17 commentaires pour “Incident – pointe de matinée du 26 mars 2018”

  1. maxaudrey

    Bonjour,

    Merci pour ce retour et surtout à la personne qui dans le 862408 nous a donné les informations en direct via Twitter.

  2. lesliejvenretard

    Vous pouvez préparer le billet sur la « pointe de la soirée…. »

  3. lesliejvenretard

    Pour quelle(s) raison(s) les SMS retards dont envoyés par 2 comptes différents ? J’ai reçu sur le 38638 l’info retard pour le 16h40 (VC) et le 17h22 … et sur le 38538 une info pour le 18h02 et à nouveau pour le 17h22… Ce n’est pas nouveau mais ça m’interpelle ce soir.
    La SNCF a l’espoir que cela se remarque moins en diluant l’info ?

    • duong

      Tiens si quelqu’un peut me dépanner sur un sujet connexe : jusqu’au 9 mars, je recevais plein de messages « TER Flash Trafic » en provenance du 38638. Mais depuis je n’en ai reçu qu’un seul en 3 semaines ! (le 22 mars pour signaler la fin de la panne électrique à Rambouillet) Pourtant, j’avais toujours la notification active sur l’application. Y a t-il eu une nouveauté sur l’application que je devrais prendre en compte ?

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour,
      Je me renseigne et reviens vers vous pour ces deux questions.

  4. Fred

    Pour quel raison la gare de Rambouillet ne comporte pas d’installations permettant aux trains suivants de dépasser le train en
    panne? Il y a 4 voies en gare de Rambouillet?!? MERCI DE DONNER DES PRÉCISIONS…

    • Djeff78

      Il y a un aiguillage sur voie 2 après le pont Hardy (au milieu du quai) pour rejoindre la voie 2B, et un second après le quai. Tout dépend donc de l’endroit exact où le TER est immobilisé suite à la panne.

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour,
      De plus, la première panne est survenue avant la gare de Gazeran, là où il n’existe qu’une seule voie de circulation par sens.

  5. Fred

    Au même moment en autre TER est tombé en panne à l’entrée de la gare du Nord à Paris provoquant le chaos et de très nombreux retards… Loi des séries? Déliquéscence de la SNCF à moins d’une semaine de la grande grève…

    • La fouine

      En effet, 2h de retard pour tous les trains et TGV au départ et à l’arrivée à Paris Nord ce matin ! Ils font un concours avec Montparnasse ? LOL

  6. Fred

    Comment se peut-il qu’un train quasi neuf tombe en panne?
    Avant le renouvellement des trains, la SNCF nous expliquait que le vieillissement du matériel, blablabla… Maintenant le matériel est pratiquement entierement renouvellé. POURQUOI TOUJOURS DES PANNES?

  7. vanhalst guillaume

    Bonjour,
    Evidemment une panne le lundi matin c’est très énervant, on a perdu entre 1h30 et 3h peut-être pour les plus mal lotis. Une fois digéré et relativisé, j’aimerai comprendre les décisions prises, bonnes ou mauvaises.

    Quelles sont les solutions préconisées dans ce cas là? Train qui tombe en panne sur une zone sans dépassement possible.
    Est-ce qu’un train « remorqueur » aurait du arriver ? Dans quel délai (sachant que nous sommes en début de pointe)? Pourquoi le conducteur a pris le « risque » de s’arrêter sur le quai principal à Rambouillet? Pouvait-il être routé vers un quai ne bloquant pas la circulation s’il retombait en panne ?

    Merci

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour vanhalst guillaume,
      Lorsqu’une panne survient sur sa rame, l’agent de conduite doit d’abord tenter d’y remédier en appliquant un guide de dépannage propre au type de rame utilisée.
      Dans cet intervalle, il lui est donc très difficile de vous donner de l’information régulièrement, sa priorité étant le dépannage de son train.
      Si au bout de 20 minutes (ou moins si la panne apparait rapidement comme insoluble), il n’a pas réussi à se dépanner, il fait ce que l’on appelle une « demande de secours », c’est à dire qu’il demande au PC Régional d’organiser le dépannage de son train au moyen d’un autre train.
      C’est ce qui a été fait hier matin, dans un premier temps à Gazeran, puis à Rambouillet.
      Cette demande ne permet plus au conducteur de se remettre en marche de lui-même sans l’autorisation du PC qui a le choix entre faire pousser la rame jusqu’à la gare suivante (ce qui était prévu hier) ou faire venir une rame de la gare suivante (donc à contre sens depuis Rambouillet dans ce cas là – situation qui n’est pas souvent privilégiée car elle implique des mesures de sécurité plus « lourdes » à mettre en place) pour « tirer » ensuite l’ensemble dans une gare ou le dégagement des voies sera possible (gares munies de voies de garage ou de plusieurs voies à quai).
      Hier matin, le secours a été annulé une première fois, le conducteur ayant réussi à se dépanner après sa demande à Gazeran, ce qui explique pourquoi nous avons fait descendre dans un premier temps à Epernon les voyageurs du train suivant qui devait pousser le train en panne jusqu’à Rambouillet, avant de les faire remonter à bord.
      Le problème est que le train est de nouveau tombé en panne à Rambouillet et qu’il a fallu relancer la même procédure, avec des solutions autres dans cette gare.

    • vanhalst guillaume

      Bonjour,
      Merci pour la réponse, je n’ai aucun reproche à faire au conducteur, il nous a prévenu à plusieurs reprises et on comprenait bien qu’il essayait de réparer le train.
      Je souhaitai juste savoir si un train remorqueur pouvait arriver plus vite dans ce cas de figure (ce fut correct mais on parle de ~45min non?) et surtout pourquoi ils ont choisi de s’arrêter sur le quai principal à Rambouillet alors qu’il pouvait y avoir un risque que le train ne redémarre pas, facile de le dire après coup mais cela aurait moins perturbé les trains derrières non ?

  8. Abonné_SNCF

    M. Gaucher, vous parlez uniquement en numéro de train (TER 862408), mais pas en matériel. S’agit-il ENCORE d’une panne d’un Régio 2N ?

  9. VEROVERO

    Bonjour,
    c’est vraiment très curieux que du matériel neuf tombe en panne aussi régulièrement…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles