Plan d’actions national anti-fraude

Pascal Gaucher

Pascal Gaucher

icon-email

Bonjour,

La SNCF a lancé officiellement, depuis vendredi 20 février, son plan d’actions national pour lutter contre la fraude.

Voici l’affiche de cette campagne que vous retrouverez bientôt dans chaque gare :

Affiche anti fraude

Ce plan se résume à douze actions, intervenant chacune à un moment différent du parcours du fraudeur :

Actions anti fraude

Certaines de ces actions sont déjà mises en place (par exemple la limitation à 7 jours des billets sans réservation sur l’ensemble du réseau et à 1 jour pour 3 régions), d’autres font l’objet de groupes de travail et d’études et certaines le sont déjà localement (comme les opérations d’accueil embarquement ou les contrôles à l’arrivée des trains qui sont faits sur votre ligne).

La prochaine mesure phare sera mise en place le lundi 2 mars 2015 avec l’augmentation des montants à régler à bord en cas d’infraction. Cette augmentation intervient dans un contexte ou la fraude annuelle est estimée à 300 millions d’euros, le montant des amendes n’a pas augmenté depuis 2003 et n’est plus dissuasif et le montant des frais de dossier des PV est le même depuis 30 ans.

Les tarifs appliqués à partir du 02/03/15 seront donc :

Tarifs régularisations

 

11 commentaires pour “Plan d’actions national anti-fraude”

  1. Pr LORIEBAT

    Il faudrait aussi que les clients puissent acheter leur billet ! Je prends l’exemple de mon fiston, un samedi récent à midi. Certes l’épisode a eu lieu à Rambouillet et donc hors Région Centre, mais j’imagine que d’autres ont pu le vivre dans le 28.
    Voulant acheter un billet au guichet, il a eu la surprise de trouver le celui-ci fermé : oui, un samedi midi dans une ville sous-préfecture. Les machines n’acceptent pas les billets, donc hormis la mitraille et les cartes bancaires, pas de possibilité d’être en règle.
    Le temps d’être dépanné, il a manqué son train. D’autres se seraint retrouvés malgré eux fraudeurs s’ils avaient dû absolument prendre le train prévu.

  2. Fred

    Peut-on savoir pourquoi le prix des amendes sur la ligne est déjà de 50€? Le 5 janvier dernier: J’ai été contrôlé et jugé en infraction par un contrôleur zélé car mon billet dûment validé était périmé depuis quelques jours (depuis la réduction de la validité à 7 jours c’est un enfer pour les usagers réguliers qui doivent désormais strictement planifier leurs voyages!). Hors j’ai dû payer une amende de 50€ à bord car celui-ci considérait que je n’avais aucun billet valable (ndlr: J’étais en possession de 2 autres billets valable à partir du lendemain)!!! Pourquoi déjà 50€ si le prix des amendes n’augmente qu’à partir du 7 mars prochain?
    MERCI DE ME RÉPONDRE!

  3. Fred

    Autre chose que se passe-t-il lors d’une matinée comme hier? La SNCF a-t-elle des amendes pour le service pourri qu’elle propose? Doit-on payer pour des trains en retard quand ils ne sont pas supprimés?
    AVANT DE LUTTER CONTRE LA FRAUDE, LUTTER POUR OFFRIR UN VRAI SERVICE FERROVIAIRE!

  4. Leslie

    Et à quand le plan d’action « trains à l’heure et respect de la clientèle » ????

  5. Pascal Gaucher Pascal Gaucher

    Bonsoir à tous,

    Cher Pr LORIEBAT,
    Effectivement, les horaires d’ouverture des guichets de Rambouillet dépendent du STIF et des lignes transiliennes, il m’est donc difficile de répondre.
    Pour ce qui est des TER, dans ce cas, je vous conseille de vous présenter spontanément au personnel de contrôle à bord afin d’acheter un billet.
    Vous devriez alors être dans le cas n°1 ou 2 selon si le moyen de distribution est disponible ou pas (le fait de ne pas avoir de monnaie ou de carte bleue étant, hélas, bien trop souvent utilisé comme « excuse » pour ne pas prendre de billet pour certains fraudeurs quotidiens dans les gares munies d’automates, nous aurons de plus en plus tendance à appliquer un tarif de bord, soit le prix du billet majoré de 7€).

    Cher Fred, le prix des amendes à 50€ était en phase d’expérimentation depuis plusieurs mois, notamment sur votre ligne, avant d’être généralisé au niveau national à partir du 03 mars.
    Il est difficile pour un contrôleur de juger si un voyageur a commis une erreur ou bien s’il essaie d’utiliser un billet périmé, il ne s’agit pas tant de zèle que d’impartialité dans le traitement des régularisations.
    La SNCF est pénalisée par la Région Centre lorsqu’elle dépasse un certain nombre de trains supprimés.

  6. Fred

    La SNCF a un blame lorsqu’elle dépasse un certain nombre de trains supprimés. Ce nombre défini par un complexe calcul négocié par les ingénieurs de la SNCF et de la région et leurs juristes-conseils… À partir d’un certain nombre de blames, la région envoie un avertissement à la SNCF ce qui peut après un certain nombre d’avertissements défini aussi précisemment par la convention entre la région et la SNCF aboutir à une procédure contentieuse voire même à des pénalités!..

    Pourquoi parler d’augmentation des amendes maintenant si c’est en vigueur depuis plusieurs mois sur notre ligne???

  7. Abonné_SNCF

    S’il y avait des contrôles, tous les jours, dans tous les trains, ceux qui ne paient pas finiront par comprendre que ce n’est plus la peine. La présence d’un contrôleur qui contrôle rassurerait la majorité des voyageurs qui paient leur abonnement et qui ne demandent que de voyager en sécurité. C’est souvent les cas sociaux, sans argent et sans pièce d’identité, qui ne paient pas et qui perturbent les autres voyageurs.

  8. Fred

    Cher Mr. Gaucher ne peut-on pas se demander si cette convention n’est pas en partie responsable de la dégradation actuelle de la qualité du service? Juste une idée… La SNCF s’arrangeant pour fournir le minimum indispensable afin de respecter cette convention déjà très minimaliste au niveau de la qualité du service attendue (les temps de trajet ne sont pas contractualisés par exemple!). Peut-on savoir combien d’argent la SNCF va devoir payer (ou ne pas toucher de la région) suite au piètre service actuel (trains supprimés ou en composition réduite, nombreux retards)?
    Merci de me répondre

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonjour Fred,
      Les temps de parcours sont conventionnés de manière induite puisque les horaires de tous les trains circulant sur la Région font partie intégrante des annexes de la Convention, et donc de nos engagements vis à vis de notre Autorité Organisatrice.
      Pour ce qui est du montant des pénalités, ou de la réduction faite sur la subvention payée à la SNCF par la Région, celui-ci est calculé en fin d’année car certains objectifs sont annualisés.
      Je ne suis pas autorisé à communiquer sur ce montant pour les années précédentes.

  9. gapy

    et pas de plan anti-retards ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles