Le mémo de la ligne #2

Je fais un point sur les sujets que vous avez abordés ces derniers temps : le chauffage dans le train, les retards du train 16752, une anomalie tarifaire à Bretoncelles et les infos ponctualité.

Valérie Chrétienne

Valérie Chrétienne

icon-email

Je partage avec vous les informations et réponses que j’ai pu apporter à certains d’entre vous dans le fil des commentaires.

Le chauffage dans le train : comment ça fonctionne ?

Je reprends le commentaire de ramerame :

Que peut-on faire pour remédier à cet air froid qui vous tombe dessus lorsqu’on est près de la fenêtre ??!! c’est juste pas possible !! serait-il possible de ne pas envoyer d’air du tout plutôt que froid ??

J’ai fait remonter votre commentaire à Nicolas, correspondant matériel et voici sa réponse :

Le système  s’occupe à la fois de la climatisation l’été et du chauffage l’hiver.

L’air soufflé est généralement fort tant que la température intérieure n’atteint pas la température de consigne (température adéquate). L’air soufflé diminue ensuite lors du trajet tant que le portes ne s’ouvrent pas. Quand les portes s’ouvrent, la température extérieure vient perturber la température intérieure, et cela recommence : l’air soufflé augmente pour réguler la température. La conception du circuit climatisation réfrigération/chauffage est ainsi conçue. Les portes se ferment automatiquement pour conserver la température dans l’habitacle du train pendant l’hiver.

Ces systèmes de clim/chauffage sur les trains avec  de nombreux  d’arrêts ne permettent donc que de réguler la température, et leur fonctionnement est largement dépendant des températures extérieures.. Il y a plusieurs sondes disposées un peu partout dans le train qui permettent de réguler, selon l’air intérieur, extérieur et ventilé, le chauffage dans les trains.

Les retards du train N°16752 (6H57 au départ de Chartres)

Vous êtes nombreux à me signaler les retards récurrents du train de 6h57 au départ de Chartres, direction Paris Montparnasse. Je me suis rapprochée du service production afin d’en connaître les raisons.

Ce train a pour origine Le Mans à 5H38 puis dessert les gares de Nogent le Rotrou à 6h16, La Loupe à 6h31, Courville sur Eure à 6h43, Chartres à 6h57, puis Versailles Chantiers à 7h39 et terminus à 7h53 pour Paris Montparnasse.

Mais que s’est il passée mercredi dernier?

Vous avez fait plusieurs commentaires sur cette situation, je reviens dessus.

Suite au retard du train avant Chartres , le Gestionnaire avait envisagé de supprimer le train. Cette information a été transmise à la Régie de Chartres qui gère les annonces. Les annonces ont donc été diffusées dans les gares. Dans le même temps, le gestionnaire a appelé le service Escale  de Chartres pour faire part de sa décision (celle de supprimer le 16752). L’Escale a attiré son attention sur le fait que vous étiez nombreux  sur le quai et que certains voyageurs n’aient pas pu emprunter les trains 862408 (départ de Chartres à 7H02 avec du retard et court) et 862410 (départ de Chartres à 7H05 avec du retard et court). Par la suite, la décision de ne pas supprimer le 16752 a été  prise.  Cela a donc  généré une discordance dans les informations, j’en suis désolée.

L’anomalie tarifaire de Bretoncelles

Je reviens sur le commentaire d’Hélène au sujet de l’anomalie tarifaire à Bretoncelles.

Ce soir impossible d’obtenir un billet Paris Montparnasse à Bretoncelles pour demain. Le site Ter Centre recense bien les trains habituels mais ne délivre que l’information, pas de billets et OUI SNCF propose un seul train à mi journée avec passage par Le Mans et Nogent pour 70 euros !

Il n’y a donc pas moyen d’obtenir un billet de Montparnasse à Bretoncelles sinon en passant par Le Mans en TGV ? Le site de réservation fonctionne en revanche pour Nogent (Eure et Loire) (25 % de réduction avec la carte senior +) et La Ferté-Bernard (pays de la Loire) plus loin mais moins cher (50%).

En fait, la destination Bretoncelles est un point d’arrêt. L’achat de billet se fait exclusivement en dématérialisé (site TER Centre Val de Loire ou application). L’achat de billet n’était pas réalisable sur l’application, ni sur le site TER suite à une anomalie de paramétrage (gare située en basse Normandie). Du coup, Hélène n’avait pas l’ensemble des tarifs proposés à la vente. Je me suis renseignée auprès de mes collègues en charge de ce sujet : il a fallu reparamétrer tous les supports de vente avec les bons tarifs.  Ce 22 Novembre, il  reste encore du travail de paramétrage. Cependant, les tarifs nationaux des cartes commerciales Voyages et Centre/Rémi sont désormais disponibles à l’achat sur les canaux internet et mobile TER et OUI.SNCF.

Infos ponctualité de la ligne : septembre et octobre

Vous pouvez dès à présent retrouver les informations concernant la ponctualité de notre ligne sur l’onglet Ponctualité de la ligne.

J’ai bien noté vos autres questions :

  • Manque place dans le 16h09
  • travaux de mars à juin : y aura t’il des bus de substitution?
  • trains courts non signalés sur l’appli

Je me renseigne sur ces différents sujets auprès de mes collègues. Je reviens vers vous dans le prochain mémo de la ligne ou  dès que j’ai des éléments de réponse.

Enfin, concernant le mouvement social du 5 décembre, le programme de circulation sera disponible 48H avant soit le 3 décembre.

 

27 commentaires pour “Le mémo de la ligne #2”

  1. Mia28

    Bonjour,
    Les 2 premiers train suprimés sans explications ce matin 26/11/2019,tellement irrespectueux la sncf, pas d alerte, pas d annonce avant 5h45, train disparus comme si ils étaient passé. Il n’y a que VOUS sncf pour faire suer et prendre en otage la France entière. Vous êtes épuisant, je vais vous envoyer le nombre de journée perdues à cause de vous et cette ligne ter à la noix. Vivement l’ouverture à la concurrence, avec vous c’est zéro pointé, merci au revoir rideau la sncf. Merci pour cette énième journée galère et merci aussi pour ce congès dans le vent du 05 Décembre c est sûr que nous infirmiers/infirmières, nous avons des conditions de travail et un statut de rêve….PFFF
    Cordialement.

    • Pr LORIÉBAT

      à Mia28

      J’ai arrêté la lecture à « prendre en otage la France entière ».

      Vous avez toutes les raisons d’être mécontente du service rendue, vous êtes légitimement épuisée et dans ces cas-là nos mots dépassent notre pensée. J’espère que c’était le cas en l’occurrence.

      Cordialement.

    • Gérard Menmacorrespondance

      Qu’est ce qui vous choque avec l’expression « prendre en otage »?
      En pratique c’est bien comme ça que ça marche il me semble : l’usager, qui n’a aucun pouvoir décisionnaire, est bien la partie lésée, alors que la revendication s’adresse à une tierce partie (l’état, la sncf).

    • Pr LORIÉBAT

      à Gérard Menmacorrespondance

      Si l’on n’a pas suivi l’actualité nationale et internationale des ces dernières décennies, l’expression peut ne pas choquer. Mais par respect pour les personnes qui ont réellement été prises en otages et l’ont payé de leur vie, il ne me semble pas opportun de l’employer dans le dialogue social et dans la perspective d’échanges constructifs.

      Cordialement.

    • Gérard Menmacorrespondance

      J’ai arrêté la lecture à « dialogue social »…

    • Abonné_SNCF

      Otage : définition Larousse

      Personne dont on s’empare et qu’on utilise comme moyen de pression contre quelqu’un, un État, pour l’amener à céder à des exigences.

      A vous de juger…

    • Pr LORIÉBAT

      à Gérard Menmacorrespondance
      Très drôle, très spirituel. Cela démontre en quelle estime vous portez le dialogue en général.

      à Abonné_SNCF
      C’est là que vous faites un contre-sens à mon avis.
      Les usagers ne sont pas « utilisés » sciemment par les salariés grévistes ou non. Les arrêts de travail se traduisent par l’absence de circulation de train mais pourquoi ont-ils lieu ? Parce qu’il n’y a pas de discussion possible au sein de la compagnie. Les usagers (ou clients) sont mis devant le fait accompli par la direction qui est le relais de la parole gouvernementale.

    • Vdmaveclasncf

      Gérard menmacorrespondance, tout à fait d accord avec vous, nous devrions faire grève à notre tour qd ils auront fini on ne prend plus nos forfaits

    • Pr LORIÉBAT

      à Vdmaveclasncf

      Bonne idée, mais comme un nombre croissant d’usagers est prélevé, cela risque d’être inefficace.
      Autre moyen pour voyager gratis : que des grèves du zèle soient autorisées (les trains circulent, mais les billets ne sont pas vendus et pas contrôlés). Problème : pour l’instant c’est illégal ; il faut un titre de transport pour des raisons d’assurance.

      Cordialement.

    • Gérard Menmacorrespondance

      Pas de circulation les 5 et 6 décembre, aucun service minimum. Nombre de salariés ne pourront pas se rendre à leur travail… Mais non, ce n’est pas une prise d’otage.

  2. Jojo28

    Quel indemnisation pour la non atteinte de vos objectifs de ponctualité en octobre?

  3. fguillon

    Je ne reçois plus les alertes sms… mais elles étaient si trompeuses parfois…
    Ce matin j’aurais reçu une avalanche de sms… vu les problèmes en chaîne.

    En attendant on compte les champignons au bord des voies entre epernon et gazeran a la faveur du jour qui point.

    30 minutes depuis le départ, on arrive juste à gazeran… 10km parcourus.

    Le conducteur nous tient au courant avec courtoisie. Merci a lui.

    • fguillon

      Merci Pierre du 862412.
      Esperons trouver de la place pour se garer a pmp…
      Hier soir étrangement c’étaient des tgv inoui qui circulaient a toute allure sur nos voies pour rallier paris a cause de defaillance d’alimentation électrique sur la lgv.
      Aujourd’hui cest notre tour. Ils nous ont contaminé ou bien ces tgv ont ils tiré trop de jus?

    • Vdmaveclasncf

      La dame a une belle voix ?le conducteur en t il une d’ailleurs?ds le train de 6.56 départ maintenon aucunes infos juste la magnifique voix virtuel pré enregistrée ……
      Oh bah arrivé au boulot avec 30 mins de retard…..
      Joke bonheur allégresse…

  4. ilyarom12

    Très mauvaise gestion de la situation perturbée ce matin. Je ne vois aucun lien entre le defaut d’électricité à Maintenon et des problèmes au niveau de Gazeran. Quasiment aucune info. ..Aucune amélioration de gestion des accidents depuis des années. …

  5. Delahaut

    La rénovation des infrastructures belle blague…..le decorum des gares ne rend pas le matériel et les infrastructures plus fiables manifestement……quant au chauffage j’ai le regret de vous dire que cette explication est plutôt « nulle »…..l’air froid qui tombe sur la tête est une réalité. J’incite votre spécialiste du chauffage à faire quelques allers-retour entre Chartres et Paris…..une chose est certaine, ces rames Bombardier sont une cata dans tous les sens du terme….

    • Pr LORIÉBAT

      « ces rames Bombardier sont une cata dans tous les sens du terme »
      +1

    • Philippes

      Les explications sur le chauffage sont en effet incompréhensibles : si la température diminue à l’ouverture des portes, le système de chauffage devrait « souffler fort » de l’air CHAUD pour atteindre la « température de consigne » et non pas de l’air FROID qui accentue encore la baisse de température.
      Copie à revoir…

  6. Mia28

    Pr Loriébat, mes mots n’ont pas dépassé ma pensée, épargnez-moi vos leçons je vous prie, je sais ouvrir un dico. Nous usagers, nous sommes toujours lésés alors qu’on y est pour rien.
    Je suis infirmière, je donne de mon temps et mon énergie pour les autres, dans des conditions honteuses pour nous personnel soignant, je vous invite à venir 1 jour dans mon service et vous verrez ce que c’est qu’une vraie mission de service public, chose que la Sncf a oubliée…
    Bien le bonjour de l’hôpital public qui se meurt, mais qui essaye non sans mal de rester digne pour nos malades qui n’y sont pour rien.
    CDLT

    • Pr LORIÉBAT

      à Mia28

      Votre dévouement vous honore. Il est indiscutable que les personnels hospitaliers sont en grande souffrance et que leur travail n’est absolument pas reconnu à sa juste valeur. Recevez tout mon soutien sincère.

      La situation de l’hôpital public ne ressemble-t-elle pas finalement à celle du transport ferroviaire ? Les pouvoirs publics ont cassé le jouet et ensuite s’étonnent qu’il ne fonctionne plus. En l’occurrence, en ouvrant à une concurrence exacerbée et à une baisse des moyens drastique qui n’ont pour but que d’enrichir toujours les mêmes. Les nantis, ce ne sont pas les infirmier·e·s, les personnels SNCF, les profs, les fonctionnaires etc. Tous devraient être solidaires.
      On ne peut jeter l’opprobre sur une corporation.

      Je retiens votre phrase : « une vraie mission de service public, chose que la Sncf a oubliée… ». Les cheminots ne l’ont pas oubliée, eux. Leur direction sûrement.

      Cordialement et bon courage.

    • fguillon

      Le délabrement du service hospitalier public fait précisément l’affaire de la concurrence… les cliniques sont rachetées par les grosses mutuelles qui prennent les actes chèrement remboursés et laissent au public les actes les moins rentables.
      La comparaison vaut pour le ferroviaire… et ses lignes plus ou moins bénéficiaires qui feront bientôt l’objet d’appels d’offre par les régions. Sncf héritera de ce que le privé ne veut pas gérer…

      Si on ne mise pas tout sur le ferroviaire en y mettant le paquet maintenant afin d’encourager le transport public et en commun, on est pas près de réduire la voilure du grand gaspillage de notre environnement.

    • Pr LORIÉBAT

      Absolument fguillon.

      Il est bien triste que nos concitoyens ne s’en rendent pas suffisamment compte.

      Mais il faut dire que la tactique des gouvernants est habile.

      Cordialement.

    • Jicé

      Mr Loriebat, professeur de quoi ? Pas de math assurément . SNCF = 2 actif pour 1 retraité, RATP = 1 actif pour 1 retraité, le tout 8 milliards de déficit : Ne croyez vous pas que cela pourrait servir plutôt pour améliorer nos conditions de transport ? Mais suis je bête, je suis prêt à parier que vous, également, vous avez un statut particulier à protéger.

    • Jicé

      Pardon, 8 milliards de déficit par AN et pour ceux qui n’ont pas compris, qui paye à votre avis ?

  7. Obouduroulo

    A quoi sert ce site finalement? J’ai l’impression que l’on cherche des réponses entre usager. Les infos c’est bien gentil mais on veut des solutions! Actuellement la majorité des trains en heure de pointe ont des retards conséquents QUOTIDIENNEMENT. Que faites vous pour améliorer les choses? Les questions sont cycliques depuis des années et zéro avancée. La communication n’est pas meilleure même avec ce site internet

  8. NKR

    Bonjour,
    pour info, la fiche horaire du service 2020 a été mise en ligne sur le site du TER Centre. Pas de changement notable à signaler, si ce n’est des décalages d’une ou 2 minutes de ci de là, qui rendent le « pseudo cadencement » qu’on nous avait vendu en 2012 de moins en moins perceptible. La principale nouveauté du SA2020 concerne la section Paris – Rambouillet, avec la création des missions RYPA et PYRA: des trains qui assurent une desserte express Paris / Versailles / SQY / Rambouillet (Paris – Rambouillet en 35 minutes, soit un temps similaire au TER). Ce n’est pas la révolution car ces trains ne circuleront qu’à la contre pointe, c’est à dire dans le sens Paris vers Rambouillet le matin, Rambouillet vers Paris le soir. Mais le test sera intéressant à suivre…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles