur.
      Il y a des comptes à rendre Mr Pepy. N’attendons pas un drame de plus.

  33. dady

    A quoi les gestionnaires de traffic sont ils formés? Mettre un train court aux heures de pointe en jour de grève avec un train par heure seulement, même un béotien ne le ferait pas. Résultat a VC: 15 min pour que les portes se ferment, avec des agents, formés, ???, qui menacent d appeler la police! M’ENFIN, M’ENFIN, M’ENFIN.

  34. fguillon

    Innommable!!
    Mettez moins de train mais des trains long!
    Avec votre astuce de découpage des rames en deux vous leurrez les voyageurs qui s’organisent en pensant pouvoir voyager decemment (et encore!). Resultats : bourrage (comme une imprimante, oui!) à Montparnasse, rebourrage à versailles.

  35. Mael Monnier

    Une gestion en dépit du bon sens ce soir. Quand on a un train court en pointe pour le TER le soir, il devrait paraître évident d’annoncer que le train ne dessert ni la gare de Versailles ni la gare de Rambouillet, laissant ainsi monter à Versailles et Rambouillet uniquement les voyageurs pour Gazeran et au-delà qui n’ont pas d’autres choix que le TER, à l’inverse des autres usagers qui ont le Transilien.

    • Pr LORIÉBAT

      Tout le monde a le choix de préférer voyager confortablement dans un Transilien de Versailles à Rambouillet (dont le réseau est soit dit en passant également en grève), d’en descendre à Rambouillet puis de monter dans un TER. Pourquoi le rajout de temps serait-il uniquement applicable aux usagers de la gare de Rambouillet ? D’autant plus que sans eux, il y aurait au quotidien aisément moitié de trains pour les Euréliens.

      Bon courage pour mettre en place votre solution où les clients ne peuvent descendre à une gare mais par contre peuvent monter. Comme quoi, Rambouillet est aussi un bassin d’emploi pour les Euréliens, vous avez tendance à l’oublier.

      Donc ça suffit les solutions qui stigmatisent toujours les autres ! Spéciale dédicace à la passagère qui a beuglé tout le trajet hier dans le 862437 : elle voulait sans doute un train pour elle toute seule de chez elle à son boulot.

      Cordialement.

    • fguillon

      Le refusx de service alors qu’il était annoncé la veille n’est pas une solution. Il ne fallait pas l’annoncer la veille coûte que coûte si le compte d’agents et trains disponibles n’y était pas. C’est tout.

    • Mael Monnier

      Cher Pr LORIEBAT,

      Je vois pas en quoi il s’agit de stigmatiser, par contre vous, vous permettez de parler d’Euréliens quand bien même il y a dans le lot des « Yvelinois » (à moins que vous vous fichiez des usagers de Gazeran, St Hilarion, Hermeray, et Emancé).

      Sinon trop gentil de suggérer aux usagers TER de prendre le Transilien jusqu’à Rambouillet s’ils sont pas contents. Sans doute pour passer le temps et trouver le temps moins long quand il faut attendre une heure sinon pour le prochain TER, alors qu’il y avait un Transilien 20 minutes avant, 10 minutes derrière + un autre Transilien 40 minutes après.

      C’est simple de faire en sorte que des gens ne puissent descendre qu’à partir de Gazeran : annoncer à Paris que le train ne s’arrête pas à Versailles et Rambouillet, et annoncer à Versailles que le train ne s’arrête pas à Rambouillet.

      Quand il s’agit de demander aux usagers TER de faire preuve de solidarité en desservant toutes les gares de Rambouillet à La Verrière suite à une suppression il y a du monde, mais quand, exceptionnellement, et j’insiste sur le exceptionnellement, faire preuve de solidarité pour laisser la place aux usagers qui n’ont que le TER, plus personne…

      Plus personne non plus pour prêter une rame Transilien à TER…

      Justifiez-moi le fait que des gens restent sur le quai à Versailles et attendent une heure parce que d’autres estiment que passer 15 min de plus en prenant le Transilien les stigmatisent. Il ne s’agissait pas de « voyager confortablement » (sic) mais de voyager tout court, de simplement pouvoir rentrer dans le TER…

      Quand Paul a un train toutes les 30 minutes + un autre toutes les heures, et Dupont un train toutes les heures, c’est logique de demander à Dupont de rater son train pour que Paul puisse rentrer plus rapidement. On marche sur la tête.

    • Pr LORIÉBAT

      M. Mael Monnier,

      Je ne fais que répondre aux sempiternels propos disant « Mon train, mon train, mon train ! », simplement parce qu’il y a marqué « Région Centre-Val de Loire dessus. Sans jamais se poser la question du financement, qui est partagé.

      Ce n’est jamais moi le premier à opposer des usagers à d’autres usagers.

      Cordialement.

  36. Phil78

    Bonsoir,

    @Tvdm Avec Sncf,deux fois le fois le même commentaire, avec deux fois la même faute, « grandes linges » relisez-vous, svp merci.Malgré tout,et meme si je comprends votre agacement, les grèves sont à mettre au crédit de l’incurie politique de ces 40 dernières années,et notemment d’avoir privilégié les lignes TGV (même si on peut en être fier, et que c’est le train le plus « abouti » en terme de fiabilité, sécurité, confort au monde), il ne faut pas « s’en foutre », c’est la réalité.

    Bonne soirée.

    • Pr LORIÉBAT

      Absolument !
      On connaît l’adage : quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage.
      Donc les politiques se sont désintéressés des trajets du quotidien et maintenant constatant que cela fonctionne mal veulent tout casser.

    • Gérard Menmacorrespondance

      « C’est de la faute des autres » Voilà en substance la ligne directrice des syndicats. Des syndicats qui depuis 30 ans sont dans une opposition systématique de toute réforme de la SNCF usant et abusant de leur pouvoir de blocage et de nuisance, contre les usagers, les dindons de la farce. Demain c’est l’ouverture à la concurrence des lignes TER, la SNCF a-t-elle fait le nécessaire pour s’y préparer? Non, et les syndicats n’y sont pas pour rien, désolé de le dire de façon si abrupte.
      Parlons du TGV justement, le gouvernement a statué sur une reprise d’une grande partie de la dette par l’état, ce qui était me semble-t-il, le sujet majeur à traiter pour l’avenir de la SNCF. N’est ce pas là l’avancée que tout le monde attendait?
      Eh bien non le mouvement se poursuit, les syndicats les plus « constructifs » réclament aujourd’hui un engagement pour la mise en place d’une convention collective pour le ferroviaire. Derrière tout ça, impossible de ne pas voir une posture idéologique qui consiste juste à afficher « qu’on a pas cédé ». Sur le fond le message des syndicats est bien compris : pas d’ouverture à la concurrence. Pourtant c’est inéluctable… et vu l’état de sclérose du système actuel, je dirai même que c’est salutaire pour le fameux service public que beaucoup prétendent défendre.

  37. Laurence28700

    Les greves sont à mettre au crédit des agents de la SNCF en grève qui ne veulent ni vivre avec leur temps ni abonner leurs privilèges. Apparamment c’est bientôt fini..

    • Pr LORIÉBAT

      Je vous le dis en B to B, si vous viviez avec votre temps, vous feriez du coworking près de chez vous et upgraderiez le process en n’utilisant plus les transports en commun.

    • End Of Line

      Loriébat, jusqu’à preuve du contraire, la SNCF a pour mission d’assurer un service PUBLIC, et ses agents sont payés avec NOS IMPOTS et autres cotisations.

      Donc cesser de défendre l’indéfendable. S’il y a un malaise à la SNCF, ceux qui le ressentent peuvent tout à fait allez voir ailleurs. S’ils décident de rester, qu’ils assument et qu’ils se mettent à travailler (ou au moins à découvrir le sens de ce mot).

  38. Laurence28700

    Ce matin 7h29 encore un train court. Par contre si vous en prenait un vers 11h ce sera un train long. 3 jours que la moitie des voyageurs sont debout!!!!

    • Laurent28

      J’étais dans le 11h30 … un train long effectivement et donc 8 à 10 fauteuils de libre pour chaque client (que je suis). En plus, il est arrivé en avance à Versailles. je me suis ennuyé 3mn à attendre le DEFI.

      pensez-vous que je vais être surfacturé lors du prochain prélèvement de l’abonnement SNCF ?!

  39. Tess

    Petite question du matin: aurais-je enfin un train à l’heure cette semaine ? Les paris sont ouverts. Là, encore une panne de signalisation à VC et déjà au moins 15 minutes de retard. Mais au moins aujourd’hui je voyage assise pour arriver en retard, c’est mieux que debout pour le même résultat… LAMENTABLE !

    • End Of Line

      Lamentable, c’est le mot, mais il faut regarder la réalité en face. Si la ligne Le Mans – Chartres – Paris a été mise à l’honneur dans le récent reportage de M6 sur les transports, ce n’est pas pour rien : elle concentre à elle seule toute la médiocrité et la malveillance de la SNCF.

      Rendez vous compte un peu : on paie plein pot un service qui s’est dégradé au point de devenir inacceptable et insultant, et les responsables sont dans le même temps en grève depuis plus de deux mois !

    • Pr LORIÉBAT

      Tututut !
      Justement non, ce ne sont pas les responsables qui sont en grève, ce sont ceux qui sont en bout de chaîne.

    • End Of Line

      Les responsables de la grève, c’est les grévistes.

    • Pr LORIÉBAT

      Pas du tout, End of Line.
      Les responsables sont ceux qui créent les conditions d’une grève, à savoir les dirigeants qui n’écoutent pas, les politiques qui imposent une vision ultralibérale de la société, les tenants d’une rigueur toujours valable pour les plus démunis dont sont exemptés les plus favorisés.

  40. Tess

    Et le 19.06 de PMP est en panne. Jusque là cette semaine: grèves, trains courts, panne électrique, inondations, problème de signalisation, alerte de sécurité et panne de locomotive. Bilan retard à chaque trajet. Qu’est ce que j’ai hâte d’être à demain pour compléter le tableau.

  41. Tess

    Ouvrir à la concurrence ? Mais vous êtes fous ! Aujourd’hui mon train était à l’heure. Ça fait une moyenne de 1/9 cette semaine. Vous vous rendez compte ? Ça pourrait être pire avec la concurrence ! Là nous avons affaire à des professionnels qui connaissent leur métier, aiment leur travail et respectent les voyageurs. Que se passerait-il si ce n’était pas le cas ?! Nous nous retrouverions avec des retards quotidiens, des trains supprimés ou entassés dans des trains courts !

    • Gilles hautbois

      Ma chère Tess,

      C’est déjà le cas. Encore 4 trains courts annoncés ce soir …
      Et la soirée ne fait que commencer.

  42. Tess

    Oui, mon propos se voulait un tantinet ironique et sarcastique… Je tombe dans l’ironie pour ne pas être vulgaire!

  43. Tess

    Oui, mon propos se voulait un tantinet ironique et sarcastique… Je tombe dans l’ironie pour ne pas être censurée !

  44. fedup

    Mais qui a dit que les trains étaient toujours en retard à la SNCF, entreprise de pointe, qui réussit à modifier le calendrier: samedi 17 juin et dimanche 18 juin ou retour vers le futur…encore plus fort que les statistiques de ponctualité 😁😂🤣

  45. Pdfdpdc

    Pourquoi avoir peur d’être censuré, alors que nous sommes dans notre plein droit ?

    Pourquoi vouloir se comporter comme les cheminots, eux qui ont peur de tout, du futur, d’entreprendre, de créer, du changement, eux qui vivent encore au siècle dernier, qui rentrent à la SNCF parce que Papy avec sa pipe était cheminot, et que le monde devrait être immuable et éternel ?

    La seule solution de mettre fin à cette incurie, au mépris sans borne que nous subissons tous, c’est de faire entendre nos voix.

    Noyez le service client régional et national, le médiateur mobilité sous les réclamations et demandes d’indemnisation, écrivez aux maires et à la région, aux associations de consommateur, saisissez la DGCCRF pour fraude, refusez catégoriquement de présenter vos titres de transport aux contrôles (enfin quand les contrôleurs seront de retour, bon courage à eux, je n’aimerai pas être à leur place !), choisissez de voyager gratuitement sur des infrastructures de toute façon financées par nos impôts.

    Je suis toujours stupéfait de voir combien les gens peuvent être soumis, depuis une petite grand-mère qui découvre la suppression de son train sur les écrans et qui n’ose pas réclamer des explications, jusqu’à cette jeune femme coincée à Chartres le 12 juin lors de l’inondation du poste électrique, et qui demandait de l’aide avec un sourire gêné à une cheminote. Pour ma part, ayant été débarqué comme du bétail à Epernon et de retour à Chartres après 1h30 de transport en pure perte, j’ai interpellé copieusement la cheminote en question devant trois types de la SUGE, qui ont … détourné le regard.

    La situation est devenue inacceptable, et la SNCF est désormais coupable d’escroquerie pure et simple. Ayez le courage de vous faire entendre et de vous exprimer devant ces lâches et ces parasites. C’est une question de dignité et de respect de soi-même.

    • Beubeu28

      Le problème c’est que les gens qui ont crées la SNCF d’aujourd’hui ne vont jamais sur les quais face aux usagers, idem pour ceux qui conçoivent les trains d’aujourd’hui… Leurs seuls cahiers des charges, un maximum de monde dans un minimum de place !! Alors arrêtez de baver sur les cheminots de la base qui font tout, malgré ce que l’on entend, pour faire tourner cette boîte, pendant que d’autres font tout pour la détruire…
      Certains parlé de la polyvalence des agents comme en Allemagne, un jour conduire et un autre réparer un train, et d’autres parlent du fait d’avoir supprimer les agents dans les trains et que c’est le conducteur qui doit gérer les annonces automatiques ou manuelles en plus de se renseigner sur l’état du trafic ou de dépanner son train pour qu’il reparte à l’heure, alors polyvalence ou pas?

    • Moi même

      Si je suis moi même en.colere contre la dégradation du service, par contre je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites.
      Car ce que vous dites dans vos propos c’est le résultat de 30 ans de dégradation du service publique. 30 ans de diminution des moyens. 30 ans de non remplacement du matériel usé. Car les politiques ont décidé qu’il était plus facile de détruire à petit feu le service publique plutôt que de le fermer d’un coup. Moins dangereux pour eux de vous dire :  » on va fermer le truc, il.ne fonctionne plus plutôt que de dire  » on ferme le truc même s’il fonctionne très bien
      Pour en arriver à cette situation, les politiques commencent par supprimer les budgets et ensuite on constate que le chien est malade et que donc on doit l’abattre!
      Par contre je suis d’accord le but est de ne plus présenter le titre ce que j’ai fait vendredi dernier. Mais en soutien aux grevistes

    • NKR

      « 30 ans de diminution des moyens. 30 ans de non remplacement du matériel usé. » ça se discute. Je vous ferai remarquer que sur notre ligne, le matériel roulant a été (presque) intégralement renouvelé sur les 10 dernières années. On peut aimer ou détester les Régio2N, mais on ne peut pas contester qu’ils sont… neufs! Il y aurait beaucoup plus à dire sur l’entretien et la modernisation des voies, qui semble ne fonctionner que par a-coups (mais ça marche pareil que pour les routes: il faut vraiment qu’il y ait un mort – ou que les élections approchent – pour qu’on se mette à boucher les nids-de-poule). Mon opinion est que la SNCF est une organisation qui reçoit beaucoup d’argent public pour un résultat qui DEPUIS LONGTEMPS n’est pas franchement satisfaisant pour les transports du quotidien. Et que les relations sociales y sont passablement toxiques. Ce n’est pas que la faute des syndicats, c’est aussi la faute des syndicats. A mon sens, une profonde réforme fera du bien au plus grand nombre…

  46. Beubeu28

    Je rappelle que le cheminot n’est pas contre une réforme, mais pas celle-ci, sous cette forme! Un certain nombre de propositions ont été fait par les syndicats, et aucune à été retenues, donc quand ils parlent de négociations, il faut que l’on m’explique le sens de ce mots…

    • jeff

      Ok, sauf que les syndicats sans foute des cheminots, ils ne pensent qu’à eux. Ceux qui dirigent les syndicats ne pensent qu’à eux. Ils mettent en comparaison ce qu’il s’est passé à la poste mais il ne disent pas ce qu’ils ont proposé et signé au détriment des postiers. Alors votre argumentation est pourrie.

    • Beubeu28

      C’est vrai que votre argumentaire est beaucoup plus développé, s’en tenir au seul exemple de la poste pour contredire mes propos est juste valable… Je pense que vous ne devez pas profiter des congés payés, de la sécurité sociale et des prud’hommes…

    • Gérard Menmacorrespondance

      C’est exact, on ne remerciera jamais assez Mr MARTINEZ de nous avoir fait obtenir les congés payés. Un peu de reconnaissance, svp.

    • beubeu28

      Comme dans tout, il y a les hauts placés qui ne travaillent que pour leurs intérêts, un peu comme en politique, d’ailleurs, mais les syndicats ce n’est pas que M. Martinez, c’est aussi tout les délégués du personnel, CE, CHSCT, etc. qui travaillent régulièrement pour défendre et rendre la travail plus « facile » aux salariés… Mais pour ça, il faut y participer et devenir ceux-là, pour se rendre compte…

    • VEROVERO

      Le cheminot ne veut jamais aucune réforme…. Dès que l’on prononce le mot, il se met en grève. A la SNCF les grèves sont éternelles et surtout pas du tout crédibles.

    • Pr LORIÉBAT

      à VEROVERO

      Le monde est finalement bien simple : d’un côté, les cheminots complètement arriérés, avinés et fainéants, des parasites de la société ; de l’autre, tous les gens qui ont d’extraordinaires qualités, comme vous quoi.

      Quel est l’intérêt de votre commentaire totalement à charge, sans le moindre recul ni la moindre pondération ?

    • beubeu28

      Comme les trains sont toujours en retard, vous aurez le temps de lire le contre rapport du projet Spinetta, vous verrez que dans celui-ci on parle d’environnement et d’écologie, et de moyen de financement pour améliorer la situation actuelle!!
      https://www.cheminotcgt.fr/wp-content/themes/cheminotcgt/assets/img/layout/ENSEMBLE-POUR-LE-FER.pdf

      Depuis des années tout a été fait par la direction SNCF pour que la situation empire, afin de préparer le pacte ferroviaire, ensuite on a fait de l’anti-cheminot sur leurs pseudos privilèges, qui fera qu’à l’ouverture à la concurrence, la SNCF devra aligner ses salaires et ses primes (nuit, dimanche, etc.) à celle du privé qui sont largement plus élevés… Et oui, une heure de nuit est en moyenne 2 à 4 fois plus élevés dans le privé… Les primes qui peuvent représenter presque la moitié du salaire ne comptent pas dans le calcul de la retraite contrairement au privé où une partie est comptabilisé… A savoir, à l’embauche une personne avec un bac touche moins que le SMIC, c’est les primes qui lui permettent de franchir le cap…

    • Pr LORIÉBAT

      Exactement Beubeu28.
      Des vérités simples et pourtant à dire et redire, puisque bon nombre d’usagers se font abuser par le discours dominant anti-cheminot. Ils ne se rendent pas compte qu’ils scient la branche sur laquelle ils sont assis.

  47. Jojo28

    j’en peut plus des grèves!
    Merci

    • End Of Line

      Les cheminots syndicalisés prennent apparemment « traditionnellement » leurs vacances en août, après plusieurs mois de grève bien mérités.

      Une fois bien reposés, ils pourront reprendre leur activité normale à la rentrée.

      Sachant que ces types ont un « emploi » garanti à vie, une retraite bien confortable pour services rendus à la Nation reconnaissante, et une pléthore d’autres privilèges, nous avons là un très joli exemple concret d’une caste de parasites.

      Donc il va falloir prendre votre mal en patience Jojo28. Après tout, c’est ça aussi, la passion du service public !

    • Pr LORIÉBAT

      End of Line, si la situation des cheminots est si enviable, pourquoi ne postulez-vous pas ?
      Pourquoi la SNCF a-t-elle tant de mal à recruter ?

  48. Jojo28

    Ce soir je me speed dans le métro pour avoir le 19h06 j arrive a la gare et me m aperçoit que c est jour de grève aujourd’hui hui, j avais pas fait gaffe ce matin du coup j attends le 19h39 VDM

    • fguillon

      Oui c’est devenu une quasi routine qu’on y fait plus attention et c’est le piège. Paf 30 minutes d’attente ! Heureusement hier les trains etaient longs.

    • VEROVERO

      oui depuis hier nous avons des trains longs et surtout une super climatisation bien glaciale….. Je me demande si à la SNCF les responsables savent lire : ON VOUS DEMANDE DE REGLER LA CLIMATISATION. Par avance, merci pour votre compréhension.

    • Nigelle

      Y peuvent pas régler…. le système est mal fichu. C’est glacial quand on est côté fenêtre, logique puisque les bouches d’aération sont juste au-dessus de la tête. Sinon c’est bon. Quand on est à côté de la fenêtre, on a l’air qui tombe sur le cou et sur un bras.
      Ceux qui ont conçu les trains n’ont pas réfléchi à tout et je ne vois pas comment on peut faire à part couper la clim mais bon…

  49. Laurent28

    Bonjour

    Pour ceux qui comme moi pensait que Navigo remboursait automatiquement les 50% comme dans notre région*… ben non.
    Il faut explicitement en faire la demande et justifier car vu nos codes postaux (en dehors de l’ile-de-france) ça sera un refus d’entrée de jeu.
    voir –> https://meslignesnetu.transilien.com/2018/06/19/greve-nationale-sncf-mesure-de-dedommagement/#comment-22469

    *:si j’ai bien compris, la région centre va de Epernon à Chartres pour la SNCF.

    • fguillon

      En effet seuls les usagers des lignes impactées sont éligibles. Sinon tois les franciliens se jetteraient sur l’occasion même sils ne prennent que le metro….
      Les usagers effectuant une « soudure  » (maintenon epernon gazeran) doivent argumenter en justifiant du domicile et du lieu de travail.

    • fguillon

      Le lien est sur le post au sujet evocateur. Jusqu’au 22 juillet max.

  50. Phil78

    Bonsoir,

    Hier soir TER de 21h22 au départ de Versailles Chantiers, vers Le Mans, court bien sûr! Très interressant pour faire des économies, car la demi-rame reste à quai, l’argument de la maintenance ne tenant plus, car elle est faite depuis belle lurette, mais plutôt le peu de nouvelles rames commandées et le choix porté sur Bombardier, mauvais choix faits par la SNCF et certains présidents de régions, qui, sur ce point, parmi tant d’autres ne font rien pour empêcher le programme de Macron, en attendant que l’ouverture à la concurrence de la SNCF nous apporte plus de trains, et donc « longs », et contrecarent les efforts des cheminots qui se battent pour le service public, et donc les intérêts de @End Of Line, qui ne prendrait certainement pas les horaires, dont les week-ends travaillés des cheminots, et qui les traite de parasites, l’état d’esprit « je critique » mais je n’ai rien à proposer. Il ne faudra s’étonner si la grève continue.

    • fguillon

      Près de 3 mois de grève perlée. Quelles avancées dans les négociations ? Quitte à subir aprement parfois, nous souhaiterions être concrètement informés des aboutissements.

      Mr Gaucher a pris les devants : il sera je suppose à la tête d’un « oui-TERcentre-pclnm », tout prêt à concurrencer la future concurrence.
      Qui milite auprès de la région pour plus de train, plus de personnel, plus de fiabilité de l’infrastructure ?

    • tm28

      Il me semble que les cheminots se battent aussi pour leur retraite à 52 ans au lieu de 62 ans. Mais est-ce qu’ils payent le double des autres pour cette retraite ? Prendre sa retrait plus tôt génère deux couts supplémentaire : 1/ Moins de durée de cotisation. 2/ Durée plus longue de la retraite. En 2006 le Sénat a fait un rapport indiquant que 50% des retraites de la SNCF était payé par les autre caisses (plus 25 autres % pour la compensation démographique).

    • Beubeu28

      Tm28, une très faible partie des cheminots ont un droit à la retraite à 52 ans, âge qui recule d’ailleurs encore, les autres ont la possibilité de partir à 57 ans avec bien-sûr une décote sur leurs salaires de bases (sans prime, je rappelle que pour certains les primes doublent le salaire), et beaucoup sont obligés de continuer à travailler plus tard, comme dans le privé allez vous le dire, pas sur, la moyenne en France dans le privé de cessation d’activité est à 58 ans, bien-sûr comme les cheminots la retraite à taux plein arrivera à 62 ans…

    • beubeu28

      Tm28 un peu plus sur les régimes spéciaux, bizarrement, il ne parle pas de nos ex-président, ministres, sénateurs et députés…
      https://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/regimes-speciaux-de-quoi-parle-t-on_1991640.html
      Sachez aussi que le régime de retraite privé à été aussi déficitaire, moins depuis quelques années avec la diminution du papy-boom…

    • beubeu28

      Pour les retraites, Manu s’occupe de tout le monde en 2019, si les cheminots plient aujourd’hui, pas garantie qu’ils se battent aux côtés du privé qui les as largement dénigrés…

    • beubeu28

      fguillon, quelles négociations? le gouvernement avez son projet ficelé avant même de recevoir les organisations syndicales… Une coquille vide, qu’il faut maintenant remplir avec les conventions collectives des futures branches ferroviaires… Ce n’est que maintenant que commence les négociations… Un gouvernent qui refuse de recevoir les OS n’est pas prêt à négocier…

    • InfoV

      Bonjour,
      Le TER 16781 (21h22 à Versailles) est un train « COURT » toute l’année conformément à la convention TEr Centre Val de Loire.

  51. End Of Line

    Ce commentaire a été retiré pour non respect de la charte

    • Pr LORIÉBAT

      Avec ce commentaire dénigrant, insultant et sans la moindre nuance, End of Line gagne quoi ? Ceux qui tiennent déjà ce discours lisent là ce que de nombreux médias colportent dans le style café du commerce. Ceux qui en ont marre des outrances proférées par ce triste sire sont d’autant plus accablés.

      Un peu d’argumentation allant plus loin que la simple invective, cela vous est-il possible ?

    • Djeff78

      Un véritable porte-parole de la macronie !

    • fguillon

      L’emploi garanti à vie est dénigré mais en même temps envié dans cette prose gratuitement insultante. La dent contre le gréviste y est si acérée qu’elle agresse ainsi tout cheminot, voire tout fonctionnaire finalement? Bien des statuts sont pourtant plus enviables que celui de cheminot.
      Allez voir à Bercy par exemple? Chez nos élus ?

      Mais les projecteurs médiatiques sont sur la sncf… il suffirait donc d’une brebis galeuse pour qu’il soit justifié d’abattre le troupeau pour autant? Faut être bien myope!

    • Beubeu28

      End if Line, votre discours me conforte dans ma volonté de faire grève, effectivement comme je couche avec ma sœur, je me suis naturellement syndiquer à la CGT, tous ça sous le consentement de notre gourou, Monsieur Martinez qui nous prélève tous le mois une partie de notre salaire afin de se payer régulièrement de la vaisselle!
      Ce qui me consterne, c’est que le cheminot est traité depuis la nuit des temps de fainéant, mais lorsqu’il s’arrête de travailler, ça fout le bordel, et surtout que dans certains cas seul 15% s’arrête, c’est toujours le bordel, il n’y aurait donc qu’environ 22000 cheminots qui travaillent ? Et bien-sûr, c’est les seuls à faire grève, c’est vraiment mal fait…
      Enfin pour répondre à votre première remarque, si vous lisez le rapport de la CGT, vous verrez qu’il parle de la dette et comment la renflouer… Les cheminots de la base et les syndicats ne sont en rien responsable du tout TGV !

    • Gérard Menmacorrespondance

      Que d’invectives! il faut garder son calme…
      Et accessoirement mettre fin à la grève : la limite des syndicats c’était fin Juin. La dernière loi sur la pacte ferroviaire est votée par une large majorité des députés (élus démocratiquement rappelons-le), avec l’engagement de la reprise par l’état d’une grande partie de la dette de la SNCF. L’ouverture à la concurrence est déjà actée depuis quelques temps, d’ailleurs le fret est déjà ouvert à la concurrence. Donc désolé d’être rabat-joie et de me faire le suppôt du grand méchant capital mais il faut passer à autre chose .
      Rappelons quand même que ce sont les usagers de ce fameux service public qui en bavent.

    • beubeu28

      Démocratiquement… Si les bulletins blancs comptaient, on en serait encore à chercher un président…
      Pour le Fret, le résultat est là, plus de marchandise sur les routes et moins sur les rails… Les lobbyings autoroutiers et pétroliers ont plus de pouvoir qu’un service public… Les actionnaires se frottent les mains, et M. Macron les soulagent en diminuant la taxation sur les dividendes..
      Et on parle de l’eco-taxe, qui a finalement coûté plus cher qu rapporter et qu’on continue à payer aujourd’hui…
      https://www.franceinter.fr/emissions/capture-d-ecrans/capture-d-ecrans-27-septembre-2017

    • Gérard Menmacorrespondance

      @ Beubeu : n’allez pas dire que c’est la concurrence qui a coulé le fret…
      Je cite un article du monde : « Puis le fret ferroviaire s’est effondré au profit de la route en raison de la désindustrialisation, de la faiblesse des ports et du déclin des grands chargeurs (mines, aciéries, etc.). […] Les entreprises de fret, en premier lieu Fret SNCF, souffrent avant tout de l’état du réseau, en pleins travaux. Or, les trains de marchandises voyagent principalement la nuit, quand sont menés lesdits travaux. »
      Quant aux bulletins blancs, si on en tenait effectivement compte, on élirait plus grand monde…

    • beubeu28

      « Puis le fret ferroviaire s’est effondré au profit de la route… » En sachant que l’un des plus gros transporteur routier, c’est Geodis, filiale de la SNCF… Où comment s’auto-supprimer, un peu comme les Ouibus…
      Je ne compte pas non plus les petit transporteur polonais dans leur camionnette qui se suivent à plusieurs sur la route et qui leurs permettent de rouler H-24 car ils n’ont pas le disque de contrôle…

  52. Phil78

    Bonsoir,

    La messe est dite ! Le dénigrement agira comme un moulin à vent, la grève continuera, et se cumulera avec le mécontentement de corps intermédiaires à qui on ne donne jamais la parole, et qui feront plier ceux qui veulent la casse du service public, et dont visiblement @End Of Line fait partie.

    Bonne soirée.

  53. fguillon

    Encore un train court … 862416 ce matin en pointe. Autant ne pas le mettre. Vous allez provoquer des accidents.

  54. Jojo28

    Ce matin pas de grève mais 6h55 départ chartres supprime donc on se tape les trains pas confortable avec clim à fond en plus du retard super début de semaine à la sncf

  55. Fredo28

    Une branche vers St-Cyr a ralenti le 15h06, le 16h09, le 16h24…. Plus d une heure et demi pour enlever une branche…
    Une branche « fictive » à mon avis à voir les transiliens nous dépassé à toute allure. Passons… Sinon, on va encore parler de paranoia, service public, blablabla

  56. Jicé

    @ Neuneu28 : C’est sûr, la Cgt et Sud sont des exemples du fonctionnement démocratique mdr ! Et puis, toujours à pleurer contre les « actionnaires » mais qu’êtes vous avec votre situation de rentier à la Sncf ? et la Mutuelle d’Ivry la Fraternelle qui vous sert de généreux revenus comment elle fonctionne ? Vos mensonges et votre égoïsme sont juste honteux. Ce qui me rejouit c’est que les gens comme vous sont maintenant résolument en marche … pour disparaître hahaha

    • beubeu28

      @ Jicé: Je ne suis pas à la mutuelle d’Ivry la Fraternelle donc je ne touche rien d’eux… Tant mieux pour ce qui en profitent !
      Dans tout les cas, j’espère pour vous que vous n’aurez jamais besoin des prud’hommes, du CHSCT, du CE et que vous avez la chance que votre patron vous respecte, a moins, vu votre discours que vous soyez vous-même patron, ce qui n’est pas une tare, j’ai même du respect pour les petits patrons par rapport aux gros patrons voyous…
      Mais vous avez raison quand les syndicats n’existeront plus tous sera beaucoup mieux…

    • Pdfdpdc

      Beubeu, votre prose est répugnante et vos commentaires donnent envie de vomir.

      Et si vous avez envie de comprendre ce que les clients de la SNCF ressentent en ce moment, venez donc contrôler nos titres de transport dans les mois qui viennent …

    • beubeu28

      @ Pdfdpdc, si vous êtes malade, ne vous inquiétez pas, notre « cher » président va vous soigner et vous verrez les suppositoires, c’est beaucoup plus efficace!!

      Je tiens juste à souligner que j’ai toujours été respectueux des personnes malgré leurs propos parfois vulgaires et outranciers… Mais la politesse écorche parfois l’écriture de certains…

      J’ai d’ailleurs vu M. Gaucher à la gare de Chartres lors de l’inauguration de la nouvelle gare par les cheminots, je parle bien sur de la cérémonie « inofficielle », car l’officielle, tout le gratin avait été invité, mais pas un seul cheminot de convié… Il a l’air de bien se porter, sa promotion lui donne bon teint!

      J’attends avec impatience l’inauguration de la nouvelle gare Montparnasse où il sera plus facile de faire du shopping que d’acheter des billets de trains, dans un sens, ils anticipent, avec la concurrence qui arrive, il faudra prendre son mal en patience en cas de retard, car chacun se renverra la faute…

    • Pr LORIÉBAT

      à Pdfdpdc

      Je ne vois pas où vous lisez de la prose répugnante et des commentaires donnant envie de vomir.
      Au contraire beubeu28 tenait des propos respectueux et vous ne devriez pas vous sentir agressé.

  57. Fredo28

    Grève LOCALE le vendredi 29 juin sur les lignes N et U (vu sur le twitter de ces mêmes lignes).
    Quelque chose me dit que nos TER vont être impactés…

    • Yann

      Tout ceci devient ridicule… (si cela ne l’était pas déjà…)

    • Fredo28

      C’est confirmé. Un train sur 2 sur la ligne N et U pour vendredi. Un troisième jour de grève déguisé. A mon avis, ce sera pareil pour les ter.
      Et il faut qu’on les comprenne, ils font grève pour nous blablabla… A gerber !

    • Mimi

      Bonsoir ce n’est pas une grève local mais la même que mercredi jeudi le matin on a les mêmes train et le soir pareil ce service n’a pas fini de nous pénaliser 😠

  58. VEROVERO

    Par contre, on ne voit pas de réponse à nos commentaires comme le faisait Monsieur Gaucher ; au moins, lui i montait au créneau. Son ou sa remplaçant(e) a l’air de manqué de dynamisme et de réactivité…

    • Pr LORIÉBAT

      Il ne doit pas y avoir réellement de titulaire et/ou il s’occupe d’autre chose.
      Le blog est en roue libre (sauf une modération sur des propos malvenus).

  59. Laurent28

    Alors vendredi, est-ce une journée de grève :
    A- contre l’arrêt de la grève perlée
    B- contre la poursuite de la grève par la CGT et Sud (sauf erreur de ma part)
    C- contre autre chose, mais c’est pas encore décidé
    D- parceque c’est vendredi … bientôt le WE

    Parce que moi… quand j’attendrai le TER ou le U pendant 30mn voire 1 heure à chaque fois… j’aimerai bien savoir pourquoi.

    • jeff

      Non, je pense que la grève était nécessaire pour les cheminots de notre ligne. En effet, une reprise trop rapide et ça aurait été le claquage assuré. Un claquage à la veille des vacances, sacrilège!!!! Surtout qu’ils se sont entraînés pendant 3 mois. Si un jour les cheminots grévistes avaient travaillé!!! Pardon Je commence à avoir de la compassion. Enfin, ça serait marrant d’avoir leur revendication pour cette grève locale qui pour moi n’a aucune raison d’être.

  60. Jicé

    Pour les grèves locales ils communiquent rarement sur les revendications de peur que l’on se rende compte, nous, cochons payeurs, de la vrai nature de leurs continuelles surenchères. De toute façon, à la sncf, le bon fonctionnement d’une ligne est inversement proportionnel à l’affiliation des personnels aux syndicats qui n’ont pour but que de mettre la pagaille. Je n’ai même pas besoin de les citer.

  61. Fabrice R

    ou alors c’est pour marquer l’arrivée du nouveau responsable de la ligne… une sorte de baptême du feu..

  62. Gilles hautbois

    C’est sûr, il n’y avait pas assez de grèves en ce moment. Un jour de plus était nécessaire.

    Il est fait pour rendre le sncf et les cheminots qui galèrent depuis des mois encore plus sympathiques et redorer leur image.

  63. Gus

    Deux jours de grèves de suite, ce n’est pas suffisant ? Pour quelle raison une grève locale ? Le personnel soignant aux urgences en autre, malgré les conditions de travail déplorables, n a pas le luxe que se paie la sncf d’une grande grève inutile qui fait suer la France entière. Circulez ! Vous êtes ridicule, il n’y à plus rien a revendiquer et vous faites C%&;*# les gens qui aimeraient juste aller au travail sans soucis. Nous sommes épuisés !

  64. VEROVERO

    A la SNCF, quand les cheminots ne savent pas quoi faire, ils ne mettent en grève, cela les occupe…. C’est ça leur culture d’entreprise… la grève, rien que la grève, toujours la grève… ils ne pensent qu’à ça.

  65. Phil78

    Bonjour,

    Les véritables responsables de la grève; à savoir les politiques,et donc en l’occurence Macron, ne sont jamais pointés du doigt, alors qu’ils n’ont que pour objectif; la casse du service public ferroviaire. A vos traitements de texte, il est temps de leur rappeler ce pour lequel ils ont été élus!

    • Gérard Menmacorrespondance

      C’est surtout aux syndicats de revenir à la réalité. L’ouverture à la concurrence du ferroviaire est actée par la directive européenne ad hoc (oui les méchants technocrates qui veulent casser du cheminot). C’est déjà fait pour le fret. Où est le problème exactement? Il faut passer à autre chose.
      Quant aux autres sujets tabous (la retraite par exemple), je suis personnellement pour que tout le monde soit sur un même pied d’égalité.

    • Pdfdpdc

      Les responsables de la grève, c’est les grévistes.

      Cessez donc de dissimuler votre lâcheté et votre hypocrisie derrière les autres, prenez vos responsabilités, et assumez les conséquences de vos actions sur l’opinion publique et le pays.

    • Pr LORIÉBAT

      D’accord avec Phil78, hélas le ver est dans le fruit. Les politiques rabâchent des slogans et finissent par les faire entrer dans les têtes de nos concitoyens jusqu’à ce que ces derniers les prennent pour la Vérité absolue.

      Regardez l’épisode récent sur la remise en cause des pensions de réversion. On se dit que c’est gros, que cela ne passera jamais, que même au sein de la majorité parlementaire cela ne fait pas consensus. Je ne donne pas un an pour que le bon peuple trouve cette mesure pleine de bon sens et consente à se couper lui-même un bras ou une jambe.

      Si vous ne l’avez pas lu, précipitez-vous sur « 1984 » de George Orwell, qui décrit magnifiquement le processus à base d’écrans de fumée (en l’occurrence, une guerre interminable contre des ennemis qui changent) et de faits réécrits.

      En témoigne la contamination de Gérard et de Pdfdpdc : vous êtes des usagers, potentiellement des salariés mais à coup sûr des contribuables et des électeurs. Pour l’un c’est « revenez à la réalité » (laquelle ?), pour l’autre « les vilains c’est les autres qui font rien qu’à m’embêter ». Pourtant vous devriez être dans le même camp que les cheminots et que les autres travailleurs de ce pays.

      Cordialement,

    • Xavier R

      Ok Macron… la bonne blague.
      La réforme ferroviaire est actée depuis plusieurs années au niveau Européen.
      Sous la présidence de François Hollande une commission SNCF / Syndicat a été montée afin de définir les conditions de l’abandon du statut de cheminot et de passage de la SNCF au statut « société commerciale ».
      Cette décision venant de l’Europe, aucune contestation n’a été émise de la part des syndicats à l’époque.
      Pendant 4 ans environ cette commission s’est régulièrement tenue pour aboutir …. à que dale.
      La honte est que les responsables syndicaux sont restés pendant 4 ans dans ces commissions à bouffer des petits fours et rien faire de plus.
      Pour revenir à Macron : la directive Européenne imposant l’ouverture à la concurrence à l’horizon 2020, le gouvernement « Macron » a du prendre ses responsabilités et forcer la main à cette commission qui n’a strictement rien foutu.

      Je pense que le gouvernement actuel est critiquable à bien des égards mais sur ce point ils ne pouvaient par agir autrement à cause de l’incompétence (et l’absence totale de prise de responsabilité) de certains.

      Aujourd’hui cette poursuite de grève n’a qu’une fin électorale, la CGT qui a déjà perdu énormément d’adhérents aux dernières élections crains une grosse raclée aux élections du 6 décembre 2018, elle se doit donc de montrer ses muscles (et faire sa pub) entre temps… tout ça sur le dos des Cheminots et des usagers

      Pour ma part j’ai bien plus de respect pour les Cheminots qui font souvent au mieux que pour leur syndicat qui se servent de leur adhérents à des fins électorale quitte à les envoyer au casse pipe..
      Parce que nous n’oublions pas : dans 2 ans le TER pourra basculer chez un autre opérateur et même si ce sont les régions qui vont décider, les usagers vont mettre la pression pour un « tout sauf la SNCF » déjà très visible ces derniers temps.

    • Gérard Menmacorrespondance

      @ Pr LORIEBAT : J’avoue, je suis complètement manipulé par le grand capital. D’ailleurs je me demande si je ne serai pas en fait dans la matrice. Matrice, j’ai dit, pas motrice.
      Car celle-ci a de fortes chances d’être ce jour même à la gare de triage, attendant désespérément qu’un volontaire vienne la sortir de sa torpeur pour qu’elle puisse enfin assurer sa fameuse mission de service public.

    • Pr LORIÉBAT

      à Gérard
      😂

  66. hs80

    14h09….depart Paris…..vendredi…fin de semaine…debut de vacances…….grève et bien pour faire ch***le monde un train court….bondé avant de partir…..30degres dehors….Comment vont monter ceux de Versailles ???? Croisons les doigts pour nous tous naufragés de la sncf qu il n y ai pas de malaise ….

  67. Phil78

    Bonsoir,

    D’accord avec Pr LORIÉBAT,
    @Pdfdpdc,je suppose que votre message s’adresse à Macron,n’est-ce pas? Celui-ci envoie « au charbon »(sans mauvais jeu de mot)cheminots et syndicats par le biais de la grève,pour qu’ils s’attirent les foudres de nos concitoyens, et se fait passer pour « le gentil », auprès de l’opinion publique, les projecteurs étant pointés vers les grévistes, et pas lui, alors qu’il ne prend pas position contre l’union Européenne, pour une mise en concurrence de la SNCF, qui va rien d’autre que nous apporter un « bis repetita » de se qui s’est passé en Angleterre dans les années 90; des compagnies privées qui augmentent sérieusement les prix des billets,une remise en cause de la sécurité,celles-ci ne connaissant pas le ferroviaire à contrario de la SNCF, qui doit rester l’exploitant principal. Il ne faut pas oublier que « Brétigny » est l’un des symptôme d’une inoculation du privé ci ou là, qui a malheusement commencé et dont les politiques veulent pousuivre le développement. Tony Blair, 1er ministre anglais de l’époque, avait décidé la re-nationalisation de British Rail, suite à une série d’accidents comme des collisions de trains,preuve que ce modèle de gestion des chemins de fer, ne fonctionne pas.Et si certains défendent cela, pas moi.Nous n’avons donc pas besoin d’essayer.J’espère que pour ceux qui n’ont pas encore compris, cela va apparaître plus limpide.

    Bonne soirée.

  68. Beubeu28

    L’ouverture à la concurrence n’est pas une obligation, enfin il y a 2 solutions !
    https://www.ouest-france.fr/economie/transports/sncf/sncf-non-l-europe-n-impose-pas-une-ouverture-totale-la-concurrence-5678015

    Pour les retraites, tous le monde au même régime ? Donc idem pour nos dirigeants ?
    Moi, je préconise effectivement une remise à plat, mais il faut y inclure les avantages et les inconvénients de certaines catégories de métier… Et on fait comment ? Les 6 derniers mois pour tout le monde?? Bon courage pour ceux qui vont se faire licencier 2-3 ans avant la retraite et qui vont retrouver un travail beaucoup moins bien payé qu’avant… En sachant qu’en France la moyenne d’âge de cessation d’activité est de 58 ans…
    Pour les syndicats, comme vous dîtes, il y a la base et ceux d’en haut… D’ailleurs au cours de ces mois de grève, je n’ai pas vu un syndicaliste invité sur les plateaux télés des grandes chaînes et aux heures de grandes écoutes, toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire…

  69. Laurent28

    Les arguments et contre-arguments des uns et des autres me laissent aujourd’hui de marbre.

    Sur le fond, je suis tendance régulation et opérations des services et infrastructures vitales/essentielles sans délégation [de service public]. Et pourtant, aujourd’hui force est de constater que cela ne fonctionne pas pour notre ligne TER (et ailleurs) et que la grève des cheminots impacte les « clients captifs » et non les autres (direction de la sncf ou gouvernement)… et s’entête dans un tunnel.

    PS @CGT / Sud : au lieu de m’empêcher de travailler, aller vous adresser et bloquer vos patrons et autres tenanciers… Au lieu de bloquer les trains, faites le sitting du siège de la SNCF et des direction régionale pour voir un peu ! Peut-être alors que les usagers seraient avec vous (ou moi en tout cas).

    Le constat que je fais : me concernant les CGT et Sud ont réussi à me convaincre qu’il est nécessaire de casser la SNCF (10% de gréviste aujourd’hui et c’est toujours la m#&@!e) et qu’il faut du changement profond.
    Je n’ai pas d’illusion, avec l’ouverture à la concurrence cela sera sans doute pire au début, et sûrement sur le long terme, mais au moins cela aura été tenté et sera une base pour la suite (je crois au progrès continu).

    A défaut ne rien faire, ne rien changer, ne pas évoluer : ce n’est pas une solution.

  70. Tess

    Est-ce que quelqu’un lit ces commentaires et va enfin couper cette clim qui nous réfrigère ?! Il fait 33 degrés dehors et 15 dans le train. C’est normal ça ? Ça me rappelle la clim qui crachait de l’air gelé qu’on avait dans les voitures dans les années 90. C’est quoi l’idée ? Après nous empêcher d’aller bosser avec les grèves, maintenant c’est en nous rendant malade ? C’EST INSUPPORTABLE !! Pensez au moins à l’environnement !

  71. Beubeu28

    @laurent28: des sittings et autres envahissements de direction du fret, de SNCF mobilité, SNCF voyages, etc on aussi été fait, mais rien dans les médias.
    10% de grévistes et c’est la merde, c’est pourtant pas ce qu’ils disent dans les médias, ils disent que la situation s’améliore… Cela veut dire aussi qu’il y a que les grévistes qui bossent en temps normal et donc que 90% des autres cheminots sont inutiles ??

    Et les syndicats n’ont jamais dit de ne pas réformer, ils ont même fait des propositions non pris en compte par le gouvernement, ils sont conscients qu’il faut changer les choses, mais pas pour que ce soit l’usager qui payent les pots cassés…

    • Gérard Menmacorrespondance

      « ils sont conscients qu’il faut changer les choses, mais pas pour que ce soit l’usager qui payent les pots cassés… »
      Houla mais il y a méprise! On accepte tout à fait de payer les pots cassés! Vous pouvez arrêter le mouvement, c’est ok pour nous.

    • Gilles hautbois

      Pour le moment.. . Il n’y a que l’usager qui paye les pots cassés. C’est bien là le problème….
      Les responsables s’en contrefichent des grèves….n’essayez pas de nous faire croire le contraire.
      On peut le déplorer mais force est de constater que la grève n’est plus un moyen de pression sur les politicards qui nous gouvernent .
      A part les urnes, et encore, car le choix entre la peste et le choléra n’est pas évident, je ne voit pas quelle d’action pourrait faire en sorte de faire changer d’avis nos gouvernants.

      Ce qui est certain, c’est que c’est l’usager qui trinque et…..il en a ras le bol l’usager !!

    • Beubeu28

      @Gerard, vous inquiétez pas ça va arriver, préparer les tubes de colle à défaut d’autres tubes…

      @Gilles, la solidarité pourrait faire bouger les choses, mais on préfère vite rentrer chez soi, allumer sa télé et gueuler sur tout ce qui y passe…

  72. Gilles hautbois

    Mon cher Beubeu

    Tout d’abord, je n’ai pas la télé…je ne risque donc pas de la regardrer: je vis très bien sans elle.

    Ensuite je n’ai pas de leçon de solidarité à recevoir de vous : être solidaire de quoi ??de qui?

    Etes-vous, vous Beubeu, solidaires des gens qui galèrent depuis des mois, perdent de leur salaire, de leurs vacances, de leur santé, de leur énergie, parfois même, leur emploi ..??

    Je n’en suis pas si sûr. Vous avez vos convictions…soit !

    Souffrez que nous n’ayions pas les mêmes , et ne venez pas donner de leçons de morale aux autres.

    Respectueusement vôtre

    • Beubeu28

      Je ne vous demande pas d’être solidaire avec les grévistes, mais déjà soyez le entre usagers, combien de personnes prennent le TER quotidiennement? Et combien font partis d’une association de défense des usagers ? Comme je dis, le chacun pour soi, mais on veut que les autres fasses pour nous, on ne sait jamais, si on nous demande de faire une action un vendredi à 18h, mais j’ai Aqua poney… Mais rassurez vous, c’est la même chose dans les entreprises et les syndicats… Beaucoup viennent donner des leçons mais pas beaucoup ne bouge…
      Cette galère aurait pu durer moins longtemps si ça avait bouger avant et à plus grande échelle, mais elle perdure et vous aurait d’autres galères dans quelques mois ou années mais cela ne sera pas dû aux grévistes…
      Bon courage à vous pour le présent et l’avenir…

  73. Phil78

    Bonjour.

    @ Gilles hautbois, tout n’est plus affaire de « convictions », mais à une volonté de casse du service public, et il sera bien temps de pleurer lorsque les prix des billets s’envôleront, que les trains rouleront que « pleins », lorsqu’il y aura une recrudescence d’accidents ferroviaires parce la SNCF aura complètement laissé la main au privé, celui-ci n’ayant pour objectif que de « faire du pognon », et qui ne donnera pas la priorité à l’entretien du réseau et du matériel roulant. C’est cela contre lequel les cheminots se battent, pour votre intérêt au même titre que le mien, et celui des autres usagers, et qui méritent d’être soutenus pour cela, et a plus forte raison qu’ils y ont perdu une partie de leur salaire.voilà de quelle solidarité parle @Beubeu28, à moins que vous soyez solidaire de l’équipe Macron, ce auquel je ne crois pas.

    Bonne journée.

    • Gérard Menmacorrespondance

      – Payer plus cher son billet, et pourquoi pas? Ne serait-il pas logique que ce soit en priorité l’usager qui paye et pas le contribuable? Voir aussi sur ce sujet l’exemple des trains italiens avec 5 classes tarifaires différentes dans un même train, du low cost au haut de gamme… peut être que tous les usagers pourraient s’y retrouver.
      – La recrudescence d’accidents : vous y croyez vraiment à cet argument? La mise en concurrence ne concerne que l’exploitation des lignes pas la gestion et la sécurité du réseau, qui resteraient de la responsabilité de SNCF Réseau.
      – Quant aux privés qui ne veulent « que faire du pognon », admettons – une entreprise se doit d’être rentable (la sncf aussi au passage…), mais le faire au détriment de la sécurité, ça reste une vision caricaturale. Aucun privé n’irait prendre le risque d’accidents grave. Aujourd’hui de nombreuses villes ont délégué leur service de transport urbain (bus, tram), est ce vraiment la cata?? Non.
      En bref, ce que les syndicats ne comprennent pas c’est que la stratégie de l’épouvantail a fait son temps…

    • beubeu28

      – Payer plus cher son billet, et pourquoi pas? Donc si je suis votre logique, pourquoi ne pas faire pareil dans l’éducation et la santé par exemple, ne paye que ceux qui utilisent les services? Nous sommes dans la logique Macroniste, plus de services pour les « riches » et moins pour les « pauvres ». On devrait payer son billet de train en présentant sa feuille d’impôts sur le revenu, pour être équitable, car finalement, un abonnement TER est le même prix pour un ouvrier des BTP que pour un cadre supérieur!
      – La recrudescence d’accidents : vous y croyez vraiment à cet argument? Effectivement, la mise en concurrence ne concerne pas le réseau qui reste de la responsabilité de SNCF Réseau, encore une fois le privé va se gaver, car le prix des péages doit baisser suite à l’ouverture à la concurrence, sur un réseau financé par le contribuable, en sachant que la majorité des gros travaux aujourd’hui est effectué par des sociétés privés… Prenons exemple de la ligne Paris-Bordeaux, construite et financé en partie par Liséa groupement de société piloté par Vinci… Cette dernière à décidé du prix du péage et du nombre de TGV que la SNCF doit faire circuler sur la ligne pour rester rentable…
      – Quant aux privés qui ne veulent « que faire du pognon », c’est normal, il faudra qu’ils fassent des économies (encore moins de personnel en gare, en centre de maintenance, etc) et/ou ne seront intéressé que par les lignes rentables, tant pis pour les autres, et aujourd’hui, les lignes rentables qui permettent l’entretien des lignes moins ou non rentables mais essentiels aux voyageurs de certaines régions, ne seront plus entretenus faute de financement…

      Si vous avez des idées autres que faire l’épouvantail, faites-en part!

  74. Gérard Menmacorrespondance

    Cher Beubeu, permettez moi d’être direct, mais en gros, quand vous ne faites pas l’épouvantail, vous faites dans la caricature?
    On peut faire payer le train plus cher tout en conservant des dispositifs solidaires.
    Exemple : la région centre, en tant qu’autorité organisatrice des transports, veut mettre en concurrence l’exploitation de sa ligne paris chartres. Elle fait un appel d’offre dans lequel elle décrit le service à assurer et la matériel mis à disposition du futur prestataire. Dans cet appel d’offre elle impose que le candidat propose :
    – un tarif général sans réduction,
    – un tarif réduit pour telle et telle catégorie de voyageurs (senior, étudiant, chômeur, etc). Elle peut même imposer le taux de réduction (-25%,-50%, -75%)
    – un tarif spécifique pour les abonnements de travail.
    – etc
    Au bilan, l’exploitation du service est financée par l’usager sans impact majeur sur ceux qui ont des moyens restreints. Et justement elle pourra réinvestir les économies faites dans la construction d’un lycée par exemple…
    Donc au lieu d’être un service « pour les riches », cela sera un service pour tous, financé par ceux qui l’utilisent.

    Quant aux lignes « pas rentables » (les petites lignes, en gros), deux choix selon moi :
    – soit la région décide de continuer à subventionner la ligne (auquel cas la vente de billets ne couvrira qu’une partie des recettes nécessaires à l’exploitation, l’autre partie étant apportée par la région),
    – soit la région décide de basculer sur un mode de transport plus léger et moins couteux (le car en gros).

    • beubeu28

      Donc l’ouverture à la concurrence ne sera pas pour le voyageur mais pour la région, qui lui permettra de moins sortir d’argent pour le transport, mais sans forcement pouvoir l’investir ailleurs vu que l’état se désengage de partout…
      Et la société pour prendre le marché devra faire des sacrifices à un moment, soit en supprimant du personnel ou en le payant au strict minimum, on dégrade les conditions de travail, comme partout me dirais vous… Et elle sera subventionné par l’état autant que la SNCF l’est aujourd’hui, sauf que ce sera des actionnaires qui de gaveront… Comme Carrefour où le CICE versé par l’état à été entièrement reversé aux actionnaires tout en supprimant des milliers d’emplois…
      Juste pour infos, l’état avait dit que la SNCF ne sera pas privatisé, ils ont pas perdu de temps, la gare du nord à été cédé à 66% au groupe Auchan, pour 46 ans, un peu comme les autoroutes… Comme la gare Montparnasse, vous aurez plus de facilité à vous acheter un jean qu’un billet de train…
      Demain, quand il faudra présenter votre carte bleu au lieu de votre carte vitale aux urgences, on en reparlera… Désolé on frôle le caricaturale…

  75. Phil78

    @Gérard Menmacorrespondance
    De toute facon, avec la réforme, usagers comme contribuables, qui sont aussi les deux en même temps, paieront plus cher pour un service public de plus en plus cassé, des investissements insuffisants, et risque en terme de sécurité, l’intérêt des compagnies privées étant de faire de l’argent.
    La privatisation en Angleterre dans les années 90 à occasionné près d’une centaine de morts, avec une gestion de British Rail abandonnée à près d’une vingtaine de compagnies privées, suite à l’incurie de la politique Thatcher, configuration existante toujours actuellement, avec des billets hors de prix, et des trains en retards comme cela n’a jamais existé chez nous. A titre d’info voici le lien suivant :

    https://www.letemps.ch/societe/catastrophe-ferroviaire-londres-souligne-carences-trains-prives?utm_source=amp

    En bonus, une vidéo bonne publicité privatisation :

    https://youtu.be/oneGUC0SpbQ

    Pour rebondir sur ce que vous dites, c’est déjà la « cata », ouvrez les yeux !
    Pensez vous réellement que les politiques se préoccupent de la sécurité ? J’ai rappelé dans l’un de mes commentaires, l’exemple de Brétigny, la SNCF qui, suite à une délégation de plus en plus poussée au privé, a laissé un aiguillage durant plusieurs mois avec une éclisse comportant des boulons manquants.
    Pensez-vous vraiment qu’en voulant transformer la SNCF en SA, décider de supprimer le statut des cheminots, et donc d’organiser une relève faite par des contractuels, la SNCF à terme, aura encore la main sur la gestion et la sécurité du réseau ?
    La SNCF au moment de sa création en 1936, a démarré avec des comptes « déjà dans le rouge », laissés par les compagnies privées, et cela n’a pas empêché nos chemins de fer de prospérer. Elle n’a pas vocation à être en « équilibre ». La logique de rentabilité ne sert pas le service public.Par contre depuis 40 Ans, les mauvais choix politiques ont fait explosé la dette de la SNCF, c’est donc aux politiques de prendre leurs responsabilités, de rembourser et d’arrêter cette réforme.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles