Le blog en pause

Comme pour certains d’entre vous, le temps est venu pour moi de prendre mes congés. À partir de ce soir, le blog sera en pause jusqu’à mon retour début septembre.

Valérie Chrétienne

Valérie Chrétienne

icon-email

Je vous ai néanmoins préparé plusieurs articles qui seront publiés par l’une des mes collègues pendant mon absence. Ils traiteront des sujets suivants :

  • Les abonnements scolaires
  • La journée du patrimoine en gare de Chartres le 21 septembre.

Ma collègue pourra en fonction de l’actualité mettre en ligne « les infotrafics » afin de vous tenir informés.

À noter : vous pouvez bien sûr continuer à publier des commentaires, mais j’en prendrai connaissance et y répondrai à mon retour début septembre.

Je vous souhaite à tous d’excellentes vacances et bon courage pour ceux qui rentrent.

17 commentaires pour “Le blog en pause”

  1. Delahaut

    Panne vendredi soir + caténaire arraché….le materiel toujours au top sur la ligne Paris- Le Mans…..

  2. Abonné_SNCF

    Ce serait bien d’avoir un petit récit de vendredi soir et l’accueil des voyageurs à Nogent le Rotrou. Avec 160 naufragés devant la gare, le patron du Grill ne devrait pas être mécontent de sa soirée. Je pense que ces clients de la SNCF ont un autre point de vue.

  3. Phil 78

    Bonjour Madame,

    Bravo au conducteur du TER en direction de PMP dans lequel je suis monté aujourd’hui à Rambouillet à 14h17, et qui a rattrappé le retard dû à un train de marchandise se trouvant devant nous et en retard lui.

    Bonne vacances à vous.

  4. Loraine

    Joli tour de passe-passe de la SNCF : lundi 12/08, le train départ Courville 7h34 pour PMP ne circule pas pour une raison inconnue. Ce n’est pas prévu dans les horaires d’été mais c’est récurrent. Je reçois donc (bip) un message de l’appli le matin-même. Même pas surprise… Je m’apprête donc à prendre le 6h43 à Courville. Bip : 30 mn de retard. Ok : pause café supplémentaire. Bip : 50 mn de retard. Bon, ça commence à bien faire… J’attends et j’y vais. Mon corail arrive. je monte, il est presque vide. Bip : mon 6h43, qui avait 50 mn de retard ne dessert pas Courville. Je ne comprends pas : je suis assise dedans ! Abracadabra : entre Courville et Chartres, le 6h43 devient le 7h34 (le train fantôme qui ne devait pas circuler). On « pause » à Chartes, on fait omnibus (Maintenon, Epernon, Rambouillet) comme le fait le 7h34. Plus un mot concernant les 50 mn de retard, ça n’a jamais existé, pas d’excuses du chef de train, rien, nada ! Ni vu, ni connu. En arrivant à Montparnasse : « nous espérons que vous avez effectué un bon voyage, blablablabla… ». j’arrive au bureau, je me connecte : quel retard ? Pas de retard. j’ai dû réver. Ou cauchemarder. Il ne faudrait pas prendre les voyageurs que pour des lapins de 6 semaines….

    • fguillon

      Bonjour.
      Ceux qui s’occupent de la comm clients/excuses sont en congés.
      Effet des economies de moyens et Réduction des effectifs: pas de remplacement.

    • Valérie Chrétienne Valérie Chrétienne

      Loraine, je viens de prendre connaissance de votre récit, effectivement il y a un souci dans l’information. Je le note dans mon rapport et le cite en exemple.

  5. Domaingue

    Avec 11 articles par mois c’est déjà du mi-temps. Comptez vous augmenter la cadence à la rentrée ?
    (En considérant qu’un article prenne une journée à écrire…)
    Espérant que les incidents baissent eux de cadence!
    Bonne reprise à tous les naufra-usagers du TER.

    • Valérie Chrétienne Valérie Chrétienne

      Bonjour Domaingue, vous avez raison la tenue du blog représente une petite partie de mon poste et de mes différentes missions.

  6. Fabrice R

    Bonjour Madame

    Mésaventure vécue hier mardi 27 Aout :

    J’étais dans le train de 16H25 à Versailles direction Chartres, pour info ce train est court. Il était déjà quasi plein en arrivant à Versailles alors que la rentrée n’est pas passé …. Bref

    C’était un « ancien » train, le confortable avec 4 sièges en largeur et de vrais accourdoirs.

    Assis au 1er étage juste à coté de la vitre donnant sur l’escalier, des jeunes étaient assis dans l’escalier, du monde sur le palier avec vélos et aussi des sacs….

    Tout d’un coup un bruit d’aspirateur vient du bas puis quelques 30 secondes après une odeur de brulé arrive puis des cris du mouvement, on entend des gens dire qu’il y a le feu.

    Un des jeunes descend de l’escalier et prend un extincteur à mousse pour essayer d’éteindre ce feu pour lequel il y a surtout de la fumée.
    En parallèle une personne appelle le conducteur pour stopper le train, en effet le feu venant d’un appareil électrique ne s’arrête pas. D’ailleurs il y a beaucoup plus de fumée et d’odeur que de flamme.
    Après quelques minutes de quasi début de panique, les gens se lèvent veulent quitter la voiture, de personnes qui commencent à presque crier qu’il faut arrêter le train, finalement le train s’arrête à Saint Cyr les gens jettent l’objet sur le quai et malgré encore l’utilisation de l’extincteur, il continue de fumer fortement.

    peu de temps après des contrôleurs arrivent sur le quai puis un extincteur à poudre pour éteindre les feux d’origines électrique car c’est le cas là.
    Enfin l’objet qui est un aspirateur sur batterie arrête de fumer.

    Le conducteur passe dans la voiture voir les dégâts, pas grand chose hop on repart après quelques minutes d’attente.

    Conclusion :
    1) heureusement que le jeune dans l’escalier était formé à la manipulation d’extincteur

    2) Mais ce qu’il faudrait surtout pour la sécurité ce sont des extincteurs à poudre en plus de ceux à mousse dans les voitures. Il y a de plus en plus d’appareils électroniques à batteries (téléphones, tablettes, ordinateurs portables) dans les trains qu’avant.

    Ps : il s’agissait d’un aspirateur de table.

    • Valérie Chrétienne Valérie Chrétienne

      Merci Fabrice pour votre retour, j’en fais part à mon correspondant matériel. Je vous tiens au courant!

  7. fguillon

    Bonjour et bonne rentrée a tous.

    Checklist de rentrée :
    -Apporter sa trousse et quelques conducteurs/locomotives basés a pmp pour manoeuvrer les rames corails.
    -Proposer aux usagers une formation yoga/zen et extincteurs dans une voiture dédiée (a rajouter!)
    -Decrypter les tarifs remi sncf et leur articulation avec sncf grandes lignes
    -Communiquer plus souvent et rapidement surtout en temps de crise
    -Monter les objectifs ponctualité a 95% sur toutes les gares.
    -… à compléter…

    • fguillon

      Que se passe t il a montparnasse? Encore pas de possibilité de tracter les « coupons » corail ce matin?
      C’est assez incroyable comme situation. La comm est inexistante, trop gênée sans doute par des raisons indicibles?

  8. Fredo28

    16h09 encore court! L’ete est fini! Ce n est pas ecrit sur les plans de transports, il est long en r2n toute l annee depuis plusieurs annees, c est quoi ce bordel. Marre d etre en mode sardine!

    Comme je bosse a cote de la gare, j ai ete surpris de voir que le 15h06 etait un corail!
    Ceux qui ne peuvent pas rouler, comme c est bizarre!!!!

    Je suspends mon abonnement…

    • Fredo28

      Je pensais que c etait un blog d echange mais on n a plus de reponse maintenant….

    • Fredo28

      Quand les corails vont ils refonctionner?
      Quand tous les trains seront vraiment longs?
      C est bien gentil d ecrire sur les tableurs longs partout puis finalement on a un enchainemnts de trains courts.
      Quand le 16h09 est court, merci de l indiquer sur l appli!!!!

    • Fredo28

      15h06 le Mans, encore un joli corail aux heures creuses.
      16h09 Chartres, surement un court en 2nng en debut de pointe….

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles