descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Paris – Chartres – Nogent

plan de la ligne Paris – Chartres – Nogent

vendredi 23 juin 2017, 16:13

Incidents Incidents de ces dernières semaines

par Pascal Gaucher

Voici des éléments afin de répondre à vos nombreuses questions sur les incidents ayant perturbé la circulation ces dernières semaines …

Nous identifions deux périodes durant lesquelles la circulation a été perturbée (ou des sous compositions ont circulé) pour des raisons diverses.

Comme je vous l’avais relaté dans un précédent article, nous avons eu periode durant laquelle les anomalies matérielles étaient prépondérantes dans les raisons de non qualité, en plus de raisons externes et de motifs « climatiques » plus réduits qu’aujourd’hui  : Article ponctualité ces dernières semaines

La seconde période, dans laquelle nous nous trouvons actuellement, est marquée par des incidents dont les causes sont plus identifiées comme suit.

Les effets de la chaleur

Avec la chaleur de ces derniers jours, nous avons été confrontés à plusieurs incidents venant de l’Infrastructure du réseau.

Nous avons ainsi connu des « occupations » de zones provoquant la fermeture des signaux alors qu’aucun train est présent sur ladite zone. Cela arrive lorsque les rails se dilatent à un point que les « joints isolants » situés entre deux zones « s’écrasent » au point que les rails se touchent et que le courant passe d’une zone à l’autre et laisse à penser qu’un train est présent pour assurer cette continuité. Ceci est sans risque pour la sécurité mais nécessite une vérification des zones concernées à pied d’œuvre et une reconnaissance de l’état du rail afin de pouvoir faire circuler les trains.

Le même phénomène a été à l’origine de 3 dysfonctionnements de contrôles d’aiguille, provoquant également une fermeture des signaux alors que cette aiguille est pourtant bien disposée pour assurer la continuité de l’itinéraire emprunté. C’est ce qui s’est passé jeudi soir à St Cyr lorsque les trains se sont retrouvés arrêtés par la signalisation et que des voyageurs sont descendus dans les voies, sans y être invité par la SNCF, afin de rejoindre la gare la plus proche à pieds.

Enfin, des affaissements de caténaire, notamment au Mans, ont endommagé 3 de nos rames qui ont du être retirées de la circulation pour un remplacement de pantographes. ce retrait a occasionné des sous compositions à cause de l’immobilisation temporaires de ces rames.

Pour avoir plus d’infos sur ces deux phénomènes, voici un article de 2016 dans lequel vous trouverez des infographies très intéressantes : Article plan canicule

Les problèmes de climatisation

C’est un phénomène un peu paradoxal mais les fortes chaleurs ont également occasionné des soucis de climatisation sur certaines de nos rames (peut-être à cause d’une utilisation excessive de celle-ci ?).

Sur les Régio2N, il existe un système d’équilibrage de la climatisation qui fait que lorsqu’une voiture fait défaut, il s’opère une répartition à partir de la voiture voisine. S’il fait un peu moins frais que lorsque la climatisation fonctionne parfaitement, cette répartition crée un environnement tout à fait acceptable.

Sur les TER2NNG, ce système n’existe pas et lorsque nous rencontrons un problème, voici le choix que nous faisons :

  • Si le souci ne concerne qu’une voiture sur 4, nous laissons celle-ci en circulation afin de ne pas créer de sous composition
  • Si au moins 2 voitures sur 4 sont en défaut, nous sortons la rame de l’exploitation pour la faire réparer au plus vite.

Au total, nous avons eu 6 rames sur 12 concernés par des sujets « climatisation » plus ou moins acceptables. Ce soir, vendredi 23 juin, nous aurons deux rames immobilisées pour réparation et cela occasionnera deux sous compositions sur les trains suivants (sauf aléa supplémentaire de dernière minute) :

  • 862429 – 17h07 à Paris Montparnasse
  • 862435 – 18h09 à Paris Montparnasse

Concernant les corails, la tension qui existait sur les locomotives est en passe d’être résolue et nous devrions récupérer bientôt plusieurs de nos voitures qui sont parties en maintenance lourde à Périgueux (ce qui explique que nos rames corails sont limités à 9 voitures au lieu de 10 en ce moment). Il reste cependant une rame qui circulera ce soir avec une voiture non climatisée, nous vous prions de nous en excuser mais nous avons fait ce choix plutôt que de condamner la moitié de la rame (lorsque une voiture est condamnée en milieu de rame, la réglementation ferroviaire nous impose de condamner toute la partie arrière du train car cela créerait une discontinuité dans la possibilité de circuler à bord du train qui empêcherait les voyageurs de rejoindre l’agent de bord pour lui signaler un problème).

Sur les corails, nous avons également rencontré des problèmes de fermeture de portes qui sont en cours d’expertise.

J’espère vous avoir apporté des réponses à vos questions, je vous présente nos excuses pour les désagréments subis lors de ces incidents et également pour mon manque de disponibilité ces derniers jours pour vous répondre plus rapidement.

Bon week-end à tous !