16 commentaires pour “Plan de Transport pour les vacances de la Toussaint”

  1. fifi61

    Bonjour,

    Alors cela recommence !!! les usagers salariés n’ont à ma connaissance que 5 à 6 semaines de congés par an et non 16 ou + comme les scolaires et enseignants !! De plus, il y a, rien qu’à chartres, beaucoup plus d’usagers chaque jour sur les quais pour aller travailler en Ile de France et revenir car manque de travail sur la région d’Eure et Loir !! ils payent des abonnements annuels pour un service qui lui n’ait pas adapté depuis plusieurs années. Ce n’est pas les abonnements collégiens, lycéens, étudiants qui payent !!! Merci de comprendre qu’il faudrait quand même réajuster pendant les vacances scolaires les transports et notamment les TER REMI allant et venant de PARIS svp. Cordialement,

    • Virginie. R

      Et oui les travailleurs sommes les grands oubliés, plutôt que de supprimé des trains pendant les vacances, il faut en rajouter, la région n’a rien compris, je pense mm que ces personnes qui décident qu’il y est moins de trains ne prennent pas du tout les transports en commun, pour agir ainsi, sinon ils comprendraient le foutoir que c’est. Sortez de vos bureaux doré, venez voir le bazarre. J’entends un commentaire dire économie budgétaire ou économie écologique , « arrêter » un peu, entre les abonnements travail et les vacanciers, les tiroirs caisses se remplissent bien, pour un service en déclin. Reveilllez vous les voyageurs.

  2. fifi61

    Merci de votre réponse et de ne pas nous renvoyer systématiquement sur « c’est à la demande de la région centre val de loire ! » Vous avez 16 semaines de congés par an de votre côté ??

    • Valérie Chrétienne

      Bonjour fifi61, je n’ai malheureusement pas d’autre réponse à vous apporter.

  3. Jojo28

    De toute façon le service est adapté toute l’année alors un peu plus ou un peu moins!!!

  4. Gus

    Bonjour Madame;
    Il serait bien de rappeler à certain commercial à bord du train, les bases de la relations client et qu’il n’est pas nécessaire de faire de l’excès de zèle en présence de la sureté ferroviaire ou de la police, le respect c’est des 2 côtés. Nous sommes clients ( ne pas l’oublier). Les remarques gratuites type  » je suis méchante hien? Et ça vous embête, je le vois bien, mais ce n’est pas grave, c’est factuel, c’est mon métier »( ah bon ?) avec un sourire en coin déplacé, c’est très moyen…Nous ne sommes pas dans l’ouest américain, donc inutile de jouer les cow-boys dès qu’ils sont en meute, après il ne faut pas s’étonner de l’agressivité des gens… Ils sont là entre autres pour contrôler de manière cordiale, pas pour faire un show qui ne sert qu’a une seule chose, les discréditer!
    Cdt

    • Blabla

      Bonjour, tout à fait d’accord avec vous, je remonte aussi un incident qui m’a choquée. Dimanche 13 octobre, j’ai pris le ter à Rambouillet pour Paris à 16h16. Je tombe sur une patrouille de contrôleurs, apparemment une dame était en infraction, il y avait eu un problème à la machine pour son abonnement, bref elle était mécontente. Je ne juge pas ce fait là. Elle était cependant correcte et non agressive. La contrôleuse est montée au créneau en disant (textuellement) « vous nous faites tous ch… Et on sera bien contents de vous emm… demain quand on fera grève ».
      Voilà le niveau.
      La patrouille est restée dans le sas d’entrée à discuter haut et fort.
      Magnifique exemplarité. Je ne me suis pas risquée à leur demander de baisser le ton, vu leur extrême amabilité.
      Je vous laisse remonter (ou non).

    • Valérie Chrétienne

      Bonjour blabla, bien sur que je remonte ce fait inacceptable.

  5. Delahaut

    Bonjour, comme je vous l’avais dit dernièrement sur l’arrêt des trains, vous deviez vous renseigner…..si cela continue les trains corail s’arrêteront le matin à St prest avec l’espoir que le dernier wagon soit en gare de Chartres… le soir toujours la même chose la locomotive quasiment sous le pont de Mainvilliers….quant aux adaptations durant les vacances scolaires, par exemple je vois peu d’enfants dans le 7h25….pour justifier sa suppression…..

    • Valérie Chrétienne

      Bonjour Delahaut, mes collègues ne m’ont pas répondu, je ne vous oublie pas, je les relance.

  6. Obouduroulo

    On vous remonte chaque année que les trains sont souvent bondés en heure de pointe. Pourquoi ne pas prendre en compte ces FAITS. Je m’étonne aussi de voir que le service est catastrophique en ce moment: tous les trains du matin et soir sont systematiquement en retard de facon conséquente (exemple 7h52 depart chartres, 1806 départ pmp,1824 départ pmp…). Vous anticipez la période des vacances (pour ceux qui en ont en cette période)?

  7. Gérard Menmacorrespondance

    Encore un festival de mauvaise foi sur ce forum. Oui il y a moins de fréquentation en pointe sur les vacances, c’est juste une évidence. On parle d’un train supprimé le soir et le matin, ce n’est pas la fin du monde. A l’heure où il est quand même question de mettre fin à la voracité énergétique de notre mode de vie, on continue d’ergoter sur son petit confort…

    • Virginie. R

      Et bien on voit que vous ne devez pas être debout dans les trains parce que sinon vous ne diriez pas cela.

  8. Blabla

    Je me permets de signaler que le 17h54 est l’éternel supprimé. Déjà avant les vacances c’est le cas. Consultez les circulations de cette semaine, une vraie gabegie. Ou une arnaque.

    • Valérie Chrétienne

      Blabla, je me suis renseignée auprès du directeur de la production : Depuis le passage du 862433 en UM REGIO (le 25 Aout) le train a été supprimé 3 fois
      Il a circulé 36 fois sur 39. On peut faire mieux, mais le 862433 n’est pas la variable d’ajustement.

    • Jicé

      Mme Chrétienne, utiliser le terme de « variable d’ajustement » montre bien de quelle façon vous oubliez à la SNCF que vous avez affaire à des PERSONNES ! Nous ne sommes ni du bétail ni seulement des cochons payeurs.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles