Nous venons à votre rencontre demain 5 mars à Chartres

Le 5 mars de 6h à 9h nous serons présents dans le hall avec mon équipe et des contrôleurs afin de répondre à vos questions et échanger sur vos sujets au quotidien.

Valérie Chrétienne

Valérie Chrétienne

icon-email

Demain nous venons échanger avec vous de 6h à 9h dans le hall de la gare de Chartres. Ne vous inquiétez pas, il y aura d’autres dates pour les autres gares.

Bientôt (le 20 mars) vont arriver les « NRR », les nouvelles règles de régularisation.

Pour cela, demain, une équipe de contrôleur sera également présente afin de pourvoir répondre au mieux à vos interrogations.

Toutes vos autres questions sont elles aussi les bienvenues!

23 commentaires pour “Nous venons à votre rencontre demain 5 mars à Chartres”

  1. vdmavecsncf

    ET à maintenon??????

  2. vdmavecsncf

    le 18.06 départ Paris en attente sur le quai il est encore 18.16. …..10mins de retard!!!!

  3. Delahaut

    Le 18h06 parti avec 10mn de retard…il va falloir communiquer les horaires aux machinistes et techniciens….bloqué derrière le 18h09….la sncf toujours aussi merveilleuse….compétente….bref….ceux qui ne prennent plus leurs billets ont bien raison….

  4. sushy28

    Bonsoir, je ne perdrais pas mon temps demain à venir vous saluer, avec vos trains en permanence en retard, j’en perd tous les jours.

  5. Loraine

    Bonjour, ce matin, Courville vers Paris : corail départ 6h43 : supprimé. Corail suivant 7h07 : supprimé. Train suivant : train court. Je vais travailler comment moi ? A dos de chameau ? Des cars de substitution jusqu’à Chartres ? Non. Rien. Je regarde les infos travaux : rien. Je ne comprends pas. Je vous demande des explications SVP. On n’est pas des boeufs.

  6. Loraine

    Suite (mais certainement pas fin) : le corail de 7h34 best pas un corail mais un train court et parce qu’on le vaut bien, il aura 30 mn de retard. Je fais quoi là ? Maintenant ? J’implose ou j’attends la fin ses sms ? La SNCF danse sur mes nerfs. Je vous ai raconté les 25 mn de retard hier sur le 18h06 bloqué derrière le 18h09 ? C’est un classique mais efficace pour l’épuisement nerveux.

  7. Loraine

    Finalement, ce sera 45mn de retard. Qui dit mieux ?

  8. Loraine

    Et voilà : suppression pure et simple. Je ne vais pas monopoliser le blog plus longtemps. Je vous remercie d’avoir partagé avec moi cette grande aventure sans cesse renouvelée que nous offre au quotidien la SNCF. Bonne galère à tous.

    • fguillon

      Avez vous eu le bonheur de faire un arrêt à Chartres ce matin afin de rencontrer nos interlocutrices?
      Ici dans l’un des deux trains courts regios2n bondés il faut pas être bien futé pour voir que malgré l’étude et les normes de largeur de passage de ces beaux trains neufs, les passagers ne peuvent descendre des voitures qu’en file indienne. Ce qui prend 5 minutes au lieu de deux lorsqu’on nous sert cette configuration en pointe.
      On veut plus de trains et des voies rendues à l’heure après travaux!

    • Valérie Chrétienne Valérie Chrétienne

      Loraine, le train 862462 est bien passé à Courville. effectivement les corails n’ont pas circulés 16752, 16754, 16756 et 16758, ils étaient coincés au Mans.

  9. Annette

    Inadmissible que beaucoup de trains soit supprimé à cause travaux. Vous nous aviez donné le planning des trains supprimés non ??? Ce blog est truffé d’informations non tenues !

  10. Loraine

    Il est 9h24 et je suis encore à Courville. Je ne vais pas arrivée au bureau à midi ! Je suis obligée de poser une journée de congés. Merci à la SNCF.

  11. Gilles hautbois

    Tous les jours, tous les jours, travaux rendus tardivement, trains en panne, trains supprimés, trains courts et bondés etc….
    Service lamentable, minable, qui épuise les voyageurs, leur fait perdre des heures, des jours, les rend parfois malades…
    Je reste courtois….mais croyez-moi , je n’en pense pas moins.
    Je vous salue

  12. Annette

    Trains en panne de plus en plus ! Ne croyez vous pas que l’urgence est LÀ !

  13. fguillon

    Petite remarque en lien avec le sujet:
    Lorsqu’ on aborde un distributeur automatique de billets pour un A/R il nous demande a quelle date (de départ a mon senz) on souhaite voyager. Un peu plus loin si on veut un aller simple ou retour. Dans ce dernier cas le client n’est pas informé que le retour est automatiquement fixé à la même date. Il n’est pas proposé que le retour puisse être à une date ultérieure a la date aller. Ni que pour le retour il faudrait un billet a part.

    Lorsque les billets étaient valables une semaine ou plus cela n’avait pas grande conséquence. Mais depuis la nouvelle politique de validité des billets il est aisé fe se faire « avoir » et éventuellement de perdre 10% du billet lorsque l’échange est possible, 100% si c’est trop tard, voire pire se ramasser une amende salée.
    Cest bien gentil de vouloir lutter contre la fraude, mais réduire la souplesse d’usage des billets, c’est aussi mettre d’honnêtes usagers en situation d’infraction ou de rendre caduque leur billet retour sans remboursement. Et donc de le payer une seconde fois.
    Merci madame de remonter ce problème.

    • Valérie Chrétienne Valérie Chrétienne

      FGuillon, je prends note de votre remarqué et en fait part à la DIRECTION.

  14. Jicé

    J’ai acheté par Internet un billet Rambouillet Le Mans pour aujourd’hui départ 7h11. Arrivé en gare, guichet fermé, comment je passe les barrières automatiques (merci Navigo) ? Une fois dans le train, rame gelée (et les voyageurs avec, mais ça on s’en fout à la SNCF) et le tout pour 27€60, cherchez l’erreur !

    • Valérie Chrétienne Valérie Chrétienne

      Jicé, si la gare était fermée il devait y avoir un agent d’accueil? Pour la temperature du train, je remonte l’information mais sachez qu’il existe un moyen beaucoup plus réactif pour signaler les pannes. Vous pouvez scanner le qr code à bord du train et signaler le dysfonctionnement.

    • fguillon

      Soyez serein vous avez déjà votre billet de train! … Dixit la nouvelle signalétique des tarifs de bord et de fraude…

      Avoir un billet valide n’est donc en rien source de sérénité dans le cas decrit par Jicé, mais aussi lorsqu’on est peut être dans un train sur 10 qui ne sera pas a l’heure, ou qui sera plein parce qu’il est court ou que le précédent est supprimé ou en retard.

      Je note que le tarif de bord, déjà pratiqué sur tgv augmente en fonction du kilométrage. S’il était logique que le surcroît de travail se traduise par un surcoût fixe lié au service rendu à bord, je ne comprend pas pourquoi ce surcoût est désormais devenu proportionnel à la distance demandée. Pour une fraude avérée passe encore, mais pour qui n’a simplement pas pu se munir de son billet en temps utile…

    • Jicé

      Non Madame, pas d’agent. Croyez vous que sinon je m’embêterai à écrire ici ? Heureusement que mon pass Navigo (que j’utilise dans l’autre sens) m’a permis de franchir les barrières. Quant au flash code, certes, mais à ce prix là, l’important c’est d’avoir du chauffage en montant. Tant que je vous tiens, je voulais aussi vous alerter une nouvelle fois (anterieurement c’était à votre prédécesseur) que sur les regio2n je vois régulièrement des passagers debouts du fait de vélo(s) occupants les 3 places qui ne leur sont absolument pas réservées comme le rappelle d’ailleurs une affichette SNCF que personne ne lit. Pourquoi, ne pas en faire un autocollant qui serait apposé sur la vitre ? Est ce que ce flou est encore un problème que vous voulez nous déléguer, comme le confort ?

    • Valérie Chrétienne Valérie Chrétienne

      jice je fais remonter votre soucis à Rambouillet chez mes collègues de transilien. Pour les vélos, je note votre proposition et je reviens vers vous rapidement.

    • fguillon

      Un petit modulo Jicé:
      Dès lors que des gens voyagent debout ce n’est pas à cause des velos mais bien en première conséquence parce que la sncf ne remplit pas son contrat, en mettant des trains courts, ou les supprime par défaut de matériel prêt ou en ordre de marche aux heures de pointe. Je fais pas un dessin sur le résultat.
      Mais les usagers de vélos (dont je suis) ne peuvent pas en partant le matin par exemple, deviner que le soir au retour il y aura un tel problème (10% de risque il est vrai). Ne leur demandez pas de laisser leur moyen de transport sur le quai de la gare parce que le train retour est court et qu’à Versailles comme souvent, il sera comme un oeuf avec des voyageurs sans sièges.
      Les regios2n ne disposent d’espaces aménagés velos que sur 2 plateformes / rame avec 3 strapontins acessibles en l’absence de velo.
      Je ne demande jamais à quelqu’un déjà assis de laisser son strapontin mais un velo qui n’est pas sur ces emplacements dédiés est beaucoup plus génant ailleurs sur la plateforme car dans le passage ou incommodera même les autres passagers debout autour si c’est si bondé. Dailleurs quand c’est le cas, les passagers sur les strapontins se mettent eux même debout pour faire de la place aux autres… bien que moins volontiers que dans un metro selon moi.

      Bref, au risque de réveiller une bête polémique, reprocher aux cyclistes de bloquer 3 strapontins en cas d’affluence, c’est un peu comme reprocher aux rambolitains ou aux versaillais de monter dans un TER à Paris: C’est se tromper de cible puisque l’origine du problème de manque de places incombe à la sncf (ou la region?) qui ne met pas assez de trains de substitution.

  15. Jicé

    Fguillon, l’embarquement des vélos est juste une tolérance. Il n’y a pas de droit pour ça attaché à votre titre de transport et il ne faut pas tout mélanger. L’important en période de pointe, c’est le transport des personnes, pas des machines, qu’elles quelles soient. Par ailleurs, chez nombre de cyclistes, je n’ai pas constaté le même savoir-vivre que le vôtre. Ce règlement n’existe pas sans raison et l’autocollant le rappellerait. Cela dit, j’ai bien conscience qu’ici la SNCF l’a fait à l’économie : un marquage au sol, et debrouillez vous brave gens. Ça leur permet de se positionner comme acteur de la mobilité à moindre frais (et on peut inclure ici la région). A mon avis, vous pouvez être tranquille, ils préféreront toujours le flou, ça coûte moins cher que de mettre en oeuvre une réelle politique de transport.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles